BLOG

Comment promouvoir vos contenus sur les réseaux sociaux en 30 minutes par jour

Réseaux Sociaux

Créer du contenu prend du temps.

Ecrire un article demande un gros travail de recherche et de relecture.

Enregistrer une vidéo demande aussi de préparer un script au préalable, tourner la vidéo et enfin faire un montage digne de ce nom.

Enregistrer un podcast requière aussi plus ou moins les mêmes tâches.

C’est beaucoup de travail, pas vrai ?

Je vous le confirme.

Mais si personne ne voit ou n’est au courant de votre travail, vous avez échoué votre marketing de contenu.

Le marketing de contenu, c’est n’est pas seulement publier.

C’est aussi promouvoir.

Se promouvoir, c’est très difficile quand vous avez peu d’inscrits à votre Newsletter ou peu de fans sur les réseaux sociaux.

Heureusement, je suis passé par là et je vais vous montrer les tactiques que j’ai mises en place pour que mon contenu soit vu alors que j’avais peu de followers.

Nous verrons comment promouvoir vos contenus sur les 4 plus grosses plateformes :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram

3 pré-requis avant de promouvoir votre contenu sur les réseaux sociaux

Il y a 3 éléments à ne pas négliger lorsqu’on publie son contenu sur les réseaux sociaux :

  • Le titre
  • La description
  • Le visuel

Ecrivez un bon titre

Ce n’est pas vraiment un secret que nous ne lisons pas la plupart des articles que nous voyons passer dans les journaux. Nous parcourons les titres pour voir quel article pourrait nous intéresser.

Les mêmes habitudes s’appliquent sur les réseaux sociaux, où nous faisons défiler notre fil d’actualités Facebook ou notre timeline sur Twitter pour cliquer sur ce qui nous intéresse.

Bien évidemment, le titre participe activement à notre décision de cliquer.

Selon Copyblogger, 8 personnes sur 10 vont lire votre titre, mais seulement 2 personnes sur 10 vont cliquer dessus. 

Une autre étude a montré que 59% des liens partagés sur Facebook et Twitter n’ont jamais été cliqués par ceux qui les ont partagés, ce qui implique que l’article a été partagé parce que le titre était attirant.

Votre titre est important. C’est lui qui va communiquer la valeur de votre contenu.

Buzzsumo a d’ailleurs montré dans une étude où ils ont analysé 100 millions d’articles que certains titres fonctionnent bien mieux que d’autres sur Facebook, grâce à des expressions particulières.

En tête de liste, on retrouve l’expression « will make you ».

On pourrait la traduire comme suit : « faire de vous » ou « vous rendront ».

Buzzsumo a déduit que cette expression de 3 mots marche si bien parce qu’elle implique un changement ou un impact chez le lecteur.

Par exemple :

  • 6 techniques de promotion qui vont rendre vos articles viraux
  • 5 vérités difficiles à entendre mais qui vont faire de vous une meilleure personne
  • Cette vidéo va vous faire pleurer

Ce n’est pas tout.

Cette même étude a montré que les listes font partie des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux, juste après les infographies (un grand classique).

Il semble aussi que certains nombres déclenchent plus de partages que d’autres. Les nombres 10, 5, 15 et 7 ont déclenché plus de partages sur Facebook.

Rappelez-vous, cette étude a analysé 100 millions d’articles !

Personnellement, j’aime beaucoup utiliser les nombres 10 et 7 pour mes articles « liste ». Ce sont ceux qui reviennent le plus souvent sur mon blog.

Et si vous souhaitez apprendre à écrire de bons titres (dans n’importe quel contexte), j’ai écrit 2 articles à ce sujet :

Incluez une description pertinente

La description est le texte qui apparait juste au-dessus de l’image sur Facebook, Twitter et Linkedin.

Sur Instagram, on l’appelle la légende.

Mes conseils pour écrire une description vont varier d’un réseau social à l’autre, mais pas l’essence de celle-ci.

Votre description doit faire office de teaser pour votre article.

Idéalement, elle va compléter votre titre.

Enfin, elle doit contenir cette pointe de curiosité nécessaire au clic.

Je ne vais plus aller loin sur ce point pour l’instant parce que je vais vous donner des conseils spécifiques pour chaque réseau social un peu plus loin dans cet article.

Choisissez une bonne image 

Les images permettent de véhiculer très facilement des émotions. Justement, les émotions provoquent la viralité sur les réseaux sociaux.

J’ai déjà parlé dans mon article sur la viralité des contenus que certaines émotions provoquent plus de partages que d’autres.

Jonah Berger, auteur du livre « Contagious : why things catch on », explique dans son livre que les émotions n’ont pas toutes le même potentiel de viralité.

Parmi les émotions qui déclenchent le plus de partages, l’auteur en a trouvé 6 :

  • Admiration ou émerveillement
  • Anxiété
  • Peur (tiens tiens, ce n’est pas celle qu’utilise le plus les médias traditionnels ?)
  • Dégoût
  • Tristesse
  • Surprise

Une autre étude, celle de Fractl cette fois-ci, a constaté que les émotions reliés au bonheur sont aussi de formidables déclencheurs de partages sur les réseaux sociaux.

Vous l’avez compris, que ce soit votre titre ou votre image, vous devez pouvoir y communiquer des émotions.

Regardez juste cette dernière publication sur ma Page.

J’y ai partagé une infographie qui avait déjà été partagé des centaines de fois sur LinkedIn auparavant.

J’ai fait le test sur ma Page pour voir si la viralité allait suivre.

En quelques heures, c’est devenu le post qui a obtenu le plus de réactions sur ma Page.

Pourquoi ?

C’est simple, cette infographie communique une émotion forte : le rire (ou l’amusement).

Même conclusion sur Twitter …

Pour la petite histoire, ce tweet a été tweeté un mercredi … Et regardez la description !

J’ai constaté les mêmes résultats avec cette infographie qui joue, elle aussi, sur l’humour.

Ce n’est évidemment pas un hasard : toutes les émotions ne se valent pas.

Les images à elles-seules sont très puissantes pour communiquer naturellement des émotions.

Quand j’ai commencé à bloguer, je faisais l’erreur de choisir des photos de macbook pour mes articles. C’est ce qui se faisait beaucoup chez les autres blogueurs de l’industrie du marketing.

Maintenant, je choisis différemment mes images.

Pour vous donner un exemple, regardez cette image qui complémente assez bien le titre de cet article.

Vous avez vu le nombre que j’ai utilisé 😉

Ou celle-ci sur les erreurs à ne pas faire en publicité Facebook.

Cette image communique très bien la frustration ou la colère de faire une erreur.

Vous connaissez maintenant les pré-requis. Maintenant, passons à la pratique et voyons comment promouvoir correctement vos contenus sur :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram

Partagez votre contenu sur Facebook

Facebook, c’est plus de 2 milliards d’utilisateurs.

Vous le savez déjà, c’est l’endroit idéal pour partager vos contenus.

Je me fiche que vous soyez en B2B ou en B2C, votre audience s’y trouve sûrement.

Ce n’est pas possible autrement.

Si vous ne l’avez pas encore fait, créez votre Page Facebook et partagez vos contenus !

Ce qui est encore mieux avec Facebook, c’est que vous pouvez partager vos articles avec votre profil (idéal si vous avez un bon réseau), votre Page et dans les Groupes.

J’ai beaucoup utilisé les Groupes pour promouvoir mes articles au début.

Devriez-vous écrire une description courte ou longue ? 

C’est une question que je me suis posé.

Sachant que Facebook autorise des descriptions allant jusqu’à 63.206 caractères, on ne sait pas trop s’il faut écrire des descriptions longues ou courtes.

Pour partager mes contenus, j’ai constaté que les descriptions courtes et punchy fonctionnent plutôt bien pour obtenir des clics.

Je ne suis pas le seul à l’avoir constaté puisqu’une étude de Buffer a montré que les publications ne dépassant pas les 80 caractères dans la description obtenaient un taux d’engagement 66% plus élevé.

Ce post avait plutôt bien fonctionné.

Comme vous le voyez, sur ce post, la description de ma publication Facebook est très courte mais joue sur la curiosité du lecteur.

Enfin révélées ! 5 astuces pour ramener d’entre les morts le reach de votre page Facebook 

Ce post a généré beaucoup plus de clics que de réactions ou commentaires.

Mon but initial n’était pas d’obtenir des commentaires mais plutôt des clics.

Pas besoin de raconter des histoires donc.

Si vous souhaitez quand même écrire une plus longue description, sachez qu’au-delà de 480 caractères, la description est tronquée.

Il faut donc vous assurer que les 480 premiers caractères communiquent l’essentiel de votre message.

Bien évidemment, maximisez la portée de vos publications avec la publicité Facebook si elles ont bien fonctionné. A l’heure actuelle, il faut payer pour jouer sur Facebook !

A quelle fréquence publier vos contenus ? 

Facebook limite naturellement la portée de vos publications.

Encore plus s’il s’agit de liens.

Les liens obtiennent moins d’engagement que les images ou vidéos sur Facebook.

S’ils obtiennent moins d’engagement, ils obtiennent aussi moins de portée.

Si vous publiez trop souvent des liens, l’engagement moyen de votre Page va diminuer, ce qui va pénaliser vos publications suivantes.

Pour cette raison, je vous conseille de publier un lien toutes les 4 ou 5 publications pour conserver votre taux engagement habituel.

N’hésitez pas à republier un contenu que vous avez publié il y a 2 ou 3 mois sur votre Page.

Peu de gens se souviendront que vous avez déjà publié ce contenu sur votre Page.

Alternatives et bonnes pratiques à la publication de contenus sur Facebook

Je suis conscient que votre contenu peut être aussi une vidéo YouTube ou un podcast.

Alors comment les partager sur Facebook ?

Aussi nativement que possible !

N’espérez pas avoir de la portée organique en repartageant le lien de votre vidéo YouTube.

Publiez la vidéo directement sur Facebook.

C’est prouvé, les vidéos natives sur Facebook reçoivent en moyenne 10x plus de partages que les liens YouTube partagés.

Neil Patel repartage régulièrement ses vidéos YouTube au format natif sur Facebook.

Vous êtes podcaster ? 

Pas de problème.

Partagez un court extrait de votre podcast en vidéo et incluez le lien vers l’épisode complet dans la description.

Si, comme moi, vous publiez régulièrement des articles, transformez vos articles en courtes vidéos animées avec des outils comme Animoto ou Lumen5.

Vous pouvez également faire un teaser vidéo face caméra d’une minute ou 2 pour présenter votre article.

Les vidéos obtiennent naturellement plus de portée et d’engagement sur Facebook.

C’est peut-être la meilleure solution pour partager vos contenus avec peu ou pas de budget pub.

Retrouvez encore d’autres bonnes pratiques pour écrire vos publications Facebook.

Tweetez votre contenu sur Twitter (plusieurs fois)

Twitter est loin d’être aussi populaire que Facebook et certains disent qu’il est sur la pente descendante.

En chiffres, Twitter c’est quand même 330 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Twitter est vraiment différent de Facebook.

Sur ce réseau, le contenu est plus court et plus direct.

Pendant longtemps, les tweets étaient limités à 140 caractères jusqu’à ce le réseau social décide de doubler cette limite à 280 caractères.

Quoi d’autre sur Twitter ?

On peut le voir comme un média d’info-divertissement qui ne s’arrête jamais.

D’ailleurs, il n’est pas anormal de voir les marques publier toutes les heures sur Twitter, tout simplement parce que l’information se diffuse beaucoup plus vite sur ce réseau que les autres.

C’est exactement ce que vous devez faire avec vos contenus.

Je vous disais de publier un lien par semaine sur Facebook.

Sur Twitter, vous pouvez publier le même article 2 à 3 fois par jour, personne ne vous dira rien.

C’est là que je voulais en venir.

Quand vous publiez un nouveau contenu, n’hésitez pas à le tweeter plusieurs fois.

Comme les descriptions sont limitées à 280 caractères, vous pouvez facilement rédiger 10 tweets en 15 minutes.

Pour vous aider, je vous invite à vous baser sur cette infographie qui donne 5 idées pour écrire une description attirante pour votre tweet.

Formule #1 : « Nouvel article de blog : [titre du post] »

Formule #2 : Poser une question

Formule #3 : Citer un fait ou une statistique

Formule #4 : Reprendre une citation de votre article

Formule #5 : Ajouter de l’intrigue ou de la curiosité

Je me base régulièrement sur cette infographie pour créer plusieurs tweets rapidement.

Vous vous demandez comment je fais à publier autant de tweets sans jamais oublier ?

C’est simple.

J’utilise Buffer, que vous connaissez sûrement aussi, pour écrire tous mes tweets et les programmer pour la semaine.

Vous pouvez l’utiliser en version gratuite mais c’est devenu très limité.

Achetez plutôt la version à $15/mois, c’est déjà bien suffisant.

Voyons comment il fonctionne.

Pour chaque réseau social, vous pouvez établir un calendrier : choisir les heures et les jours pour lesquelles vous souhaitez que vos posts soient publiés.

Comme vous le voyez, je n’ai pas de préférence pour les heures de publication sur Twitter. C’est le même calendrier chaque jour.

Dès que j’ajouterai un post dans ma « queue » (liste des posts à publier). Il sera publié à la prochaine heure programmée dans mon calendrier.

Vous pouvez aussi programmer vous-même vos tweets aux heures et aux journées que vous voulez.

C’est ce que je fais en début de semaine dès que je publie un nouvel article.

Après ça, je mets mes écouteurs et je peux m’amuser pendant 15 minutes à programmer des tweets tous aussi marrants les uns que les autres.

Comme j’applique vraiment ce que je dis dans mes articles, regardez les différentes variations de ce tweet.

Formule #4 :

Formule #2 :

Formule #3 :

Et j’en ai des dizaines d’autres comme ceux-là sur mon Twitter !

En termes de clics, qu’est-ce que ça donne ?

Ca dépend !

Certains tweets sont voués à l’échec dès les 15 premières minutes parce qu’ils n’ont reçu aucun engagement (la durée de vie d’un tweet est de quelques minutes seulement).

D’autres connaissent un peu de viralité avec les retweets mais c’est plus rare.

Hack Twitter : Citer des influenceurs dans votre tweet

Un petit hack sur Twitter pour obtenir des retweets est de citer dans votre Tweet soit :

  • Des influenceurs que vous avez cité dans votre contenu
  • Des influenceurs que vous connaissez déjà et qui pourraient être intéressés par votre contenu

Je fais cela régulièrement en utilisant la fonctionnalité « Qui apparait sur cette photo ».

Vous pouvez mentionner jusqu’à 10 utilisateurs.

Faites-le une fois par semaine sur un article de qualité, ça ne fait de mal à personne 🙂

Combien d’hashtags faut-il utiliser ? 

Il semble qu’utiliser aucun hashtag ou plus de 2 hashtags peut vous causer du tord.

L’étude de Buddy Media montre que :

  • Les tweets avec des hashtags reçoivent 2 fois plus d’engagement que ceux sans
  • Les tweets avec un ou 2 hashtags reçoivent 21% d’engagement en plus que les tweets avec 3 ou plus d’hashtags
  • Les tweets qui ont plus de 2 hashtags voient leur engagement chuter de 17%

Conclusion sur Twitter 

Twitter est un réseau social très « niché ».

Il se peut que votre domaine d’activité ne corresponde pas bien à Twitter.

Heureusement pour moi, le marketing digital est un domaine très populaire sur Twitter donc j’y passe un peu de temps même si les retours ne sont pas phénoménaux.

Voyez par vous-même si beaucoup d’influenceurs et micro-influenceurs règnent sur Twitter dans votre thématique. Si c’est n’est pas le cas, ne perdez pas votre temps sur ce réseau !

Publiez votre contenu sur LinkedIn

LinkedIn est mon nouveau chouchou.

C’est le réseau social où on développe son influence, son réseau professionnel et son personal branding.

Auparavant très silencieux, LinkedIn est devenue une plateforme de choix pour promouvoir vos contenus en B2B.

En effet, les utilisateurs partagent beaucoup plus de contenus dans le fil d’actualités qu’il y a 2 ou 3 ans.

LinkedIn a aussi intégré il y a quelques mois les vidéos natives, une raison de plus pour y publier vos vidéos.

La plateforme compte déjà plus de 500 millions d’utilisateurs, sachant qu’on parle de professionnels.

Dans ces 500 millions, 41% sont issus de la génération Y.

Sur LinkedIn, on y partage pas vraiment ses photos de vacances ou des GIFs.

On évite de mettre beaucoup d’emojis.

Ca ne fait pas pro du tout.

On publie généralement :

  • Des articles
  • Des vidéos
  • Des livres blancs
  • Des posts « texte »
  • Des infographies
  • Des actualités

Contrairement à Facebook, vous êtes limité dans la description de vos publications.

Celle-ci ne peut dépasser 1300 caractères.

Au-delà des 150 caractères, la description de votre post est tronquée.

Comme sur Facebook, écrivez une description courte et engageante. 

Posez des questions et encouragez les utilisateurs à interagir sur votre publication.

Mentionnez d’autres utilisateurs quand c’est nécessaire.

Comme sur tout réseau social, un post qui obtient de l’engagement bénéficie de plus de visibilité organique.

Justement, LinkedIn offre une portée organique bien plus importante que Facebook.

C’est normal, LinkedIn veut attirer les créateurs de contenu sur sa plateforme.

Evidemment, si vous faites de vidéos, publiez toutes vos vidéos au format natif de LinkedIn avec un lien vers votre chaine YouTube. Vous serez récompensé par une meilleure portée organique.

Publiez votre nouveau post une ou 2 fois sur la semaine. Republiez-le ensuite quelques mois plus tard.

Sur LinkedIn, la semaine semble être le meilleur moment pour publier vos contenus puisque le réseau social est constitué de professionnels qui s’y connectent moins en dehors des heures de bureau.

Quelques idées pour publier vos contenus sur LinkedIn

Idée #1 : Transformer un article de blog en une vidéo

LinkedIn veut que vous utilisez la fonctionnalité des vidéos natives.

Profitez-en pour résumer vos articles en de courtes vidéos et publiez-les sur LinkedIn avec un lien vers votre article dans la description.

Vous ne pourrez pas voir le nombre de personnes qui ont cliqué sur le lien mais seulement le nombre de personnes qui ont vu la vidéo.

Heureusement, il existe bit.ly pour raccourcir vos liens et obtenir des statistiques sur les personnes qui cliquent sur ce lien.

Idée #2 : Republier votre article sur LinkedIn Pulse

LinkedIn Pulse est la plateforme native d’articles sur LinkedIn.

Plutôt que de publier un lien renvoyant vers vote site, vous republiez votre article sur LinkedIn Pulse.

En gros, vous pouvez devenir un contributeur à part entière sans avoir de site web.

Comme il s’agit d’une plateforme totalement intégrée à LinkedIn, il y a de grandes chances que la visibilité des articles partagés sur celle-ci obtiennent plus de visibilité sur le réseau.

Je vous conseille aussi de publier uniquement une partie de votre article et renvoyer un lien vers l’article sur votre site pour lire la suite.

La plateforme permet de mettre en forme des articles très facilement grâce à l’ajout de titres, sous-titres, images, vidéos, listes à puces, etc.

Idée #3 : Transformer votre contenu en une infographie

S’il y a un contenu qui marche du tonnerre en ce moment sur LinkedIn (dans la niche du marketing), ce sont les infographies !

Je vois de plus en plus de créateurs de contenus en faire pour le plus grand plaisir des blogueurs comme moi.

Par exemple, il y a un mois, Mounir de M’Com m’a fait la surprise de reprendre un de mes articles en une superbe infographie.

J’ai repartagé sur mon profil LinkedIn avec d’excellents résultats.

Il n’y a pas que celles de M’Com qui font le buzz.

Celle-ci aussi a très bien marché la semaine dernière :

Donc si vous publiez des contenus adaptés pour être publiés sur LinkedIn, pourquoi ne pas collaborer avec des designers pour en faire des infographies engageantes ?

Vous pouvez aussi utiliser des outils comme Canva ou Piktochart pour créer vos propres infographies.

Montrez votre contenu sur Instagram 

Au premier abord, Instagram n’est pas la plateforme idéale pour promouvoir vos contenus ou vos articles.

En effet, il n’est pas possible d’ajouter un lien dans vos publications. Le seul lien autorisé est celui que vous pouvez insérer dans la bio de votre profil.

L’ajout des Stories a un peu changé la donne puisque les comptes vérifiés ou ayant plus de 10.000 followers peuvent placer des liens dans les Stories.

En plus, en ce moment, Instagram a le vent en poupe avec bientôt 1 milliards d’utilisateurs (déjà 800 millions d’utilisateurs actifs mensuels).

Je pense donc que la plateforme devient aussi intéressante pour y promouvoir vos contenus.

Après tout, Instagram c’est beaucoup moins restreint que LinkedIn et Twitter qui sont des réseaux sociaux qu’on pourrait qualifier de « niche » où certains domaines d’activité n’y ont pas leur place du tout.

A l’inverse, Instagram permet de raconter des histoires et cela bénéficie à tous types d’entreprises (même les entreprises B2B).

On voit de tout sur Instagram, tant que vous pouvez raconter des histoires avec des visuels (photos ou vidéos).

De plus, Instagram reste moins « bouché » pour les entreprises que Facebook où il est presque impossible de se promouvoir sans payer.

Quelques méthodes pour promouvoir vos contenus sur Instagram 

Méthode #1 : Partage de photo ou une vidéo qui redirige vers le lien dans la bio

Sur Instagram, il n’y pas de publication « lien » comme sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous devez donc publier une image qui se fond bien dans la plateforme, c-à-d une image qui :

  • Est belle et de couleurs vives
  • Se démarque
  • Raconter une histoire

Later fait ça très bien.

La photo est au format carré.

Sur Instagram, le format recommandé est 1080x1080 pixels.

La légende de la photo est courte et engageante.

Instagram donne la possibilité d’écrire des légendes de plus de 2000 caractères, avec le texte qui est tronqué au-delà de 3 lignes sur un mobile.

Certains blogueurs ont d’ailleurs du succès en écrivant des micro-articles dans les légendes de leurs photos.

Pensez qu’une légende engageante permet de garder l’utilisateur plus longtemps sur votre publication et augmente les chances qu’il interagisse sur celle-ci.

En tout cas, les quelques mots de cette description teasent assez bien l’article.

Remarquez aussi qu’ils n’ont pas oublié d’y ajouter des hashtags, qui sont essentiels pour qu’un post touche plus de monde.

Les hashtags que vous voyez représentent des mots clés pertinents par rapport à l’article et nécessaires pour que plus de personnes découvrent leur publication.

Enfin, on remarque qu’il y a un appel à l’action qui redirige vers le lien dans la bio pointant vers l’article.

Méthode #2 : Repartager le post dans les Stories 

Il est maintenant possible de repartager vos posts dans les Stories pour bénéficier d’une visibilité supplémentaire.

L’avantage est que le post est cliquable.

En cliquant, l’utilisateur est redirigé vers la publication.

La fonctionnalité n’est pas encore disponible chez moi, mais peut-être qu’elle l’est chez vous.

Elle devrait arriver bientôt parce qu’Instagram a confirmé il y a quelques jours l’arrivée de cette nouvelle fonctionnalité.

Pour connaitre toutes les bonnes pratiques pour vous lancer sur Instagram, je vous invite à lire mon guide Instagram pour les entreprises.

Conclusion 

Produire du contenu est rarement suffisant.

Vous devez le promouvoir activement.

Avec plus de 2,5 milliards d’utilisateurs sur tous les réseaux sociaux, il est évident que c’est là où se trouve l’attention.

A vous d’en profiter.

Je vous ai parlé de Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.

Ces 4 plateformes ont des langages et des pratiques différentes. L’audience aussi varie d’un réseau à l’autre.

Mon dernier conseil est donc de commencer avec une ou 2 plateformes et ensuite de vous étendre sur d’autres plateformes quand vous maitrisez les 2 premières.

J’ai commencé sur Facebook et Twitter.

Maintenant, j’investis aussi du temps sur LinkedIn.

Dans quelques semaines, je vais me mettre sur Instagram avec les Stories (by the way retrouvez-moi aussi sur Instagram pour voir mes Stories).

En tout, la promotion de mes contenus me prend environ 30 à 45 minutes par jour.

Il est possible que cela vous prenne plus ou moins de temps.

Bloquez juste du temps pour votre promotion chaque jour et vous devriez obtenir des résultats avec le temps et l’effort 🙂

Sur quel réseau social préférez-vous promouvoir vos contenus ? 

Guide gratuit : Les nouvelles règles du marketing Facebook

Apprenez les fondamentaux du marketing Facebook en 2018 pour développer la visibilité de votre Page Facebook (même avec un petit budget).

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo aide les entrepreneurs et marketeurs à raconter l’histoire de leur entreprise sur Facebook, gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. En ce moment, Danilo est sûrement en train de chercher de nouvelles publicités à vous montrer dans ses articles. 

4 Commentaires

  1. Emmanuelle Turquet

    Bonjour, merci pour ce super article Danilo ! Qu’est-ce que tu veux dire par « publier une vidéo nativement sur FB » ? A part faire un FB live, je ne vois pas bien comment faire pour une vidéo de 20 minutes hébergée sur YouTube ? Merci de ton retour !!!

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Salut Emmanuelle 🙂

      Juste la publier comme si tu publiais une photo 🙂

      En gros, ne partage pas les liens de tes vidéos YouTube. Plutôt uploade les vidéos directement dans Facebook !

      Réponse
  2. Alex

    Hello Danilo,
    Article juste et précis, encore une fois. T’es réglé comme un coucou suisse :p
    30-45′ par jour de promotion sur la semaine de ton nouvel article… ce qui donne +/- 4/5h de promotion par article.
    Les « pros » disent qu’il faut promouvoir la moitié du temps que l’article a pris en rédaction… D’autres que c’est 80% de promo pour 20% de contenu (Pareto !).
    Dans tes stratégies de promotion, tu n’inclus pas du tout le contact direct avec d’autres blogueurs/prospects (trafic intéressé) potentiels (mail direct pour un RT, ou un partage, etc.) ?
    En tout cas bravo encore pour cet article pertinent.

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Merci Alex !

      Si bien sûr 😉

      Bon allez je t’avoue que je fais plus autant de promo qu’avant mais c’est sûr que j’incluais l’outreach dans mon temps de promo.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J'aide les entrepreneurs et marketeurs à gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This