BLOG

Comment obtenir plus d’engagement sur vos publicités Facebook

Facebook Ads

Laquelle de ces 2 publicités attire le plus votre attention ?

Celle-ci …

Ou celle-là ?

Il y a des chances que vous ayez préféré la deuxième … Et je sais pourquoi.

La première est bien écrite c’est vrai, mais elle n’a reçu aucune validation sociale. En d’autres mots, personne n’a réagi ou commenté ! Et ça se voit.

À l’inverse, la deuxième a reçu une validation sociale plus importante avec des réactions, commentaires et partages. En plus, je la trouve presque marrante.

C’est là où je voulais en venir.

S’il y a quelque chose que j’ai appris cette année sur la publicité Facebook, c’est ceci : il vaut mieux avoir une publicité avec de l’engagement qu’une publicité sans engagement. 

C’est évident je sais, mais de nombreux annonceurs sous-estiment cet aspect de la publicité Facebook en pensant que Facebook n’accorde pas autant d’importance à l’engagement des publicités.

Vous avez sûrement entendu dire que Facebook favorise le contenu des Pages Facebook qui « encouragent les interactions significatives entre les gens » pour reprendre les mots de Mark Zuckerberg.

Autrement dit, les publications qui récoltent des commentaires longs et pensés obtiennent un boost de visibilité organique.

C’est le cas de cette publication de ma Page Facebook qui a reçu beaucoup de visibilité naturellement, tout simplement parce que mes fans ont vite réagi et se sont joints au débat dans les commentaires.

Dites-vous que c’est plus ou moins la même chose pour les publicités.

Les publicités qui reçoivent de l’engagement sous la forme de réactions, commentaires, partages et clics ont plus de chances d’être diffusées (c-à-d gagner une enchère) que celles qui en ont peu récolté.

Pourquoi ?

Parce que Facebook ne regarde pas seulement l’enchère d’un annonceur ou son budget pour décider si oui ou non sa publicité devrait être diffusée à la place d’une autre.

Facebook prend aussi en compte l’expérience utilisateur. On l’oublie parfois avec tous les scandales qu’il y a eu cette année, mais Facebook veut vraiment satisfaire ses utilisateurs.

Pour les satisfaire, Facebook ne veut pas leur montrer des publicités ennuyantes ou peu pertinentes, mais plutôt des publicités divertissantes et adaptées à leur comportement sur la plateforme.

Pour que vous puissiez mieux comprendre, regardez ce schéma qui explique le système d’enchères qu’utilise Facebook pour décider quelle publicité montrer à l’utilisateur ciblé par les annonceurs.

La publicité qui obtient la valeur totale la plus élevée gagne l’enchère.

Alors, comment Facebook mesure l’expérience utilisateur ?

Il regarde simplement si votre publicité est « pertinente » pour l’audience que vous ciblez.

(Facebook évalue toujours la pertinence d’une publicité par rapport au groupe de personnes que vous ciblez, ce qu’on appelle une audience).

Vous l’avez compris, si Facebook n’appliquait pas un système comme celui-ci où l’on considère à la fois l’enchère de l’annonceur et l’expérience utilisateur, alors les multinationales comme Coca-Cola ou McDonald’s pourraient s’assurer d’avoir une priorité de diffusion sur d’autres annonceurs en surenchérissant.

Mais ne rentrons pas dans les détails sur le système d’enchères de Facebook, je voulais juste vous expliquer pourquoi vous devriez toujours écrire une publicité en ayant l’utilisateur en tête.

Ce faisant, vous maximisez vos chances d’obtenir des interactions sur celle-ci et par la suite une priorité de diffusion par rapport à d’autres annonceurs moins intelligents que vous.

C’est exactement ce que je vais vous montrer dans cet article …

1) Jouez sur les émotions 

Commençons par la base : les émotions.

Les émotions, vous le savez, vous font réagir.

C’est pour cette raison que vous commentez soudainement une publication (qu’elle soit sponsorisée ou non), sous le coup de l’émotion, parce que vous étiez en colère ou très content.

C’est aussi pour cela que vous partagez une publication à votre meilleur(e) ami(e) parce que vous avez « ressenti quelque chose » en regardant cette vidéo si touchante.

Attention, toutes les émotions ne se valent pas. Certains provoquent plus de partages sur les réseaux sociaux que d’autres.

Jonah Berger, auteur du livre « Contagious : why things catch on », explique dans son livre que les émotions n’ont pas toutes le même potentiel de viralité.

Parmi les émotions qui déclenchent le plus de partages, l’auteur en a trouvé 6 :

  • Admiration ou émerveillement
  • Anxiété
  • Peur
  • Dégoût
  • Tristesse
  • Surprise

C’est sur ces émotions que vous devez jouer pour enchanter votre audience.

Cette publicité, par exemple, joue clairement sur des émotions comme la surprise, la curiosité et la colère.

« Suivez ces 4 étapes pour comprendre pourquoi vos visiteurs quittent votre site », je pense à la curiosité et la colère.

« La réponse se trouve chez « vos visiteurs incertains » ». En lisant cette phrase, je pense à la surprise parce que je ne m’attendais pas à cette réponse.

Donc, je clique … 

Maintenant, regardez cette publicité.

Quelle(s) émotion(s) avez-vous ressenti en la lisant ?

Vous n’en avez ressenti aucune, je sais.

Je ne sais pas pour vous mais moi quand je lis « Serveur VPS Haut de gamme pour seulement 4,99€ HT/mois », « espace disque SSD 35 GB », « Ram 4 GO », je n’ai aucune envie de réagir parce que je ne comprends pas de quoi il s’agit ! 

Ce sont des fonctionnalités d’un service dont j’ai dû mal imaginer les retombées sur mon site web. 

À la limite, cette publicité plaira aux utilisateurs les plus radins pour la belle promo mise en avant sur l’image, mais c’est à peu près tout.

Et cette publicité, qu’est-ce que vous en pensez ?

Si vous connaissez l’entreprise Hootsuite et qu’elle vous a forcé à revaloriser votre plan actuel, vous ne seriez pas très content.

Agora Pulse l’a bien compris et c’est pour cette raison que cette publicité a été commentée et partagée.

Prenons une dernière publicité, celle-ci que j’ai vue apparaitre dans mon fil d’actualités la semaine dernière, le jour du Cyber Monday …

Cette journée faste où tout ou presque est en promotion pour un jour seulement !

Que déclenche cette braderie des prix ?

Une émotion bien connue : la peur de rater quelque chose, ce que les anglophones appellent le FOMO (fear of missing out).

Alors, on réagit : 

  • On tague nos amis 
  • On partage la publication 
  • On commente pour montrer notre excitation …

J’espère que cela vous a aidé sur l’utilisation des émotions parce que c’est peut-être le 1er déclencheur des partages et commentaires sur les réseaux sociaux.

2) Arrêtez de vendre (éduquez et divertissez à la place)

Je sais que la tentation est forte.

Vous investissez votre argent dans la publicité dans l’espoir d’en récupérer encore plus.

Alors, vous arrêtez de vous exprimer comme vous le faites d’habitude.

Vous changez de ton.

Vous parlez comme un vendeur.

Vous essayez d’envoyer un crochet à votre « prospect » avec une question « coup de poing » pour qu’il prenne conscience de son problème, comme le gourou vous l’a expliqué dans sa dernière vidéo YouTube.

Vous utilisez des dates limites pour faire transpirer vos prospects et des expressions du genre « Achetez notre super solution maintenant avant qu’il ne soit trop tard !! » pour les inciter à cliquer.

Je ne dis pas que ce genre de publicités directes ne marche pas. Souvent, elles fonctionnent pour des prospects très engagés et conscients de votre solution (produit/service).

Ne vous attendez pas à en retirer un quelconque bénéfice en vous exprimant de cette façon à des personnes qui n’ont jamais entendu parler de vous.

À la place, parlez normalement à cette personne qui ne vous connait pas. Divertissez-la ou éduquez-la. Posez-lui des questions pour attiser sa curiosité.

C’est ce que fait Venngage dans cette publicité.

En y regardant de plus près, ils sont vraiment en train de me vendre quelque chose : un ebook en échange de mon adresse email.

Seulement, ils l’ont fait subtilement en posant une question innocente.

Pourtant, ils auraient pu directement me « balancer » l’ebook à la figure en m’expliquant par A plus B que mon entreprise a besoin d’une identité de marque.

Mais non, c’était suffisant de me rappeler que des entreprises aussi connues que Facebook, McDonald’s et le PSG ont une identité de marque !

Vous voyez la différence ?

Si vous arrivez à faire ça, votre publicité sera appréciée des utilisateurs … et par Facebook.

3) Rajoutez quelques emojis

Il y a quelques années, mon utilisation des emojis se résumait à 🙂 et 🙁 .

C’est tout !

Je trouvais ça enfantin … Naturellement, je rejetais leur utilisation.

C’est peut-être votre cas.

Mais après, j’ai réalisé mon erreur. Tout le monde, entreprises comme particuliers, les utilise. Aujourd’hui, ne pas les utiliser dans le langage SMS, c’est presque bizarre.

C’est pareil pour les publications sur les réseaux sociaux. Clairement, les publications sans emojis sont moins engageantes.

Pourquoi ?

Parce qu’elles traduisent moins les émotions que veut véhiculer le rédacteur.

Par exemple, si j’écris « Je suis très content », vous ressentez beaucoup moins ma joie que si j’avais écrit « Je suis très content 😃 ».

Hubspot s’est justement intéressé à une étude sur les emojis et voici les conclusions qui en ressortent :

  • Les emojis permettent de faire paraitre votre entreprise comme étant plus amicale aux yeux des utilisateurs
  • Les emojis dans un tweet peuvent augmenter l’engagement jusqu’à 25,4%
  • Les emojis dans une publication Facebook peuvent augmenter le nombre de mentions j’aime de 57% et le nombre de commentaires de 37% !

Évidemment, je ne dis pas que vous êtes obligé de les utiliser pour obtenir des interactions sur vos publicités.

Si vous pensez que ce n’est pas nécessaire par rapport au ton que vous avez toujours adopté sur les réseaux sociaux, ne le faites pas.

Certaines marques préfèrent se donner un air plus sérieux. Vous en faites peut-être partie.

Les marques de luxe, par exemple, utilisent rarement des emojis dans leur communication sur les réseaux sociaux. Un peu comme Louis Vuitton …

Mais vous n’êtes pas Louis Vuitton ! Vous ne pouvez pas écrire des publicités aussi ennuyantes et quand même récolter de l’engagement …

Mon conseil : Si vous les utilisez déjà un peu dans vos publications, n’hésitez pas à les utiliser aussi dans vos publicités.

Elles apparaitront plus amicales et surtout moins commerciales. Pas besoin d’en mettre 10, quelques-uns suffisent tant que cela respecte le contexte.

Par exemple, l’emoji  » 👉 » est régulièrement utilisé pour mettre en avant un appel à l’action ou une phrase importante dans votre publication. 

Et si vous avez besoin d’inspiration, Hubspot a également partagé les emojis les plus populaires sur les réseaux sociaux :

  1. 👉
  2. 👇
  3. 😉
  4. 🎉
  5. 🤔
  6. 👏
  7. 🚀
  8. 🔥
  9. 🎄
  10. 👀

Ils ont également partagé, dans cet article, ceux qui sont les plus susceptibles d’augmenter les interactions ou le taux de clic.

4) Profitez du contenu généré par les utilisateurs

Avez-vous plus confiance dans ce que disent les entreprises ou vos semblables (vos amis, votre famille, etc.) ?

Probablement vos semblables.

C’est pour cette raison que les entreprises s’empressent de partager des témoignages sur leurs sites web, des photos de leurs clients sur les réseaux sociaux ou de s’associer avec le micro-influenceur qui vient de fêter ses 3000 abonnés sur Instagram !

Elles le font parce qu’elles savent que vous avez plus confiance en eux que ce qu’elles disent.

Lidl, par exemple, a mis en avant un de ses employés dans cette publicité.

Probablement pour attirer de nouvelle recrues. 

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, cela fait réagir et on le voit !

C’est un conseil simple et rapide que je vous donne. Si vous avez des témoignages, des photos prises par vos clients ou tout simplement des recommandations sur votre Page, trouvez une manière de vous en servir !

Vos publicités seront tout de suite plus engageantes, mais aussi plus persuasives. Plus de personnes cliqueront pour en savoir plus.

5) Demandez …

Une des façons les plus simples d’obtenir de l’engagement sur vos publications est tout simplement de le demander.

Cela fait 1 an et demi que je publie chaque semaine sur ma Page Facebook et je n’ai pas trouvé mieux que les questions pour que mes fans commentent et donnent leur avis. 

Vous pouvez faire la même chose dans vos publicités.

Je ne vous le recommande pas nécessairement si vous faites de la publicité à réponse directe mais dans certains cas, une petite phrase comme celle-ci peut faire la différence.

J’ai plutôt bien aimé cette petite phrase anodine : « N’oubliez pas le laisser un commentaire! J’aime entendre ce que vous en pensez ».

Pour l’avoir déjà fait sur ma Page, je sais que certaines personnes vont lire l’article et ensuite revenir sur la publication pour laisser un commentaire (donner leur avis ou un message de remerciement).

Dans tous les cas, si l’entreprise répond aux commentaires, cela montre qu’il y a un vraiment un humain derrière la marque.

Comme je vous l’ai dit, c’est ce genre de détails qui fait la différence sur une plateforme sociale comme Facebook.

6) Faites-vous aider par vos fans et vos clients

Il y a quelque chose que je ne vous ai pas dit sur toutes ces publicités que je vous ai montrées … 

Je suis pratiquement sûr que la plupart ont été exposées aux fans Facebook ou aux clients de la marque. 

Pourquoi eux ? 

Parce qu’ils sont les premiers ambassadeurs de votre marque sur les réseaux sociaux ! 

Si vous faites du marketing Facebook et de la publicité, vous avez sûrement remarqué que vos fans et vos clients réagissent mieux à vos publicités. 

Sur cette campagne, par exemple, on voit que mes fans offrent le coût par interaction le moins élevé parmi les 3 audiences que j’ai ciblé.

C’est normal. 

La plupart des entreprises, qui n’ont pas acheté de fan sur Facebook, observeront la même chose !

Pour en profiter, je vous conseille de prendre votre publicité et la diffuser d’abord à vos fans et vos clients pour que celle-ci récolte rapidement de l’engagement. 

Comment faire ? 

Commencez par choisir l’objectif « interactions » pour toucher vos fans ou clients les plus susceptibles d’interagir avec votre publicité. 

La suite est un peu plus technique.

Vous devez créer les audiences de vos fans Facebook ou de vos clients (à partir d’un fichier client).

Si vous ne savez pas comment faire, lisez mon guide gratuit sur la publicité Facebook. Je vous explique tout l’aspect technique en détail 🙂

Après avoir ciblé votre audience, il ne vous reste plus qu’à récupérer l’ID de la publicité de votre choix et la réutiliser dans votre campagne d’interactions. 

Pour récupérer l’ID de n’importe quelle publicité, recherchez-là dans votre gestionnaire de campagnes, cochez-là la publicité en question et cliquez sur « aperçu ». 

Vous devriez voir une fenêtre comme celle-ci apparaitre : 

Cliquez sur la petite flèche et ensuite sur « Publication Facebook avec commentaires ». 

Un onglet va s’ouvrir sur votre navigateur web avec l’URL de votre publication. 

C’est là que se trouve l’ID de votre publicité. 

Faites un copier-coller de votre ID et collez-là ici : 

Appuyez sur « Envoyer » et le tour est joué ! 

En investissant 5€ par jour pendant une semaine, votre publicité devrait récolter une bonne centaine d’interactions, en supposant que vous avez un nombre conséquent de fans. 

Conclusion

Certains annonceurs affirment que Facebook surévalue les interactions d’une publicité par rapport à d’autres critères dans son système d’enchères publicitaires. 

Facebook ne l’a jamais communiqué officiellement, mais c’est très possible quand on sait que son objectif premier est de satisfaire ses utilisateurs

Toujours est-il que les interactions restent pour Facebook le moyen de savoir si ses utilisateurs apprécient vos publicités. 

Vous ne devriez pas sous-estimer son importance et c’est pour cette raison que je vous ai écrit cet article. 

Faisons un résumé de ce que je vous ai dit. 

En premier, pensez aux émotions que vous pouvez communiquer dans votre message ou votre créatif (vidéo/image). Les émotions font réagir, c’est connu. 

Évitez de prendre un ton trop vendeur, les utilisateurs n’aiment pas ça. Utilisez plutôt des emojis pour rendre vos messages plus naturels et amicaux. 

N’hésitez pas à demander un avis ou un commentaire. Je vous recommande aussi d’exposer vos fans et vos clients à votre publicité pour récolter des interactions en plus. 

Comment récoltez-vous de l’engagement sur vos publicités ? Faites-vous quelque chose en plus que je n’ai pas cité dans cet article ?

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

GRATUIT : LE GUIDE DE LA PUBLICITÉ FACEBOOK

Un tutoriel visuel pour apprendre à créer des campagnes de publicité Facebook rentables en 2018.

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est consultant en marketing digital et formateur spécialisé dans les publicités Facebook/Instagram. Il aide au quotidien des entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

2 Commentaires

  1. Martin alexandre

    Je ne te suis pas régulièrement mais chaque fois que je viens sur ta page je suis agréablement surpris par la pertinence de tes propos et le ton employer , bravo

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J’aide les entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This