BLOG

Instagram pour les entreprises : 10 étapes pour vous lancer (et décoller)

Instagram

En quelques années, Instagram s’est transformé et est passé d’une application où on partageait sa vie en photos à une véritable plateforme de choix pour les entreprises.

Il y a quelques années, on retrouvait déjà beaucoup de célébrités sur Instagram et des grandes entreprises.

Aujourd’hui, les entrepreneurs et plus petites entreprises veulent aussi prendre leur part du gâteau.

Et ça se comprend, 70% des entreprises américaines utilisent Instagram dans un objectif commercial (et vous savez comme moi que les américains sont en avance).

Ces chiffres datent de 2017. Regardez la différence avec 2016, il y avait seulement 48% des entreprises américaines qui l’utilisaient à ce moment-là.

Il y a bien une tendance à la hausse de l’utilisation d’Instagram pour les entreprises, que je vous confirme grâce à Google Trends

C’est normal, ces dernières années, Instagram a évolué au profit des entreprises avec :

  • La possibilité de créer un compte professionnel
  • La publicité Instagram
  • Les outils d’analyse puissants uniquement réservés aux comptes professionnels
  • Les nombreuses apps qui permettent d’optimiser leur présence sur le réseau social
  • L’ajout des Stories qui profitent aussi aux entreprises …

Justement, il y a quelques semaines, Instagram a fait un grand pas en avant en lançant en France la fonctionnalité Shopping uniquement disponibles aux comptes professionnels et qui permet aux entreprises de taguer des produits sur leurs publications.

Il faut aussi noter que la plateforme est remplie de jeunes de la génération Y (qu’on appelle aussi les Digital natives ou Millennials).

Omnicore affirme que 59% des utilisateurs Instagram ont entre 18 et 29 ans (Génération Y). Et 33% des utilisateurs d’Instagram ont un âge compris entre 30 et 49 ans.

Les Digital Natives représentent à eux-seuls un marché énorme avec un pouvoir d’achat qui se compte en trillions de dollars.

Ils sont aussi des adopteurs précoces des nouvelles technologies et n’ont pas peur de dépenser leur argent.

Ils veulent en savoir plus sur les entreprises qui commercialisent les produits qu’ils achètent. Quelle est l’histoire de l’entreprise ? Qui est derrière ce produit ? Comment a été conçu le produit ?

C’est pourquoi il est tellement important pour les entreprises de donner un côté plus « humain » à leur entité.

Instagram et les autres réseaux sociaux font partie des leviers pour démarrer cette transition.

D’ailleurs, Instagram affirme que 80% des utilisateurs Instagram suivent au moins une entreprise sur le réseau, dont 60% d’entre-eux ont déclaré avoir découvert un produit ou service sur la plateforme.

Ferez-vous partie de ces entreprises ?

Je vous le souhaite !

Dans cet article, je vais d’abord vous montrer les étapes clés pour vous lancer.

Ensuite, on verra comment vous pourrez grossir sur le réseau.

1) Créez votre compte professionnel Instagram

Avant de vous publier vos contenus, assurez-vous d’utiliser un compte professionnel.

Heureusement, il est très facile de convertir un compte personnel en compte Business à partir de l’app Instagram.

Pour ce faire, appuyez sur le bouton en forme de roue à côté du bouton « modifier le profil » :

passer compte professionnel instagram

Sachez aussi que pour convertir votre compte personnel en compte business, vous devrez le connecter à une Page Facebook pro.

Après avoir cliquer sur « Passer au profil professionnel », suivez les quelques étapes et liez votre compte pro à votre Page Facebook.

L’avantage du compte business est que vous pouvez ajouter vos coordonnées :

  • Numéro de téléphone
  • Adresse email
  • L’adresse de votre entreprise

Le compte pro vous permet bien évidemment de faire de la publicité Instagram, ce qui n’est pas possible avec un compte perso.

Enfin, le compte pro est doté d’outils d’analyse très puissants (un peu comme dans Facebook) qui vous permettent de connaitre la portée et l’engagement sur vos posts (intéressants pour déterminer la meilleure heure à laquelle publier).

Vous pouvez aussi en savoir plus sur vos followers comme leur âge, leur genre, leur localisation et les heures à laquelle ils sont le plus actifs.

Si vous doutiez encore de passer à un compte pro, prenez votre décision en analysant cette infographie produite par Later.

Par exemple, si vous n’êtes pas une entreprise, et que vous n’avez pas pour but de grossir votre nombre de followers, et que vous ne pensez pas utiliser les outils d’analyse d’Instagram, il serait plus sage de rester avec un profil perso.

2) Ecrivez une bio unique et mémorable

Sur Instagram, votre bio est une des seules opportunités de faire une bonne première impression aux utilisateurs qui vous découvrent.

Ecrire une bio est tout un art.

Dans cet article, on va s’en tenir aux bases d’une bonne bio qui, en quelques lignes, doit :

  • Expliquer qui vous êtes
  • Décrire ce que vous faites
  • Contenir un appel à l’action (lien vers votre blog, boutique, page Facebook, etc.).
  • (Optionnel) Une incentive : un code promo, livraison gratuite, cadeau, etc.

Le lien que vous mettez dans votre bio est le seul que vous pouvez mettre sur Instagram.

Choisissez-le bien et si vous avez dû mal à vous décider, vous pouvez utiliser un outil comme Linktree qui vous permet de faire des liens vers plusieurs plateformes.

Voici quelques exemples de bio qui m’ont bien plu :

En un instant, je comprends qui elle est : MA ressource pour le blogging, le branding et les stratégies de croissance (rien que ça).

Ce qu’elle fait : elle anime le podcast « The Influencer Podcast ».

Notez qu’elle a utilisé l’hashtag de marque #TheInfluencerPodcast qu’elle utilise probablement pour promouvoir ses épisodes.

On remarque aussi que la bio contient un appel à l’action : « Aimeriez-vous passer votre blog et votre influence au niveau supérieur ? » suivi d’un lien vers son site web.

Les mêmes remarques que pour le compte de Julie Solomon. En un instant, je comprends qu’il est, ce qu’elle fait et ce qu’elle a fait !

Elle a travaillé avec Gary Vaynerchuk et l’a donc mentionné intelligemment dans la bio de son profil.

On retrouve également un appel à l’action.

Notez également qu’elle a utilisé astucieusement la nouvelle fonctionnalité des Stories « à la Une » pour présenter son podcast, ses voyages et d’autres choses.

Pour la bio, une autre chose que vous devez comprendre est qu’il faut différencier deux termes :

  • Le nom d’utilisateur
  • Le nom

Le nom d’utilisateur permet d’identifier votre compte et de le différencier d’un autre …

Généralement, il peut s’agir d’un pseudonyme, de votre nom complet ou du nom de votre entreprise.

Avec le nom, ce sont les 2 éléments que l’on peut rechercher quand on fait une recherche sur Instagram.

Il peut donc être intéressant de « hacker » votre nom pour placer un mot clé stratégique.

C’est ce qu’à fait Maria Wejman en changeant son nom par « Social Media Specialist Cannes » au cas où des utilisateurs ferait cette recherche.

Vous voyez qu’elle apparait en premier quand je fais la recherche.

C’est normal je suis déjà abonné à son compte et j’ai interagi plusieurs fois avec ses publications.

Quand vous faites une recherche, Instagram va personnaliser votre recherche en fonction de votre localisation et de vos interactions passées avec les autres utilisateurs.

Il peut donc être intéressant de jouer avec votre nom pour apparaitre dans la recherche.

3) Fixez-vous des objectifs 

C’est la règle numéro 1 avant de vous lancer sur un réseau social.

Quel objectif votre entreprise souhaite accomplir avec Instagram ?

Après tout, vous allez investir votre temps et votre argent.

Investissez ces ressources intelligemment.

En fonction des objectifs que vous vous fixez, la façon de mesurer les résultats (KPI) sera différente, tout comme votre communication.

Voici quelques objectifs que les marques cherchent à accomplir sur Instagram :

  • Présenter leurs produits et services
  • Développer une communauté
  • Gagner en visibilité
  • Présenter leur culture d’entreprise et vos valeurs
  • Faire de la publicité
  • Partager les actualités de leur industrie

Concentrez-vous sur un ou 2 objectifs et alignez toutes vos ressources pour les atteindre.

Par exemple, gagner en visibilité et développer une communauté sont 2 objectifs qui vont bien ensemble.

Je retrouve aussi régulièrement des ecommerces qui utilisent Instagram dans le seul but de mettre en scène leurs produits.

The Zoom Agency, une agence digitale, utilise Instagram pour présenter les projets sur lesquels ils travaillent, leur culture d’entreprise ainsi que leurs valeurs. Occasionnellement, ils partagent l’actualité du digital.

A priori on pourrait penser qu’une agence digitale n’a pas grand chose à faire sur Instagram.

Au contraire, le compte est suivi par 18.000 personnes et je ne serai pas surpris qu’ils aient reçu des demandes de prestations grâce à leur compte Instagram.

A vous de définir vos objectifs …

4) Publiez régulièrement 

Pour rester présent dans l’esprit des gens, vous devez publier régulièrement.

Mais que publier et à quelle fréquence ?

C’est ce que nous allons voir.

Qu’est-ce qu’il faut publier sur Instagram ? 

Si vous avez défini le(s) objectif(s) de votre présence sur Instagram, vous devriez déjà avoir une bonne idée de ce que vous allez publier.

Sur Instagram, vous avez le choix, vous pouvez publier :

  • Photos
  • Carrousel (plusieurs photos)
  • Vidéos
  • Stories

Les photos sont le format le plus classique sur Instagram et qui obtiennent dans tous les cas un bon taux d’engagement.

Les photos de produits fonctionnent assez bien quand on sait que 65% des posts les plus performants présentent des produits.

Starbucks utilise Instagram pour présenter ses nouveaux produits dans des situations de la vie de tous les jours.

Ils présentent également les photos des membres de leur communauté (nous reparlerons plus tard de cette stratégie)

Mais il n’y a pas que les photos de produits qui obtiennent de l’engagement, les photos qui présentent des personnes fonctionnent assez bien aussi, avec 36% de mentions j’aime en plus que celles sans (c’est l’occasion de faire plus de selfies !).

Pensez aussi à géolocaliser vos photos, inclure des hashtags pertinents (entre 10 et 30) et écrire une description (légende de la photo) engageante.

Instagram est un réseau social centré sur le storytelling, aussi bien au travers des images (qui racontent d’elles-mêmes une histoire) que la légende de la publication qui va lui donner un contexte et être utile pour inclure un appel à l’action.

Je trouve ce compte particulièrement intéressant.

En observant le feed de Brittany, je constate qu’elle est dans un objectif de branding et d’engagement (ces 2 objectifs vont assez bien ensemble).

80% des publications qu’elle publie ont pour but de construire son image de marque personnelle (personal branding) et chaque photo contient une courte description.

Ici, on voit qu’elle parle du nouvel algorithme d’Instagram. Elle évoque les prochains changements de l’algorithme et les choses qu’elle n’aime pas sur l’algorithme actuel.

Elle finit par poser une question à son audience, qui a répondu en masse (plus de 100 commentaires).

Vous devriez faire la même chose et poser une question à la fin de chaque publication. C’est le meilleur moyen d’obtenir des commentaires (ce qui va augmenter la portée de vos publications).

A quelle fréquence publier sur Instagram et quand publier ? 

C’est un gros débat sur Instagram et je ne vais pas rentrer dedans.

Vraiment, je déteste ces débats où on argumente sur la meilleure heure de publication ou la fréquence de publication qu’il faut adopter.

Certains affirment qu’il faut publier 1 à 2 fois par jour sur Instagram.

D’autres conseillent de publier encore plus.

A mon avis, et c’est purement subjectif, la fréquence des publications n’est pas importante.

Ce qui important, c’est la qualité de vos contenus.

Si vous êtes capable de publier du contenu de très haute qualité 3 fois par jour, faites-le mais surveillez aussi votre taux d’engagement.

Si votre taux d’engagement baisse, cela veut probablement dire que vous ennuyez vos followers.

Il faut également prendre en compte que récemment, l’algorithme d’Instagram a été mis à jour pour garantir que les posts les plus récents apparaissent en premier dans le feed.

En effet, de nombreux utilisateurs se plaignaient de voir constamment les mêmes contenus et parfois même des publications qui datent d’il y a 3 ou 4 jours, à tel point que les utilisateurs d’Instagram passeraient à côté de 70% du contenu dans leur fil d’actualités.

Comme les utilisateurs vont à nouveau voir les posts les plus récents en premier, vous pourriez tester de publier au moment où vos followers sont en ligne (vous pouvez le savoir avec les outils d’analyse des comptes pro).

Par exemple, publier une première fois à une heure où l’application est le plus consulté :

  • Le matin (entre 8H et 9H par exemple)
  • Sur le temps de midi (entre 12H et 13H, ou un peu avant)
  • Après les heures de travail (après 17H)

Publier une seconde fois en vous basant sur vos analytics.

De toute façon, sachez que connaitre les meilleures heures de publications demande du temps et de l’expérimentation.

En plus, ce n’est pas le seul facteur qui va influencer la portée de vos publications.

Note : Dites-moi dans les commentaires à quelle heure de la journée vos posts obtiennent le plus d’engagement. Je suis curieux de connaitre votre avis.

5) Faites des Stories Instagram

Cela va bientôt faire 2 ans que les Stories sont présentes sur Instagram.

Popularisées par Snapchat, elles font maintenant partie intégrante d’Instagram.

En effet, plus de 300 millions d’utilisateurs (sur les 800 millions) qui utilisent les Stories.

Ce n’est pas un hasard si ce type de contenu fonctionne si bien.

D’abord, parce qu’une Storie est un contenu éphémère. Sa durée de vie est de 24 heures.

Les Stories sont aussi plus authentiques et moins « améliorés » (ou fakes) que les posts classiques sur Instagram.

C’est donc un contenu totalement différent que les publications que l’on voit depuis des années.

Mais il n’y a pas que les personnes comme vous et moi qui ont tiré profit de cette nouvelle façon de communiquer sur un réseau social.

42% des entreprises interrogées par Buffer dans le cadre de leur étude The State of Social 2018 affirment avoir déjà créé des Stories sur Instagram.

C’est déjà beaucoup mais ce qui est encore plus intéressant, c’est que 68% des entreprises interrogées prévoient de créer plus de Stories en 2018, que ce soit sur Instagram, Snapchat ou Facebook.

C’est assez logique.

Je vous disais en début d’article qu’une grande partie des utilisateurs d’Instagram sont issus de la génération Y.

Une génération qui raffole de ce type de contenus, plus authentique.

Pour les entreprises, les bénéfices des Stories Instagram sont sans fin. Elles peuvent :

  • Humaniser leur marque
  • Montrer une démo d’un produit
  • Montrer du contenu « behind-the-scene »
  • Présenter un évènement
  • Promouvoir une publication Instagram
  • Annoncer une nouvelle collaboration
  • Etc.

Cette liste est sans fin. Vraiment … La seule limite est votre créativité et les histoires que vous avez à raconter.

De plus, vous n’avez pas besoin de faire attention à l’identité visuelle de votre feed puisque vos Stories disparaissent après 24 heures.

Du point de vue de l’algorithme, il est intéressant de faire une Storie parce que les personnes qui les regardent jusqu’au bout sont susceptibles de voir vos posts plus souvent dans leur fil d’actualités.

Instagram vous facilite aussi la tâche en vous permettant très facilement d’améliorer vos Stories grâce à l’ajout de texte, d’hashtags, sondages, géolocalisation et autres icônes.

Vous pouvez également ajouter différentes polices à vos textes.

La fonctionnalité Sondage est particulièrement intéressante parce qu’elle vous permet encore une fois d’engager les personnes qui regardent vos Stories.

Voici quelques exemples de Stories que j’ai bien aimé aujourd’hui … : 

  • Surfer sur les tendances 

Le week-end passé, c’était le FIBO, une occasion pour les marques de fitness de partager cette expérience à leurs followers.

  • Présenter une nouvelle collection

Parfaitement adapté au format Storie.

L’appel à l’action pour visiter la boutique vient à la fin de la Storie.

  • « A day in the life … »

J’ai bien aimé cette Story.

Concrètement, une des membres de l’agence The Zoom Agency (dont je vous ai déjà parlé) nous partage, le temps d’une journée, sa merveilleuse vie en agence digitale.

Qu’est-ce qu’on fait en agence ?

Qu’est-ce qu’on mange ?

Ca se passe comment en réunion ?

Tout est dans la Storie …

Sur Instagram, on appelle ça un Takeover quand un influenceur ou un membre de l’équipe prend le contrôle du compte.

Pour terminer sur les Stories, n’ayez pas peur de vous « lâcher » un peu tant que vous ne mettez pas en danger votre image de marque.

N’essayez pas d’être parfait mais soyez intéressant … et évitez de vendre.

Mettez-vous à la place de l’utilisateur. Ils ne regardent pas des Stories pour découvrir des produits.

Je vous donne un exemple.

Il n’aura certainement pas envie de voir une Storie qui se contente juste de présenter en photo votre produit sur un fond blanc.

Par contre, présenter en vidéo une démo de votre produit ou même annoncer dans votre Storie la sortie d’un nouveau produit générera tout de suite plus d’engagement.

6) Analysez les résultats 

Selon les objectifs que vous vous êtes fixé (j’espère que vous avez fait vos devoirs), l’analyse des résultats sera différente.

Par exemple, si vous êtes dans un objectif de visibilité, l’indicateur (KPI) clé que vous devrez surveiller chaque semaine est la croissance du nombre de followers.

Cliquez sur cet icône pour voir les résultats de votre compte.

Sur cette capture d’écran, on peut voir rapidement la croissance du nombre de followers dans la partie « Audience ».

Dans la partie « Activité », on peut également voir les différentes actions prises par les personnes qui ont visité notre profil, comme les clics sur le site web si vous aviez comme objectif de promouvoir votre boutique en ligne.

N’oubliez pas d’analyser individuellement l’engagement et la portée sur chaque publication pour voir quel type de publication fonctionne le mieux :

  • Est-ce des photos ou des vidéos ?
  • Quel photo de produit fonctionne le mieux (lifestyle ou focus sur le produit ?) ?
  • Est-ce que les gens regardent vos Stories ?

Retrouvez d’autres conseils pour analyser les résultats de vos efforts marketing sur Instagram.

7) Faites des partenariats avec des influenceurs 

Poster régulièrement et faire des Stories, c’est bien.

Cela vous permettra de collecter quelques centaines de fans par mois si vous utilisez des hashtags pertinents.

Mais ce n’est pas suffisant évidemment …

C’est là que les influenceurs interviennent. Ce sont des utilisateurs qui ont déjà acquis des milliers de followers.

On les appelle les influenceurs parce qu’ils sont reconnus dans leur domaine et bénéficient d’une confiance (souvent) aveugle de la part de leurs followers.

Pour cette raison, les marques n’hésitent pas à nouer des partenariats avec eux pour profiter du capital-confiance que ces influenceurs ont acquis avec les années.

Souvent, quand on pense à un influenceur, on pense à Kylie Jenner.

vendre sur instagram

Mais tous ne sont pas aussi populaires (et chers).

Les plus petits ont 1000 followers et les plus grands en ont des millions.

Les influenceurs qui ont plus d’un million de followers sont généralement hors de portée (à moins de mettre des millions sur la table)

Ceux qui ont entre 100k et 1 million de followers semblent être déjà affiliés à quelques marques seulement.

Je ne dis pas qu’ils sont hors de portée MAIS ce n’est pas en leur proposant 100 ou 200€ par post qu’ils vont accepter de faire votre promotion.

Après tout, ils reçoivent déjà des demandes comme la vôtre tous les jours … C’est la loi du marché.

A ce jeu, ce sont les grandes marques qui raflent la mise. 

Tandis que ceux qui ont entre 1000 et 100K followers ont moins d’opportunités que ces derniers et sont donc à l’écoute des partenariats.

De plus, ils coûtent moins chers et bénéficient d’un meilleur capital-confiance (donc plus d’engagement sur leurs publications).

Ce sont ces influenceurs que vous devez viser.

Au plus ils ont de followers et d’engagement, au plus ils coûtent cher.

Je vais probablement aborder ce sujet dans les détails dans un prochain article, de la recherche de l’influenceur à la façon de les approcher et les rémunérer.

Aujourd’hui je vais seulement vous présenter quelques exemples de campagnes de marketing d’influence :

Créer de la notoriété de marque 

Une campagne de notoriété de marque n’a pas pour but de vendre mais seulement de montrer votre marque à un plus grand nombre de personnes.

Les marques aiment aussi faire des concours en partenariat avec des influenceurs ou offrir des cadeaux pour générer de la demande.

Vendre des produits 

Daniel Wellington en est le meilleur exemple.

La marque a littéralement refusé le marketing traditionnel pour miser sur une véritable armée d’influenceurs pour générer de la notoriété de marque et faire des ventes …

Ils s’appuient sur des influenceurs connus peu importe l’industrie (fashion, beauté, fitness, etc.) et leur proposent de se prendre en photo avec une montre Daniel Wellington (et un code promo bien sûr …).

Je sais que cela semble irréaliste quand j’évoque des marques comme Daniel Wellington.

Ces marques ont plus de moyen que vous.

C’est pourquoi vous devriez vous tourner vers les micro-influenceurs qui sont plus abordables.

Vous pouvez peut-être même vous en sortir en offrant vos produits à la place d’une rémunération.

8) Essayez la publicité Instagram

Nouer des partenariats avec les influenceurs est la première stratégie (payante) qui vous permet de gagner rapidement en visibilité sur Instagram ou vendre …

La publicité Instagram vous le permet aussi.

Peut-être moins rapidement, mais l’avantage est que vous pouvez commencer avec quelques euros par jour.

Elles ne sont pas encore très populaires mais les entreprises pensent de plus en plus à les adopter, comme le montre les résultats de cette étude conduite par Later.

Source : Later

Comme sur Facebook il y a quelques années, le portée organique diminue sur Instagram, ce qui oblige les gros comptes Instagram à sponsoriser leurs publications pour conserver leur taux engagement habituel.

Sur Instagram, les publicités peuvent être utilisées à nombreuses fins :

  • Générer de la notoriété de marque
  • Augmenter le trafic de votre site web
  • Générer des prospects
  • Vendre
  • Toucher plus de monde dans un périmètre donné

De plus, les publicités Instagram s’intègrent assez bien à la plateforme puisqu’elles ressemblent à des publications normales.

Le ciblage est évidemment très intéressant puisque c’est le même que la publicité Facebook et gardez en tête que vous avez accès à plusieurs formats (comme dans Facebook) :

  • Photos
  • Vidéos
  • Carrousels
  • Stories

Je ne vais pas rentrer dans les détails dans cet article mais vous pouvez télécharger le guide de la publicité Instagram.

Je vous montre en détail comment sponsoriser vos publications et créer votre première campagne (même si vous débutez).

9) Développez votre propre hashtag 

Les publications Instagram qui contiennent au moins un hashtag obtiennent en moyenne 12,6% d’engagement en plus que celles sans.

Sur Instagram, une pratique courante chez les entreprises est de créer leur propre hashtag, qu’on appelle un hashtag de marque. Selon Simply Measured, 7 hashtags sur 10 sont des hashtags de marque.

Mais qu’est-ce que c’est au juste un hashtag de marque ?

Un hashtag de marque est un hashtag propre à votre entreprise ou une campagne marketing.

Votre hashtag de marque pourrait représenter le nom de votre entreprise, votre slogan ou le nom d’un de vos produits. Il peut également s’agir du nom d’un concours Instagram que vous organisez.

Par exemple, Starbucks utilise régulièrement des hashtags de marque pour annoncer un nouveau produit et créer le buzz grâce à sa communauté et des influenceurs :

Starbucks créée l’hashtag en lien avec le produit et le partage sur tous ses réseaux sociaux.

De cette façon, leurs clients comme des influenceurs peuvent poster une photo de leur Latte avec l’hashtag de marque.

Autrement dit, c’est de la publicité gratuite pour Starbucks que leurs clients font avec joie, comme en témoignage le nombre de publications contenant l’hashtag en question.

Plus de 400k publications contiennent ce hashtag.

Red Bull aussi a son propre hashtag que sa communauté de sportifs de l’extrême ne cesse d’utiliser dans leurs publications.

Le plus souvent, on retrouve des hashtags de marque pour :

  • Promouvoir un évènement
  • Lancer un nouveau produit
  • Faire le buzz pour un concours
  • Inspirer et engager la communauté
  • Susciter du contenu généré par les utilisateurs (CGU).

C’est justement mon dernier point.

10) Encouragez (et republiez) le contenu généré par les utilisateurs

Le contenu généré par les utilisateurs est l’une des formes de contenu les plus crédibles pour votre marque.

En effet, 9 consommateurs en ligne sur 10 ont plus confiance en du CGU que de la publicité traditionnelle.

Il s’agit d’un contenu publié à la base par vos utilisateurs (fans, clients) que vous republiez sur vos comptes sociaux (Facebook, Instagram, etc.), et en mentionnant la personne qui a produit ce contenu.

Le CGU n’est pas seulement utile pour gagner la confiance de votre communauté.

Il peut également vous servir pour développer votre communauté sur Instagram.

Par exemple, Buffer a profité d’une croissance exceptionnelle de son compte Instagram en une année seulement (+ de 400% – de 4.250 à 21000 followers).

D’après eux, une grosse part de la croissance de leur compte Instagram peut être attribuée au CGU qu’ils ont republié sur leur compte.

Voici d’autres exemples pour vous inspirer.

Education First, qui propose des séjours linguistiques partout dans le monde, utilise cette stratégie pour alimenter son compte Instagram de magnifiques photos prises par ses étudiants.

Comme vous le voyez, l’utilisateur qui a publié la photo en premier est mentionné. De plus, l’hashtag #efmoment est repris dans la publication pour encourager d’autres étudiants à publier leur propre photo.

Pour EF, cela semble facile et évident parce qu’ils font partie de l’industrie du voyage.

D’autres marques s’en sortent plutôt bien.

We Work, qui propose des bureaux et espaces de coworking, invite sa communauté à partager des photos dans leur espace de travail.

We Work peut se faire un plaisir de retrouver toutes ces photos grâce à son hashtag #wearewework et republier les plus populaires sur son compte Instagram officiel.

Selon moi, ce type de contenu devrait faire part de votre stratégie quelle que soit votre industrie.

A vous de créer un hashtag de marque suffisamment « fun » pour être utilisé sur Instagram.

Pensez aussi à encourager vos clients d’utiliser votre hashtag de marque pour collecter du CGU.

Cela peut se faire en organisant un concours, en faisant appel aux influenceur pour le promouvoir dans leurs posts ou encore en encourageant leur utilisation via l’emailing.

J’ai déjà vu des e-commerçants proposer à chaque nouveau client de publier une photo de leur nouveau produit avec l’hashtag de marque contre un code promo.

Parfois, le meilleur contenu que vous pouvez publier n’est pas le vôtre, mais celui des autres …

Notez que vous devez impérativement demander à la personne qui a produit le contenu son accord avant de le republier sur votre compte Instagram (ou autre réseau social).

Retenez ceci : Les consommateurs ont plus confiance en leurs pairs qu’aux marques.

Conclusion 

Si vous êtes arrivé au bout de cet article, vous devriez avoir une bonne idée des étapes à mettre en place pour vous lancer sur Instagram.

Evidemment, il n’était pas possible pour moi de vous expliquer chaque point en détail mais je pense que vous avez toutes les clés pour vous lancer.

Pour récapituler, la première étape consiste à convertir votre profil personnel en compte professionnel, auquel cas vous n’aurez pas accès à la publicité Instagram et aux outils d’analyse.

Ensuite, vous devriez travailler votre bio pour la rendre unique et mémorable.

Votre bio écrite, il est temps de définir vos objectifs. Fixez-vous maximum 2 objectifs pour ne pas vous disperser.

Après ça, publiez régulièrement du contenu de qualité. Pensez à ajouter une pointe de storytelling à vos descriptions pour engager la conversation avec vos followers.

Faites des Stories pour annoncer un évènement, partager votre univers ou encore annoncer des promotions exclusives.

Pensez à analyser régulièrement les résultats de vos efforts marketing.

La suite de cet article concernait la croissance de votre compte Instagram qui peut se faire via :

  • Les influenceurs
  • La publicité Instagram
  • L’utilisation d’un hashtag de marque
  • Vos clients ou followers (CGU)

Est-ce que cet article vous a donné envie de passer plus de temps sur Instagram ? Partagez-moi votre compte dans les commentaires !

GRATUIT : LE GUIDE DE LA PUBLICITÉ INSTAGRAM

Apprenez à créer des publicités Instagram pour vous faire connaitre, développer votre communauté et vendre vos produits

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo aide les entrepreneurs et marketeurs à raconter l’histoire de leur entreprise sur Facebook, gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. En ce moment, Danilo est sûrement en train de chercher de nouvelles publicités à vous montrer dans ses articles. 

13 Commentaires

  1. Catherine

    Bonjour,

    Est-ce que le fait de prendre un compte pro ne diminue-t-il pas automatiquement la portée des posts? Un peu comme pour l’algorithme de Facebook…

    Merci

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Bonjour Catherine,

      Oui j’ai déjà entendu cette rumeur et je ne l’ai pas mentionné dans mon article parce qu’aucune étude ne vient confirmer ou infirmer cette hypothèse …

      Bonne journée !
      Danilo

      Réponse
      • catherine

        Merci!

        Réponse
  2. Damien

    Beau travail encore une fois!

    J’ai un client qui m’a parlé d’une bourse aux comptes instagrams avec les prix des publications et des comptes en fonction du nombre de followers. J’étais vachement surpris par les prix (100€ le compte de 1000 followers environ!)

    Quand tu parles de faire un article sur les influenceurs, vas tu aborder le sujet?

    ca peut etre un beau raccourci pour certains (vu la difficulté relative d’atteindre les premiers 1000 followers)

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Bonjour Damien,

      Merci ! Oui, je vais aussi parler des prix moyens et de la façon de les rémunérer.

      Bonne journée,

      Danilo

      Réponse
  3. anthony

    Superbe article comme toujours! Je compte me lancer dans la publicité sur Instagram. Merci pour tout !

    Réponse
  4. Hubert séverine

    Un grand merci et un grand bravo pour votre article. Je suis entrain de créer mon cabinet et je termine ma formation de maître praticien en hypnose et je compte me créer un compte pro sur Facebook et Instagram alors MERCI MERCI MERCI 🙏🙏🙏

    Réponse
  5. barbara

    Bravo pour cet article très enrichissant !!!

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. ▷ [Veille marketing] Facebook, Instagram, musiques libres de droit, SERP... | Webmarketing & co'm - […] Instagram pour les entreprises : 10 étapes pour vous lancer (et décoller) […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J'aide les entrepreneurs et marketeurs à gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This