BLOG

Comment contacter des influenceurs réseaux sociaux (et obtenir une réponse favorable) ?

Réseaux Sociaux, Tout

Les influenceurs ont un potentiel incroyable pour votre entreprise. Forts d’une communauté engagée et ralliée à leur cause, les influenceurs sont aussi sursollicités … par leurs fans et les entreprises.

Leurs fans (lecteurs, abonnés, spectateurs) les sollicitent constamment pour se faire aider, conseiller ou les rencontrer.

Les entreprises ont plutôt tendance à les contacter pour faire des affaires. On appelle ça le marketing d’influence. 

Elles veulent que les influenceurs fassent la promotion de leurs offres à leur fidèle communauté parce qu’elles savent que si leur offre est pertinente pour l’audience de l’influenceur, les retours sur investissement peuvent être conséquents.

Cet engouement pour le marketing d’influence fait que cette industrie est évaluée aujourd’hui entre 5 et 10 milliards de dollars. 

Les retours sur investissement du marketing d’influence sont aussi colossaux. Si l’on en croit les chiffres de cette infographie, le marketing d’influence délivre un ROI 11x plus élevé que la publicité traditionnelle.

Pour ces raisons, les marques et entreprises n’hésitent plus à contacter les influenceurs pour établir des partenariats business.

Résultat : les influenceurs répondent de moins en moins facilement aux messages qu’ils reçoivent parce qu’ils en reçoivent beaucoup trop !

Il est possible que vous ayez des motivations tout à fait légitimes pour faire appel aux influenceurs, mais comment les contacter et obtenir une réponse favorable de leur part ? Et par quel moyen les joindre (messagerie privée, email, WhatsApp) ?

Si je vous parle de tout ça, c’est aussi parce que je le vis.

Tous les jours, des entreprises me contactent pour me proposer des partenariats. Je reçois aussi constamment des demandes d’aide de la part de mes lecteurs.

Certaines demandes sont très bien faites et d’autres le sont moins.

D’un autre côté, je suis aussi amené à entrer en contact avec des influenceurs pour nouer de nouveaux partenariats et certaines de mes stratégies ont plutôt bien fonctionné pour m’associer avec eux !

J’aimerais vous en parler.

Voilà pourquoi j’ai pensé à écrire un article sur ce sujet épineux : comment contacter un influenceur et obtenir une réponse favorable ? 

Dans cet article, nous allons d’abord voir ensemble le profil type des influenceurs et quelles sont leurs motivations (vous allez être surpris).

J’évoquerai ensuite des partenariats potentiels que vous pouvez réaliser avec des influenceurs (et ce qu’ils préfèrent).

Finalement, je vous présenterai 5 méthodes prouvées et efficaces pour contacter n’importe quel influenceur et obtenir une réponse favorable (autrement dit, un grand OUI !).

Pour chaque méthode, j’ai partagé plusieurs exemples concrets, dont des cas réels.

Qu’est-ce qu’un influenceur ? Profil type et motivations

Avant de commencer, j’aimerais être sûr que l’on soit sur la même longueur d’onde.

Qu’est-ce qu’un influenceur au juste ?

Un influenceur est une personne qui possède une communauté d’abonnés fidèles et engagée sur Internet, et notamment les médias sociaux.

Par médias sociaux, je pense bien sûr aux réseaux sociaux que vous connaissez comme Facebook, YouTube, Instagram, Twitter, mais également les blogs et podcasts.

outils réseaux sociaux

L’influenceur n’est pas juste un « power user » qui possède beaucoup d’abonnés sur les réseaux sociaux. Cette définition serait bien trop réductrice.

L’influenceur exerce, aussi et surtout, une influence plus ou moins forte sur sa communauté.

Autrement dit, il a le « pouvoir » d’influencer les décisions de ses « fans » ou « followers », mais également les tendances.

Certaines de ces décisions sont liées à l’achat d’un produit ou service. Voilà pourquoi les marques et entreprises les apprécient tout particulièrement.

Pour illustrer mes dires, j’aime beaucoup m’appuyer sur des études très sérieuses. Pour les besoins de cet article, j’ai choisi l’étude de Reech sur les influenceurs et les marques en 2020.

Après avoir interrogé 1735 influenceurs, Reech a établi le profil #1 des influenceurs.

Je retiens plusieurs choses de cette infographie :

  • Les influenceurs ont en moyenne 29 ans et 75% d’entre eux sont des femmes
  • Ils ont en moyenne 50.000 followers (la taille dépend de l’industrie)
  • Ils sont les plus présents sur Instagram, Facebook et … leur blog !
  • Seuls 15% exercent cette activité à temps plein

Le dernier point est intéressant.

La plupart des influenceurs n’exercent pas cette activité à temps plein. Ils peuvent être étudiants, salariés en entreprise, freelances ou chefs d’entreprise !

Prenons quelques exemples.

Dans la sphère Tech, Léo Duff est plutôt populaire.

Je suis tombé sur ses vidéos YouTube quand je recherchais des infos sur les AirPods d’Apple et sa personnalité m’a beaucoup plu.

Léo ne fait pas seulement des vues sur YouTube, il commente l’actualité Tech et partage des avis tranchés sur Twitter.

Est-ce qu’il vit uniquement de ces vidéos et des marques qu’il promeut en début de vidéo ?

Je n’en sais rien !

Sur Instagram, on repère les influenceurs assez facilement en regardant le nombre d’abonnés et l’engagement moyen sur les publications.

De ce que j’ai pu comprendre, Chloé Bloom ne gagne pas sa vie en faisant la promotion d’autres entreprises ou accessoires de mode, mais plutôt en offrant des retraites, programmes de bien-être et de fitness.

Honnêtement, je ne suis même pas sûr qu’elle s’associe avec d’autres marques pour faire leur promotion …

C’est pourtant une influenceuse !

Dans l’industrie du marketing digital, Neil Patel fait partie des experts les plus reconnus au monde. Aujourd’hui, Neil Patel est présent sur de nombreuses plateformes sociales, mais c’est surtout son blog qui a propulsé sa notoriété en ligne.

Que fait-il de ses journées ?

Il développe des entreprises, fait des affaires et crée du contenu. Cela ne l’empêche pas non plus de collaborer en tant qu’expert avec des entreprises comme Get Response.

Je viens de vous présenter quelques influenceurs aux profils variés.

Ils ont tous en commun un certain niveau d’influence sur leur communauté, mais est-ce qu’ils ont les mêmes attentes et les mêmes objectifs ?

L’étude de Reech nous montre que les influenceurs voient leur activité différemment.

L’étude nous apprend d’abord que la majorité des influenceurs ont un dénominateur commun : la passion.

Les étudiants et les salariés (88%) voient leur activité d’influenceur comme un moyen de s’amuser.

56% des influenceurs interrogés font aussi ce métier pour se faire connaître, notamment pour 73% des influenceurs traitant de sujets business.

47% des influenceurs exercent leur métier pour gagner de l’argent, notamment pour 83% des influenceurs qui gagnent plus de 10.000€/an (c’est d’ailleurs très peu quand on y pense !).

Et en dernière position, on retrouve l’envie de promouvoir un autre …

Seulement 44% des influenceurs voient leur activité comme un moyen de faire votre promotion, ce qui veut dire que vous allez devoir vous montrer convaincants lorsque vous allez les contacter.

Voilà pourquoi nous allons observer les types de promotions que vous pourriez proposer aux influenceurs 😉

Quels types de partenariats proposer aux influenceurs ?

Rentrons directement dans le vif du sujet.

L’étude de Reech a fait un comparatif entre les types de partenariats souhaités et reçus par les influenceurs. Les écarts sont parfois flagrants comme vous pouvez le voir sur cette infographie.

La prochaine fois que vous pensez à proposer un partenariat à un influenceur, repensez à cette infographie.

Les influenceurs aimeraient beaucoup devenir ambassadeurs de votre marque ou créer un partenariat récurrent.

Ne négligez pas non plus les partenariats de type invitations, interviews, participation à un évènement ou productions de contenus pour le compte de votre marque. Les influenceurs seraient aussi ravis de le faire.

Par exemple, je suis tombé récemment sur ce post de Justine Hutteau (la fondatrice de Respire) dans lequel elle annonce un double partenariat avec Sephora.

D’un côté, Justine annonce que les déodorants Respire sont désormais disponibles sur Sephora.fr et en magasin (partenariat récurrent) et de l’autre, Justine participe à la nouvelle campagne « The Unlimited Power of Beauty » de Sephora (partenariat de type ambassadeur).

Je ne suis pas sûr que Sephora aurait obtenu gain de cause si la marque avait proposé un simple placement de produits ou la participation à un évènement ponctuel …

La nature même du partenariat que vous proposez à un influenceur a de la valeur pour ce dernier et influencera sa décision de travailler avec vous ou non.

Voilà pourquoi vous devez absolument réfléchir en amont à votre offre de partenariat (nous y reviendrons), au risque de vous faire rejeter par l’influenceur.

Sur ce point, l’étude de Reech évoque également les différentes raisons qui expliquent le refus d’un partenariat par un influenceur.

Parmi celles-ci, on note le manque d’intérêt pour la campagne et la marque, l’incompatibilité avec leurs valeurs et la rémunération !

Avant de contacter un influenceur …

Si vous avez lu jusqu’ici, vous vous êtes peut-être demandé pourquoi j’ai passé tant de temps à vous parler des influenceurs, de leurs motivations, les types de partenariats qu’ils recherchent et même leurs raisons d’en refuser un.

Vous l’avez peut-être deviné.

Pour contacter un influenceur et obtenir une réponse favorable de sa part, vous devez connaître cette personne et comprendre ce qu’elle veut réellement. 

Oui, les influenceurs sont des humains. Ils ont des émotions, des besoins, des motivations et des désirs !

Après tout, si vous ne savez pas ce que les gens veulent, vous ne saurez pas quoi leur offrir pour les satisfaire. Nous ne sommes plus dans le marketing, mais bien dans la psychologie humaine et le bon sens !

Que devez-vous faire avant de contacter un influenceur ?

C’est simple …

1) Commencez par faire vos recherches 

En premier lieu, commencez par faire des recherches sur les influenceurs avec lesquels vous aimeriez travailler.

Essayez de comprendre :

  • Leur situation (D’où viennent-ils ? Que font-ils dans la vie)
  • Leurs intérêts
  • Leurs motivations
  • Leur audience (qui sont ces personnes ?)
  • Les partenariats qu’ils ont déjà réalisés

C’est surtout le dernier point qui est très important.

Vous devez comprendre les types de partenariats qui intéressent cet influenceur, mais aussi avec qui l’influenceur a déjà réalisé un partenariat.

Par exemple, l’influenceuse Roxanbust a un partenariat récurrent avec la marque de fitness Women’s Best.

Si vous êtes un concurrent direct de Women’s Best, croyez-vous vraiment que l’influenceuse va vous répondre et accepter votre partenariat ?

Par contre, si vous constatez que l’influenceuse réalise des placements de produits pour de jeunes marques dans l’alimentation saine et que vous êtes justement une marque d’alimentation saine, vous savez que vous avez toutes vos chances d’obtenir une réponse favorable à une proposition de partenariat …

Je vous disais que Neil Patel fait peu de partenariats avec des entreprises parce qu’il est lui-même fondateur de plusieurs entreprises. Mais, cela ne veut pas dire que Neil Patel n’accepte pas les interviews ou les opportunités de création de contenu.

Regardez …

Neil Patel apparaît régulièrement dans des podcasts, blogs d’entrepreneurs ou des émissions en direct sur les réseaux sociaux.

Un influenceur aussi connu que Neil Patel reçoit probablement des demandes d’interview tous les jours. Il en accepte quelques-unes, mais pas toutes.

Après avoir fait des recherches, vous devriez être en mesure d’avoir une liste d’influenceurs potentiels que vous pourriez contacter.

Certains d’entre eux sont moins sollicités et une approche directe par email pourrait vous offrir une réponse favorable, mais c’est plus rare !

Dans la majorité des cas, vous allez devoir faire un autre travail avant de faire votre demande : obtenir l’attention de l’influenceur.

2) Ensuite, faites-vous remarquer 

Comme je vous le disais, la plupart des influenceurs sont sursollicités. Il est donc préférable d’obtenir leur attention au préalable et de vous faire repérer avant de prendre contact avec eux.

Heureusement, il existe mille et une façons de gagner un peu l’attention d’un influenceur.

Commencez par laisser des commentaires de valeur sur leurs posts et qui incitent à la discussion.

C’est la « $1,80 strategy » recommandée par Gary Vaynerchuk.

Le principe : laisser votre commentaire à $0,02 sur 90 posts différents par jour. Certains de ces posts proviennent bien sûr d’influenceurs qui sont dans votre radar.

Une autre façon de faire pour vous faire remarquer par un influenceur est simplement de rebondir sur une problématique dont l’influenceur se plaint publiquement.

Dans un post LinkedIn, je parlais un jour de mon envie de faire de la vidéo et voici le message que j’ai reçu ensuite de la part de Dimitri …

C’est une excellente façon de démarrer une conversation et nouer un premier contact avec un influenceur.

En plus, nous avons tous besoin de résoudre nos problèmes, alors autant dire que ce genre de message rempli d’empathie est très apprécié 🙂

À mes débuts, j’ai noué de nombreux contacts avec des influenceurs et experts simplement en leur faisant savoir que je les ai cités dans mes contenus. 

Les influenceurs et experts se sentent toujours flattés d’être mentionnés dans un article, une vidéo ou un podcast. Alors, n’hésitez pas à leur faire savoir.

J’ai envoyé ce message il y a bientôt 3 ans à Olivier Lambert et j’en retire des bénéfices encore aujourd’hui (je vous expliquerai pourquoi dans la suite de cet article).

À chaque article que j’écris, j’envoie ce type de message aux fondateurs des marques que je mentionne.

Parfois, ils ont le temps de me répondre. Parfois, non.

Mais, ce n’est pas grave et je ne le prends pas personnellement. Je sais que j’ai au moins gagné (très) légèrement leur attention. Je veux juste qu’ils pensent à moi quand ils penseront aux publicités Facebook et Instagram.

Enfin, vous pouvez tout simplement partager le post d’un influenceur dans votre story Instagram et expliquer pourquoi vous l’avez apprécié, sans oublier de le mentionner. Cela va sans dire !

Cette initiative engendre généralement un remerciement ou un repartage dans leur propre story.

5 méthodes prouvées et efficaces pour contacter un influenceur

À ce stade, vous avez identifié de potentiels influenceurs et de potentielles collaborations à leur proposer.

Vous savez qui ils sont, ce qu’ils font dans la vie et s’ils font déjà des partenariats avec d’autres marques.

Maintenant, attardons-nous sur les différentes méthodes que vous pourriez utiliser pour établir un contact avec eux.

Par quel moyen de communication rentrer en contact avec eux ?

Tout dépend des informations que vous avez en votre possession.

Si l’influenceur affiche publiquement son adresse email sur un de ces comptes sociaux, il est préférable de le joindre directement à cette adresse email puisqu’il le propose.

Cela montre que vous avez fait vos recherches et que vous êtes quelqu’un de sérieux.

D’un autre côté, il est également possible que l’influenceur ne mentionne aucune adresse email sur ces différents comptes sociaux.

Dans ce cas, je vous recommande de le contacter par messagerie privée sur le réseau social sur lequel l’influenceur est le plus actif. Je trouve d’ailleurs qu’il est beaucoup plus difficile d’ignorer un message privé qu’un email.

En plus de cela, vous pouvez voir si l’influenceur a vu votre message ou non. S’il l’a vu et qu’il ne vous a pas répondu, c’est qu’il n’est pas intéressé.

Vous pouvez vous permettre de faire une relance, mais évitez les relances vagues ou de laisser un message quasi identique à celui que vous avez déjà envoyé.

Changez votre angle d’approche ou votre proposition.

Et surtout, ne faites pas l’erreur de laisser des commentaires sur les publications de l’influenceur pour lui proposer une collaboration ou l’informer que vous l’avez contacté par message privé.

Ce n’est pas du tout apprécié et c’est même très intrusif !

Passons maintenant aux différentes approches pour contacter un influenceur (enfin !).

1) L’approche directe

La première approche est celle que nous connaissons tous parce que c’est la plus répandue.

C’est l’approche directe dans laquelle vous proposez directement un partenariat quelconque ou à minima de planifier un appel découverte pour échanger avec l’influenceur, même si vous ne vous connaissez pas.

Les taux de réponse pour de tels emails sont bas (je ne connais pas le pourcentage exact, mais j’estime le taux de réponse inférieur à 20%).

Ce type d’email a toujours la même structure : 

  • Un objet qui capture l’attention et éveille l’intérêt
  • Les premières lignes de l’email créent une connexion personnelle (en montrant que vous appréciez son travail)
  • Un bénéfice clair (ce que l’influenceur va retirer de votre partenariat doit être clair)
  • Un appel à l’action clair (La réponse doit être simple pour l’influenceur : oui ou non)

Si je reprends l’influenceuse fitness, Roxanebust, que je vous ai présentée, je pourrais envoyer un email de ce genre pour proposer un partenariat de type « ambassadeur » ou « placement de produits ».

L’email est court, direct et personnalisé !

J’ai pris quelques minutes pour écrire cet email. Ce n’est pas juste un copier-coller d’un email que j’ai lu ailleurs. Par contre, j’ai suivi à la lettre la formule que je vous ai décrite.

L’objet de l’email est évocateur. Je propose un partenariat entre ma marque et l’influenceuse.

N’importe quel influenceur sera assez curieux pour ouvrir cet email et au moins découvrir ce qu’il contient.

Les premières lignes de l’email présentent mon entreprise (ce n’est pas visible dans cet email, mais il est évident que vous devriez préciser ce que vous faites en quelques mots).

Je crée ensuite une connexion personnelle en évoquant le fait que j’apprécie son travail.

J’aurais pu aussi citer un post ou toute autre chose que j’ai apprécié chez l’influenceur.

La seconde partie de l’email est dédiée à introduire ma proposition de partenariat et ce que l’influenceur va en retirer (Rappelez-vous, un influenceur ne recherche pas nécessairement une compensation financière … à vous découvrir ce qui l’intéresse vraiment !).

Si le partenariat peut se faire sur le long terme, mentionnez-le. C’est toujours apprécié.

Et si vous pouvez également offrir un échantillon de ce que vous offrez (ex. : un produit, un accès gratuit au logiciel, etc.), c’est encore mieux !

Vous remarquez que je n’ai pas donné beaucoup de détails sur les tenants et aboutissants du partenariat puisque je veux simplement obtenir une réponse de la part de l’influenceur. 

Et enfin, la dernière partie de cet email est justement consacrée à l’appel à l’action :

  • « Est-ce que cela pourrait t’intéresser ? »
  • « Es-tu disponible pour en parler au téléphone ? »
  • « Est-ce que tu acceptes de nouvelles collaborations ? »

Formulez votre appel à l’action comme vous le voulez, mais, quelle que soit la forme, l’influenceur doit pouvoir vous répondre par un « oui » ou un « non ».

Comme je vous le disais, ne vous attendez pas à obtenir un taux de réponse égal à 100% en envoyant ce genre d’emails parce que ce ne sera pas le cas.

Vous augmentez vos chances d’obtenir une réponse si l’influenceur voit qui vous êtes parce que vous avez déjà commenté ou partagé ses publications, mais le rejet est, de toute façon, inévitable. 

Il faudra accepter que certains influenceurs ne soient pas intéressés ou qu’ils n’aient pas apprécié votre approche. Après tout, ils reçoivent des propositions de partenariat tous les jours !

Voilà pourquoi vous ne devriez pas hésiter à faire une relance par email ou proposer à nouveau votre idée de partenariat en passant par un autre canal de communication. N’abandonnez pas si vite.

2) La mise en relation

Les réseauteurs qui me lisent vont vite découvrir où je veux en venir.

La mise en relation consiste à identifier les personnes qui font partie du réseau de l’influenceur (personnes qu’il connaît déjà) et proposer une mise en relation entre vous et l’influenceur.

Cela implique que vous connaissez au moins une personne qui connaît elle-même l’influenceur … et qui serait bien sûr ouverte à établir un premier contact avec l’influenceur.

Généralement, l’approche se fait en 2 temps.

Vous demandez d’abord à la personne en relation avec l’influenceur si ce dernier serait ouvert de collaborer pour telle ou telle affaire.

Si la réponse est oui, vous demandez ensuite à la personne de vous mettre en relation avec l’influenceur.

L’intérêt de cette stratégie est que vous êtes introduit par une personne de confiance pour l’influenceur, ce qui augmente vos chances d’obtenir une réponse favorable.

Laissez-moi vous donner un exemple.

Je fais partie du comité de pilotage d’une conférence qui se tient dans quelques mois à Paris. Pour cette conférence, les organisateurs recherchent des speakers.

Plutôt que d’approcher frontalement des experts et leur proposer une conférence, les organisateurs ont choisi l’approche des mises en relation.

Parmi les responsabilités des membres du comité de pilotage de la conférence, nous sommes chargés de proposer des idées de conférence sur des thèmes bien précis à des membres de notre réseau.

Si l’expert entre-ouvre la porte, nous établissons une mise en relation entre l’organisateur et le speaker.

La même approche peut être transposée pour n’importe quel partenariat avec un influenceur ou un expert.

Il vous suffit d’identifier un partenariat potentiel, une personne que vous avez en commun avec l’influenceur et demander une mise en relation.

Comme alternative à cette stratégie, vous pouvez aussi citer le nom de la personne que vous connaissez tous les deux.

C’est un excellent moyen de créer une connexion personnelle, autrement que par le fait que vous appréciez le travail de l’influenceur.

C’est ce que j’ai fait lorsque j’ai proposé à Alexis Chevallier (que je ne connaissais pas) de participer à mon dernier article sur les stratégies marketing.

Le simple fait qu’Alexis Chevallier et moi avions une connaissance en commun augmentait tout de suite mes chances d’obtenir une réponse favorable de sa part !

Après tout, comment aurais-je pu savoir qu’Alexis Minchella connaît très bien Alexis Chevallier ?

3) Demander un conseil

Les 3 prochaines méthodes que je vais vous présenter sont plutôt indirectes, c’est-à-dire que vous n’allez pas chercher directement à établir un quelconque partenariat avec l’influenceur, mais plutôt à nouer une relation de confiance avec cette personne.

Après tout, nous avons tendance à nous associer avec les personnes que nous connaissons et que nous apprécions.

Personnellement, je passe un temps fou à nouer des contacts et relations avec d’autres influenceurs et experts du marketing digital.

Je n’ai pas nécessairement un partenariat à leur proposer, mais je sais que le jour où j’en aurais un, ils seront plus enclins à me donner une réponse favorable puisqu’on se connaît déjà.

Ce qui est intéressant avec les influenceurs et les experts, c’est qu’ils sont TOUS prêts à donner des conseils parce qu’ils ont eux-mêmes été débutants et inconnus quand ils ont commencé leur aventure.

Rares sont ceux qui l’oublient.

Contacter un influenceur ou un expert pour lui demander un conseil est un excellent moyen de nouer un premier contact.

Le problème, vous l’avez compris, c’est que les influenceurs reçoivent déjà des tonnes de demandes et questions simplistes auxquelles ils ont déjà répondu mille fois.

Pour vous démarquer, ne posez donc PAS des questions auxquelles l’expert ou l’influenceur a déjà répondu à maintes reprises. L’influenceur n’appréciera pas et sentira tout de suite que vous n’avez même pas pris la peine de chercher la réponse vous-même.

Posez plutôt des questions pointues auxquelles l’influenceur aura envie de répondre ou rebondissez sur un article ou un post qu’il a publié avec une question pertinente.

Prenons l’exemple de Lucie avec qui j’ai collaboré récemment pour l’organisation d’une conférence en ligne.

Regardez le genre de questions qu’elle me posait bien avant de me proposer son partenariat.

Cette question est claire et pertinente par rapport à ce que j’ai déjà écrit. J’y ai répondu en 2 minutes et je m’en suis rappelé quand elle m’a recontacté.

Quelques mois plus tard, Lucie m’a proposé d’organiser un webinaire avec elle pour parler de publicité Facebook.

Bien que l’offre était attrayante pour moi, je n’aurais peut-être même pas prêté attention à sa demande si elle n’avait pas pris le temps les mois précédents d’établir de premiers contacts avec moi en demandant des conseils.

Dans son podcast Growth Everywhere, Eric Siu explique comment il est devenu ami avec Neil Patel et comment ils ont fini par collaborer ensemble en tant que co-hôtes du podcast Marketing School (rappelez-vous, Neil Patel est une des personnes les plus influentes dans l’industrie du marketing digital, et ce, depuis plusieurs années).

Eric explique qu’il a pris contact avec Neil Patel il y a quelques années en lui posant par email des questions très courtes et pointues. En plus, il posait dans chaque email une seule et unique question afin que Neil puisse répondre plus facilement.

Dans le même temps, Eric essayait aussi d’aider Neil Patel à développer son business en comparant ses publicités avec celles de ses concurrents.

Construire une relation avec quelqu’un prend du temps.

Demander des conseils et apporter votre aide à un influenceur ou un expert que vous admirez est un excellent moyen de démarrer une relation avec lui 🙂

Pensez long-terme !

4) Proposer une interview (en vous y prenant de cette façon)

Les influenceurs sont fiers de leurs accomplissements et la plupart seront ravis de vous parler de leur parcours, même si vous ne les connaissez pas personnellement.

Voilà pourquoi les interviews sont l’une des meilleures méthodes, selon moi, pour développer une relation avec un influenceur.

Si vos questions sont bien préparées et pertinentes par rapport à son histoire, l’influenceur se livrera à coeur joie sur son parcours, ce qui vous permettra d’établir une excellente relation avec lui. Après tout, vos questions lui auront beaucoup plu !

Votre interview peut prendre la forme d’un face-à-face en vidéo, un épisode de podcast ou une interview à l’écrit.

Pour obtenir une réponse favorable de la part d’un influenceur lorsque vous le contactez pour lui proposer une interview, prenez en compte ces 2 choses : 

  • Si vous n’êtes pas encore très connu, ne cherchez pas à interviewer les influenceurs les plus populaires et que tout le monde s’arrache. Interviewez plutôt des influenceurs un peu moins réputés, mais qui acceptent déjà des interviews. Vous pourrez ensuite contacter des influenceurs plus connus en leur expliquant que vous avez déjà interviewé d’autres influenceurs qu’ils connaissent sûrement
  • Trouvez un angle d’approche unique pour votre interview. L’influenceur n’aura aucune envie de faire la même interview qu’il a déjà faite avec d’autres avant vous …

En ce qui concerne le mail (ou message) de prise de contact avec l’influenceur, suivez comme toujours la structure que je vous ai présentée dans mon 1er point et que Brice a parfaitement suivie aussi !

Pour mon nouveau podcast, je compte envoyer des messages suivant la même structure à mes futurs invités. Qu’ils me connaissent ou ne me connaissent pas, je compte suivre à peu près la structure suivante.

Une autre façon d’exploiter les interviews pour construire des relations avec les influenceurs est de réaliser des tables rondes (roundups).

Concrètement, il s’agit d’un article où vous faites intervenir plusieurs experts, influenceurs ou personnalités dans votre domaine d’activité.

Vous leur posez une question ou vous leur demandez un avis et chacun y répond.

J’aime ce genre de collaborations win-win parce que d’un côté vous gagnez en visibilité grâce à la notoriété de chaque expert qui participe, tout en développant des relations durables.

D’un autre côté, l’influenceur reçoit lui aussi de la visibilité et du crédit pour avoir participé à l’article.

Cette stratégie est applicable pour n’importe quel type de business. Il vous suffit d’avoir un blog.

Par exemple, si vous êtes une marque d’alimentation bio, vous pourriez interviewer 15 experts de l’alimentation saine que vous aimeriez rencontrer et leur poser une question pertinente sur le sujet.

Encore une fois, vos chances d’obtenir une réponse favorable sont élevées parce que les experts aiment parler de ce qui les passionne !

J’ai appliqué cette stratégie il y a 2 ans pour faire connaître mon blog et développer mon réseau.

Regardez le genre d’email que j’envoyais à mes futurs invités (la plupart ne me connaissaient pas à l’époque).

Un conseil : mettez toujours en évidence le bénéfice qu’ils vont retirer de leur participation à votre article !

Cette année, j’ai récidivé et j’ai amélioré mon approche pour prendre contact avec les experts ou influenceurs que je ne connaissais pas.

Vous remarquez que le message est beaucoup plus court et direct. Si le projet intéresse l’influenceur que je vise, il me demandera sûrement de lui donner plus de détails sur l’article.

Une fois l’article publié, j’ai envoyé un email pour prévenir chaque influenceur et la majorité d’entre eux ont bien sûr repartagé mon article sur les réseaux sociaux ou leur Newsletter.

En 2 semaines, cet article dont je vous parle a été vu plus de 8326 fois !

Honnêtement, ce n’était même pas les vues qui m’intéressaient, mais plutôt les liens et les partenariats que je vais pouvoir nouer avec les influenceurs qui ont contribué à mon article.

5) Ne demandez pas une faveur, rendez plutôt un service

Je gardais ce conseil pour la fin parce qu’il est tellement puissant : rendre un service à l’influenceur ou lui offrir quelque chose, plutôt que de lui demander une faveur. 

J’ai appris cette leçon il y a 3 ans quand j’ai lancé mon blog.

Lorsque j’ai commencé à écrire, j’ai pris contact avec des influenceurs et experts pour les informer que je les ai cités dans mes articles ou mes guides.

À l’époque, j’avais contacté Olivier Lambert (qui est encore aujourd’hui un des blogueurs sur le marketing les plus connus en francophonie) pour lui faire savoir que j’ai parlé de lui dans mon guide sur la publicité Facebook.

Je n’attendais même pas à recevoir une réponse de ce message. Je savais qu’il recevait déjà des messages comme celui-ci tous les jours !

Finalement, j’ai reçu une réponse assez rapidement de la part de son assistante, Marie-Pierre.

Olivier m’a aussi répondu et m’a proposé en retour d’écrire sur le blog La Tranchée alors que je n’avais rien demandé ! (J’avoue que j’y avais pensé.)

Gardez en tête que tout cela était encore très nouveau pour moi à l’époque et que le simple fait de me faire inviter sur le blog d’Olivier Lambert était un immense honneur.

Grâce à cette première prise de contact, j’ai pu collaborer à d’autres reprises avec Olivier pour produire des contenus et des émissions en direct.

Alors, quels genres de services pourriez-vous rendre aux influenceurs avec lesquels vous aimeriez travailler ?

Tout dépend de leurs besoins et leur situation, mais voici quelques idées :

  • Partager leurs contenus et mentionner l’influenceur
  • Faire une critique de leur ouvrage (s’ils ont écrit un livre) et le faire savoir
  • Recommander leurs compétences sur LinkedIn
  • Trouver une erreur sur leur site et les informer
  • Répondre à un besoin ou les aider à résoudre un problème pour lequel ils se sont plaints publiquement
  • Offrir vos produits gratuitement sans aucune contrepartie (plutôt que de leur demander de payer pour se prendre en photo avec vos produits)

Sur ce dernier point, je sais que de nombreuses jeunes marques ont appliqué cette stratégie en proposant à l’influenceur de leur envoyer gratuitement leurs produits si cela les intéresse, sans aucune contrepartie.

La plupart des influenceurs apprécient ce genre de gestes et finissent par donner un avis sur le produit qu’ils ont reçu dans une vidéo ou un post parce qu’ils se sentent redevables envers la marque (principe de réciprocité).

Bien sûr, cette stratégie fonctionne seulement si vous êtes sincère et que vous n’attendez rien en retour. Cela va sans dire !

Conclusion

Ce fut un long article.

J’espère qu’il vous sera utile pour contacter n’importe quel influenceur et obtenir une réponse favorable (quelle que soit votre demande).

Pour conclure cet article, je voudrais mettre l’accent sur plusieurs choses.

Avant de contacter qui que ce soit pour une collaboration, prenez le temps de faire vos recherches sur la personne pour mieux la connaître et comprendre ce qu’elle veut réellement. 

Rappelez-vous, si vous ne savez ce que veut votre interlocuteur, comment pouvez-vous lui offrir quelque chose qui l’intéresserait ?

Passez aussi du temps à nouer des relations sincères avec les influenceurs avec lesquels vous aimeriez collaborer avant de leur demander une faveur. Nous avons vu que les influenceurs sont des personnes occupées, mais pas insensibles à ceux qui s’intéressent à eux.

Pour être intéressant, soyez intéressé !

Finalement, privilégiez les partenariats long-terme avec vos influenceurs. Cela vous évitera de devoir constamment chercher de nouvelles collaborations.

Avez-vous déjà pris contact avec des influenceurs ? Comment vous y êtes-vous pris ?

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Guide gratuit : Les nouvelles règles du marketing Facebook

Apprenez les fondamentaux du marketing Facebook en 2020 pour développer la visibilité de votre Page Facebook (même avec un petit budget).

Écrit par

Écrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est le CEO et fondateur de DHS Digital, une agence de publicité Facebook et Instagram qui aide les E-commerces et DNVB (Digitally natives vertical brands) à booster leur croissance grâce à une stratégie d’acquisition full-funnel. Sur les médias sociaux, Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

14 Comments

  1. Cyril Leclercq

    Bonjour Danilo
    Merci pour votre article, j’apprécie de recevoir vos conseils. Le dernier point attire mon attention. Il me semble qu’offrir quelque chose (sans forcément attendre un retour) est une approche respectueuse et bienveillante. Ça me donne une piste pour contacter des blogueurs/influenceurs que j’estime.
    Je suis dessinateur et le monde du web marketing est une jungle pour moi. Vos newsletters me guident et j’apprends.
    J’aimerai profiter de ce commentaire pour vous demander, quelle serait la citation qui vous inspire le plus ?
    A bientôt et prenez soin de vous.
    Cyril Leclercq

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Merci Cyril!

      La citation qui m’inspire le plus : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde ».

      A bientôt,

      Danilo

      Reply
  2. Marie Godard

    Super article encore une fois, merci à toi Danilo !
    J’aime ton authenticité, et le fait que tu nous pousses à prendre le temps de personnaliser les échanges, et donner sans attente de retour.
    C’est le meilleur moyen de construire une relation sur le long-terme… On a parfois tendance à oublier ces belles valeurs aujourd’hui 🙂
    Merci encore et prends soin de toi

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Hello,

      Merci ! Ah, personnellement, je n’aborde jamais quelqu’un avant d’avoir fait quelques recherches sur lui/elle.

      Reply
  3. Mohamed

    Et si c’est toi qu’on voulait contacter °°°°???? lol
    Franchement les contenus que tu proposes sont tout simplement atypiques.
    Je ne parle même pas d’abord de la structuration , tous les arguments sont suivis d’exemples empiriques .
    Encore une fois , merci infiniment pour les conseils

    Reply
  4. Marie-Odette Maryam Pinheiro

    Merci beaucoup pour ce partage. C’est un article très intéressant et complet qui m’a fait oublier sa longueur. Je vais même l’imprimer pour avoir toutes les infos sous le coude (désolée pour l’écologie mais je suis écrivaine : le papier ça me parle plus !)

    Reply
  5. Florian M

    Hello Danilo,

    Moi qui n’osais pas t’écrire, après avoir lu ton article, je me lance !

    Tu prends un soin fou à donner de la valeur et partager ton expérience dans chacun de tes articles. Merci beaucoup pour ces contenus très complets. 🙂

    Il est en effet difficile de se faire connaître quand on débute… D’ailleurs, j’ai cru comprendre que tu écrivais chez Webmarketing & Co’m et Journal du Net à tes débuts n’est-ce pas ?

    Pour se faire connaître et attirer plus de personnes sur son blog, qu’est-ce qui marche le mieux selon toi ? Articles invités, SEO, partenariats, ou autres ?

    Je sais que la réponse est « tout », mais qu’est-ce qui a le plus de poids selon toi ?

    Merci d’avance pour tes conseils avisés 🙂

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Salut Florian,

      Ahah, il ne faut pas hésiter. Je reste dispo pour mes lecteurs.

      Il faut que tu testes, mais moi j’ai fait un mix des 3. Selon moi, ce qui avait le plus de poids, c’était les articles invités. Ce n’était peut-être plus vrai aujourd’hui, mais j’en doute.

      Autant combiner articles invités + partenariats.

      A bientôt,

      Danilo

      Reply
  6. Samir

    Bravo pour ceux que tu fais, tes articles sont clair et inspirant. Beaucoup de contenu. Merci et à bientôt sûrement pour une collaboration 😉

    Reply
  7. Ali

    Salut Danilo,

    je viens de découvrir ton blog et à vrai dire je suis vraiment bluffé par le contenu de tes articles, ils sont très soigné et très pertinent. Pour en revenir au sujet de celui-ci, cet article va beaucoup m’aider car je me lance justement sur les partenariats avec les influenceurs. J’ai commencé le web marketing en 2018 avec essentiellement du traffic via Facebook Ads.

    Tout ça pour te dire merci pour ces précieux conseils,
    Et pourtant il me reste énormément d’articles à lire encore aha 👍

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Je suis le CEO et fondateur de l'agence DHS Digital. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. J'y partage aussi mes plus belles découvertes et leçons marketing.

À la recherche d'une agence digitale ?

LIENS UTILES

NEWSLETTER

Recevez 10+ ressources gratuites pour apprendre le marketing digital.

Share This