BLOG

La portée organique sur Facebook est morte : pourquoi vous devez « payer pour jouer »

Facebook Ads

Vous le savez sûrement.

Suite à l’affaire Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg s’est décidé de témoigner devant le Congrès américain durant 2 jours, le 10 et 11 avril.

En tout et pour tout, Mark Zuckerberg a du témoigné devant pas moins de 44 Sénateurs.

Les 2 journées ont été marqué par un évènement plutôt … drôle.

Un des Sénateurs, Orrin Hatch, pose la question suivante à Mark Zuckerberg :

« Comment maintenez-vous un modèle d’entreprise pour lequel les utilisateurs ne payent pas ? »

La réponse de Zuckerberg restera à jamais dans les mémoires :

« Sénateur, nous faisons de la publicité » lui rétorque-t-il avec un sourire narquois.

Avant de continuer, je vous laisse regarder cet échange génial (à partir de la 30ème seconde).

Où est-ce que je veux en venir ?

Je pense que vous l’avez compris.

Facebook est gratuit.

Créer un compte ne coûte pas un centime.

Vous pouvez aussi créer une ou plusieurs Page(s) Entreprise, c’est gratuit aussi.

Par contre, la visibilité des publications des Pages Entreprise (qu’on surnomme aussi la portée organique) n’est plus totalement gratuite.

Vous voulez des preuves ?

Regardez ce graphique qui présente les revenus trimestriels de Facebook ces 2 dernières années.

Regardez l’évolution du CA de Facebook pour chaque premier trimestre (Q1) de l’année 2016, 2017 et enfin 2018.

Entre Q1 2017 et Q2 2018, on constate une augmentation de 49% du CA (c’est évidemment énorme).

La publicité y est pour quelque chose.

La majorité des revenus de Facebook (plus de 80 ou 85%) provient de la publicité.

Les résultats de Facebook du 1er trimestre de 2018 nous ont offert d’autres enseignements :

  • Le nombre d’utilisateurs est en hausse (presque 2,2 millards d’utilisateurs mensuels) malgré une baisse du temps passé sur Facebook
  • Le nombre d’annonceurs est en hausse (plus de 7 millions d’annonceurs)
  • Il y a toujours plus d’entreprises qui possèdent une Page Facebook (80 millions de PME)

Vous voyez une tendance ?

J’espère que oui.

Il y a toujours plus de concurrence !

Il y a plus d’utilisateurs à satisfaire.

Il y a plus d’annonceurs qui se battent pour obtenir une place dans votre fil d’actualités (qui lui est limité) et il y a aussi plus d’entreprises qui cherchent à se promouvoir (gratuitement) sur Facebook.

On comprend donc que la portée organique des Pages Facebook soit en baisse.

Essayons maintenant de décrypter les raisons de la baisse de la portée organique sur Facebook.

Pourquoi la portée organique diminue sur Facebook ? 

Facebook définit la portée organique comme étant « le nombre de personnes que vous pouvez atteindre gratuitement en postant sur votre Page ».

En 2012, celle-ci était bien plus élevée qu’elle ne l’est maintenant.

Qu’est-ce qui est explique cette baisse ?

J’avais déjà anticipé ma propre question …

Raison #1 : Plus de contenus qui se font concurrence pour être visible dans le fil d’actualités

Mais oui, c’est logique !

Déjà en 2014, Facebook disait qu’il y avait déjà trop de publicités et qu’en conséquence, le fil d’actualités est un endroit plus compétitif pour les marketeurs.

Il y a en effet TROP de contenus publiés sur Facebook, ce qui rend évidemment la visibilité dans le fil d’actualités extrêmement compétitive.

Vous le savez, Facebook veut offrir la meilleure expérience possible à ses utilisateurs.

Pour cela, leur fil d’actualités doit contenir essentiellement du contenu pertinent (qui les intéresse) et ne pourra donc jamais afficher tous les contenus disponibles.

C’est l’algorithme de Facebook qui se charge de vous montrer du contenu pertinent.

Raison #2 : Les mises à jour perpétuelles de l’algorithme de Facebook

C’est seulement à partir de 2014 que les entreprises ont remarqué une baisse de la portée organique de leurs publications.

Hubspot a très bien résumé les différentes mises à jour de l’algorithme en défaveur des Pages.

2014 : La portée organique est en chute

Une étude de Edgerank Checker a montré que la portée organique d’une Page Facebook « moyenne » a chuté de 16% à 6,5% entre février 2012 et mars 2014.

En plus, les recherches de Social@Ogilvy suggèrent que pour les Pages ayant plus de 500.000 likes, la portée organique pourrait atteindre à peine 2%.

2016 : Plus de priorité aux amis et à la famille

C’est comme une histoire qui se répète sans fin.

En 2016, Facebook a ajusté son algorithme pour mieux prioriser les contenus des amis et de la famille à ceux des Pages.

Facebook avait déjà prévenu que la portée organique des Pages pourrait descendre en-dessous de 2%.

Entre janvier et juillet 2016, les entreprises ont vu leur portée organique plonger de 52%, selon Social Flow.

Je rappelle que nous nous ne sommes qu’en 2016 dans notre petite histoire retraçant la chute de la portée organique …

2017 : Une possible exclusion des Pages du fil d’actualités ? 

En octobre 2017, Facebook confirmait dans un communiqué que « des tests sont en cours, pour évaluer la pertinence d’un fil d’actualité vidé des publications de marques ».

Le communiqué venait suite à des craintes (rumeurs) que Facebook pourrait séparer le fil d’actualités en deux et exclure totalement les marques du fil d’actualités « classique » tel qu’on le connait.

Un fil d’actualités réservé aux amis et aux posts sponsorisés et un second réservé aux Pages (le Fil Explorer).

Dans les pays où Facebook faisait des tests, les community managers avaient constaté une « baisse de reach et de l’engagement sans précédent ».

Ces tests semblaient montrer que Facebook est en train de devenir un outil payant pour les marques.

Heureusement, le Fil Explorer n’aura finalement jamais vraiment existé. Facebook a confirmé en Mars 2018 la fin du test du Fil Explorer (les tests n’ayant pas été concluants).

Les amis, les marques et les médias ne seront finalement pas séparés sur le réseau social.

Ils continueront d’évoluer ensemble au sein du fil d’actualités.

Pour information, le Fil Explorer est connu sous le nom de « Pages » dans la barre latérale de gauche de votre fil d’actualités.

2018 : Toujours plus de priorité donnée aux amis et à la famille sur Facebook

Le 11 janvier 2018, Mark Zuckerberg a annoncé sur son réseau social préféré une modification importante de l’algorithme de Facebook au travers d’une publication « texte » des plus classiques.

La nouvelle avait fait beaucoup de bruit.

En résumé, les publications des profils (amis, famille, connaissances, etc.) seront davantage visibles dans le fil d’actualités, au détriment de celles des Pages (entreprises et médias).

La mise à jour de l’algorithme de Facebook n’élimine pas les Pages du fil d’actualités mais change un peu les critères de classement des publications dans le fil d’actualités.

A présent, l’algorithme de Facebook va prioriser des signaux qui favorisent des interactions « actives » comme les commentaires et partages.

Il y en a fait en 4 qui sont très importants pour Facebook :

  • Si un contenu a été partagé sur Messenger
  • Si une vidéo reçoit des réponses multiples
  • Commenter ou aimer la photo ou le statut d’une personne (ami ou famille)
  • Interactions avec un post de marque partagé par un ami

Les commentaires et partages sont les interactions actives que Facebook considère comme étant « significatives ». Ce sont celles qui donneront aux publications de Pages un boost de visibilité organique.

A l’inverse, s’arrêter sur un post (sans interagir dessus) ou regarder passivement une vidéo est considéré comme une interaction passive pour Facebook.

Les interactions passives jouent donc en défaveur des marques puisque ces interactions ont moins de poids dans les critères de classement de l’algorithme de Facebook.

Pour mieux comprendre le nouvel algorithme de Facebook, téléchargez mon guide sur les nouvelles règles du marketing Facebook.

Il faut payer pour jouer sur Facebook : comment continuer à s’amuser ? 

La réponse est dans la question.

Il faut sortir votre carte de crédit !

Il y a tout simplement trop de Pages qui produisent du contenu pour que Facebook puisse montrer ses contenus à tout le monde.

La concurrence est forte et en plus Facebook veut être sûr que ses utilisateurs voient le meilleur contenu – le contenu le plus pertinent pour eux.

Pour revenir sur mon point précédent, vous pouvez évidemment obtenir de la visibilité gratuite en produisant du contenu qui provoque des interactions « significatives », en sachant que les profils auront la priorité sur vos contenus.

Cependant, produire un contenu de haute qualité régulièrement, ce n’est pas facile.

Vous le savez sûrement si vous animez une Page Facebook.

Vous avez remarqué aussi que la visibilité d’un contenu est parfois aléatoire.

Parfois, on pense qu’un contenu qu’on vient de publier est tellement génial que tous nos fans vont le voir, mais ce n’est pas le cas.

Peut-être avez-vous publié à la mauvaise heure ?

C’est difficile à dire.

Toujours est-il que même si votre contenu fonctionne bien, vous pouvez être sûr qu’après 48 heures, plus personne ne le verra (Facebook n’a pas de mémoire).

Donc, je le répète, vous êtes en quelque sorte obligé d’investir une partie de votre argent dans de la promotion payante.

Vous allez devoir vous servir de ce bouton que Facebook vous encourage si souvent de cliquer sur.

Ce bouton est tentant quand on sait qu’à peine la moitié de vos fans voient vos publications (et encore je suis gentil).

Malheureusement, c’est comme ça.

Il est difficile voire même impossible de construire une communauté de fans sur Facebook sans payer.

Mais en plus, Facebook veut que vous payiez pour que tous vos fans, ceux qui ont cliqué sur le bouton « J’aime » de votre Page, voient vos publications.

C’est quand même injuste ! Mais c’est comme ça.

Facebook évolue pour devenir une plateforme payante pour les entreprises et nous allons maintenant voir comment continuer à « jouer » sur Facebook.

[Remarque : cela ne veut PAS dire que vous devez acheter des fans. Je vous explique pourquoi ne pas en acheter ici].

1) Publiez moins mais mieux

Avec le déclin de la portée organique des Pages, la première réaction des Community Managers a été de publier beaucoup, par exemple 2 fois par jour.

En toute logique, en publiant plus, on a plus de chances d’apparaitre dans le fil d’actualités.

Pas vraiment.

En fait, vous devriez publier moins mais mieux pour augmenter votre portée organique.

Rappelez-vous, plus la portée augmente, plus il y a de personnes exposées à votre contenu (et donc potentiellement plus de partages et de visibilité).

C’est ce qu’explique Buffer qui a multiplié par 3 le reach et l’engagement de leur Page Facebook en publiant 5 fois moins.

Source : Buffer

Regardez comment la portée et l’engagement de leur page ont fortement augmenté avec la diminution des publications.

Que pouvez-vous en retenir ?

Ca ne sert à rien de publier 2 fois par jour si ce ne sont que des posts « moyens ».

Comme Buffer, publier moins vous permet de vous concentrer sur la qualité de vos contenus. 

Cela veut dire aussi que vous avez plus de temps pour préparer et produire des contenus.

Vous avez aussi plus de temps pour analyser vos publications en vous posant ces questions :

  • Quel « type » de publication fonctionne le mieux ? Vidéo ? Image ? Lien ?
  • Est-ce du contenu plutôt inspirant, éducatif ou divertissant ?
  • Est-ce que vous remarquez des similarités entre les publications qui fonctionnent le mieux ?

Analysez vos posts en allant dans l’onglet « Publications » des « Statistiques » de votre Page.

reach page facebook

En faisant ce travail, vous devriez avoir une idée du contenu qui fonctionne le mieux chez vous.

Par exemple, sur ma Page, j’ai constaté que mon audience répondait favorablement aux publications qui commentent l’actualité du digital et celles qui expliquent une stratégie marketing directement applicable.

J’ai aussi remarqué que mon format vidéo fonctionne assez bien.

Donc j’en publie plus souvent.

Puisque vous publiez moins, vous pouvez aussi en profiter pour tester des contenus interactifs que Facebook aime :

2) Fixez-vous des objectifs 

Avant d’investir dans de la publicité, vous devez absolument définir votre objectifs.

Pas d’objectif = Pas de stratégie = Jeter son argent par les fenêtres.

Si vous n’êtes pas trop sûr de vos objectifs, pensez au tunnel de conversion classique en marketing. Cette pyramide inversée vous montre que vos prospects passent par 3 phases avant d’acheter un produit :

  • La phase de sensibilisation (TOFU – top of the funnel) : personnes qui ne sont pas du tout familières avec votre marque ou votre produit ou ne sont même pas au courant qu’elles ont un problème à résoudre.
  • La phase de considération (MOFU – middle of the funnel) : personnes qui connaissent leur problème et cherchent activement des solutions. Elles sont dans une phase d’évaluation.
  • La phrase de conversion (BOFU – bottom of the funnel) : personnes qui sont prêtes à acheter mais ne se sont pas encore décidées …

Est-ce que vous sentez que vous devez développer votre notoriété ?

Ou alors, est-ce que vous pensez que vous avez besoin d’engager vos fans actuels ? Convertir les visiteurs de votre site web en leads ?

Ou peut-être que vous êtes dans un objectif de vente ?

Vous pouvez évidemment poursuivre plusieurs objectifs en même temps.

Par exemple, avec ma Page, je poursuis 2 objectifs :

  • Notoriété et branding
  • Engagement avec ma communauté

Je n’essaye pas de vendre.

Selon mon objectif, le message que je vais promouvoir et l’audience que je vais cibler seront sensiblement différents.

Quand je publie un article de blog, j’aime le partager sur ma Page et ensuite booster la publication pour que mes fans voient mon dernier article (Objectif : considération ou engagement).

Dans ce cas, je cible seulement les fans de ma Page.

Parfois, je sponsorise des vidéos qui ont naturellement obtenu un bon taux d’engagement pour toucher de nouvelles personnes qui ne me connaissent pas (Objectif : notoriété).

Je cible des audiences similaires (personnes qui ressemblent à mes fans mais ne me connaissent pas encore).

Retenez : Connaitre vos objectifs vous guidera dans le choix de la publication vous devriez promouvoir et à qui vous devriez les montrer.

3) Allouez une partie de votre budget sur vos meilleurs contenus

Tous les contenus ne se valent pas.

Pour cette raison, vous ne devriez PAS booster systématiquement toutes les publications de votre Page.

Je répète : n’appuyez pas tout le temps sur le bouton « Booster », c’est une perte d’argent (mais pas de temps parce que ça se fait en 30 secondes seulement).

Le gourou des réseaux sociaux, Gary Vaynerchuk, a dit une phrase que je retiendrai toujours :

« Tout l’argent du monde ne transformera pas un mauvais contenu en un bon contenu »

Certaines publications sont tout simplement un échec et vous ne devriez pas mettre de l’argent dessus.

Heureusement, vous constaterez que d’autres publications ont un réel potentiel de viralité.

Vous pouvez le remarquer en comparant le taux d’engagement sur cette publication par rapport au taux d’engagement moyen de votre Page.

Même s’il n’y a uniquement un post par semaine qui se démarque, c’est sur celui-là que vous devriez mettre tout votre budget « visibilité ».

En effet, booster une publication veut simplement dire « obtenir plus de visibilité ».

Cela rime rarement avec « gagner plus d’argent ».

Ca ne veut pas dire que vous ne devez pas booster vos publications.

Seulement, vous devriez allouer seulement une partie de votre budget sur vos meilleures publications.

Prenons un exemple.

Disons que je décide de booster cette publication parce que j’ai constaté un taux d’engagement supérieur à la moyenne.

Avec ma stratégie actuelle de notoriété et engagement, je pourrais cibler plusieurs audiences :

  • Fans de ma Page (engagement)
  • Personnes qui ont interagi avec ma Page mais ne sont pas encore fans (engagement)
  • Abonnés de ma Newsletter (engagement)
  • Audience similaire (notoriété)

Et le budget ?

2€/jour par audience est déjà bien suffisant pour moi, mais vous pourriez investir plus.

Ne pensez pas que vous jetez votre argent par les fenêtres parce que ces posts boostés ne vous rapportent pas d’argent.

2€ ce n’est pas grand chose, c’est le prix d’un coca + un paquet de chips au supermarché.

Entre nous, qu’est-ce que vous préférez ?

Investir dans votre visibilité ou manger des chips ?

Moi je préfère investir dans ma visibilité (même si j’aime bien les chips).

En plus, toutes les personnes qui interagissent avec mes publications pourront être regroupées dans une audience de reciblage basée sur les interactions avec ma Page.

Ce n’est pas génial ?

C’est ça : « Payer pour jouer » sur Facebook.

Certains dépensent leur argent dans des futilités. D’autres préfèrent investir leur argent dans leur visibilité grâce à la publicité Facebook. #PayerPourJouerSurFacebookClick to Tweet

4) Ciblez vos fans pour des posts importants

Comme c’est si bien expliqué sur le blog d’Hubspot, Facebook encourage les marketeurs à considérer les fans de leur Page comme un moyen de rendre la publicité payante plus efficace plutôt que de voir leur base fans comme un canal de diffusion gratuit.

Facebook affirme également que vous devriez supposer que la portée organique arrivera à zéro un jour ou l’autre. 

Encore une fois, cela signifie que vous devez payer pour continuer à engager vos fans (au risque de les perdre pour toujours).

Vos fans les plus fidèles continuent à voir vos publications parce qu’ils interagissent régulièrement avec votre Page.

D’autres vous ont oublié avec le temps.

Cela ne veut pas dire que vous les avez perdu à tout jamais.

Le meilleur moyen de les récupérer est de leur montrer des posts importants.

Prenons quelques exemples.

Lancement d’un nouveau produit/mise à jour importante

Shopify vient d’annoncer une version en français de son CMS.

C’est peut-être l’occasion de réveiller quelques fans.

En tout logique, Shopify a ciblé tous les fans de sa Page qui parlent en français.

Mettre en avant une interview 

Vous vous êtes fait interviewé comme Gary Vaynerchuk et vous aimeriez être sûr que tous vos fans soient au courant.

Boostez la publication et ciblez tous vos fans.

Présentation d’un membre de l’équipe

Les réseaux sociaux permettent d’humaniser votre entreprise.

Profitez-en pour promouvoir ce genre de post où vous présentez un membre de votre équipe.

Vos fans seront contents de mieux vous connaitre.

Si vous utilisez le Gestionnaire de publicités pour créer vos publicités, vous devez vous rendre dans la section « Connexions » de votre Ensemble de publicités pour pouvoir cibler vos fans Facebook.

N’oubliez pas de sélectionner votre Page après avoir choisi l’option « Personnes qui aiment votre Page ».

5) Faites vos publicités dans les règles de l’art

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous avez probablement compris l’importance de faire de la publicité Facebook pour rester visible.

Pour vous éviter de perdre votre argent, je vous conseille fortement de faire vos publicités dans le Gestionnaire de publicités Facebook.

C’est un outil qui vous permet de mieux structurer vos campagnes, profiter des possibilités de ciblage avancées dans Facebook et tester plusieurs variations de vos publicités ou audiences.

En pratique, ça ressemble à ça :

Comme vous pouvez le voir, vos campagnes sont séparés en 3 niveaux :

  • Campagne
  • Ensemble de publicités
  • Publicités

  • Campagne (Campaign en anglais) qui représente votre objectif (trafic, engagement, conversions, etc.) et que vous devez configurer avant de commencer.
  • Ensemble de publicités (Ad set en anglais) : C’est là que vous choisissez votre audience, votre budget, la durée de la campagne et le placement de vos publicités. Pour chaque ensemble de publicités, vous pouvez configurer plusieurs publicités.
  • Publicité (Ad en anglais) : C’est ce que les utilisateurs verront dans leur fil d’actualités !

Le Gestionnaire de publicités vous permet aussi de créer des audiences très spécifiques :

  • Les audiences personnalisées
  • Les audiences similaires

Les audiences personnalisées regroupent les personnes qui ont déjà interagi avec votre marque.

Ce sont les audiences les plus qualitatives que vous pouvez créer.

Il existe toutes sortes de combinaisons pour créer vos audiences personnalisées :

  • Visiteurs de votre site web
  • Peronnes qui ont vu une vidéo de votre Page Facebook
  • Personnes qui ont interagi avec vos publications Facebook
  • Personnes qui ont visité certaines pages de votre site web mais pas d’autres
  • Etc.

Les audiences similaires sont une fonctionnalité très puissante dans Facebook qui vous permet de cibler des personnes qui ressemblent à vos audiences les plus précieuses.

Vous pouvez par exemple exploiter, sous certaines conditions (RGPD oblige), un fichier client et trouver des personnes qui ressemblent à vos clients.

Si toute cette partie vous a semblé un peu abstraite, téléchargez le guide de la publicité Facebook où je vous explique comment naviguer dans le Gestionnaire de publicités et créer des audiences personnalisées ou similaires.

6) Diversifiez-vous 

La portée organique sur Facebook est vouée à disparaitre.

Je vous ai montré que vous pouviez choisir de payer pour rester visible.

Vous pouvez aussi vous diversifier en créant un Groupe Facebook ou en faisant des Stories sur Facebook ou Instagtam.

Facebook recommande d’ailleurs d’en créer un depuis la mise à jour de son algorithme au début de l’année et beaucoup de marketeurs affirment que les Groupes sont les « nouvelles Pages ».

Durant la conférence F8 à destination des développeurs, Facebook a annoncé l’ajout d’un nouvel onglet spécialement pour les Groupes Facebook dans l’app sur mobile.

Ce qui prouve l’importance des Groupes pour Facebook.

Comme les Pages peuvent aussi créer un Groupe, c’est l’occasion rêvée pour développer une communauté de super fans.

Ce que j’aime vraiment dans les groupes, c’est qu’ils n’ont pas pour but premier de promouvoir vos produits ou services mais plutôt d’échanger autour d’un centre d’intérêt commun.

De ce fait, vous obtiendrez plus facilement la confiance de vos membres qu’avec une simple Page grâce à :

  • Une plus grande notoriété : vos fans interagissent ensemble et vous ont plus souvent à l’esprit. Vous pouvez en plus apporter de la valeur aux membres du Groupe en alimentant chaque discussion.
  • La création d’une communauté : Vous avez plus de chances de développer une communauté avec un Groupe puisque vos fans peuvent interagir ensemble plus librement que sur votre Page où ils peuvent uniquement commenter les publications.

En ce qui concerne les Stories, Facebook a clairement annoncé durant la conférence F8 qu’il s’agit du canal de communication de demain.

Chris Cox, la personne en charge du département produit chez Facebook, a expliqué que « le format de la story est sur le point de dépasser le fil d’actualité et ainsi devenir la première manière dont les gens partagent des choses avec leurs amis d’ici l’année prochaine ».

Ce n’est pas tellement étonnant quand on sait que le format a grandi 15 fois plus que les fils traditionnels entre le deuxième trimestre 2016 et le troisième trimestre 2017.

Chaque mois ou presque, Facebook ajoute de nouvelles fonctionnalités aux Stories sur Instagram pour vous pousser à les (ré)utiliser.

Les plus récentes concernent l’ajout d’une intégration avec Spotify et Go Pro ou encore la possibilité d’ajouter des emojis dans les sondages des Stories Instagram.

En tant que marketeur, vous devez être présent là où se trouve l’attention des utilisateurs et il semble que leur attention se dirige lentement mais sûrement vers les Stories.

Conclusion

Ces dernières années nous l’ont montré, la portée organique est en chute libre sur Facebook.

On ne sait pas jusqu’à quelle niveau elle va descendre.

Toujours est-il que vous devrez intégrer le « paid » dans votre stratégie si vous voulez rester visible.

Mais ce n’est pas une mauvaise chose en soit.

Les possibilités de ciblage offertes par Facebook sont tout bonnement incroyables.

Vous pouvez cibler pratiquement qui vous voulez.

N’oubliez juste pas de cibler régulièrement vos fans pour ne pas vous faire oublier. Après tout, ils ont choisi d’appuyer sur le bouton « J’aime » pour entendre parler de vous.

Avez-vous déjà commencé à payer pour jouer sur Facebook ? 

GRATUIT : LE GUIDE DE LA PUBLICITÉ FACEBOOK

Un tutoriel visuel pour apprendre à créer des campagnes de publicité Facebook rentables en 2018.

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo aide les entrepreneurs et marketeurs à raconter l’histoire de leur entreprise sur Facebook, gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. En ce moment, Danilo est sûrement en train de chercher de nouvelles publicités à vous montrer dans ses articles. 

4 Commentaires

  1. JCLEO

    Bonjour Danilo

    Je trouve ton article vraiment intéressant. Merci pour tes éclairages.
    Je suis encore « novice » avec FB et sa pub et tes articles me sont très utiles.

    J’attends le prochain…. 🙂

    JC

  2. Céline A.T. Consulting

    Merci pour ton article Danilo, très complet comme toujours 🙂
    Juste une petite chose : tu conseilles aux pro d’appuyer régulièrement sur le bouton « boost » de facebook pour leurs publications fonctionnant bien, mais n’est-il pas plus judicieux de leur dire que le plus efficace reste la vraie campagne ? (après avoir bien testé son audience naturellement). Finalement c’est le seul moyen d’avoir accès à toutes les statistiques qui nous intéressent… Je suis toujours mitigée sur ce bouton « boost »… ton avis m’intéresse !
    Et +1 pour les stories, aujourd’hui on ne peut y déroger.

    Céline

    • Danilo Duchesnes

      Salut Céline,

      Merci 😉

      Oui, c’est pour ça que j’ai parlé du gestionnaire de pub dans le point 5. Tu as raison il vaut mieux passer par l’objectif Interactions > Créer une ou plusieurs audiences > utiliser la fonctionnalité « utiliser une publication existante ».

      Je n’utilise jamais le boost mais même si tu les utilises, tu peux retrouver les stats dans le gestionnaire.

      Bonne soirée,

      Danilo

Trackbacks/Pingbacks

  1. ▷ [Veille marketing] Facebook, Instagram, musiques libres de droit, SERP... | Webmarketing & co'm - […] La portée organique sur Facebook est morte : Pourquoi vous devez “payer pour jouer&rdqu… ; […]

Soumettre un commentaire

Bonjour je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J'aide les entrepreneurs et marketeurs à gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This