BLOG

10 tendances du marketing digital que vous ne devriez pas ignorer en 2018 (et après)

Marketing Digital

Le marketing digital est une industrie en constante évolution.

Chaque mois, de nouveaux changements font leur apparition que ce soit dans l’univers des réseaux sociaux, le search (Google) ou le marketing de contenu (blogging, vidéos, etc.).

De nouvelles technologies arrivent dans nos vies. Je pense notamment à l’intelligence artificielle ou la recherche vocale.

Les algorithmes sont plus performants et intelligents.

Toutes ces avancées rendent le marketing digital toujours plus précis, efficace … et difficile à appréhender.

La clé pour dompter le marketing à l’ère du digital est de rester au courant des nouvelles tendances pour ainsi comprendre comment vous allez orienter votre stratégie aujourd’hui et dans les années à venir.

En effet, ce qui a marché pour vous avant ne marchera peut-être plus maintenant parce qu’encore une fois le marketing digital est une industrie en constante évolution.

Après avoir effectué quelques heures de recherches pour vous aider à rester à jour sur l’actualité, je vous ai concocté un article reprenant 10 tendances du marketing digital que vous ne devriez pas ignorer en 2018 (et après).

1) Les Stories

Les Stories Instagram peuvent être définies comme étant plusieurs images ou vidéos assemblées ensemble sous la forme d’un diaporama, et qui ensemble raconte une histoire.

A la différence d’une publication classique, elles ont une durée de vie de seulement 24 heures.

C’est un véritable « game-changer » dans le sens où les internautes peuvent publier sur les réseaux sociaux de manière plus spontanée et donc avec moins de préparation qu’un contenu classique.

Elles ont été popularisées par Snapchat et ensuite reprises par Instagram en août 2016.

Comme vous le voyez, les Stories s’affichent tout en grand sur l’écran, ce qui permet de créer des expériences immersives.

C’est une véritable réussite quand on compte qu’il y a déjà plus de 300 millions d’utilisateurs Instagram qui font des Stories chaque jour, soit presque 2 fois plus d’utilisateurs actifs que sur Snapchat …

Mais ne pensez pas que seuls les particuliers profitent de cette tendance.

Les entreprises aussi ont su profiter de cette tendance puisqu’elles prévoient d’en créer plus en 2018, selon cette étude conduite par Later.

Les entreprises veulent investir leur temps et leur argent dans les stories pour profiter de ce format à la fois authentique et engageant, qui en plus leur permet d’avoir toute l’attention de la personne, pour :

  • Humaniser leur marque
  • Montrer du contenu « behind-the-scene »
  • Montrer l’avancement d’un projet ou la création d’un produit
  • Teaser des nouveaux produits
  • Faire une annonce
  • Etc. (la limite dépend vraiment de votre créativité).

De plus, l’aspect éphémère des Stories fait que les entreprises peuvent en profiter pour faire des promotions à durée limitée.

Vous n’aimeriez pas passer à côté d’une telle offre, pas vrai ?

Enfin, depuis 2017, les entreprises peuvent aussi faire de la publicité dans les Stories et promouvoir leurs offres assez habilement.

Les Stories sont aussi apparues sur Facebook, Messenger et WhatsApp.

Une preuve qu’elles deviennent la norme sur les réseaux sociaux et les plateformes de messagerie sociale.

Retrouvez d’autres exemples de Stories dans cet article.

2) La recherche vocale

Aujourd’hui, je suis sûr que vous êtes tous des pros de la recherche sur Google.

Par exemple, si vous vouliez en savoir plus sur les tendances du marketing digital, vous feriez une recherche de ce type :

« Tendances marketing digital »

Cela est en train de changer avec la recherche vocale sur mobile.

Selon Gary Vaynerchuk, une recherche Google sur 4 est vocale sur un appareil mobile.

En 2020, on estime même que 50% des recherches seront vocales.

D’ailleurs, si vous voulez faire le test, utilisez l’application Google sur votre smartphone et faites une recherche vocale …

Comme vous le voyez, ici je n’ai pas dit « tendances marketing digital ».

J’ai plutôt affirmé à voix haute ce que j’avais en tête : « quelles sont les tendances du marketing digital »

Bon, je vous avoue que j’ai dû refaire ma demande plusieurs fois avant que l’algorithme puisse comprendre mes paroles, mais tout de même, c’est une grosse évolution au niveau du SEO.

Des marketeurs américains recommandent d’ailleurs de commencer à optimiser vos contenus SEO pour la recherche vocale.

Et puis il y aussi Alexa, le nouvel assistant vocal d’Amazon.

Alexa, c’est un peu votre assistant à qui vous pouvez demander toutes sortes de choses et qui fait les recherches à votre place.

Par exemple, si vous voulez aller en vacances à Ibiza, vous pouvez demander à Alexa :

  • Quels sont les meilleurs hôtels
  • Quel temps il fera la semaine prochaine
  • Quels sont les meilleurs endroits à visiter …

Pour en savoir un peu plus sur Alexa, je vous recommande cette vidéo de Gary Vaynerchuk qui prétend qu’Alexa est le nouveau moteur de recherche vocal, et futur concurrent de Google.

Dans les prochaines années, attendez-vous à voir des entreprises intégrer Alexa et la recherche vocale à leur stratégie digitale.

3) La vidéo

Le marketing vidéo est sur la pente ascendante.

YouTube, Facebook et Netflix se battent pour devenir votre deuxième télévision.

Les internautes veulent plus de vidéo, et c’est aux entreprises de s’adapter.

Cisco prévoit d’ailleurs que 80% des contenus sur le web seront des vidéos d’ici 2019.

J’ai encore d’autres statistiques intéressantes pour vous, toutes récoltées par Forbes :

  • Selon YouTube, la consommation de vidéo sur Internet double chaque année
  • 64% des consommateurs sont plus susceptibles d’acheter un produit en ligne après avoir vu une vidéo ce produit
  • Les publicités vidéo représentent maintenant plus de 35% de toutes les dépenses publicitaires en ligne
  • Un tiers du temps passé en ligne par les internautes est dédié à regarder des vidéos

Sur les réseaux sociaux aussi, les vidéos sont très populaires, notamment sur Facebook et Instagram.

En 2017, Buzzsumo a conduit une étude intéressante qui montre clairement que les vidéos sur Facebook permettent d’obtenir un engagement bien supérieur aux autres types de publications (images, liens).

Les vidéos natives ont aussi fait leur apparition sur LinkedIn il y a quelques mois et les utiliser vous permet littéralement d’obtenir de la visibilité GRATUITE.

Les lives deviennent aussi plus populaires sur les réseaux sociaux et de plus en plus d’entreprises commencent à les adopter, même si la transition semble un peu plus difficile.

Selon une étude conduite par Buffer, seulement 31% des marketeurs interrogés ont fait un Live en 2017.

Pour ceux qui ont fait un Live, 91% des répondants ont utilisé Facebook comme plateforme pour diffuser leur Live, suivi par Instagram et Snapchat.

Souvent, quand on pense aux vidéos, on pense à se filmer devant son smartphone et ensuite faire le montage (ou le déléguer).

Autant dire que cela demande d’être à l’aise à la caméra, une compétence qu’on a pas naturellement. Et en plus, cela demande des compétences en montage vidéo (ou de l’argent).

Si vous êtes de nature introvertie, cela peut vraiment paraitre intimidant.

Pour moi, ça l’était. Alors pour me lancer, j’ai d’abord investi dans un logiciel de montage.

J’ai choisi Animoto pour son rapport qualité-prix et ses nombreuses recommandations (retrouvez dans cet article un tutoriel pour utiliser ce logiciel).

L’avantage de ce logiciel est que vous pouvez créer des vidéos professionnelles à partir d’images ou de mini-clips en seulement quelques minutes.

Cela m’a permis d’obtenir des résultats intéressants en termes de portée organique sur ma Page Facebook

Pour être plus à l’aise en vidéo, j’ai aussi enregistré des interviews sur Skype avec partage d’écran que j’ai ensuite publié sur mon Groupe Facebook privé.

C’est donc ce que je vous conseille de faire si vous ne vous êtes pas encore lancé …

4) Les publicités sociales

Si vous lisez régulièrement mon blog, vous savez que je suis un grand adepte des publicités sociales.

Après le blogging, c’est la seconde compétence que j’ai cherché à développer.

J’en voyais de plus en plus et j’avais entendu que « ce n’était pas cher ».

Je me suis dit que c’était l’opportunité pour moi de développer une compétence recherchée sur le marché.

Je ne m’étais pas trompé.

Les dépenses en publicités sociales ne cessent de grimper et devraient atteindre 23.5 milliards de dollars en 2021.

Alors pourquoi une telle croissance ?

Raison #1 : la chute du reach organique et du trafic social

Sur Facebook, la chute du reach organique incite les marques à mettre de l’argent dans les publicités pour continuer à pousser leurs contenus vers leurs fans si durement acquis et conserver leur taux d’engagement.

Les réseaux sociaux apportent aussi de moins en moins de trafic sur un site web.

Regardez la chute vertigineuse du trafic généré par Facebook en 2017.

Par conséquent, les entreprises sont aussi « obligées » de payer pour continuer à obtenir du trafic provenant des réseaux sociaux.

Mais ne pensez pas que Facebook est la seule plateforme affectée.

La portée organique diminue tout doucement sur Instagram et les marques seront bientôt forcées aussi de booster leurs publications (comme sur Facebook).

Raison #2 : les possibilités de ciblage

Sur Facebook ou Instagram, les possibilités de ciblage ne manquent pas pour montrer des publicités toujours plus pertinentes.

Vous pouvez cibler les résidents d’une ville ou d’un pays en particulier.

Vous pouvez cibler une tranche d’âge spécifique.

Vous voulez cibler les hommes uniquement ? Pas de problème !

Vous pouvez aller bien plus loin encore dans votre ciblage en incluant les centres d’intérêt supposés de votre audience et bien d’autres choses encore

Raison #3 : elles sont natives 

Contrairement aux publicités du Display que vous connaissez si bien, les publicités sociales s’intègrent naturellement à la plateforme, de sorte qu’elle ressemblent moins à de la publicité.

Pas étonnant que les entreprises veulent leur part du gâteau …

Rien que sur Facebook, il y a 6 millions d’annonceurs et 2 millions sur Instagram (dont la moitié est arrivée les 6 derniers mois). Mais avec la croissance du nombre d’annonceurs, les coûts augmentent aussi (et ça c’est une seconde tendance !).

Vous ne vous êtes pas encore lancé ?

Téléchargez le guide de la publicité Facebook ou le guide de la publicité Instagram pour bien démarrer !

5) La personnalisation dans le marketing

Ces dernières années, on a pu observer de superbes campagnes marketing basées sur la personnalisation.

La plus connue est sans aucun doute la campagne « Share a Coke » de Coca-Cola.

Acheter une bouteille de Coca-Cola avec son nom écrit dessus, ça donne envie, pas vrai ?

Single Grain argumente en faveur de la personnalisation en affirmant qu’elle permet de « délivrer une expérience unique aux consommateurs en fonction de leurs choix et leurs préférences ».

Parmi les exemples connues de personnalisation, on retrouve la page d’accueil personnalisée selon vos visites passées et les produits que vous avez recherchés.

Je pense à Amazon ou Zalando.

Amazon aime aussi vous faire des recommandations selon vos recherches passées :

DAMN, ils connaissent mon nom …

Gary Vaynerchuk utilise aussi la personnalisation de manière plus subtile quand vous visitez son site web pour la première fois.

Un autre exemple connu de personnalisation est l’utilisation du prénom dans les emails.

Selon Statista, le taux d’ouverture des emails avec un message personnalisé est significativement plus élevé que les emails sans (18,8% contre 13,1%).

Vous pouvez aller plus loin en segmentant vos campagnes selon les comportements de vos utilisateurs. Par exemple en envoyant des emails différents selon les liens sur lesquels vos abonnés cliquent …

(Je peux faire la même chose selon l’ebook que vous téléchargez sur mon site).

Encore d’autres exemples :

  • Recommandations basées sur vos intérêts (ex : Spotify vous recommande des musiques selon ce que vous écoutez)
  • Pop-ups qui s’affichent lors de votre première visite
  • Personnalisation de la page d’accueil selon votre localisation

Retrouvez un excellent article sur la personnalisation de la page d’accueil sur le blog de Neil Patel.

6) Les chatbots

Les chatbots …

Ces robots qui vous font la conversation sur Messenger.

Personnellement, j’ai l’impression que cela fait à peine un an que les chatbots se sont vraiment popularisés sur Messenger.

Pourtant, des statistiques montrent que la croissance des chatbots est impressionnante, de 33.000 chatbots « seulement » en septembre 2016 à plus de 100.000 quelques mois plus tard.

Les chatbots peuvent être utilisés pour faire du service client amélioré, envoyer des contenus ou promotions, etc.

Domino’s Pizza est mon exemple préférée pour vous montrer une utilisation astucieuse des chatbots.

Aux USA, si vous cliquez sur « Envoyer un message », vous serez introduit à un chatbot qui vous invitera à :

  • Faire une commande
  • Refaire une commande passée
  • Suivre une commande

Vous l’avez compris, vous pouvez commander une pizza sans interagir avec une personne au téléphone … Incroyable !

Je vous ai trouvé un autre exemple.

Cette fois-ci, une conversion entre un utilisateur et le bot de la marque Rayban.

Source : www.assafelovic.com

Maintenant, j’aimerais ajouter 2 choses sur les chatbots :

1) Cela reste du marketing de permission

Contrairement à l’emailing où on reçoit (souvent) des emails de Spam, vous ne recevrez jamais un message non sollicité sur Messenger par un chatbot.

Vous devez d’abord avoir interagi avec l’entreprise sur Messenger pour recevoir des campagnes Messenger, par exemple :

  • En cliquant sur un lien qui vous renvoie sur Messenger
  • En contactant directement l’entreprise via sa Page Facebook
  • Etc.

Pour le second point, si vous avez contacté une entreprise sur Messenger, celle-ci pourra vous envoyer des messages via un chatbot (puisque vous faites partie de ses contacts Messenger).

A tout moment, vous pouvez vous désinscrire des séquences automatiques sur Messenger.

Par exemple, j’ai autorisé ce chatbot à me rappeler quand le prochain live de Robin Vézina sera diffusé.

A tout moment, je peux me désinscrire de sa liste Messenger, comme pour une Newsletter normale.

2) Les internautes aiment interagir avec un chatbot

Les chatbots ont déjà été bien adoptés par la population américaine, avec déjà plus de 50% des américains entre 18 et 55 ans qui ont eu une interaction avec un chatbot.

Une autre étude conduite par LivePerson (5000 personnes interrogées) montre également que les répondants sont plutôt positifs quant à leur expérience avec un chatbots.

38% des répondants ont eu une expérience positive contre seulement 11% qui ont eu une expérience négative.

Source : Buffer

A voir les résultats des études en Europe.

Cependant, il semble acquis que les robots ne seront pas si mal accueillis dans notre société …

Autre bonne nouvelle : il existe des logiciels peu coûteux, comme Manychat, pour mettre en place votre chatbot et créer des mini-séquences sur Messenger, en configurant des réponses automatiques à des questions ou requêtes courantes par exemple.

Attendez-vous à voir plus d’entreprises utiliser les chatbots en 2018 et après pour leur service client.

7) Les influenceurs 

Le marketing d’influence, c’est en quelque sorte du bouche-à-oreille sous stéroïdes.

C’est le fait de faire appel à des influenceurs (personnalités reconnues dans leur industrie) et leur proposer de faire votre promotion via des publications sponsorisées, que ce soit sur YouTube, Instagram ou Facebook en échange d’une rémunération (argent, produits offerts, etc.).

On peut donc dire que c’est de la publicité cachée … et finalement pas si mal perçue par les consommateurs.

En effet, 90% des consommateurs font confiance aux recommandations de leurs pairs contre seulement 33% qui font confiance à la publicité traditionnelle.

Qui sont ces influenceurs ? 

Le plus souvent, il s’agit de blogueurs, youtubeurs ou encore Instagrammeurs qui ont réussi avec le temps (et l’effort) à se constituer une communauté engagée.

Vous l’avez compris, il s’agit d’une véritable aubaine pour les marques parce que le marketing d’influence brise les barrières de la publicité traditionnelle.

Dans le cadre d’un partenariat marque-influenceur, la marque est introduite par une source de confiance (l’influenceur) à sa communauté.

Ce n’est donc pas étonnant que le marketing d’influence délivre un ROI 11x plus élevé que la publicité traditionnelle.

Le marketing d’influence est très populaire sur Instagram, vous l’avez sans doute remarqué mais ce n’est peut-être pas encore saturé …

Loin de là.

Selon une étude conduite par Later (3500 entreprises interrogées), seulement 22% des entreprises font des partenariats avec des influenceurs sur Instagram, mais ce chiffre pourrait grossir jusqu’à 40% en 2018.

Parmi les partenariats les plus connues entre les marques et influenceurs, on retrouve :

  • Les concours 

  • Les placements de produit 

Dans quelques années, cette forme de promotion sera la norme mais entre-temps les marques peuvent encore bien en profiter …

8) La protection des données 

Le 25 mai 2018, le RGPD va entrer en vigueur. Il s’agit des nouvelles règles européennes en matière de protection des données.

L’objectif est double : protéger les données privées des utilisateurs et garantir la bonne circulation des données au sein de l’Union Européenne.

Le RGPD vous redonne plus de contrôle sur les données que vous partagez. A chaque fois qu’une entreprise veut collecter vos données, elle devra explicitement demander votre accord.

Il peut s’agir de votre localisation, votre nom ou votre adresse email. Les entreprises devront également informer les consommateurs de comment elles vont utiliser leurs données.

C’est évidemment un bouleversement majeur (au niveau mondial) aussi bien pour les petites entreprises que pour les géants comme Facebook, Google ou Amazon, qui devront se conformer à cette nouvelle réglementation.

Récemment, Facebook a annoncé sa mise en conformité avec le RGPD.

Le réseau social a confirmé que sa nouvelle politique en matière de données et ses conditions d’utilisations avaient été revues afin de correspondre aux prérogatives du RGPD.

Facebook demandera prochainement à ses utilisateurs européens de paramétrer, selon leurs choix, le degré d’utilisation de leurs données personnelles (plus d’informations dans cet article).

N’étant pas spécialiste de la matière, je ne vais m’étendre là-dessus.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les consommateurs vont prioriser les entreprises qui protègent leurs données. C’est donc une opportunité à saisir pour les entreprises de gagner la confiance des consommateurs.

Comme l’explique le Digital Marketing Institute, les marketeurs les plus malins vont commencer à utiliser la protection et la sécurité des données comme un argument de vente.

Retrouvez dans cet article 12 points-clés pour vous préparer au RGPD.

9) Le contenu interactif 

Le marketing digital, ce n’est plus seulement écrire des articles de blog pour le SEO et attendre que le trafic arrive.

Internet est interactif maintenant.

Pensez aux live chats sur les sites ecommerce.

Vous allez me dire qu’une publication sur les réseaux sociaux est un contenu interactif et que cela existe depuis déjà des années ?

C’est vrai, ces publications créent de l’engagement (commentaires, partages, réactions) mais il semble que cela soit moins efficace qu’auparavant.

Pour se différencier, les marques et entreprises doivent adopter de nouvelles formes de contenu plus interactives.

Voici quelques exemples :

Les Quiz 

Pour générer des leads, vous pourriez utiliser des guides ou livres blancs comme je le fais.

Mais vous pouvez mieux faire.

Sur la page d’accueil de son site, Ramit vous propose un quiz pour que vous puissiez connaitre votre potentiel de revenus.

Vous répondez tout simplement aux questions et pour connaitre vos résultats, vous devrez donner votre email pour les recevoir …

Astucieux.

On retrouve aussi des quiz sur des sites ecommerce.

Cela vous permet de choisir vous-même un produit selon vos réponses au quiz.

Le Live Streaming

Le live sur Facebook, Instagram ou encore YouTube est une autre forme de contenu interactif.

Preuve en est, selon Facebook, les utilisateurs passent 3 fois plus de temps à regarder des lives et commentent 10 fois plus sur Un Live qu’une vidéo normale.

Voici quelques idées pour vos lives streamings :

  • Live Q&A (questions-réponses)
  • Faire une interview
  • Faire un workshop
  • Présenter l’actualité dans votre industrie
  • Faire une annonce spéciale
  • Créer une émission

Ce sont juste quelques idées que j’ai en tête.

Soyez autant créatif que possible.

Les sondages

Ils sont très efficaces pour impliquer votre audience dans certaines décisions.

Un exemple connu, c’est proposer deux couvertures de livre à votre audience et leur demander laquelle vous devriez choisir.

Sur Facebook, les sondages ressemblent à ça :

Les concours

J’en ai déjà parlé, ils fonctionnent assez bien sur Instagram et sur Facebook.

Sur Facebook, pensez aussi qu’il y a quelques règles à respecter.

Les sondages dans les Stories

Les Stories Instagram sont également un type de contenu qui suscite pas mal de réactions.

Vous pouvez également ajouter des sondages pour pimenter vos Stories.

10) Les applications de messagerie sociale 

Les applications de messagerie sociale comme Messenger, Whatsapp, We Chat ou encore Instagram Direct prennent de l’importance dans le marketing digital.

Les entreprises les utilisent pour améliorer leur service client et comme nous l’avons vu pour intégrer des chatbots.

Regardez un peu ce graphique qui montre le nombre d’utilisateurs mensuels par plateforme sociale.

Qu’est-ce que vous remarquez ?

On retrouve 3 messageries sociales avec :

  • 1,2 milliard d’utilisateurs mensuels pour Whatsapp et Messenger
  • Presque 900 millions d’utilisateurs pour WeChat.

Les messageries sociales ont aussi l’avantage du volume en termes d’utilisateurs, pour le plus grand plaisir des entreprises.

Mais qu’en est-il des consommateurs ?

Ils semblent apprécier aussi …

Sur Messenger, c’est plus de 2 milliards de messages échangés entre des particuliers et des entreprises chaque mois !

Selon une étude de Facebook conduite sur un échantillon de 12.500 personnes, il se trouve que les consommateurs apprécient particulièrement ce type de communication avec les entreprises :

  • 56% des personnes interrogées qui préfèrent envoyer un message à une entreprise que l’appeler pour du service client
  • 61% des personnes interrogées préfèrent recevoir des messages personnalisés de la part des entreprises
  • Plus de 50% préfèrent acheter à une entreprise à laquelle ils peuvent envoyer un message

En 2017, Facebook a aussi offert la possibilité aux entreprises de placer leurs publicités sur Messenger.

Facebook a aussi lancé les publicités « clics sur Messenger » comme celle-ci que j’avais déjà présenté dans un de mes articles sur la publicité Facebook.

Jon Loomer utilise ce type de publicité pour discuter avec les personnes intéressées par son programme. 

Le personnes qui cliquent sur la publicité sont redirigées sur Messenger pour discuter avec Jon Loomer ou son bot …

Cela lui permet aussi de répondre personnellement aux objections à l’achat que ces personnes pourraient avoir.

Conclusion

Dans quelques années, il est probable qu’on ne parle plus de « marketing digital » au sens propre mais de marketing tout court tant le marketing tend à se digitaliser.

Différentes plateformes ou médias peuvent intervenir dans une stratégie digitale :

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube
  • Google
  • Le blogging
  • L’emailing
  • Les applications de messagerie sociale
  • Les publicités sociales
  • La vidéo
  • Etc.

Aujourd’hui, il n’est plus suffisant d’être présent sur une seule plateforme, il est plus intéressant d’en intégrer plusieurs dans votre stratégie. Après tout, vous n’êtes pas chez vous …

Heureusement, vous pouvez les combiner (ou intégrer) ensemble dans votre stratégie.

Par exemple, utiliser Facebook, Instagram et Facebook Ads pour promouvoir vos articles de blog, sans oublier d’optimiser vos articles pour le SEO.

Vous pourriez aussi transformer un article de blog en une courte vidéo et la publier sur plusieurs réseaux sociaux, en y adaptant le message pour répondre aux attentes différentes sur chacune d’entre elles.

Les possibilités sont nombreuses.

C’est à vous de choisir sur quelles plateformes vous voulez « jouer » et voir celles qui fonctionnent le mieux pour vous.

Ces prochaines années, attendez-vous aussi à voir l’intelligence artificielle envahir notre monde avec des robots toujours plus intelligents, la montée des assistants vocaux comme Alexa, etc.

J’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair !

Pour aller plus loin, je vous invite à lire ces articles ou rapports qui m’ont le plus aidé à rédiger cet article :

Quelle tendance du marketing digital allez-vous intégrer dans votre stratégie cette année?

GRATUIT : LE GUIDE DE LA PUBLICITÉ FACEBOOK

Un tutoriel visuel pour apprendre à créer des campagnes de publicité Facebook rentables en 2018.

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo aide les entrepreneurs et marketeurs à raconter l’histoire de leur entreprise sur Facebook, gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. En ce moment, Danilo est sûrement en train de chercher de nouvelles publicités à vous montrer dans ses articles. 

14 Commentaires

  1. Axel Faidherbe

    A force de lire du Neil Patel ou du Brian Dean en anglais, je suis détendu en lisant ton article en français de qualité 😌
    En ce moment je me pose la question suivante : faut il investir sur musically ? Personne n’en parle, c’est peut être le moment d’être le premier pour mieux rentabiliser
    Je pense notamment à du partenariat

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Merci Axel !

      Deux grands marketeurs en effet. Je suis très à l’aise en lisant leurs articles perso 🙂

      Peut-être je ne sais pas. Gary Vaynerchuk le préconise comme beaucoup de jeunes de la génération Z y sont 🙂

      Réponse
  2. claude louis

    Encore un super article Merci Danilo 🙂

    Réponse
  3. Optimoz

    Article très complet et très fouillé avec de nombreuses références, Merci !

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Merci 😉 Oui, c’est le plus important les références 🙂

      Réponse
  4. Boxart

    Article complet et instructif !!! Mercii 🙂

    Réponse
  5. Maryline

    Merci pour cet article très pertinent !

    Réponse
  6. Cedric

    Cet article est vraiment génial. Bravo ! Et un grand merci pour ce contenu riche en information

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J'aide les entrepreneurs et marketeurs à gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This