BLOG

7 façons originales de vendre sur Instagram en 2020

Instagram, Tout

Vous pensez qu’Instagram est seulement un réseau social pour le branding et qu’on ne peut rien y vendre ?

Je n’en serai pas si sûr … Instagram est en train de venir une plateforme de choix pour vendre vos produits.

Au total, il y a plus de 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois sur Instagram, dont 500 millions qui se connectent tous les jours.

80% d’entre eux suivent au moins une marque, dont 60% qui reconnaissent avoir découvert un produit ou un service via Instagram.

Chaque mois, plus de 130 millions d’Instagrammeurs pressent leur écran pour en savoir plus sur un produit tagué dans un post (Instagram Shopping)

Pour vous donner des chiffres encore plus parlants, 30% des instagrammeurs ont acheté un produit après l’avoir découvert sur Instagram. Ça fait quand même beaucoup sachant qu’ils sont plus d’un milliard !

Vous comprenez maintenant pourquoi Instagram est loin d’être une plateforme pour présenter visuellement ce que vous vendez, mais bien the place to be pour vendre directement ce que vous avez à vendre !

C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Avouons-le, vous avez probablement lu des tonnes d’articles qui vous montrent comment avoir plus de followers sur Instagram.

Je le sais parce que j’en ai écrit un aussi.

La plupart vous disent que vous devez cultiver l’engagement chez vos fans, poster de magnifiques photos et ajouter les (bons) hashtags dans vos posts.

Évidemment c’est important d’avoir des abonnés engagés sur Instagram, mais si je vous disais que vous pouviez en fait vendre sur Instagram (sans pour autant avoir 100k abonnés) ?

Vous me direz sûrement que ce n’est pas possible, tout simplement parce qu’on ne peut pas mettre un lien dans la description d’un post ?

Oui, mais …

Il y a bien d’autres façons (originales) de vendre sur Instagram.

Honnêtement, je n’ai jamais rien vendu sur Instagram … mais je suis sur la plateforme depuis ses débuts et je peux vous dire que j’ai déjà vu beaucoup de marques/influenceurs qui ont essayé de me vendre leurs produits et services d’une façon originale.

C’est justement le sujet de cet article.

Vous allez découvrir des stratégies originales pour vendre avec Instagram, les Stories et Instagram Shopping.

Nous parlerons aussi des influenceurs et de comment les trouver (rapidement).

Avant de vous parler de tout ça, je vais d’abord vous parler de la façon la plus simple et la plus connue pour vendre sur Instagram.

Je parle bien sûr de la bio de votre profil Instagram.

1) Vendre sur Instagram avec le lien dans la bio

La bio de votre compte Instagram est sous-estimée, mais pourtant terriblement efficace pour insérer un appel à l’action qui redirige l’utilisateur sur votre site web ou toute autre page que vous jugez utile.

De plus, vous pouvez la modifier à tout moment pour annoncer une promotion à durée limitée, la sortie d’une nouvelle collection ou une offre particulière que vous faites à un moment de l’année.

D’ailleurs, en cette période de fêtes, c’est le moment idéal pour mettre en avant vos offres ou vos conditions de livraison/retour plus avantageuses pour Noël. Gemmyo en est le parfait exemple.

Vous remarquez également que le lien dans la bio est assez explicite. On peut rapidement comprendre en cliquant sur le lien que l’on va arriver sur une page qui contient une sélection de bijoux à offrir pour Noël.

Toutefois, vous devez être très prudent avec le lien dans votre bio, parce que c’est le seul qu’Instagram vous autorise à utiliser.

Par exemple, Feed Smart Food a choisi de mettre, dans sa bio, un lien vers la page d’accueil de son site web.

Vous voyez dans la bio que Feed a inséré en premier sa proposition de valeur répétée un peu partout sur son site : 1 Feed. = 1 repas pratique.

Si vous vendez en ligne, vous feriez bien aussi de mettre un lien vers votre boutique dans la bio, comme le fait Women’s Best. En lisant la bio, on remarque tout de suite que la marque livre dans le monde entier.

Vous pouvez également voir l’appel à l’action : « Cliquez sur le lien pour acheter ».

Il y a plus de chances que quelqu’un clique sur le lien de votre bio si vous le demandez explicitement, d’où l’importance d’avoir un appel à l’action dans votre bio.

Que doit contenir votre bio Instagram ?

En règle générale, elle doit pouvoir dire :

  • Qui vous êtes
  • Ce que vous faites
  • Contenir un appel à l’action (et éventuellement une incentive : un code promo, livraison gratuite, inscription gratuite, etc.).

N’hésitez pas à utiliser des espaces et des emojis pour rendre votre bio plus claire et lisible.

Pour ce faire, rendez-vous sur l’application bureau d’Instagram pour avoir plus de liberté dans l’écriture de votre bio.

Vous pouvez également insérer un lien bitly à la place d’un lien normal pour suivre le nombre de personnes qui ont cliqué sur votre lien.

Par exemple, le lien bitly de mon site web ressemble à ça : bit.ly/2Bx9Tff.

Vous pouvez, si vous le voulez, personnaliser votre lien et changer la deuxième partie de l’URL (après le bit.ly).

Ce n’est pas très beau à voir, mais au moins vous pouvez suivre le trafic provenant de ce lien grâce aux outils d’analyse de Bitly.

Sachez également que vous pouvez utiliser un outil gratuit comme Linktree pour promouvoir plusieurs liens.

Le principe est simple :

  • Vous vous inscrivez sur la plateforme
  • Vous créez votre lien Linktree
  • Vous rajoutez autant de liens que vous le souhaitez

Par exemple, lorsque je clique sur le lien Linktree d’Amy Porterfield, j’arrive sur cette landing page très concise qui contient plusieurs liens redirigeant vers des offres (Masterclass, évènement en Live, workshop, etc.).

Avec 160k abonnés, inutile de vous dire qu’Amy Porterfield va certainement trouver de nouveaux clients ou participants à ses workshops.

Si vous vous sentez trop limité avec le lien unique dans la bio et l’application Linktree, vous pouvez toujours utiliser l’outil Later qui vous permet de créer un lien spécial appelé Linkin.bio.

Le gros avantage de ce lien est que vous pouvez ajouter des liens à chaque post Instagram que vous avez publié via Later.

En cliquant sur le lien dans la bio du compte Instagram de Later, je suis redirigé sur cette page.

Vous pouvez voir les derniers posts qui ont été publiés sur le fil d’actualités du compte Instagram de Later et auxquels un lien a été attribué.

Je vous laisse voir par vous-même sur le compte Later.

2) Vendre sur Instagram avec les Stories (Swipe up !)

Vous avez probablement déjà vu vos influenceurs et marques préférées publier des Stories avec un lien « Voir plus » accompagné du célèbre « Swipe up ».

Si vous ne savez plus ce qu’est une Story Instagram, je vous fais un rappel rapide : il s’agit d’un type de publication éphémère dont le but est de raconter une histoire à l’aide de photos et/ou mini clip(s) vidéo …

Par exemple, si vous allez au supermarché faire vos courses, vous pourriez faire plusieurs Stories qui racontent toute votre aventure vers le supermarché et l’histoire fantastique de vos courses.

Cela peut sembler stupide (et ça l’est pour certains), mais c’est très à la mode sur Instagram.

En fait, il y a déjà 500 millions d’utilisateurs d’Instagram (soit la moitié) qui utilisent les Stories Instagram (les chiffres datent de juin 2019).

De plus, 50% des entreprises ont déjà fait au moins une Story.

Oui, les entreprises s’y mettent aussi, parce que ça marche aussi pour elles.

Soyons honnêtes, nous aimons tous savoir ce que font les autres (amis, famille, collègues, etc.), ce qui fait que nous sommes naturellement attirés par ce type de contenu.

De plus, une Story a une durée de vie de seulement 24 heures. Ce délai passé, c’est fini, vous ne pourrez plus la voir (à moins que …) !

Pour les marques, c’est une véritable aubaine puisque ces contenus leur donnent une raison de produire un contenu extrêmement recherché et interactif. Maintenant, vous pouvez voir les dessous de la vie (privée) de votre entreprise ou célébrité préférée.

Finies les photos retouchées et les vidéos bien retravaillées, maintenant c’est du réel.

Et ce qu’il y a de plus magique avec les Stories, c’est que vous pouvez ajouter un lien dans n’importe quelle Story. Seulement, cette fonctionnalité n’est disponible que pour les comptes vérifiés ou ceux qui ont plus de 10 000 abonnés.

Quand on sait qu’il ne sera probablement jamais possible de rajouter un lien dans une publication « classique », vous vous rendez bien compte que c’est une fantastique opportunité pour les entreprises qui souhaitent (se) vendre sur Instagram.

Le cas le plus courant, ce sont les sites de vente en ligne qui présentent leurs produits, les décrivent et rajoutent ensuite un lien tout innocent pour faire découvrir le produit sous différents angles sur le site marchand.

C’est ce que fait Urban Dressing quotidiennement, et on dirait bien que ça plaît !

Il n’y a pas que les sites de vente en ligne qui peuvent se servir habilement des Stories Instagram pour vendre. chris_transformer, coach sportif très présent sur les réseaux sociaux, montre régulièrement dans ses Stories les résultats de ses coaché(e)s.

Il termine ensuite par une Story de ce genre pour proposer son programme de transformation physique à ses abonnés curieux d’en savoir plus sur son accompagnement.

Remarquez le GIF « Swipe up », la Story a l’air encore plus innocente.

C’est pourtant une Story commerciale !

La marque LÕU.YETU publie également des Stories quotidiennement pour remercier les blogueurs, influenceurs et clients qui portent ses bijoux. Dans cet exemple, c’est l’influenceur Gaelle_vp qui parlait elle-même de la marque dans sa propre Story Instagram que LÕU.YETU a habilement republiée sur son profil Instagram.

Quand on sait que 90% des consommateurs font confiance aux recommandations de leurs pairs contre seulement 33% qui font confiance à la publicité traditionnelle, vous comprenez pourquoi la marque met continuellement à l’honneur ses clients dans ses Stories.

Ce type de contenu qui n’a pas été publié originellement par la marque, mais par ses utilisateurs, est ce que l’on appelle du contenu généré par les utilisateurs (CGU).

Si vos clients vous taguent dans leurs publications et vous aimeriez republier leurs photos sur votre profil Instagram, vous devez au minimum demander l’autorisation à la personne de le republier sur votre profil Instagram.

Quoi qu’il en soit, c’est une façon très habile de (vous) vendre sur Instagram. Profitez-en, il n’y a pas d’abus 😉

3) Vendre sur Instagram avec les Stories à la Une

Je vous disais que la particularité des Stories Instagram est qu’elles sont éphémères et disparaissent après 24 heures.

Je vous ai menti.

En réalité, elles existent toujours dans vos archives et vous pouvez à tout moment les revoir … et les placer dans votre bio, comme le fait Nike par exemple.

On les appelle les Stories à la Une (Stories Highlights en anglais).

Là où ça devient intéressant, c’est la façon dont les marques se sont rapidement approprié le concept en faisant la promo de nouveaux produits, nouvelles collections ou offres spéciales.

Par exemple, Nike utilise les Stories Highlights pour présenter les nouvelles chaussures de running, les Nike React.

 

 

Dans cette Story à la Une, Nike nous explique ce que sont les Nike React et ce qu’elles ont de spécial.

 

 

Pour autant que vous ayez 10.000 abonnés ou un profil Instagram professionnel vérifié, vous pouvez inclure un appel à l’action dans votre Story à la Une.

Si vous n’avez pas 10.000 abonnés ou un compte vérifié, vous pouvez toujours taguer votre profil Instagram, rajouter une mention « Lien dans la bio » et placer ce lien dans votre bio.

De cette façon, les utilisateurs qui cliquent sur votre nom d’utilisateur arriveront sur votre profil et pourront cliquer librement sur le lien dans la bio.

Dans l’exemple que je vous ai présenté, on comprend assez rapidement que Nike essaye de nous vendre quelque chose.

J’ai trouvé un autre exemple beaucoup plus intéressant d’une marque qui utilise mieux la Story à la Une pour vendre.

C’est celui de Nocibé : la marque de cosmétiques et parfums.

Les marques de cosmétiques sont très fortes avec Instagram.

Dans cette Story à la Une, Nocibé vous présente « Moodbox » et vous montre les différentes étapes pour l’utiliser. C’est seulement à la dernière slide que Nocibé vous propose d’acheter le Moodbox.

 

 

On remarque aussi que l’appel à l’action est bien plus clair que dans la Story de Nike.

 

 

Les Stories à la Une sont très sûrement l’une des meilleures façons de vendre sur Instagram. Dommage que l’insertion d’un lien soit limitée aux comptes ayant plus de 10.000 followers.

Espérons que cela change d’ici là.

4) Vendre sur Instagram avec les Instagram Ads

Il y a plus de 2 millions d’annonceurs sur Instagram et il y a une bonne raison à ça.

Ça marche ! Les utilisateurs sur Instagram n’ont pas peur d’interagir avec les marques, même quand ce sont des publicités.

L’audience est jeune et peut-être plus familière (ou réceptive) à ce type de publicités.

Surtout, Instagram vous offre les mêmes possibilités de ciblage que la publicité Facebook puisque créer une publicité Instagram se fait aussi dans le Gestionnaire de publicités Facebook.

Créer une publicité Instagram pourrait s’expliquer dans un article de blog entier, mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas couvrir les bases dans cet article.

En premier, vous devez être clair avec votre objectif quand vous faites de la publicité sur Instagram.

Les 2 objectifs majeurs de toute publicité sont soit de :

  • Générer de la notoriété de marque
  • Convertir (générer des leads / vendre)

Votre publicité et votre ciblage seront bien différents selon votre objectif.

Et cela va jusqu’au créatif.

Une publicité de vente aura probablement comme créatif une image ou une vidéo d’utilisation du produit, comme dans cette publicité.

Une publicité de notoriété de marque peut très bien présenter le produit, mais avec un appel à l’action différent et une description moins vendeuse, comme le fait McDonald’s.

Dans cet exemple, l’appel à l’action vous redirige vers le compte Instagram de McDonald’s pour vous inciter à le suivre.

Dans le cas d’une vente, l’appel à l’action vous redirigera plutôt vers la page produit.

Les publicités de vente sont généralement plus directes. 

La description attachée à la publicité de vente présente généralement les bénéfices et caractéristiques uniques du produit, une offre (pas obligatoire, mais recommandé) et un appel à l’action.

Le créatif de votre publicité contribue largement à son succès, mais il ne faut pas oublier le ciblage.

Le ciblage d’une publicité de vente sera, en règle générale, moins large qu’une publicité de notoriété de marque.

Par exemple, pour vendre un produit, vous pourriez utiliser les audiences personnalisées (personnes qui vous connaissent déjà sur Facebook, Instagram ou en-dehors), par exemple :

  • Personnes qui suivent votre Page Facebook ou votre compte Instagram …
  • Personnes qui ont visité votre site web, sans rien acheter.
  • Personnes qui ont visité la page produit en question, sans rien acheter.
  • Ont déjà acheté un de vos produits.
  • Etc.

C’est ce qu’on appelle le reciblage publicitaire.

Pour les publicités de notoriété de marque, vous pouvez cibler très large, mais vos résultats risquent d’être moins bons … et puis vous n’avez probablement pas le budget de McDonald’s, donc autant avoir une ou plusieurs cibles en tête.

Pour déterminer ma cible, j’essaye de me poser ces questions :

  • Qui est mon client idéal ? Est-ce un homme ou une femme ?
  • Quel âge a-t-il (elle) ?
  • Quels sont ses hobbies ou ses centres d’intérêt ?
  • Quels magazines/blogs aime-t-il (elle) lire ?
  • Quels sont ses problèmes ou ses frustrations ?
  • Qui sont mes concurrents sur le marché ?
  • Y a-t-il des communautés actives dans mon marché (et donc des Pages Facebook à cibler) ?

Par exemple, pour un centre de fitness de Yoga à Paris, j’ai imaginé comme cible potentielle une femme, entre 25 et 50 ans, qui vit en France et a montré un intérêt pour ces 2 marques de Yoga (oui, j’ai fait mes recherches !).

Voilà !

Il y a 100.000 personnes dans mon audience. C’est une taille d’audience plus que suffisante pour un commerce local.

Pour en savoir plus sur le ciblage de la publicité Instagram et le budget que vous devriez investir pour votre campagne, téléchargez gratuitement le guide de la publicité Instagram.

5) Vendre sur Instagram avec un code promotionnel

Une façon de vendre qui ne s’est jamais vraiment essoufflée sur Instagram, ce sont les codes promo.

Et vous ne devriez pas être gêné de le faire.

Selon Sprout Social, les promotions sont une des raisons majeures pour lesquelles nous suivons une marque sur les réseaux sociaux.

C’est pourquoi vous ne devriez pas avoir peur de faire une promotion, même si celles-ci réduisent votre marge 🙁

Gardez en tête que les gens viennent sur Instagram pour voir des photos. Si vous vous contentez de parler de votre promotion dans les commentaires, il y a des chances que les utilisateurs ne la voient pas.

C’est pourquoi votre promotion doit apparaître dans l’image elle-même, en utilisant du texte superposé.

Vous voyez que la couleur orange sur un fond plus foncé attire l’attention.

Le détail de la promo et l’appel à l’action se trouvent dans la description de l’image. Ici, KptnCook vous propose de vous rendre sur son application pour profiter de la promotion, mais la marque aurait pu également vous diriger vers le lien dans la bio.

Rappelez-vous, Instagram n’autorise aucun lien cliquable dans la description des posts.

Ce genre d’image vous semble difficile à réaliser ?

Heureusement, il existe des outils gratuits comme Canva qui vous permettent de réaliser ce genre de visuel assez simplement et rapidement.

C’est un outil très intuitif. Vous choisissez le format que vous souhaitez. Idéalement, choisissez le format par défaut d’Instagram : le format carré.

Canva vous le propose.

Vous choisissez un des visuels préfaits de Canva et vous modifiez vous-même le texte et l’image.

Ajouter un code promo n’a jamais été aussi facile avec Canva …

6) Vendre sur Instagram grâce aux influenceurs 

Le marketing d’influence est très à la mode en ce moment et Instagram est justement très populaire pour tirer avantage des influenceurs.

Selon Later, Instagram est la plateforme la plus efficace pour faire du marketing d’influence avec un « taux d’action sociale » moyen de 3,21% avec les influenceurs (par rapport à 1,5% sur les autres plateformes).

Mais qu’est-ce que le marketing d’influence ?

Expliqué simplement, le marketing d’influence consiste à faire appel à des influenceurs pour faire la promotion de votre marque ou vos produits.

Le marketing d’influence brise les barrières de la pub traditionnelle parce que votre marque est introduite par une source de confiance (l’influenceur) sur une plateforme sociale (Instagram).

Le plus souvent, les marques font appel aux influenceurs pour faire :

  • Des concours. Le but du concours est de générer de la notoriété de marque (aussi bien pour l’influenceur que la marque qui fait appel à lui/elle).

  • Des publications (et Stories) sponsorisées. L’influenceur parle de votre produit dans une publication/Story et redirige sa communauté vers votre compte Instagram ou un lien vers votre site web.

Le marketing d’influence, c’est très intéressant et très tentant, mais voici ce que vous devez savoir …

La plupart des influenceurs sont inaccessibles et font la promotion de quelques marques seulement.

En vous y intéressant un peu, vous remarquerez que les influenceurs ayant plus de 100k followers :

  • Font généralement un post sponsorisé sur 3.
  • Répondent peu aux commentaires.
  • N’ont plus une vie « normale » : ils passent beaucoup de temps à faire des shootings photo et idéalisent un style de vie … pas vraiment réel.

Résultat : ils ont beaucoup d’abonnés, mais moins d’interactions sur leurs publications (donc moins de personnes qui répondent aux appels à l’action de l’influenceur).

De plus, à moins d’avoir beaucoup d’argent ou de leur proposer des partenariats très lucratifs sur le long terme, il est très difficile d’obtenir une réponse positive.

Après tout, ils reçoivent minimum une cinquantaine de sollicitations par jour (et je n’exagère pas en disant ça).

Croyez-moi, votre meilleure chance de réussir avec le marketing d’influence n’est pas de faire appel aux « gros » influenceurs, mais plutôt à des micro-influenceurs.

Ce sont des influenceurs avec une plus petite communauté certes, mais plus engagée.

Ne croyez pas que les micro-influenceurs ne sont pas appelés par de grandes marques.

La marque Asos a une véritable armée de micro-influenceurs qui font régulièrement la promotion des vêtements qu’ils achètent sur le site d’Asos.

Vous remarquez sur ces 2 photos que les 2 micro-influenceurs ont même le nom de marque Asos intégré dans leur nom d’utilisateur.

De plus, les 2 comptes ont moins de 10k followers.

Je sais que maintenant vous vous posez quelques questions sur les influenceurs Instagram …

Qui sont-ils et à partir de combien de followers est-on qualifié d’influenceur ?

D’après cette étude de l’agence Reech, la majorité des influenceurs ont entre 1000 et 50000 abonnés, soit 74% d’entre eux :

  • 45,7% des influenceurs ont entre 1000 et 10.000 abonnés.
  • 35% des influenceurs ont entre 10.000 et 50.000 abonnés
  • 16.5% des influenceurs ont entre 50.000 et plus de 100.000 abonnés.

Voici le détail par tranche d’abonnés.

Les chiffres varient selon les sources, mais de manière générale, on peut dire qu’un micro-influenceur a entre 1000 et 50.000 abonnés. C’est à eux que vous devez faire appel parce que :

  • Ils ont un taux d’interaction plus élevé avec leurs followers ;
  • Ils coûtent (beaucoup) moins cher.

Si vous voulez tout savoir sur les influenceurs, leur âge, leur ancienneté selon leur nombre de followers, leur domaine d’activité (mode, beauté, fitness, etc.), je vous invite à lire cette excellente étude sur le blog du Journal du Community Manager.

Comment les trouver ? 

Quelque chose que vous devez garder en tête avant de faire appel à un influenceur est que ce dernier ne doit pas nécessairement opérer dans le même secteur d’activité que vous.

On l’a vu avec Daniel Wellington qui a fait appel à une influenceuse fitness.

Si par exemple vous vendez des chaussures de course, vous pouvez très bien faire appel à des influenceurs qui parlent de fitness, nutrition, perte de poids, musculation, etc.

En effet, il y a des chances que les personnes qui les suivent s’intéressent aussi au running.

Alors, comment les trouver ?

Il y a 2 façons de faire :

  • La méthode payante : plateformes de marketing d’influence (comme Stellar) ou des agences.
  • La méthode gratuite : la recherche manuelle sur Instagram et Google.

La recherche manuelle est plus simple qu’on le pense.

Explorons rapidement cette méthode.

Commencez par chercher un mot clé en lien avec l’influenceur que vous aimeriez trouver. 

Par exemple, les influenceurs fitness aiment rajouter le mot « fit » dans leur nom d’utilisateur (qui commence par @) ou leur nom (celui qui est surligné en gras dans la biographie du profil)

Faisons par exemple le test avec le secteur de la nourriture « bio ».

Instagram va vous proposer en premier des comptes en fonction de vos abonnés actuels ET de votre localisation.

Visitez ensuite les différents profils jusqu’à ce que vous trouvez un profil intéressant. Par exemple, en quelques clics, je suis tombé sur le compte de « biotenaturelle ».

C’est parfait ! C’est une blogueuse et elle a 33.000 abonnés.

Maintenant je vais cliquer sur la flèche à côté du bouton « Écrire » pour voir les suggestions d’Instagram (ce sont des comptes similaires au compte de l’influenceur – même thématique et nombre d’abonnés plus ou moins égaux).

Une autre façon de faire est de regarder les personnes qui vous suivent.

Pourquoi ?

Parce que bon nombre de micro-influenceurs utilisent des bots pour suivre des comptes similaires au leur.

Faites le test.

Suivez 10 comptes Instagram sur la nutrition. Vous verrez que le lendemain vous aurez 20 nouveaux abonnés, tous ou presque dans la nutrition aussi.

Comment contacter les influenceurs ? 

Vous pouvez compter l’influenceur vous-même ou faire appel à une agence.

Certaines agences sont vraiment spécialisées et connaissent très sûrement des tactiques que nous ne connaissons pas.

Mais avouons-le, tout le monde est capable de contacter un influenceur.

Il suffit juste de savoir écrire un email ou un message privé sur Instagram (les influenceurs les parcourent vraiment, mais ne les lisent pas tous !).

Pour contacter l’influenceur, vous pouvez envoyer un email ou un message privé sur Instagram, comme l’explique si bien Gary Vaynerchuk dans ce GIF.

 

Gary suggère de personnaliser votre message et d’apporter de la valeur (et donc éviter d’être un spammeur en envoyant le même message à tout le monde).

Pour reprendre notre exemple avec « biotenaturelle », je pourrais envoyer un email comme celui-ci :

Vous n’avez rien à perdre en envoyant ce genre de message.

Agence ou pas, si l’influenceur est intéressé(e), vous aurez une réponse. 

À vous de bien négocier ensuite !

Généralement, vous allez rémunérer des influenceurs en leur offrant :

  • Des produits gratuits
  • Une compensation financière
  • Autre : cela dépendra de votre secteur d’activité (par exemple EF, spécialiste des séjours linguistiques, a offert un voyage de 4 semaines à Los Angeles à Tibo Inshape pour qu’il se prenne en photo et poste ses aventures sur les réseaux sociaux avec le hashtag #efmoment !).

Découvrez comment contacter des influenceurs réseaux sociaux (et obtenir une réponse favorable) dans cet article de mon blog. 

7) Vendre sur Instagram avec Instagram Shopping

Je vous gardais le meilleur pour la fin : Instagram Shopping !

Comme vous le savez maintenant, les 2 seules façons de réellement lier votre profil Instagram et votre site web sont le lien (unique) dans la bio de votre profil et les Stories (si vous avez 10.000 abonnés).

Bonne nouvelle, depuis plus d’un an maintenant, Instagram a lancé globalement Instagram Shopping. Cette nouvelle fonctionnalité offre une expérience de shopping sans friction aux utilisateurs qui souhaitent acheter un produit directement à partir d’une publication Instagram qui leur a plu.

Le principe est simple.

Vous voyez passer une publication Instagram dans votre fil d’actualités et vous remarquez cette petite icône en forme de panier d’achats.

En tapotant une fois sur l’image, vous devriez voir apparaître un tag avec le nom du produit et son prix.

Cliquez ensuite sur le tag du produit qui vous intéresse.

Vous remarquez que vous pouvez partager le produit ou l’enregistrer (presque comme sur un site e-commerce). Vous pouvez également découvrir tous les autres produits que la marque vend sur Instagram ou simplement cliquer sur le bouton bleu « Voir sur le site web » et continuer vos achats sur le site marchand.

Non, le paiement ne se fait pas encore directement sur l’app Instagram, mais cela ne devrait plus trop tarder (la fonctionnalité « Checkout » est actuellement en phase de test sur quelques marques).

Cette fonctionnalité est très intéressante pour vendre directement à partir d’Instagram, sans même aller sur le site marchand. C’est un pas de plus pour faire d’Instagram une marketplace géante !

Avec cette nouvelle fonctionnalité, Instagram permet aux entreprises de vendre plus facilement que jamais.

Selon Instagram, une fois qu’une entreprise a configuré son catalogue produit dans Facebook (indispensable pour activer Instagram Shopping) et l’a connecté à son compte Instagram, taguer un produit est aussi simple que taguer une personne dans un message.

Pour vendre sur Instagram avec Shopping, vous devez impérativement donner envie à vos abonnés d’acheter vos produits avec des photos de très haute qualité (lookbook ou lifestyle).

Vous pouvez également republier du contenu généré par les utilisateurs (UGC) et taguer le produit présent sur la photo (vous savez à quel point l’UGC est apprécié sur Instagram … et ailleurs !).

Vous mélangez preuve sociale (votre client a tellement aimé votre produit qu’il s’est pris en photo avec et l’a posté sur Instagram) et expérience d’achat quasiment sans friction.

Et si tout cela n’est pas suffisant, sachez que vous pouvez aussi taguer un produit dans une Story Instagram comme l’a fait The Kooples.

instagram stories shopping

Au final, Instagram Shopping offre une opportunité incroyable aux sites de vente en ligne de convertir leurs abonnés en clients très facilement. Si vous ne l’avez pas encore activé, vous devriez clairement prendre le temps de configurer Instagram Shopping ou déléguer la mise en place à un prestataire.

Conclusion

En lisant cet article, vous vous êtes sûrement dit qu’il fallait beaucoup d’abonnés pour pouvoir appliquer certains de mes conseils, notamment vendre avec les Stories.

Par exemple, je vous disais en début d’article que pour insérer un lien dans une Story, vous devez avoir au moins 10.000 followers. C’est très contraignant je sais, mais je n’ai jamais dit que ce serait facile !

Les plateformes comme Instagram changent tout le temps et personne ne peut affirmer qu’Instagram ne décidera pas de changer un jour cette règle des 10.000 followers.

Dans cet article, je voulais juste vous montrer que, malgré quelques limitations, Instagram est en train de devenir une excellente plateforme pour vendre vos produits (surtout si vous faites du e-commerce), notamment avec Instagram Shoping et Checkout (encore en phase de test).

À vous de jouer maintenant !

P.S : Si vous avez besoin d’aide pour les publicités Facebook et Instagram de votre site e-commerce, contactez mon agence pour réserver une session stratégique offerte de 30 minutes.

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

GRATUIT : LE GUIDE DE LA PUBLICITÉ INSTAGRAM

Écrit par

Écrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est le CEO et fondateur de DHS Digital, une agence de publicité Facebook et Instagram qui aide les E-commerces et DNVB (Digitally natives vertical brands) à booster leur croissance grâce à une stratégie d’acquisition full-funnel. Sur les médias sociaux, Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

31 Comments

  1. Quentin

    Très intéressant, merci pour ce travail 😉

    Reply
      • Quentin

        De rien ! Au fait, tu évoques la plateforme : revfluence.com. La recommandes-tu ? En connais-tu d’autres ? Que penses-tu de http://www.influence4brands.com ? Merci 😉

        Reply
        • Danilo Duchesnes

          Bonjour Quentin;

          Oui Revfluence.com est très connu.

          Je ne connais pas celle que tu as mentionné, désolé :/

          A bientôt,

          Danilo

          Reply
  2. Kaya Company

    Votre article m’a été d’une grande aide, je débute dans l’e-commerce et j’ai déjá flambé 200€ en pub insta, je comprends maintenant ma strategie était peut être pas la bonne…Grace à vous je continue à espérer faire ma place sur insta!!!

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Merci Kaya, oui toujours commencer par des pubs de notoriété de marque ou interactions 🙂

      Il faut y aller pas à pas.

      Reply
  3. Guillaume Servos

    Merci Danilo pour ce très bon article sur Instagram.

    Reply
  4. Toutencolle

    Bonjour, merci bcp, une question quand même pourquoi Instagram ne fait pas d’application iPad car le x2 et bloqué en mode portrait ça a ses limites ?

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Ca fait plusieurs années que je me pose la question ! Instagram veut rester exclusivement sur smartphone on dirait …

      Reply
  5. Heintz Francis

    Bonjour,
    Je suis absolument novice par rapport à Instagram. J’ai découvert vos conseils avec beaucoup d’intérêtk…Merci !
    Cependant, je n’ai trouvé aucune information concernant le prix à payer pour profiter de vos conseils…. Ai-je loupé quelque chose? Merci de votre réponse.

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Salut Francis,

      Mes prix dépendent de vos objectifs, vous pouvez me contacter pour en savoir plus.

      Reply
  6. Jonathan

    Danilo, tu n’as pas parlé de la vente par « Direct Message », c’est un choix ?

    Reply
  7. Pauline

    J’adore toujours autant tes articles ! Bravo pour celui-ci , qui a encore bien m’aiguiller sur mes choix strat ! Une question (ou plutôt une confirmation), penses-tu qu’il est absolument nécessaire de publier une offre promotionnelle dans son feed (organique) ? J’essaie tant bien que mal d’avoir un feed qui ressemble à quelque chose et les visuels des offres ne respectent pas le feed que je souhaite (je ne réalise pas moi même ces visus). Merci pour ton aide !

    Pauline

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Merci Pauline !

      Non, pas tout le temps. Je pense que faire une offre de temps en temps ne fait pas de mal (pour ton feed comme pour ta marque)

      Reply
  8. PASCHAL

    Bonsoir Danilo,

    Post très instructif.
    Je souhaiterai créer un compte Instagram Pro pour faire la promotion de produits Haut de gamme, exclusifs, la plus souvent en édition limité, comme par exemple un parfum dont le flacon a été édité à moins de 50 exemplaires dans le monde au prix de 15000 €.
    Ma stratégie serait de parler de l’actualité du luxe et des articles exclusifs. Je ferai découvrir dans le compte exclusif (privé) le produit (au maximum 2,3 féminin et masculin) et qui seront à la vente.
    Qu’en pensez-vous ?
    Avez vous des conseils, des piste pour toucher un maximum de prospects ?
    Comment réaliser une page Pro de qualité et les réalisez-vous ?
    Je vous remercie
    Ronan

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Bonjour Ronan,

      Je vous invite plutôt à me communiquer votre question en passant par ma page contact pour que nous puissions en discuter par email.

      Ce sera plus simple 🙂

      Cdt,

      Danilo

      Reply
  9. pick

    bonjour, instagram shopping est il reservé aux plus de 10k ?
    merci !

    Reply
  10. Virginie

    Bonjour,
    Je voulais faire de l’instagram shopping en connectant mon compte au catalogue Facebook. Je précise que je n’ai pas de ecommerce. Et je viens de voir sur les règles facebook qu’on ne peut pas vendre via Instagram shopping en dehors des Etats-Unis (il faut un compte bancaire aux Etats-Unis) sans boutique ecommerce. Pouvez-vous confirmer ? merci !

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Bonjour,

      C’est étrange. Normalement, cela devrait être possible maintenant. Les ventes via shopping sont autorisées en Europe pourtant.

      Reply
  11. Mitantsoa

    Toujours satisfait de tes articles!
    Très riche en information et d’une grande utilité pour moi qui débute sur Instagram. Merci infiniment car maintenant, je sais comment le faire.
    Un bon article avec des astuces très pratiques comme le tien, c’est rare.

    Reply
  12. Cédric Meyer

    Très bon article ! Je voulais savoir une chose : quel est à ton avis, le jour où il y a le plus d’intéraction sur Instagram ? Merci de ta réponse !

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Tout dépend de ton audience. A toi de voir quand ils sont le plus connectés.

      Reply
  13. Fairedushopping

    Merci pour l’article, ça a été très utile !!! Nous attendons la prochaine

    Reply
  14. Angélique

    Bonjour Danielo,

    Merci pour cet article qui est très bien rédigé.
    Est-ce possible de vendre des articles (module bancaire intégré) uniquement sur les réseaux sociaux sans avoir de siteweb e-commerce?

    Reply
    • Danilo Duchesnes

      Pas pour le moment Angélique, mais ce sera pour bientôt avec Facebook shops

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Je suis le CEO et fondateur de l'agence DHS Digital. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. J'y partage aussi mes plus belles découvertes et leçons marketing.

À la recherche d'une agence digitale ?

LIENS UTILES

NEWSLETTER

Recevez 10+ ressources gratuites pour apprendre le marketing digital.

Share This