fbpx

    ×
    • Votre site
    • Votre entreprise
    • Votre rôle

    Commençons


    SUIVANT

    Ils m'ont fait confiance

    • Votre site
    • Votre entreprise
    • Votre rôle

    Parlez-moi de votre entreprise


    Depuis combien de temps faites-vous de la publicité sur Facebook ?

    Combien investissez-vous en publicité sur Facebook par mois ?

    • Votre site
    • Votre entreprise
    • Votre rôle

    Comment puis-je vous contacter ?


    BLOG

    5 exemples de Newsletter à envoyer au moins une fois (et comment les reproduire)

    Content Marketing

    Vous manquez d’inspiration pour vos prochaines Newsletters ? Vous ne savez jamais quoi écrire ni quand l’écrire ?

    C’est normal, écrire une Newsletter engageante et envoyée au bon moment n’est pas un exercice facile.

    Vos abonnés reçoivent déjà des dizaines d’emails et Newsletters chaque jour. En réalité, près 320 milliards d’emails sont envoyés chaque jour !

    Vous devez donc vous démarquer avec vos Newsletters.

    Et vous ne le faites pas seulement en innovant sur les couleurs et la police d’écriture.

    Le format de votre Newsletter doit capter l’attention et captiver votre audience jusqu’à la fin.

    Dans cet article, je vous propose 5 exemples de Newsletters à envoyer au moins une fois à vos abonnés.

    Quel que soit votre type d’activité, vous serez amené à envoyer au moins une de ces Newsletters.

    Vous allez découvrir des exemples provenant de différentes verticales : ecommerce, Saas, freelancing, …

    J’espère vous donner l’inspiration nécessaire pour écrire vos prochaines Newsletters 😉

    1) L’email de bienvenue

    L’email de bienvenue est un classique en email marketing.

    C’est l’un des emails les plus importants que vous allez envoyer puisque c’est le premier email qu’un prospect va recevoir.

    Et comme vous le savez, on a qu’une seule chance pour faire une bonne impression 😉

    En termes de copywriting, l’email de bienvenue n’est pas l’email le plus long que vous allez envoyer.

    L’idée est de vous introduire ou présenter votre marque.

    C’est le moment de parler un peu de vous et pourquoi vous faites ce que vous faites.

    Mais, cet email ne pourrait être complet sans :

    • Expliquer au lecteur pourquoi il a bien fait de rejoindre votre Newsletter
    • Fixer les attentes : à quelle fréquence allez-vous le contacter ? Qu’est-ce que vous allez lui proposer ?
    • Un petit cadeau. Vous aimez les cadeaux ? Très sûrement et encore plus lorsqu’ils sont inattendus !

    Prenons plusieurs exemples d’emails de bienvenue pour voir la façon dont ils sont construits.

    Freelance

    J’ai reçu ce mail de la part d’Alexis Minchella après m’être inscrit pour recevoir son guide sur le freelancing.

    Le mail est très court et va droit au but.

    Dans un premier temps, il me remercie pour mon action et me partage sans plus attendre ma ressource.

    Il est important de faire un lien vers votre ressource gratuite dès les premières lignes de l’email d’intro.

    Ensuite, il fait preuve d’empathie. Comme vous, il n’a pas de temps à perdre avec des emails promotionnels.

    Sa Newsletter est visiblement différente.

    C’est la transition parfaite pour fixer les attentes et vous dire à quelle fréquence vous recevrez ses Newsletters et ce qu’elles vont vous apporter (bénéfices).

    J’aime beaucoup qu’il termine sa Newsletter par une question. Une partie de l’audience va sûrement y répondre, ce qui lui permettra de :

    • Récolter des informations sur son public cible
    • Développer la relation avec certains de ses abonnés
    • Améliorer le taux de déliverabilité de ses emails

    Qu’est-ce qui pourrait rendre cet email de bienvenue encore meilleur ?

    Une brève présentation d’Alexis Minchella (quelques lignes) ou, a minima, un lien vers la page « À propos » de son site 😉

    Ecommerce 

    Les Newsletters des e-commerçants sont toujours très visuelles et remplies de boutons d’appel à l’action en tous genres.

    Cet email de bienvenue de Neuhaus n’échappe pas à la règle.

    D’abord, je vous précise que je me suis inscrit à la Newsletter « Neuhaus Insiders » suite à un achat en boutique.

    Mais, j’aurais pu aussi m’inscrire sur le site.

    En termes de structure, cet email est tout de même structuré différemment que celui qu’Alexis m’a envoyé.

    D’abord, on me souhaite évidemment la bienvenue.

    Ensuite, Neuhaus me rappelle que je suis quelqu’un de privilégié puisque je serai « le premier » à découvrir leurs nouveautés, avant-premières exclusives et leur riche histoire.

    Un premier appel à l’action se présente à moi : « Découvrez ».

    Vous remarquez que la Newsletter s’adresse à moi, et non à un groupe de personnes !

    Neuhaus fixe d’autres attentes en mettant en avant tout ce qui est exclusif aux membres de cette Newsletter.

    Le dernier encart de la Newsletter est un appel à l’action plus direct puisque Neuhaus me propose de découvrir leurs coups de cœur (autrement dit leurs best-sellers) suivi d’un CTA « Achetez ».

    Dernièrement, les copywriters de Neuhaus ont ajouté dans le bas de l’email les liens pour les retrouver sur les réseaux sociaux.

    Qu’est-ce qui pourrait rendre cet email de bienvenue encore plus efficace ?

    Vous l’avez deviné ! Un code promo ou une autre offre commerciale.

    Un code promo permettrait à Neuhaus de déclencher plus facilement une première vente sur sa boutique en ligne.

    Saas 

    Est-ce que vous vous inscrivez régulièrement à des périodes d’essai de 14 jours pour essayer un logiciel Saas ?

    Si c’est le cas, vous devriez recevoir un email de bienvenue suite à votre inscription à la période d’essai.

    Celui de l’entreprise Proof est vraiment intéressant.

    C’est carrément le CEO qui m’envoie cet email !

    J’aime plusieurs choses dans les premières lignes de cet email :

    • Le teasing : « lisez cet email jusqu’au bout pour découvrir votre plan d’action en 3 étapes »
    • Il embraye ensuite par une histoire, celle de Proof : « Once upon a time … »

    D’emblée, le lecteur est captivé et curieux de lire la suite.

    Encore une fois, la Newsletter est très personnelle. Elle s’adresse à vous.

    Si vous lisez rapidement la petite histoire racontée par le CEO, vous découvrez que Proof a été inventé dans le but de résoudre un problème assez fréquent (la difficulté de récolter de la preuve sociale et la présenter sur une page web).

    Proof est LA solution à ce problème.

    4 ans plus tard, leur logiciel est déjà utilisé par plus de 20.000 sites !

    Par la suite, le CEO embraye sur l’importance d’installer sa solution sur votre site maintenant. Viennent ensuite les 3 étapes que vous pouvez apercevoir instantanément dans l’email grâce aux petits emojis.

    L’email termine par un dernier appel à l’action qui vous propose une énième fois d’installer Proof !

    Certains marketeurs sont toujours plus réticents à répéter plusieurs fois un appel à l’action dans un email. Ce n’est pas le cas du CEO de Proof !

    Vous remarquez aussi que l’email est signé par le CEO et qu’on y voit sa photo.

    J’ai trouvé que c’était un email très bien rédigé. Il n’y a pas grand-chose à redire …

    J’aime aussi qu’une partie du texte soit surligné en jaune pour attirer l’attention sur les éléments importants et créer une hiérarchie dans l’information.

    2) La Newsletter de contenu

    Si vous faites de l’email marketing, vous avez sûrement entendu parler du ratio 80/20 : 80% de contenu et 20% de promotion.

    Dans l’e-commerce, ce ratio ne se vérifie pas vraiment étant donné que vos abonnés se sont inscrits pour recevoir des offres et être tenus au courant des nouveautés.

    Si vous êtes un consultant, une agence, un créateur de contenu, un Saas, alors il est préférable d’avoir une stratégie où vous apportez de la valeur sans rien demander en retour (Newsletters de contenu) et des emails à but commercial (les offres marketing).

    L’objectif des Newsletters de contenu est d’apporter de la valeur à vos abonnés.

    Ces Newsletters peuvent prendre la forme de :

    • Une série de conseils/tips
    • Des ressources
    • Partage d’un contenu publié sur votre site, YouTube ou un Podcast
    • Une histoire personnelle

    Peu importe la forme et la longueur de votre Newsletter de contenu, tant que vous ne pitchez pas un produit/service, vous avez déjà réussi.

    À quoi ressemblent ces Newsletters ?

    Je vais vous montrer encore quelques exemples.

    Consultant

    D’abord, regardez cette Newsletter de Neil Patel.

    Sa mise en forme est simple (template HTML) de sorte qu’elle ne ressemble pas à une Newsletter.

    Elle est courte, ce qui fait qu’on la consomme assez rapidement.

    Elle est directe. Neil expose un problème. Il donne ensuite un élément de réponse (mais pas la résolution) et il vous renvoie vers le lien de son contenu.

    On remarque aussi l’utilisation du P.S pour promouvoir d’autres contenus.

    Clairement, ce n’est pas la Newsletter où l’on retire le plus de valeur en la lisant, mais si elle renvoie vers un contenu qui en apporte, ce n’est pas du tout un problème 🙂

    Saas

    Voici maintenant la Newsletter de Phantombuster, un outil saas pour « automatiser tout ce que vous faites sur le web ».

    Un tel outil n’est pas simple du tout à prendre en main. Il serait donc illogique de passer leur temps à essayer de nous le vendre.

    Au lieu de ça, l’équipe de Phantombuster crée de nombreux tutoriels et articles pour mieux prendre en main l’outil.

    Ils en profitent aussi pour nous présenter de nouvelles fonctionnalités.

    Cette partie de la Newsletter s’adresse surtout aux utilisateurs de Phantombuster.

    Enfin, la Newsletter se termine par le conseil de la semaine, une façon habile de vous donner envie de lire la prochaine Newsletter.

    J’aime beaucoup la mise en forme de la Newsletter qui reprend des éléments de branding de Phantombuster.

    Agence marketing

    Et voici une dernière Newsletter de contenu envoyée par une agence, J7 Media.

    Nous avons affaire à une agence. Il est donc évident que le template sera personnalisé aux couleurs de l’agence.

    Dans cette Newsletter, J7 Media nous présente les nouveaux épisodes de ses 2 podcasts, Social Selling et Hypercroissance.

    Tous les mercredis, je sais que je vais recevoir une Newsletter de leur part, étant donné que l’agence publie un épisode toutes les semaines !

    Comme pour les autres Newsletters que vous avez vus, on cherche à vendre le clic. Pour cela, on utilise l’intrigue et le storytelling (2 armes connues en copywriting) pour nous donner envie de cliquer sur le lien qui nous amène vers le contenu.

    3) L’annonce

    Avec cet email, vous n’allez pas pitcher une offre marketing ou une réduction commerciale.

    Cette fois-ci, vous allez annoncer une nouveauté ou une exclusivité. Quelques exemples :

    • Annoncer la sortie d’un nouveau produit/service
    • Annoncer une émission en direct inédite
    • Présenter votre nouveau podcast
    • Présenter une nouvelle fonctionnalité attendue ajoutée à votre produit
    • Annoncer la réouverture d’un produit/service disponible à certains moments de l’année seulement

    Par définition, ces Newsletters sont plus rares étant donné que vous ne sortez pas tous les jours un nouveau produit ou un podcast !

    Pour cette Newsletter, l’objet de l’email est donc primordial.

    Il doit se démarquer des autres Newsletters et de celles que vous écrivez d’abord.

    Par exemple, votre objet doit contenir au moins un de ces mots clés :

    • (Tout) nouveau
    • Annonce
    • Inédit

    Vous pouvez y insérer un emoji pour rendre votre objet d’email encore plus remarquable.

    Après ça, ne cherchez pas à en faire trop. Vous pouvez soit présenter votre annonce directement, soit créer un peu d’anticipation avec du storytelling.

    Personne n’est dupe. Vos abonnés savent déjà que vous allez annoncer quelque chose d’important. Pas besoin de vous éterniser.

    Ajoutez si possible des images à votre email. Une image vaut mieux que mille mots.

    Et terminez par un appel à l’action.

    Si vous annoncez la sortie d’un nouveau produit, redirigez vos abonnés vers la page du produit.

    Si vous annoncez le lancement d’un podcast, partagez le lien du podcast ou du premier épisode !

    Voici maintenant 2 exemples de Newsletters de type « Annonce ».

    Ecommerce

    Dans cet email, la marque Fitbit présente un nouveau produit.

    On voit d’abord que l’email commence par le mot « Introducing », suivi du nom du produit et une image.

    Les termes utilisés dans la description du produit cherchent à montrer que le produit sort du lot.

    « Our most advanced fitness and health tracker”.

    Fitbit termine par un appel à l’action pour précommander la nouvelle Fitbit Charge 5.

    Après avoir présenté son appel à l’action, la marque présente des fonctionnalités clés du produit. C’est justement ce que recherchent les early adopters 😉

    À la toute fin de l’email, Fitbit termine par quelques éléments de réassurance qui facilitent l’achat, notamment les frais de port offerts dès 50€ d’achats, une garantie « satisfait ou remboursé » de 45 jours, une garantie de 2 ans sur tous les produits de la marque.

    Bref, voilà un bon template de Newsletter e-commerce que vous pouvez utiliser pour la sortie d’un produit 🙂

    Créateur de contenu

    Maintenant, je vous présente cet email d’annonce écrit par Alex Vizeo dans lequel il annonce la réouverture de sa formation Brandeo Impact.

    Comme vous pouvez le voir, l’objet de l’email est explicite : « BRANDEO IMPACT rouvre bientôt ! ».

    La structure de l’email est classique pour un email d’annonce :

    • Mise en contexte : rappel de la problématique
    • Présentation de l’annonce
    • Bénéfices du produit/service
    • Appel à l’action

    Saas

    Voici maintenant une dernière Newsletter envoyée par Snov.io et qui présente des nouvelles fonctionnalités ajoutées au logiciel Saas.

    4) L’offre marketing 

    L’offre marketing est un email assez évident. C’est un email que vous envoyez à vos abonnés pour leur présenter une offre marketing.

    Ce n’est pas un email que vous envoyez tous les jours, donc vous pouvez vous permettre d’être plus direct.

    Et puis, qui n’aime pas profiter d’une belle offre ?

    Ce type de Newsletters se structure très souvent de cette manière :

    • Un objet d’email direct. Ex : 25% OFFERT sur xx jusqu’à demain !
    • Une présentation de l’offre en début d’email. Essayez de dire pourquoi vous faites cette offre.
    • Fournir les détails de l’offre et les bénéfices.
    • Terminer par un appel à l’action, si possible sous la forme d’un bouton.

    Prenons maintenant 2 exemples.

    Agence

    Je vous présente d’abord celui de Germinal.

    L’objet de l’email : « 120€ de réduction par mois. À vie. ».

    Ça semble trop beau pour être vrai … et c’est ce qui donne envie de cliquer pour lire la Newsletter.

    Dans un premier temps, Jordan se présente et ne perd pas de temps pour nous dire pourquoi il fait cette offre sur l’antichambre.

    D’emblée, je connais la réduction, mais aussi la date limite (48 heures).

    J’aime aussi qu’il surenchérisse en nous rappelant combien on peut économiser sur l’Antichambre en une année : 1440€.

    Mais si vous ne savez pas ce qu’est l’antichambre, ce n’est pas intéressant. Pas vrai ?

    C’est pourquoi il va ensuite nous présenter tout ce que contient l’antichambre.

    Présenter un produit doit se faire dans les règles de l’art. On n’y présente pas juste des fonctionnalités et caractéristiques, on partage aussi et surtout les bénéfices clés pour le client.

    Par exemple :

    « Votre plan d’action complet
    Une marche à suivre, étape par étape, pour obtenir une réponse à chacune de ses questions et dépasser ses objectifs rapidement »
     

    Comme toujours, dans ce type de Newsletter, il est important de répéter plusieurs fois les détails de votre offre :

    • Durée
    • Date de début et de fin
    • Montant de la réduction
    • Sur quel(s) produit(s)
    • Toute autre condition ou limitation

    C’est ce que fait Jordan à la fin de cet email sans oublier de terminer par un appel à l’action.

    Vous remarquez aussi qu’il a inséré un compte à rebours pour renforcer le sentiment d’urgence 😉

    Ecommerce

    Le deuxième exemple que j’ai trouvé provient à nouveau d’une Newsletter que j’ai reçue de Fitbit.

    L’objet de l’email : « Des deals jusqu’à -30€. Se termine bientôt ».

    (Dommage qu’ils ne donnent pas la date de fin exacte dans l’objet de l’email.)

    Voici l’email :

    La structure de cette offre marketing est classique pour une boutique e-commerce.

    D’abord, la marque justifie son offre en jouant sur la traditionnelle rentrée : « Back to school sale »

    Ensuite, quelques lignes suivies d’un appel à l’action suffisent pour présenter l’offre. Les produits soldés (Smartwatch et Tracker) sont bien sûr mis en avant.

    Comme pour la Newsletter de type « Annonce », Fitbit insère ses meilleurs éléments de réassurance à la toute fin de cet email, ce que je vous conseille de faire aussi évidemment !

    5) L’email de relance d’abandon de panier

    Des études montrent que le taux d’abandon de panier est presque égal à 70%. Ce qui revient à dire que 7 personnes sur 10 placent un article dans leur panier d’achats, mais n’achètent jamais…

    En sachant cela, vous comprenez pourquoi les emails de relance d’abandon de panier sont si importants.

    Les raisons sont multiples :

    • Oubli
    • Coûts supplémentaires trop élevés (taxe, frais de transport, etc.)
    • Obligation de créer un compte (celle-ci m’a freiné plusieurs fois !).
    • Processus de checkout trop long/compliqué

    L’objectif des emails de relance d’abandon de panier est de vous convaincre qu’acheter le(s) produit(s) que vous avez ajoutés dans votre panier est la bonne décision maintenant.

    Le copywriting de l’email doit être plus direct et incisif parce que le client est « bloqué » quelque part dans le processus d’achat. Et il y a une raison.

    Vous devez donc rassurer et lever certaines objections à l’achat courantes (prix, coût de la livraison, durée de la livraison, risque, etc.).

    Ecommerce

    Voici un exemple de la marque Zalando.

    L’objet de l’email attire mon attention : « Souhaitez-vous compléter votre commande ? »

    Souvent, les marques utilisent des accroches du type : « Avez-vous oublié quelque chose » ou « Pssst … il y a encore quelque chose dans votre panier ».

    Au sein de l’email, le produit que j’ai ajouté au panier m’est de nouveau présenté avec un appel à l’action « Mon panier ».

    Peut-être qu’un appel à l’action avec un verbe d’action aurait été plus efficace.

    Ex. : « Consulter mon panier » ou « Terminer ma commande ».

    Le copywriting est personnel (comme souvent).

    Zalando tente de briser l’objection liée au risque que le produit ne me plaise pas en rappelant que les retours sont gratuits !

    Dommage, ils ne mentionnent nulle part que les retours sont sous 100 jours. C’est pourtant un bel argument de vente.

    Enfin, si je ne suis pas convaincu par le produit, Zalando a pensé à me proposer des offres similaires : marque, prix, couleur équivalents.

    Conclusion

    Et voilà !

    J’espère que vous avez eu VOTRE dose d’inspiration pour rédiger votre prochaine Newsletter.

    Rappelez-vous de garder toujours un bon mélange entre ces différents types de Newsletters.

    Évidemment, l’email de bienvenue est primordial. C’est donc celui que vous devez toujours faire évoluer étant donné que votre entreprise évolue. Vos offres aussi.

    Les Newsletters d’annonce et d’offre marketing se font plus rares, mais sont plus directs. Prenez donc le temps de les préparer avant de l’envoyer à votre liste email !

    Les Newsletters de contenu sont celles que vous enverrez le plus souvent. Essayez si possible de créer une récurrence dans votre fréquence d’envoi (1x par semaine, 2x par mois, etc.).

    Soyez aussi à l’écoute du feedback de vos abonnés pour améliorer vos Newsletters de contenu.

    Et si vous vendez des produits en ligne, les emails de relance d’abandon de panier sont un must-have. La plupart des autorépondeurs vous permettent de planifier ce type de Newsletters.

    Est-ce qu’il y a d’autres types de Newsletters que vous envoyez à vos abonnés ?

    Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

    Écrit par

    Écrit par

    Danilo Duchesnes

    Danilo est le fondateur de DHS Digital, une agence de publicité Facebook et Instagram qui aide les E-commerces et DNVB (Digitally natives vertical brands) à booster leur croissance grâce à une stratégie d’acquisition full-funnel. Il est aussi le créateur du Rendez-vous Marketing, le podcast qui veut faire de vous un meilleur marketeur et faire décoller votre acquisition de clients en ligne !

    0 Comments

    Submit a Comment

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bonjour, je suis Danilo

    Je suis le fondateur de l'agence DHS Digital et le créateur du podcast Le Rendez-vous Marketing. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. J'y partage aussi mes plus belles découvertes et leçons marketing.

    Retrouvez-moi sur Instagram

    À la recherche d'une agence digitale ?

    NEWSLETTER

    Recevez 10+ ressources gratuites pour apprendre le marketing digital.

    Share This