BLOG

Comment mettre en place des publicités dynamiques sur Facebook (et améliorer votre reciblage)

Facebook Ads, Tout

Je suis sûr que vous avez déjà connu cette expérience au moins une fois.

Vous vous rendez sur un site web marchand et vous consultez plusieurs fiches produits. Vous finissez même par ajouter un article qui vous plaît dans votre panier pour éventuellement l’acheter plus tard.

Mais, vous préférez attendre un ou deux jours pour être sûr avant de terminer votre achat.

Quelques minutes plus tard, vous ouvrez l’application Facebook et vous tombez sur cette publicité personnalisée qui vous présente exactement les mêmes produits que vous avez consultés et ajoutés au panier sur le site marchand.

Dans le jargon webmarketing, on dit que cette publicité est dynamique puisqu’elle sera différente pour chaque utilisateur selon son comportement et ses préférences.

Les publicités dynamiques sont une des tactiques basées sur l’automatisation que Facebook recommande dans son POWER5.

De mon expérience, les publicités dynamiques offrent les meilleurs retours sur investissement publicitaire lorsqu’elles sont bien utilisées.

Bonne nouvelle, vous pouvez les utiliser dans de nombreux secteurs d’activité : e-commerce, voyages, immobilier et automobile.

Dans cet article, je vous propose de découvrir pas à pas comment mettre en place des publicités dynamiques sur Facebook et Instagram.

Ensuite, nous verrons comment faire du reciblage personnalisé (et dynamique) sur Facebook et de l’acquisition de clients (même si les personnes touchées n’ont jamais été sur votre site auparavant).

Les publicités dynamiques Facebook : Qu’est-ce que c’est ?

Avant de commencer, redéfinissons les publicités dynamiques sur Facebook.

Concrètement, ce sont des publicités qui font automatiquement la promotion des « produits » de votre inventaire auprès des personnes qui ont exprimé leur intérêt sur votre site web, dans votre application ou ailleurs sur Internet.

Lorsque je parle de « produits », je pense à des produits physiques, voitures, voyages, chambres d’hôtel, maisons, appartements … En bref, ce sont les articles qui se trouvent dans votre catalogue Facebook.

C’est grâce au catalogue Facebook que Facebook peut remontrer à un utilisateur les produits qu’il a déjà vus sur un site web (nous reparlerons du catalogue Facebook dans quelques instants).

Voici ce que dit Facebook à propos des publicités dynamiques :

« Les publicités dynamiques ressemblent exactement aux autres publicités à image unique, publicités carrousel ou publicités de collections sur Facebook, sur Instagram et sur Audience Network. Cependant, vous ne créez pas une publicité individuelle pour chaque article dont vous faites la promotion, mais un modèle de publicité qui utilise automatiquement les images et les informations contenues dans votre catalogue pour les articles dont vous souhaitez faire la publicité. »

Avec les publicités dynamiques, vous pouvez par exemple recibler les personnes qui ont vu ou ajouté au panier des produits sur votre site web, mais ne les ont pas (encore) achetés.

Grâce à cette technologie, un annonceur peut présenter une publicité personnalisée (à la fois visuellement et textuellement) qui présente les produits avec lesquels la personne a interagi sur le site et même des recommandations de produits similaires.

Chaque personne ciblée va donc voir une publicité différente. Et tout cela se fait de manière totalement automatique. En d’autres mots, vous mettez en place votre campagne de publicité dynamique une fois et vous ne devez (presque) plus y toucher.

Ce n’est pas moi qui le dis, mais bien Facebook :

« Il vous suffit de synchroniser votre catalogue produits et de configurer votre campagne une seule fois, et elles continueront à travailler pour vous aussi longtemps que vous le souhaitez, en trouvant les bonnes personnes pour chaque produit et en utilisant toujours les tarifs et les disponibilités à jour. »

Dans vos publicités dynamiques, vous pouvez bien sûr insérer une offre (ex. : un coupon, un code promo, la livraison offerte) pour inciter les personnes que vous reciblez à passer à l’action rapidement.

Les publicités dynamiques se présentent généralement sous la forme d’un carrousel qui présente les produits (le plus souvent sur fond blanc parce qu’ils sont présentés de cette façon sur un site web).

Les publicités dynamiques sur Facebook ont encore d’autres avantages dont je ne vous ai pas encore parlé, notamment celui de :

  • Toucher vos prospects où qu’ils soient : les publicités dynamiques sont multi-appareils et multi-placements. Par exemple, vous pouvez recibler sur son téléphone une personne ayant vu un produit sur un ordinateur avec une publicité Facebook, Instagram, Messenger ou sur l’Audience Network.
  • Toucher de nouvelles personnes qui ont exprimé un intérêt pour vos produits (ou pour des produits semblables aux vôtres), même si elles n’ont pas visité votre site web ou utilisé votre application
  • Faire du cross-selling et de l’upselling. Avec les publicités dynamiques, vous pouvez recibler vos acheteurs et leur présenter des produits complémentaires à celui déjà acheté afin d’augmenter leur valeur globale (LTV). Vous pouvez également exclure les acheteurs pour qu’ils ne revoient plus vos publicités une fois le produit acheté.

Rappelez-vous, les campagnes dynamiques sur Facebook seront très certainement vos campagnes ayant la meilleure rentabilité. Il est donc important de les configurer correctement.

Je vous présente maintenant la marche à suivre pour configurer vos publicités dynamiques en quelques minutes.

3 étapes pour configurer les publicités dynamiques sur Facebook

Dans cette partie, nous allons voir ensemble 3 étapes pour configurer vos publicités dynamiques sur Facebook.

Mais, avant cela, reparlons du fonctionnement technique des publicités dynamiques.

Comment Facebook fait-il pour vous remontrer sur sa famille d’apps les mêmes produits que ceux que vous avez vus sur un site marchand ou une app mobile ? Comment est-ce possible ?

Tout cela est rendu possible grâce à plusieurs technologies :

  • Le pixel Facebook
  • Le Facebook SDK
  • Le catalogue Facebook

En tant qu’annonceur sur la plateforme, Facebook vous donne un pixel à configurer sur votre site web et le SDK Facebook sur votre application mobile.

Le pixel et le SDK aident Facebook à suivre les visiteurs et toutes les actions entreprises sur votre site web ou votre application mobile. C’est grâce à ces 2 technologies qu’un annonceur peut vous recibler au sein de la famille d’apps Facebook.

Parmi les actions que Facebook peut suivre sur vos visiteurs, il y a bien sûr les vues de pages produits, les ajouts au panier, les paiements initiés, les formulaires de contact remplis et les achats.

En plus du pixel Facebook et du SDK, Facebook vous permet de publier l’ensemble de votre catalogue de produits sur sa plateforme. Chaque article contient des informations comme le prix, la marque, la disponibilité, etc.

L’outil qui permet de faire cette connexion entre votre boutique et Facebook se nomme tout simplement le catalogue Facebook. 

Voici une définition provenant du site de Facebook :

« Un catalogue Facebook est un conteneur qui renferme des informations sur les produits de votre inventaire, notamment des photos, des tarifs et des descriptions. Vous pouvez créer des catalogues pour des produits, des hôtels, des vols, des destinations, des annonces immobilières ou des véhicules. Une fois que vous avez créé un catalogue et ajouté votre inventaire, vous pouvez créer des publicités et vous connecter aux canaux d’achat sur Facebook et Instagram afin de présenter les articles de votre catalogue aux utilisateurs. »

Toutes les personnes qui visitent votre site web et consultent les produits, mais n’achètent pas, verront leurs informations envoyées à Facebook grâce aux sources de données (pixel Facebook ou SDK) que vous avez installées sur vos propriétés.

Ces 2 sources de données et le catalogue fonctionnent ensemble pour indiquer à Facebook qui a vu quel produit sur votre site web.

Voilà comment un annonceur peut ensuite vous remontrer dans la famille d’apps Facebook les produits que vous avez vus, ajoutés au panier ou même achetés sur son site web.

Il lui suffit de créer une campagne de publicité dynamique pour diffuser une publicité personnalisée qui va lui remontrer les produits avec lesquels il a interagi.

Facebook réunira toutes les personnes qui ont interagi avec les produits dans une audience (que l’annonceur définit), et lorsque l’utilisateur se connectera à Facebook, il verra des publicités sur les mêmes produits ou des produits similaires qu’il a vus sur votre site web.

Le but recherché est bien sûr de faire revenir l’utilisateur vers le site marchand pour qu’il termine son achat.

Facebook est même capable de cibler les visiteurs qui n’ont jamais été sur votre site web grâce à leur historique de navigation.

Par exemple, si un utilisateur n’a jamais été sur votre site web, mais consultent des produits similaires à vôtre sur d’autres sites, Facebook peut lui montrer des articles similaires de votre catalogue et qu’il pourrait apprécier.

Nous en reparlerons à la fin de cet article.

Vous savez tout. On peut (enfin) voir comment configurer vos publicités dynamiques Facebook.

Étape #1 : Installer le pixel Facebook

Commençons par l’installation du pixel Facebook. Sans le pixel, aucun suivi n’est possible de la part de Facebook. Il sera donc impossible de faire du reciblage dynamique 🙁

Il est possible que vous ayez déjà installé le pixel Facebook sur votre site … ou non.

Explorons les 2 cas.

Rendez-vous dans le Gestionnaire d’évènements de votre Gestionnaire de publicités.

Si vous n’avez pas encore créé votre pixel Facebook, Facebook vous proposera d’en créer un et vous guidera ensuite pour l’installer sur votre site web.

Vous aurez le choix entre l’installation manuelle ou via un partenaire d’intégration.

La première option que Facebook propose (de moins en moins) est l’installation manuelle du pixel Facebook et des évènements standards.

Installation manuelle du pixel Facebook

Cette option d’installation est de moins en moins utilisée parce que Facebook propose de plus en plus d’intégrations pour tous types de CMS, ce qui vous permet de configurer correctement votre pixel Facebook sans toucher à une ligne de code (ou presque).

Concrètement, l’installation manuelle consiste à copier-coller le code de base du pixel Facebook sur toutes les pages de votre site web.

L’important est d’installer les évènements standards et leurs paramètres.

Les évènements standards permettent de suivre des actions sur votre site web comme la vue de page produit, l’ajout au panier ou encore l’achat.

C’est ce qui est le plus compliqué à mettre en place. À moins d’être développeur de métier, je vous conseille de déléguer cette tâche à un spécialiste.

Facebook a même documenté précisément sur cette page à destination des développeurs (et régulièrement mise à jour) comment installer les évènements standards et leurs paramètres.

Bonne nouvelle, il y a de grandes chances que vous n’ayez pas à faire tout cela manuellement ou faire appel à un développeur. Au fil des années, Facebook a intégré de nombreux partenaires pour installer son pixel.

Installation du pixel Facebook via un partenaire d’intégration

Parmi ceux-ci, vous retrouverez les CMS les plus connus comme Shopify, WordPress, WooCommerce, Wix, Squarespace, etc.

Choisissez l’intégration de votre choix et suivez minutieusement les instructions.

Sur Shopify, l’installation du pixel Facebook et des évènements standards ne prend que quelques minutes à peine. En plus, tous les paramètres du pixel (ID de contenu, quantité, valeur, etc.) seront installés en plus des évènements.

Sur d’autres CMS, elle est un peu plus ardue.

Dans le cas où votre pixel Facebook existe déjà …

Si le pixel existe déjà, vous devriez voir un tableau de bord comme celui-ci.

Pour installer votre pixel Facebook et/ou les évènements standards, cliquez sur le bouton « Add Events ».

3 options s’affichent :

  • L’API Conversions (ce sera pour un autre article ;-))
  • L’option « From a New Website » (dans le cas où le pixel n’est pas installé)
  • L’option « From the Pixel » (dans le cas où le pixel Facebook est installé, mais pas les évènements standards)

Si vous choisissez la 3e option, Facebook vous proposera d’installer les évènements pixel manuellement ou via l’outil de configuration d’évènements (plus pratique).

Je vous conseille malgré tout de passer par les intégrations s’il en existe une pour votre CMS.

Finalement, vous pouvez (aussi) utiliser l’extension chrome Facebook pixel Helper pour vérifier que le pixel Facebook est bien installé sur votre site web et les évènements se déclenchent correctement.

Sur la page de ce site, on peut voir que deux évènements se déclenchent :

  • La vue de page
  • La vue de page produit (ViewContent)

Le second évènement vous sera utile pour vos publicités dynamiques parce que toutes les personnes qui ont effectué cette action sur votre site web pourront être reciblées avec des publicités dynamiques 😉

Étape #2 : Créer un catalogue Facebook

La seconde étape est de créer votre catalogue Facebook. Ce catalogue va renfermer tous les articles de votre site. Chaque article contient des informations comme le prix, la marque, la disponibilité, etc.

Le catalogue Facebook et les produits de votre site web sont reliés à ce que l’on appelle un flux de données (data feed).

Il existe plusieurs manières de générer ce flux de données pour alimenter votre catalogue.

Ce sujet dépasse un tout petit peu mes compétences techniques, donc je vous propose de voir dans les grandes lignes comment créer votre catalogue Facebook !

En premier lieu, rendez-vous dans le Gestionnaire de catalogues.

Cliquez ensuite sur le bouton « Créer un catalogue » pour créer un nouveau catalogue.

Choisissez votre type de catalogue. Si vous n’êtes pas dans les catégories voyage, immobilier ou automobile, choisissez tout simplement l’option e-commerce.

Pour importer les produits de votre site web dans votre catalogue, vous avez le choix entre générer un flux de données ou connecter votre plateforme e-commerce.

Commençons par l’option la plus simple.

Connecter une plateforme de e-commerce

Si vous choisissez de connecter votre plateforme e-commerce, vous verrez que Facebook vous propose différentes plateformes comme Shopify, WooCommerce, Magento, BigCommerce ou encore OpenCart.

En choisissant Shopify, Facebook me renvoie ensuite vers un guide pour associer mon compte Shopify à Facebook.

En choisissant WooCommerce, Facebook me montre une procédure pour installer et configurer le plugin « Facebook for WooCommerce » qui fait pour vous tout le travail d’importation des produits dans le catalogue Facebook.

Si votre plateforme e-commerce ne fait pas partie de la liste que j’ai citée, vous serez obligé d’ajouter vos produits via une source de données.

Importer les produits via les sources de données

Vous pouvez importer vos produits dans le catalogue Facebook manuellement ou en passant par un flux de données qui se mettra à jour selon une fréquence prédéfinie.

Concrètement, un flux de données est un document (le plus souvent au format .txt, .xls ou .xml) qui contient toutes les informations dont Facebook a besoin pour remplir votre catalogue. Ces informations peuvent inclure :

  • Le nom du produit
  • La description du produit
  • L’image du produit
  • Les tailles en stock
  • Le prix
  • La disponibilité
  • Etc.

Comme je vous le disais, vous pouvez générer des flux de données de différentes façons (manuellement ou via un plugin installé sur votre CMS) pour importer les produits de votre site.

Une fois le flux créé, vous pouvez l’importer de plusieurs façons également.

Rendez-vous d’abord dans « Sources de données » et choisissez l’option « Importer par lot ».

À ce stade, vous avez 3 options d’importation :

  • Importer directement le fichier (mais vous devez alors le réimporter constamment pour mettre à jour votre catalogue)
  • Fil programmé : héberger le fichier sur votre site web et fournir à Facebook l’URL de votre flux de données
  • Google Sheets

Je vous ai mis en avant l’option #2 parce que c’est la plus fréquemment employée.

Dès que vous avez fourni à Facebook l’URL de votre fichier, vous pourrez programmer les mises à jour de votre catalogue à la fréquence que vous souhaitez. Par exemple, vous pouvez planifier une mise à jour de votre catalogue tous les jours à 16H.

Votre catalogue est a priori configuré !

Finalement, ce n’était pas si compliqué 😉

Maintenant, que reste-t-il à faire ?

Étape #3 : Associer votre pixel Facebook à votre catalogue Facebook

Vous avez fait le plus dur.

La dernière étape pour configurer votre catalogue consiste simple à connecter votre pixel Facebook au catalogue.

Lorsque le pixel Facebook et le catalogue sont associés, vous pourrez mettre en avant les articles de votre catalogue dans des publicités dynamiques diffusées vers les personnes qui ont interagi avec ces produits.

C’est magique … ou presque !

Pour associer votre pixel à votre catalogue en tant que source de données d’évènements, cliquez sur l’onglet « Évènements » et cliquez ensuite sur « Connexion au suivi ».

Sélectionnez votre pixel Facebook et appuyez sur le bouton « Enregistrer ».

Facebook précise que la connexion entre les 2 entités sera opérationnelle dans un délai maximal de 24 heures.

Une fois ce délai passé, vous pourrez voir le pourcentage de produits qui peuvent être reciblés selon les évènements du pixel (vue de contenu, ajout au panier et achat)

Un taux de correspondance normal se situe entre 80 et 100%. En dessous, cela devient vite un problème !

Créer une campagne de publicité dynamique avec l’objectif « ventes catalogue »

Tout est en place pour que vous puissiez créer vos campagnes de publicité dynamique sur Facebook et qui seront diffusées aussi longtemps que vous en avez envie 😉

Pour cela, rendez-vous dans votre Gestionnaire de publicités Facebook et appuyez sur le bouton vert « Créer ».

Choisissez l’objectif « Ventes catalogue » et sélectionnez le catalogue que vous venez de créer 😉

Nous devons maintenant configurer votre ensemble de publicités.

La première chose que Facebook va vous demander, c’est de choisir un ensemble de produits. Un ensemble de produits recense une partie des produits de votre catalogue selon des critères définis par vous.

Par exemple, si vous avez un catalogue produit contenant des écharpes et des sacs, vous pouvez créer 2 ensembles de produits distincts :

  • Les écharpes
  • Les sacs

Vous pouvez aussi créer des ensembles de produits selon que les produits soient nouveaux, mieux vendus que d’autres (best-sellers) ou moins chers.

Ensuite vient la partie du ciblage.

Facebook vous donne le choix entre :

  • Le remarketing dynamique (ciblage des personnes qui vous connaissent déjà et ont interagi avec des produits de votre catalogue, sur ou en dehors de Facebook)
  • L’acquisition (ciblage de personnes qui ne vous connaissent pas, mais pourraient être intéressées par des produits de votre catalogue)

Dans quelques instants, nous verrons séparément comment cibler votre audience selon la stratégie que vous choisissez entre remarketing dynamique et acquisition.

Passons à la suite !

Si vous avez l’habitude créer des campagnes de publicité Facebook, vous avez deviné que la suite du processus de création passe par le choix des placements.

Les publicités s’adaptent à tous les placements (dont les Stories).

À moins que vous soyez très regardant sur l’aspect visuel de vos publicités, je vous conseille de sélectionner l’option « Placements automatiques » pour donner à Facebook la latitude qui lui permettra de toucher vos futurs clients là où ils ont le plus de chances de convertir.

Sinon, choisissez les placements manuels et désélectionnez le placement des Stories.

Il vous reste maintenant une dernière option à configurer dans votre ensemble de publicités : l’optimisation de diffusion des publicités.

Par défaut, Facebook sélectionne « clics sur un lien ». C’est l’option qui vous permettra de toucher le plus de personnes dans votre audience.

Si vous avez très peu de trafic sur votre site, je vous recommande l’option « clics sur un lien ».

Si vous avez beaucoup de trafic, choisissez l’option « Évènements de conversion » et ensuite « Achats ».

Pour l’acquisition de clients, choisissez systématiquement l’évènement « Achat » ou l’optimisation « Valeur » ! Le but étant de maximiser le retour sur dépense publicitaire et de trouver des acheteurs (et pas des cliqueurs !).

La fin du processus de création de vos publicités dynamiques est beaucoup moins technique, je vous rassure.

C’est l’étape de la création de votre publicité dynamique.

Facebook vous propose les formats dynamiques ou de choisir vous-même votre format entre :

  • Carrousel
  • Collection
  • Image/vidéo unique

Le plus souvent, je choisis le format carrousel pour le remarketing dynamique.

Pour l’acquisition, je préfère le format « collection ».

Laissez-moi vous expliquer pourquoi dans la suite de ce guide.

Faire du reciblage personnalisé avec les publicités dynamiques Facebook

Est-ce que je n’exagère pas un peu lorsque je parle de « reciblage personnalisé » grâce aux publicités dynamiques sur Facebook ?

Pas du tout parce que c’est exactement ce que vous serez en mesure de faire !

Vous avez tout pour personnaliser votre publicité :

  • Le produit avec lequel la personne a interagi
  • Les attributs de ce produit (nom, description, prix, image, etc.)
  • Le suivi des actions de la personne reciblée sur votre site

Avant de personnaliser votre publicité, reparlons du ciblage.

Facebook offre 5 options : 

  • Reciblage des personnes qui ont vu ou ajouté un produit au panier, mais ne l’ont pas acheté, selon une fenêtre de temps spécifique (ex. : 7 jours)
  • Reciblage des personnes qui ont ajouté le produit au panier, mais ne l’ont pas acheté, selon une fenêtre de temps spécifique (ex. : 7 jours)
  • Vente incitative : montrer les produits d’un ensemble de produits spécifique à toutes les personnes ayant vu les produits d’un autre ensemble de produits (ex. : montrer des sacs aux personnes ayant vu des robes)
  • Vente croisée : montrer les produits d’un ensemble de produits spécifique à toutes les personnes ayant acheté les produits d’un autre ensemble de produits (ex. : montrer des sacs aux personnes ayant acheté des robes)
  • Les combinaisons personnalisées : vous créez vous-même votre audience selon les évènements du pixel et ensembles de produits.

L’option la plus fréquemment utilisée est la seconde qui consiste à remontrer à vos prospects les produits qu’ils ont ajoutés au panier, mais n’ont pas achetés.

C’est pour cela que je vous recommande de choisir le format carrousel afin de montrer exactement les produits que la personne a ajoutés au panier, ainsi que des recommandations.

Vous pouvez alors personnaliser votre publicité comme bon vous semble et écrire une accroche de publicité dont l’objectif sera de briser les barrières à l’achat.

Le plus souvent, les acteurs de l’e-commerce offrent un coupon de 10% et rappellent leurs conditions de livraison (ex. : livraison offerte dès 75€ d’achats) et de retour.

Vous pouvez également insérer le nom de votre produit dans votre publicité.

De cette façon, votre publicité est personnalisée comme jamais … et d’autant plus convaincante !

Faire de l’acquisition de clients avec les publicités dynamiques Facebook

En plus du remarketing dynamique, vous pouvez également paramétrer des campagnes de prospection avec votre catalogue.

Le principe est simple.

Facebook cible à votre place les personnes ayant exprimé un intérêt pour vos produits (ou des produits semblables aux vôtres), même si elles n’ont pas visité votre site web ou utilisé votre application.

Facebook se base sur des signaux comme les vues, les ajouts au panier et les achats pour déterminer votre intérêt pour une catégorie de produits spécifique.

Concrètement, si vous regardez régulièrement des sneakers sur des sites marchands et que ces sites ont un pixel Facebook installé, Facebook sait que vous êtes intéressé par cette catégorie de produits.

Il y a donc des chances que Facebook vous montre des publicités dynamiques qui présentent les sneakers d’une marque dont vous n’avez jamais entendu parler !

En plus, les campagnes d’acquisition de clients avec le catalogue sont extrêmement simples à paramétrer.

Pour ces campagnes, Facebook recommande de segmenter votre audience uniquement avec des critères démographiques comme le lieu, l’âge, le sexe et la langue afin d’avoir une audience très large.

Pour avoir testé tous types de ciblages avec l’objectif « ventes catalogue » (audiences similaires et centres d’intérêt larges), je peux vous confirmer que le ciblage démographique le plus basique offre les meilleures performances sur le long terme.

Cela paraît fou, mais c’est comme ça que l’algorithme fonctionne le mieux avec les publicités dynamiques faites pour l’acquisition.

Plus le ciblage est large, plus Facebook a la liberté de diffuser vos publicités à un nombre très important de personnes et affiner ensuite le ciblage en fonction des performances et des signaux récoltés comme l’engagement, les clics sur les publicités, les produits vus, ajoutés au panier et achetés.

Faites juste attention à choisir les bons critères démographiques.

Si 80% de vos clients sont des femmes âgées entre 25 et 40 ans qui résident en France, alors affinez votre ciblage selon ces critères démographiques.

Quel format de publicité choisir pour l’acquisition ?

Je vous conseille sans aucun doute le format « collection » ! De mon expérience, c’est celui qui a toujours le mieux fonctionné.

C’est un format qui permet de montrer un élément créatif de base (image unique ou vidéo unique) et affiche juste en dessous une ligne de produits.

Cela rend votre publicité à la fois visuellement attrayante (si vous choisissez de belles créas) et commerciale puisque les produits de votre catalogue se trouvent en dessous de l’élément créatif.

Lorsque la personne clique, elle est redirigée vers une expérience plein écran sur mobile. L’expérience plein écran est bien sûr hébergée dans Facebook ou Instagram. Elle se charge donc très rapidement.

Voici un exemple :

L’utilisateur choisit ensuite le produit qui l’intéresse, clique et arrive sur la page du produit sur le site web de l’annonceur.

Il ne lui reste plus qu’à terminer son achat.

Si elle ne termine pas son achat, l’annonceur pourra toujours lui remontrer une publicité dynamique au format carrousel (comme celle que je vous ai montrée) lorsque la personne se connectera sur Facebook ou Instagram.

Conclusion

Et voilà !

Votre première campagne de publicité dynamique sur Facebook est bel et bien terminée.

Comme vous l’avez vu, Facebook propose de nombreuses options différentes pour vous donner les meilleures chances de succès sur sa famille d’apps.

Je pense notamment au remarketing dynamique de base (reciblage des abandons de panier), mais aussi au cross-selling et l’acquisition de clients avec ciblage étendu.

Je vous recommande de mettre en place les 2 campagnes (acquisition avec ciblage étendu et remarketing des personnes ayant ajouté des produits au panier) et de diffuser vos publicités dynamiques pendant au moins une semaine.

Mesurez ensuite le retour sur investissement de ces campagnes ainsi que la répétition.

Est-ce que le ROAS de vos campagnes dynamiques est plus élevé que les campagnes avec l’objections « conversions » ?

Et la répétition ? Est-elle inférieure à 4 sur les 7 derniers jours ?

Si oui, augmentez graduellement les budgets sur les campagnes d’acquisition et laissez vos budgets inchangés sur le remarketing pour éviter de saturer vos audiences.

Testez aussi d’autres options avec vos campagnes dynamiques pour voir si votre retour sur investissement augmente.

Avez-vous déjà utilisé les publicités dynamiques sur Facebook ? Si oui, est-ce que vous étiez satisfait des résultats ?

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Écrit par

Écrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est le fondateur de DHS Digital, une agence de publicité Facebook et Instagram qui aide les E-commerces et DNVB (Digitally natives vertical brands) à booster leur croissance grâce à une stratégie d’acquisition full-funnel. Il est aussi le créateur du Rendez-vous Marketing, le podcast qui veut faire de vous un meilleur marketeur et faire décoller votre acquisition de clients en ligne !

2 Comments

  1. Bigo

    Je vous remercie pour ces informations précieuses. Article détaillé et complet.

    Merci

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Je suis le fondateur de l'agence DHS Digital et le créateur du podcast Le Rendez-vous Marketing. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. J'y partage aussi mes plus belles découvertes et leçons marketing.


Retrouvez-moi sur Instagram

À la recherche d'une agence digitale ?

LIENS UTILES

NEWSLETTER

Recevez 10+ ressources gratuites pour apprendre le marketing digital.

Share This