BLOG

8 experts donnent leur stratégie de publicité Facebook favorite

Facebook Ads

La publicité Facebook est un véritable casse-tête.

C’est assez simple de l’apprendre et maîtriser la plateforme. Il suffit de connaitre les boutons sur lesquelles appuyer et vous êtes lancé.

Mais quand on se met à penser à la stratégie à adopter, les possibilités sont quasi infinies.

Mais au fait, c’est quoi une stratégie de publicité Facebook ?

Bonne question.

La stratégie, cela peut vouloir dire beaucoup de choses.

Je vais vous donner une explication simplifiée.

Appliquée à la publicité Facebook, voici à quoi je pense :

  • Qu’est-ce que je veux accomplir entre notoriété/branding et conversion ?
  • Qui vais-je cibler ?
  • Quel « type » d’audience vais-je utiliser ?
  • Quels sont les messages que je vais transmettre dans mes publicités ?
  • Quelle offre vais-je mettre en avant ?
  • Comment est-ce que je peux apporter de la valeur à chaque étape du parcours client avec mes publicités ?

Une stratégie de publicité Facebook, c’est donc réfléchir en amont à ces différentes questions et développer un véritable plan d’action pour créer la(les) campagne(s) qui répondront aux objectifs fixés.

J’aurai pu écrire un article tout seul sur ce point mais vous auriez seulement eu ma vision des choses. Alors, j’ai pensé à 8 experts de la publicité Facebook que je côtoie et je leur ai posé cette question :

« Quelle est ta stratégie de publicité Facebook favorite ? »

Ils ont accepté de jouer le jeu et de vous révéler leur stratégie favorite, et en passant ils nous ont aussi donné de formidables conseils pour rentabiliser vos investissements dans la publicité Facebook.

Que vous soyez débutant, intermédiaire ou même expert en publicité Facebook, je vous invite vraiment à lire ce qu’ils ont partagé.

Sincèrement … Cela fait 2 ans que je fais de la publicité Facebook et en lisant chacune de leurs réponses, j’ai retenu des choses intéressantes que j’avais parfois prises pour acquis.

Avant de commencer, je tiens à remercier Joseph, Nicolas, Vincent, Olivier, Maria, Anouar, Jessy et Robin d’avoir bien voulu participer à cet article ! J’espère qu’il vous plaira et qu’il vous sera utile si vous faites déjà de la publicité Facebook.

Commençons par …

1) Joseph Donyo

« Ma stratégie favorite est de faire du retargeting séquencé, c’est-à-dire de recibler une audience donnée avec des publicités qui vont changer avec le temps et selon leurs actions »

Ma stratégie favorite est de faire du retargeting séquencé, c’est-à-dire recibler une audience donnée avec des publicités qui vont changer avec le temps et selon leurs actions.

Le gros avantage de cette stratégie est que le retargeting est moins agressif, plus subtil et beaucoup moins agaçant que lorsqu’on est reciblé avec la même publicité pendant des semaines.

Les personnes retargetées sont donc moins susceptibles de cliquer sur « Masquer la publicité » et de nuire à l’indice de pertinence de mes publicités.

Dans les faits, cela revient à mettre en place un véritable tunnel de conversion en Facebook Ads.

Ça demande pas mal de travail en amont parce qu’il faut bien réfléchir au parcours utilisateur et donc aux exclusions selon les actions de l’utilisateur (vidéo visionnée, pub cliquée, conversion effectuée, etc.).

Voici un exemple concret assez simple à comprendre :

Si mon objectif est de vendre un produit en ligne, je vais vouloir retargeter toutes les personnes qui ont visité mon site mais qui n’ont pas acheté.

Pendant une semaine après la visite, je peux par exemple les recibler avec une pub image dont le call-to-action est un lien vers la page produit.

La 2ème semaine après la visite, je peux les retargeter avec cette fois une vidéo et toujours le même call-to-action (ceux qui n’ont pas acheté bien-sûr).

La 3ème et la 4ème semaine après la visite (si elles n’ont toujours pas acheté), je peux leur montrer cette fois des publicités d’articles de mon blog pour essayer de les réengager de manière moins promotionnelle.

Et ainsi de suite.

On peut être encore plus sophistiqué et retargeter différemment les personnes de la 2ème semaine selon qu’elles ont :

  • Visionné moins de 10 secondes ou au moins 50% de la vidéo
  • Cliqué sur le lien ou pas

Cela peut donc vite donner des structures de campagne assez complexes, mais le jeu en vaut la chandelle 🙂

Note de Danilo : J’utilise cette stratégie pour les sites e-commerce que je gère. La première semaine, j’ai un message plus doux. La deuxième semaine, je change de message. Je met en avant de la preuve sociale (témoignage client) et un sentiment d’urgence dans ma publicité pour faire comprendre au prospect qu’il pourrait manquer une bonne affaire 🙂

Joseph est consultant spécialisé en Facebook Ads. Il conseille, forme et gère les campagnes de ses clients. Il intervient également en école de commerce et dans différents Masters. Vous pouvez le retrouver sur son site web Neomedia.

Retrouvez Joseph sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

Joseph Donyo

Consultant et formateur Facebook Ads @Neomedia

2) Olivier Lambert

« Une campagne Facebook mal exécutée avec un message qui résonne avec les besoins de l’audience va toujours être plus efficace qu’une campagne techniquement parfaite qui offre un bien/service que personne ne veut! »

Il existe une foule de meilleures pratiques sur Facebook (bonne utilisation du pixel Facebook, réchauffer ses audiences, optimiser ses créatifs à l’aide des tests A/B, etc.)

Ceci étant dit, je pense que le cœur d’une campagne Facebook profitable ne naît pas d’une bonne exécution technique, mais d’une stratégie bien réfléchie.

Chaque personne possède ses rêves, ambitions, peurs et désirs. Pour atteindre son objectif, l’individu doit accomplir quelque chose ou vivre une transformation.

D’où ton prospect part-il et où souhaite-t-il se rendre?

Une bonne stratégie vise à prendre le prospect où il se trouve présentement et l’accompagner tout au long de sa quête.

Il faut donc commencer par créer un appât (appelé un lead magnet) que la personne va recevoir en échange d’un moyen de contact (robot Messenger, infolettre, SMS, etc.).

Une fois qu’on peut recontacter la personne, il faut créer et envoyer du contenu qui va faire progresser le prospect dans son cycle d’achat.

En ce sens, pour être en mesure de créer une campagne Facebook profitable, il faut non seulement connaître la plateforme publicitaire, mais il faut également avoir de très bonnes compétences en création de contenu et en écriture de vente.

Non seulement ça, mais il faut connaître son prospect mieux qu’il ne se connaît lui-même.

Il faut faire preuve d’empathie et se mettre dans ses souliers.

Quelles sont les informations qu’il doit avoir en tête pour naturellement en venir à la conclusion que ton produit/service est la solution dont il a besoin? Quelles sont ses craintes? Quelles sont ses objections?

Une campagne Facebook mal exécutée avec un message qui résonne avec les besoins de l’audience va toujours être plus efficace qu’une campagne techniquement parfaite qui offre un bien/service que personne ne veut!

Note de Danilo : Olivier fait référence à la création d’un ou plusieurs buyer personas (qu’on appelle aussi profil client type). Quand on fait de l’écriture publicitaire, on a tendance à oublier qu’il faut d’abord connaitre son client cible mieux que lui-même avant de rédiger les messages …

Olivier est un jeune marketeur et entrepreneur qui a investi dans la publicité Facebook dès le départ. À son compte, il a transformé un investissement publicitaire de 50K$ en plus de 300K$ de revenu annuel et s’est établi comme la référence québécoise en publicité sur les médias sociaux. Il a ensuite lancé LaTranchee.com, une communauté en ligne dédiée aux entrepreneurs et marketeurs qui désirent maîtriser les nouvelles technologies pour mieux vendre et communiquer. Retrouvez-le aussi sur Facebook !

Olivier Lambert

Expert en Marketing Numérique et Fondateur @La Tranchée

3) Vincent Chevalier

« Absolument tous les sites (e-commerces, marketplaces, entreprises B2B, etc.) peuvent améliorer leur ROI grâce à une campagne de retargeting efficace »

Une de mes méthodes préférées pour apporter de la valeur grâce à des campagnes Facebook est le retargeting.

Absolument tous les sites (e-commerces, marketplaces, entreprises B2B, etc.) peuvent améliorer leur ROI grâce à une campagne de retargeting efficace.

Facebook offre des possibilités de segmentations inégalées sur ce sujet, et pour tous les niveaux de maturité/sophistications.

Pour commencer, un bon moyen d’améliorer facilement les performances de vos campagnes de remarketing est de se concentrer sur les visiteurs ayant un certain niveau d’engagement.

Par exemple : ceux qui ont visité plus de 2 pages sur votre site. Cela permet d’éliminer les personnes qui rebondissent (quittent le site en ayant visité une seule page) et améliorer directement le ROAS.

Un autre mécanisme de retargeting que j’aime beaucoup, c’est de créer un flux de messages spécifiques en fonction du temps écoulé depuis la première visite sur le site.

Nous utilisons beaucoup ces campagnes pour des cycles de ventes longs, par exemple dans le B2B, où il y a un travail d’éducation important a faire. On met en place dans ce cas des messages spécifiques pour différentes périodes.

Par exemple, les 3 premiers jours après la visite, nous mettons en avant un article de blog avec des témoignages. Les 3 jours suivants, nous présentons une étude de cas plus complète, et enfin nous terminons avec une offre promotionnelle les jours suivants.

Voici comment vous pouvez structurer ce type de flow dans votre ciblage.

A vous d’adapter ensuite le message ou la destination dans votre publicité.

Enfin, si vous n’avez pas déjà une campagne de relance de panier abandonné, cela vaut vraiment le coup de tester.

Ce sont le plus souvent les campagnes avec le meilleur ROI. Vous avez fait le plus dur si l’utilisateur arrive sur votre site et se décide à acheter. Il ajoute un produit au panier mais ne finit pas son achat … c’est frustrant !

En créant une campagne qui recible tous les visiteurs qui ont ajouté votre produit dans leur panier tout en excluant les acheteurs, vous avez une campagne extrêmement ciblée vers vos visiteurs les plus engagés dans votre tunnel d’acquisition.

Vous pouvez également adapter le message. Voici un exemple :

« Nous avons gardé votre panier ! Voici 10 euros de réduction pour finaliser vos achats 🙂 »

Note de Danilo : Des stratégies avancées mais qui valent la peine d’être mises en place! Attention pour mettre en place des audiences qui reprennent les personnes qui ont visité au moins 2 pages sur votre site web, vous avez besoin d’avoir beaucoup de trafic pour que ces audiences soient suffisamment grandes en taille.

Après avoir managé l’équipe marketing analytics et paid acquisition pour Electronic Arts et Udemy, Vincent crée Impulse Analytics en 2015. L’agence est basée à San Francisco et Paris et ils accompagnent des entreprises en forte croissance sur Facebook et Google. Retrouvez-le sur sa Newsletter et sur LinkedIn !

Vincent Chevalier

Fondateur et CEO @Impulse Analytics

4) Robin Vézina

« Alors Danilo, pour répondre à ta question : Ma stratégie de publicité Facebook favorite est une stratégie qui va me permettre d’acquérir de nouveaux clients, et ce, 365 jours par année »

Une campagne d’acquisition evergreen.

Je ne vous apprends rien en vous disant que la visibilité organique (gratuite) sur votre Page Facebook est pratiquement nulle.

Aujourd’hui, les bénéfices d’une Page Facebook ne sont pas dans la visibilité gratuite, mais bien dans l’accès au Gestionnaire de publicités.

Alors si vous avez une Page Facebook, vous avez certainement déjà vue l’option « booster une publication ».

Un boost, c’est une accélération de courte durée.

Si j’ai un « boost d’énergie », après mon café, et bien croyez-moi le coup de barre n’est pas bien loin.

C’est ce que je regrette, c’est que les gens utilisent principalement Facebook pour « booster » leurs résultats. C’est de courte durée, c’est éphémère et c’est peu profitable.

La vrai opportunité se cache dans une campagne evergreen.

Une campagne evergreen, c’est un peu comme San Diego. Chaque jour le soleil se lève et une belle journée est assuré … Et c’est comme ça tous les jours. Bon je ne suis jamais allé à San Diego, mais c’est l’idée que je m’en fais 😅

Petite note de Danilo : J’y suis allé … Cela ressemble à ça en journée 🙂

J’imagine que c’est pour ça que c’est le paradis des marketeurs!

Autrement dit, chaque jour, ma publicité Facebook va m’apporter des résultats prédictifs*.

Alors Danilo, pour répondre à ta question : Ma stratégie de publicité Facebook favorite est une stratégie qui va me permettre d’acquérir de nouveaux clients, et ce, 365 jours par année.

Voici l’exemple d’une publicité evergreen d’une de mes clientes :

Ses résultats ? Chaque jour, 5 à 10 personnes entraient en contact avec elle à travers Messenger pour profiter de l’offre.

5$ par jour étaient investis seulement.

Le temps total de création de la pub : 2H.

Résultats ?

Plus de 200 nouvelles clientes grâce à cette pub.

Le secret ?

Une offre irrésistible, limitée dans le temps, pour créer un effet d’urgence.

Cette pub redirige l’utilisateur vers une conversation Messenger où le service client pourra répondre rapidement à la personne.

**Maintenant, il est possible de faire une modification de son texte sans perdre toutes les interactions associées (likes, commentaires, partages) à la pub. Ce qui veut dire que vous pouvez changer la date de fin de l’offre tous les 30 jours pour garder constamment votre effet d’urgence.**

Est-ce que vos efforts publicitaires, en ce moment, tombent dans la catégorie « boost » ou dans la catégorie « evergreen » ?

Robin Vézina est le co-fondateur de J7 Media, une agence de publicité établie au Québec, qui accélère la croissance des entreprises via Facebook. Retrouvez Robin sur Facebook où il passe en Live chaque mercredi pour vous parler de marketing Facebook et de publicité Facebook.

Robin Vézina

Expert Facebook et Co-fondateur @J7 Media

8 experts partagent leur stratégie de publicité Facebook favorite !Click to Tweet

5) Nicolas Roux

« Pour l’acquisition, sur des audiences qui se comptent en centaines de milliers de personnes, utiliser les campagnes conversions avec optimisation à la conversion. »

Une « stratégie favorite » c’est un terme assez large, je dirais que le plus simple est le mieux :

1) Commencer avec du retargeting sur les profils les plus qualifiés (fichier client, visiteurs du site web, etc.)

2) Etendre à de l’acquisition avec les audiences similaires (basées sur des audiences personnalisées les plus qualifiées possibles. Je pense par exemple aux acheteurs les plus récents).

Pour le retargeting, les audiences sont plus restreintes, il n’y a donc pas besoin d’utiliser l’optimisation oCPM de Facebook. Je vous recommande plutôt l’objectif « Portée » qui permet de « capper » la fréquence d’impressions par utilisateur.

Et pour l’acquisition, sur des audiences qui se comptent en centaines de milliers de personnes, je vous recommande d’utiliser les campagnes de conversions avec optimisation à la conversion.

En ce qui concerne les publicités, j’affectionne le format vidéo avec un ratio 1:1 (1080 x 1080px) en attirant l’attention dès la première seconde. Ces publicités sont efficaces pour 2 raisons :

  • Les vidéos au format carré prennent plus de place dans le fil d’actualités mobile que les vidéos au format diaporama, ce qui permet de capter plus facilement l’attention de l’utilisateur qui scrolle sur mobile.
  • Cela vous permet aussi de créer des audiences personnalisées basées sur l’engagement « vues de vidéo »

Note de Danilo : Perpective très intéressante surtout en ce qui concerne les campagnes de conversions (pour générer des leads ou des nouveaux clients). Une erreur courante est de limiter au maximum la taille de l’audience.

Les annonceurs expérimentés savent qu’il faut donner à Facebook le maximum de données (= large audience) pour lui permettre de trouver les profils qui sont les plus susceptibles de convertir.

Nicolas est en charge du marketing pour Moona, une startup qui développe un système intelligent pour résoudre les problèmes de sommeil. Il était auparavant account manager chez Facebook puis consultant freelance spécialisé en stratégie publicitaire sur Facebook/Instagram.

Nicolas Roux

Directeur marketing @Moona

6) Anouar Benattia

« Facebook nous offre un outil exceptionnel qui permet de cibler des gens ressemblant à un échantillon qu’on lui donne. »

Facebook nous offre un outil exceptionnel qui permet de cibler des gens ressemblant à un échantillon qu’on lui donne.

Plus vous lui donnez un échantillon important, plus il sera capable de trouver des personnes proches de votre audience source. C’est ce qu’on appelle les audiences similaires (lookalikes).

Encore plus intéressant, Facebook permet de créer des audiences (groupe de personnes) selon des évènements qu’ils ont réalisé sur votre site (ajout panier, visite d’une page produit X, achat, etc…).

Pour cela, vous devez avoir installé le pixel Facebook.

Pour mes clients e-commerce, voici que j’aime faire simultanément :

1) Des campagnes de retargeting spécifiques selon l’événement qu’ils ont réalisé sur le site (si une personne visite le site sans acheter, ou si une personne ajoute au panier, elle ne verra pas la même pub).

On améliore fortement le taux de conversion en segmentant le retargeting selon l’action que le client a réalisé sur le site.

2) Des campagnes avec des objectifs de trafic, d’ajout panier, ou d’achat, selon le lookalike que j’utilise.

Plus concrètement :

  • Des campagnes d’achat sur le lookalike des gens ayant ajouté un produit au panier
  • Des campagnes d’ajouts au panier sur le lookalike des gens ayant visité le site.

C’est-à-dire que des objectifs en cohérence avec la qualification de mon échantillon de base (audience source) à partir duquel j’ai créé l’audience similaire.

Note de Danilo : Stratégie un peu compliquée à expliquer. Seuls les personnes habituées aux campagnes de conversions comprendront ce très bon conseil 😉

Autodidacte du paid social, Anouar est devenu un expert de l’acquisition e-commerce sur Facebook/Instagram en lançant des campagnes pour ses propres sites e-commerce. Aujourd’hui, il est consultant Facebook Ads pour des tops agences comme KR média, des start-ups ou des grands comptes. Retrouvez-le sur LinkedIn.

Anouar Benattia

Consultant freelance Facebook/Instagram Ads

7) Jessy Grossi

« Je pars du principe que si une stratégie minimale ne fonctionne pas, c’est qu’il y a quelque chose de plus profond qui fait tout capoter et qui doit être revu (ex : le produit, la connaissance du persona, la promesse de la campagne) »

En 48 mois, j’ai investi +460K € sur Facebook Ads pour générer des inscriptions sur le site LiveMentor. Aujourd’hui, je génère toujours des leads pour des entreprises SaaS, très souvent grâce à la publicité sur Facebook, Instagram et Messenger.

Ma stratégie de publicité Facebook favorite peut paraître surprenante mais elle consiste à chercher à tous les niveaux le minimalisme. Et dans le cas d’une campagne de génération de leads, peu importe la taille du compte publicitaire, cela reste vrai.

Il m’est toujours surprenant d’observer la manière dont a été configuré le compte publicitaire de certaines entreprises …

Voici ce que j’observe régulièrement :

  • Plusieurs typologies de campagnes (trafic, conversion, génération de leads, etc.) servant pourtant le même objectif ;
  • Plusieurs audiences testées en même temps (à très faible budget chacune) ;
  • Beaucoup, beaucoup de publicités (au point où on ne saurait pas se prononcer sur ce qui marche et ce qui ne marche pas).

Là où beaucoup d’annonceurs expliquent cette configuration par l’envie de “tester”, de “comparer”, de “faire de l’A/B test”, j’y vois beaucoup de dispersion et de manque d’assurance dans une stratégie minimale viable.

Pourtant, au départ, tout réside dans la simplicité du compte.

Le process, résumé en 4 points

1) Conceptualiser une stratégie minimale (une seule typologie de campagne, très peu d’audiences, très peu de publicités) ;

2) Tester sa viabilité à très faible budget (même quelques dizaines d’euros quotidiens) ;

3) Si ça fonctionne (basé uniquement sur le CPL) : augmentation de budget progressive (>= 20% tous les jours) accompagnée d’un monitoring quotidien des performances (attention au phénomène d’ad fatigue qui peut s’installer plus vite que prévu — ce moment où votre audience ne répond plus plus du tout à vos publicités car elles ne se renouvellent pas assez vite) ;

4) Si ça ne fonctionne pas : on met en pause, on creuse les nombreuses métriques à notre disposition pour comprendre ce qui n’allait pas (CPC, CTR, CPM, taux de conversion sur la Landing Page, Indice de pertinence, niveau d’engagement), et on revient en première étape pour conceptualiser une meilleure version de la campagne de génération de leads.

C’est tout ? Oui !

Je pars du principe que si une stratégie minimale ne fonctionne pas, c’est qu’il y a quelque chose de plus profond qui fait tout capoter et qui doit être revu (ex : le produit, la connaissance du persona, la promesse de la campagne).

Au départ, n’utilisez jamais les petits détails pour expliquer votre échec. Ce ne sont jamais le design ou le choix d’un mot qui vont tout changer.

Affrontez les gros sujets en premier. Vous vous chargerez des micro-optimisations plus tard, une fois que vous aurez attaqué votre marché de manière minimale et rapide, et que vous aurez en face de vous une machine d’acquisition qui fait ses preuves.

L’optimisation reste un sujet tout aussi important : mais c’est une phase qui intervient PLUS TARD. Ne vous créez pas de charge mentale importante. Concentrez-vous à générer des leads que vous allez pouvoir convertir.

Jessy est CMO-as-a-Service. Il aide les startups françaises à atteindre leurs objectifs de croissance en repensant leur approche globale, leur stratégie et leur process. Il s’assure qu’elles se concentrent toujours sur les bonnes choses, et qu’elles détiennent une roadmap claire, atteignable à une vitesse plus rapide. Retrouvez-le sur son site web et Twitter !

Jessy Grossi

CMO-as-a-Service

8) Maria Wejman

« Avant de travailler avec un client, je vérifie toujours le public cible de la Page Facebook concernée »

Il m’est difficile de choisir une stratégie de publicité « favorite » car il y a beaucoup de choses à prendre en compte dans le choix d’une campagne Facebook Ads.

La stratégie va de toute façon varier en fonction de la cible et du produit qu’on souhaite vendre.

Cependant, je considère que les campagnes de remarketing sont les plus efficaces pour nous apporter le meilleur retour sur investissement. Ce sont donc les campagnes que j’essaye toujours de mettre en place.

Pour le faire, j’essaye de créer un petit tunnel de vente autour du produit de mon client et de cibler ces personnes qui sont vraiment intéressées par celui-ci.  

Dans un premier temps, je fais une campagne avec objectif trafic pour attirer les personnes sur la page de vente de mon client.

Pour le ciblage, si je peux le faire, j’utilise des audiences similaires (par exemple à partir d’une base de données des personnes qui ont déjà acheté).

Ensuite si je vois que l’audience performe bien, je laisse tourner la campagne un mois minimum.

Dans un deuxième temps, je crée une campagne de remarketing de toutes les personnes qui ont visité la page de vente mais qui n’ont pas acheté le produit.

Je leur adresse une publicité avec un appel à l’action clair et un message personnalisé. Pour les inciter à faire un pas en avant, on recommande souvent un code de réduction ou une mention qui précise que le produit est en train de s’épuiser et ne sera bientôt plus en vente.

Pour maximiser les résultats, je vous recommande aussi de faire une campagne de reciblage des personnes qui ont visité votre page de vente au moins deux foisIl est bien évident que les personnes qui sont venues deux fois pour consulter votre produit sont à deux doigts de l’acheter.

Pour créer une audience de reciblage des personnes qui se sont rendues 2 fois sur votre site ou une page particulière, rendez-vous dans l’onglet « Audiences » de votre Gestionnaire de publicités. Cliquez ensuite sur « créer une audience personnalisée », choisissez « Trafic du site web » et suivez les étapes décrites sur cette capture d’écran.

Note de Danilo : Déjà 2 experts qui nous donnent l’astuce de recibler les personnes qui ont vu au moins 2 pages, que ce soit 2 pages du site ou 2 fois la même page. Il n’y a pas que le volume qui compte mais aussi l’intention 🙂

Maria Wejman est consultante en marketing des réseaux sociaux. Elle se spécialise dans la publicité Facebook et Instagram, et optimise des campagnes publicitaires pour ses clients ! Retrouvez-là sur Facebook où elle partage des stratégies social media !

Maria Wejman

Consultante Facebook Ads

8 experts partagent leur stratégie de publicité Facebook favorite !Click to Tweet

Conclusion 

Si vous êtes arrivé au bout de cet article, bravo !

Vous faites partie des plus motivés et de ceux qui obtiendront les meilleurs résultats (Oui, c’est vrai ! Je ne dis pas seulement ça pour vous motiver).

Il y a eu tellement de stratégies partagées et de leçons intéressantes à retenir que j’ai voulu vous faire une synthèse rapide pour vous aider à mettre en place tout ce que vous avez appris.

1) Avant de penser à l’aspect technique de votre campagne Facebook, pensez à votre client idéal comme l’a si bien dit Olivier Lambert.

Quelles sont les informations qu’il doit avoir en tête pour naturellement en venir à la conclusion que votre produit/service est la solution dont il a besoin ? Quelles sont ses craintes ? Quelles sont ses objections ?

Vous devez avoir répondu à ces questions avant de définir votre cible et écrire vos publicités !

2) La plupart des experts ont parlé de faire du retargeting. 

C’est normal, les audiences de retargeting sont celles que vous utilisez à tous les coups pour faire progresser votre client idéal dans votre tunnel d’acquisition.

Ne vous attendez pas à vendre avec une seule publicité et une audience similaire de vos meilleurs clients ! Facebook n’est pas une « machine à cash » comme certains gourous aiment le dire.

3) L’algorithme publicitaire de Facebook est très intelligent comme l’ont fait remarqué Anouar Benattia et Nicolas Roux.

Je pense notamment aux audiences similaires qui reprennent des profils similaires de ceux de vos clients.

Nicolas nous a aussi rappelé qu’il n’était pas nécessaire de cibler ultra-précisément votre campagne.

Avec l’utilisation de l’objectif « conversions », Facebook va naturellement chercher les personnes les plus susceptibles de convertir en se basant sur les données de votre pixel Facebook et des comportements des utilisateurs Facebook que vous ciblez.

Personnellement, il m’a fallu beaucoup de temps pour bien comprendre cette spécificité de l’algorithme publicitaire de Facebook.

4) Mettez en place une stratégie de retargeting séquencé en vous aident des conseils de Joseph Donyo et Vincent Chevalier.

Vous ne pouvez pas faire du retargeting et espérer convertir vos prospects en leur montrant constamment le même message quels que soient leurs actions et la récente de leur visite sur votre site web ou votre Page Facebook.

Adaptez votre message et votre offre en fonction de vos audiences de remarketing et des actions qu’ont effectué vos prospects.

5) Créez une campagne evergreen comme l’a conseillé Robin Vézina.

Oui, il est tout à fait possible de récolter des prospects ou trouver des clients toute l’année grâce à une campagne Facebook evergreen que vous alimentez avec une audience froide (type lookalike) et une deuxième audience de reciblage pour promouvoir une offre à durée limitée.

6) Pour terminer, ne vous compliquez pas la vie comme l’explique Jessy Grossi.

Il a totalement raison. Moi-même, il m’arrive de me reprocher des choses à force de faire des campagnes trop simplistes. La vérité, c’est que vous devez d’abord vous concentrer sur l’essentiel (objectif, ciblage et offre) avant de penser à faire des A/B tests dans tous les sens !

Si vos publicités ne marchent pas du tout, changer un mot ou un élément du design de votre publicité ne risque pas de changer les choses … !

Revenez-en à l’essentiel : votre produit, la connaissance de votre persona et la promesse de votre campagne.

Si vous avez besoin d’aide pour mettre en place tous ces conseils, vous pouvez consulter les liens que j’ai inséré dans le texte de chacun des experts. Ils redirigent vers des articles de mon blog.

Vous pouvez aussi télécharger mon guide gratuit sur la publicité Facebook qui synthétise tous ces concepts un peu techniques 🙂

Maintenant, c’est à vous de répondre à la question :

Quelle est votre stratégie de publicité Facebook favorite ? 

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

GRATUIT : LE GUIDE DE LA PUBLICITÉ FACEBOOK

Un tutoriel visuel pour apprendre à créer des campagnes de publicité Facebook rentables en 2018.

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est consultant en marketing digital et formateur spécialisé dans les publicités Facebook/Instagram. Il aide au quotidien des entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

20 Commentaires

  1. Xavier Collet

    Excellent article, merci ! Grande utilité, simplicité…

    Réponse
  2. Pierre Angenot

    Merci Danilo pour tous ces témoignages et ces bonnes idées qui ne demandent qu’à être testées !

    Réponse
  3. Jerome

    Super Article !

    Réponse
  4. Marius

    Très bel article avec des conseils et exemples concrets. Merci Danilo et merci à tous ces experts pour leurs différents conseils pratiques.

    Réponse
  5. Alexis

    Très très bon article.
    J’ai fait l’erreur de montrer la même pub pour le retargeting.
    J’ai aperçu une chute des impressions.
    Il y a plein de bons conseils a prendre.
    Je pensais que Facebook était devenu moins rentables pour faire des ventes.
    Mais, il faut une véritable stratégie,segmenter les visiteurs pour montrer LA pub pour les convertir.
    Je vais appliquer tous ses bons conseils pour ma boutique.
    Mon échec m’a montré aussi beaucoup de choses.
    Merci.

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Merci de ton retour Alexis.

      Oui, il ne suffit pas seulement de faire des audiences de retargeting. Il faut adapter les messages pour un maximum d’efficacité 🙂

      Réponse
  6. Camille

    Encore plein de bons conseils à mettre en pratique! Merci!

    Réponse
  7. Maxime

    Un article ultra intéressant, très bonne idée. Merci Danilo et merci aux différents experts.

    Réponse
  8. Séverine

    Génial comme d’habitude. Je suis contente de retrouver des noms connus, ça veut dire que je cherche mon inspiration au bon endroit 🙂
    Ce que je trouve le plus difficile, c’est de trouver suffisamment de temps pour gérer FB de façon sérieuse.
    Je me démoralise vite quand mes pubs ne donnent pas de résultats.
    Comme le dit Jessy, il faut surement que je reparte de la base du problème et non pas que je m’attarde à des petits détails au coeur de mes pubs… affiner encore le persona par exemple et me mettre à fond dans ses souliers 🙂

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Tout à fait Séverine … D’expérience, je peux te dire que les critères du persona et du produit ou de l’offre sont primordiaux …

      Réponse
  9. Hello Blogging

    Très intéressant de pouvoir comparer toutes ces techniques, aucun doute qu’une bonne publicité Facebook bien pensée est un outil indispensable de la vente en ligne.

    Réponse
  10. Jérémy

    Super Article et des bonnes idées !

    Dans l’exemple de Joseph Donyo 1) il indique qu’il faut faire des publicités qui vont changer avec le temps.

    1ere Semaine après la visite – Pub Image

    2ieme Semaine – Video

    3ieme Semaine – Articles

    Question : Comment mettre cela en place sur Facebook ?

    Je n’arrive pas à comprendre comment indiquer à Facebook que je souhaite recibler mon prospect après 1 semaine de visite etc….

    C’est cette notion de temps que je ne trouve pas dans mon gestionnaire de campagne.

    Merci pour ton aide
    Bonne journée

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Bonjour Jérémy,

      C’est long à expliquer mais tu dois utiliser les exclusions pour exclure les audiences de reciblage entre elles.

      Par exemple, choisir une audience des visiteurs de ton site web les 14 derniers jours et exclure ceux qui l’ont visité les 7 derniers jours.

      Cordialement,

      Danilo

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J’aide les entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This