BLOG

Comment trouver 50+ idées de contenu par jour avec ces 6 stratégies originales

Content Marketing

Il y a 3 semaines, j’ai parlé sur mon blog de promouvoir votre contenu sur les réseaux sociaux.

Je vous disais que c’est une des clés du succès dans le marketing de contenu pour la simple et bonne raison que produire du contenu sans le promouvoir est totalement inutile.

Mais encore trouver régulièrement des idées de contenu pour pouvoir produire chaque semaine de nouveaux contenus.

C’est un challenge pour tout marketeur : faire face au manque d’idées.

Après tout, c’est vrai.

Sans idées, vous n’avez pas de contenu intéressant à produire donc pas (ou moins) de trafic.

Cela fait un an que je blogue sur mon site et ailleurs.

En tout, j’ai écrit plus de 80 articles.

Parfois je manque d’idées.

C’est frustrant parce que j’ai constamment envie de produire du neuf et vous apporter de la valeur.

Heureusement, je ne suis pas le seul à avoir ce problème.

Selon l’étude annuelle sur le content marketing de Content Marketing Institute, 60% des marketeurs en B2B affirment que leur plus gros challenge est de produire du contenu de qualité régulièrement.

Vous n’êtes pas seul non plus face à ce problème parce que je l’ai résolu il y a bien longtemps !

Si comme moi, vous pensez que ça serait génial de ne jamais manquer d’idées de contenu, bonne nouvelle je vous annonce que c’est possible.

En fait, c’est même très simple.

6 stratégies originales pour trouver des idées de contenu

Il s’agit des 6 stratégies que j’ai expérimentées ces 12 derniers mois pour constamment produire du contenu (même quand je manquais parfois d’idées).

Commençons par la première stratégie qui découle vraiment du bon sens.

1) Découvrez d’abord ce que veut votre audience

Le content marketing commence par là : identifier les problèmes de vos buyer personas et donner des solutions par vos contenus (articles, vidéos, etc.).

Si vous n’êtes plus sûr de savoir ce qu’est un buyer persona, voici une petite définition :

Un buyer persona ou persona marketing est une représentation semi-fictive de votre client idéal, basé sur une étude de marché et des données réelles à propos de vos clients actuels.

Définir votre buyer persona, c’est répondre à des questions comme :

  • Quelles sont ses caractéristiques socio-démographiques ? Âge ? Sexe ? Situation familiale ? Métier ? Secteur d’activité ?
  • Quels sont ses centres d’intérêt ?
  • Quels sont ses objectifs ? Ex : « voyager 4 fois par an avec un petit budget »
  • Quels sont ses challenges, problèmes, peurs et frustrations ? Ex : « trouver la bonne destination, trouver un logement où faire des rencontres », « peur de se tromper d’endroit », etc.

Voici un exemple :

Dans mon cas, je sais qu’un de mes buyer personas est une femme qui exerce un métier de community manager ou de social media manager.

Comment je le sais ?

J’ai simplement observé les membres de mon groupe et leurs réponses à mes questions posées avant de rejoindre le groupe.

J’ai aussi observé les followers qui interagissent le plus souvent avec mes publications sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn).

A partir de là, je peux facilement me mettre à sa place et découvrir ce qu’elle veut savoir :

  • Comment engager sa communauté sur les réseaux sociaux ?
  • Comment écrire des publications engageantes ?
  • Faut-il commencer à booster ses publications Facebook ?
  • Quels sont les outils de community manager qu’elle pourrait utiliser pour gagner du temps ?

Vous voyez ?

J’ai déjà trouvé quelques idées et je pourrai encore vous en citer une vingtaine sans m’arrêter.

Si vous connaissez bien votre marché, cet exercice devrait vous donner pas mal d’idées concrètes mais vérifiez toujours que ce sont des sujets recherchés (Indice : faites une recherche sur Google et YouTube).

2) Espionnez la concurrence

Vos concurrents ont déjà fait le travail à votre place.

N’ayez pas peur de voler (pas copier) leur contenu, le rendre meilleur et ensuite le partager à votre audience.

Je ne vais pas vous le cacher, je me suis beaucoup inspiré de ce que font mes concurrents en France et autres top blogs américains.

Il n’y a rien de mal à ça.

Je n’ai pas dit non plus que vous devez reprendre (ou plagier) tout le contenu.

De toute façon, vous ne pouvez pas le faire et si on le découvre, vous aurez mauvaise réputation.

Google n’aime pas ça non plus. Raison de plus pour ne pas le faire.

Regardez simplement le titre du contenu et utilisez vos propres idées.

Par exemple, si un de vos concurrents a écrit un article sur « les 7 meilleurs applications pour voyager », lisez l’article et analysez comment il a été structuré :

  • Est-ce qu’il y a des exemples ?
  • Quels sont les médias utilisés ? Images, vidéo, audio ?
  • Est-ce que l’article est long ou court ?
  • Est-ce qu’il y a des commentaires ?
  • Connaissez-vous les applications suggérées ?

Il ne vous reste plus qu’à faire vos recherches afin d’écrire un article encore meilleur.

Un contenu encore meilleur pour moi, ça serait :

  • Un article qui liste 30 applis géniales pour voyager (les gens aiment les grands nombres)
  • Un article qui explique précisément comment utiliser ces applis
  • Un article qui cite pour chacune des applis ses avantages et désavantages …

De cette façon, votre article sera unique et personne ne vous en voudra jamais d’avoir « piquer » l’idée chez un de vos concurrents.

Voler du contenu est un art qui s’apprend avec le temps.

N’ayez pas peur de voler, les grands marketeurs sont des voleurs (pas des copieurs).

(Si vous êtes complexé par l’art de voler des idées, je vous conseille de lire le livre Steal like An Artist).

Comment espionner la concurrence comme James Bond ? 

A l’heure actuelle, il est assez simple de suivre vos concurrents.

Oui, en fait, avec Internet vous pouvez les espionner sur :

  • Leur blog, leur chaine YouTube et même écouter leurs podcasts
  • Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter)

Vous ne les connaissez pas encore ?

Ce n’est pas grave, faites une petite recherche sur Google.

Visitez tous ces sites et regardez les blogs qui reviennent le plus souvent.

Espionnez chacun de ces blogs et regardez si le contenu qui y est publié correspond à ce que vous connaissez ET ce que votre audience veut savoir.

Si le blog répond à ces critères, ajoutez-le dans votre liste de sites à espionner.

Vous avez votre liste ?

Maintenant, créez-vous un compte gratuit sur Feedly.

Feedly fait partie de mes outils de community manager préférés. Je l’utilise pour me tenir au courant de l’actualité et espionner mes concurrents.

Il s’agit à la base d’un agrégateur de contenu (flux RSS), un endroit où vous pouvez suivre tous les sites que vous voulez et vous tenir à jour de leurs derniers contenus.

C’est assez pratique parce que vous ne devez pas (ou plus) aller sur chacun de ces sites un à un et voir si du nouveau contenu a été publié.

Feedly fait le travail à votre place (c’est bien la technologie).

Ne négligez pas non plus les réseaux sociaux.

Il se peut aussi que vos concurrents partagent régulièrement du contenu sur leur Page Facebook (comme une émission live hebdomadaire ou des vidéos how-to), c’est aussi l’occasion de trouver des idées.

Je viens d’aller faire un tour sur la Page Facebook de Buffer, une mine d’or d’informations pour mon blog :

En allant dans les onglets « publications » et « vidéos », vous pouvez rapidement voir tous les derniers contenus publiés sur les Pages Facebook de vos concurrents.

3) Aidez-vous des outils web

Il existe aussi des outils géniaux pour vous aider à trouver encore plus d’idées de contenu.

Les outils que je vais vous proposer sont des outils de recherche.

Le premier que j’ai en tête, c’est Buzzsumo.

Buzzsumo

Buzzsumo est le Google des contenus partagés sur les réseaux sociaux.

Le principe est simple. Vous tapez un mot clé (ex : « publicité Facebook ») et Buzzsumo vous renvoie les articles les plus partagés qui contiennent ce mot clé.

idées de contenu buzzsumo

Comme vous le voyez, vous pouvez voir le détail des partages par réseau social et vous pouvez même filtrer les résultats par réseau social (ex : montrer les contenus ayant obtenu le plus d’engagement sur Facebook)

Regardez les résultats et essayez de trouver une quelconque tendance.

Vous pouvez évidemment choisir des mots clés plus longs (ex : « stratégie social media ») ou vous pouvez aussi taper l’url d’un concurrent et Buzzsumo vous renverra les articles les plus partagés de son blog.

Le seul problème de Buzzsumo est qu’il est payant.

Cela peut poser un problème.

Dans ce cas, utilisez la version gratuite de 7 jours et faites le plus de recherches possibles avant la fin de votre essai gratuit pour trouver un maximum d’idées 🙂

Ubersuggest

Après Buzzsumo, j’aime aussi utiliser Ubersuggest qui est totalement GRATUIT (merci Neil Patel).

Ubersuggest est un outil SEO qui fonctionne différemment que Buzzsumo.

Le principe est aussi très simple : vous tapez un mot clé, et ensuite Ubersuggest vous renvoie tous les mots clés en lien avec le mot recherché.

Ubersuggest se base sur les fonctionnalités de Google Suggest et du Google Keyword Planner pour vous trouver rapidement d’autres mots clés.

Il vous montre aussi le volume de recherche pour chaque mot clé, le CPC (combien coûte ce mot clé) et la concurrence sur celui-ci.

Faisons un test avec le mot clé « marketing Facebook ».

J’ai trié les résultats par volume de recherche de façon à voir en premier les mots clés les plus recherchés.

Cela m’a permis de trouver plein de mots clés (et donc idées de contenu) intéressants :

  • Groupe Facebook
  • Publicité Facebook efficace
  • Prix de la publicité Facebook
  • Faire connaitre sa Page Facebook

En plus, ce sont des mots clés recherchés.

Certains sont plus concurrentiels que d’autres mais ce n’est pas grave. S’ils sont recherchés, c’est qu’ils intéressent des gens.

A vous de créer le meilleur contenu possible autour de chaque mot clé et de le promouvoir activement sur les réseaux sociaux.

Les recherches associées sur Google 

Lorsque vous recherchez un mot clé, Google vous propose une section tout en bas des résultats de recherche intitulée “recherches associées”.

idées de contenu

Là où ça devient intéressant, c’est quand vous cliquez sur chacune de ces suggestions !

En allant une fois de plus en bas de page, Google vous propose encore de nouvelles suggestions, et ainsi de suite.

Retenez aussi que ce sont encore une fois des sujets recherchés et qui vont probablement plaire à votre audience (pour autant que le sujet l’aide à résoudre un de ses problèmes).

4) Allez faire tour sur Amazon(.com)

Amazon vaut plus de 100 milliards de dollars.

Ce n’est pas un hasard, cette entreprise est un mastodonte du ecommerce et ce depuis des années.

Amazon c’est aussi un moteur de recherches (futur concurrent de Google), sauf que là vous y cherchez des produits à acheter.

Le site a commencé comme une gigantesque librairie en ligne où vous achetiez des livres.

Ensuite sont apparus les ebooks Kindles (livres numériques).

Là où ça devient intéressant, c’est que des centaines de personnes comme vous et moi ont écrit des petits livres (ebooks) et les ont revendu sur Amazon pour quelques dollars (ou euros).

C’est là que je voulais en venir.

Sur Amazon, vous pouvez vraiment trouver tout et n’importe quoi. Vous pouvez trouver des best-sellers mais aussi des livres dont vous n’auriez jamais soupçonné l’existence.

Comme trouver des idées de contenu grâce à Amazon ?

C’est simple.

Commencez par vous rendre sur le site d’Amazon (choisissez amazon.com, les américains sont en avance sur nous).

Ensuite, tapez un mot clé dans la barre de recherche (en anglais bien sûr).

Comme d’habitude, je recherche mon mot clé favori : « publicité Facebook ».

Les 2 premiers résultats sont des publicités.

Les auteurs ont payé pour apparaitre en premier sur ma recherche.

Personnellement, le second résultat m’attire un peu plus (couverture plus attirante, titre plus catchy, sujet spécialisé, …).

Je clique dessus et j’arrive sur cette page :

Au lieu de lire le résumé du livre, je vais cliquer sur « Look Inside ».

Cela me permet d’avoir un aperçu de ce qu’il y a à l’intérieur de ce livre (comme si j’étais dans un magasin physique).

En plus, je peux voir la table des matières.

C’est ça qui m’intéresse.

Comme l’auteur a traité le sujet en long et en large, il est fort probable que j’y trouve des idées de contenu.

Voyons voir ça.

C’est bien le cas, je viens de trouver encore plein d’idées :

  • Les clés du succès de la publicité Facebook.
  • Tunnel de vente Facebook
  • Les fonctionnalités uniques de la publicité Facebook
  • Sélectionner la meilleure plateforme de marketing sur les médias sociaux

Note : vous ne pouvez pas non plus « plagier » les sous-titres de la table des matières. C’est un manque de respect vis-à-vis de l’auteur mais vous pouvez vous en inspirer pour créer des titres uniques.

Créons-en quelques-uns.

Pour ma part, j’aime utiliser les nombres.

Je ne suis pas le seul, les titres qui contiennent des nombres obtiennent des taux de clic plus élevés et un engagement supérieur sur les réseaux sociaux.

Ecrivons maintenant quelques titres en utilisant des nombres :

  • Les 7 clés du succès de la publicité Facebook (ce qu’on a omis de vous dire)
  • 3 étapes indispensables pour créer un tunnel de vente sur Facebook
  • 5 fonctionnalités méconnues de la publicité Facebook
  • 4 questions à vous poser pour sélectionner la meilleure plateforme sociale pour votre entreprise

Vous pouvez répéter ce processus avec n’importe quel sujet ou idée encore et encore …

Tout ce que vous avez à faire c’est trouver un livre pertinent, regarder les sujets abordés dans la table des matières, produire et ensuite publier ! 

Pensez toujours à créer un angle unique autour ces idées (en ajoutant des exemples, des anecdotes, statistiques, etc.). Tant que vos contenus sont utiles pour votre audience, vous êtes bon.

Et j’ai une autre bonne nouvelle.

Vous n’avez PAS besoin de lire chacun de ces livres.

En fait, il est même mieux que vous ne les lisiez pas. Le fait de les lire augmente le risque de plagier accidentellement les idées et la perspective unique de l’auteur.

Si vous n’avez pas lu le livre, il n’y aucune chance que vous le plagiez.

5) Suivez les tendances

Dans chaque industrie, il y a des tendances.

Heureusement, dans le digital, il y en a beaucoup mais je suis sûr qu’il y en a aussi dans votre domaine d’activité.

Et si vous vous appropriez ces tendances ou ces nouvelles pour produire du contenu engageant sur les réseaux sociaux ?

C’est possible.

Il vous suffit juste de vous tenir au courant en suivant l’actualité ou des blogs d’industrie.

Vous pouvez utiliser Feedly, que j’ai déjà cité, pour suivre les tops blogs de votre industrie.

Dans cette optique, Feedly est intéressant puisqu’il fait le travail à votre place. En effet, il place dans le haut des résultats tous les sujets tendance.

Voici un exemple avec le Blog du Modérateur :

idées de contenu feedly

Vous pouvez alors vous approprier une actualité (scandale, changement majeur, nouvelle avancée technologique, nouveaux produits sur le marché, etc.) et en faire un article.

Votre audience vous verra comme un expert puisque :

  • Vous êtes un des premiers à parler du sujet en question
  • Vous montrez que vous êtes au courant de l’actualité
  • Vous donnez votre avis et vos solutions

C’est exactement ce que j’ai fait il y a 6 mois quand Zuckerberg a annoncé de gros changements à venir pour l’algorithme de Facebook.

J’ai lu plusieurs articles à ce sujet et j’ai créé le mien. J’ai aussi donné des solutions.

L’article a été partagé des centaines de fois.

N’attendez pas 2 mois avant de produire le contenu, faites-le tout de suite pour faire partie des premiers à parler du sujet.

La technique que je vous ai partagé s’appelle le « Newsjacking ».

L’homme qui a inventé le terme, David Meerman Scott, le définit comme étant l’action de « détourner une nouvelle en y injectant ses idées dans le but de générer visibilité et engagement sur les médias sociaux ».

Le seul problème du Newsjacking est que votre contenu sera rapidement dépassé puisqu’il est basé sur une actualité.

Ensuite, il y aussi les tendances (différent des nouvelles).

Par exemple, ces temps-ci, j’entends beaucoup parler des Stories (aussi bien sur Facebook qu’Instagram).

Justement, il y a quelques jours, Facebook a annoncé de nouvelles fonctionnalités pour les Stories Facebook et bientôt l’arrivée de publicités.

J’en ai profité pour en parler sur ma Page.

Je vais surtout en profiter pour produire plusieurs contenus sur les Stories parce que c’est ce qui intéresse les marketeurs en ce moment.

Les tendances constituent pour moi de nouvelles idées d’articles.

Je vous conseille de réfléchir vous aussi aux tendances et actualités dans votre industrie pour ajouter de nouvelles idées de contenu à toutes celles que vous avez déjà.

6) Demandez à votre audience

Pourquoi je n’y ai pas pensé avant ?

C’est pourtant évident !

Votre audience aussi a son mot dire.

Après tout, c’est pour ELLE que vous publiez du contenu.

Pour obtenir des réponses, la procédure est simple et je pense que vous la connaissez :

Créer une enquête sur Google Forms, poser quelques questions et ensuite l’envoyer aux membres de votre Newsletter ou followers sur les réseaux sociaux.

C’est ce que j’ai fait pour en savoir plus les sujets qui intéressent mes lecteurs, j’ai posé des questions comme :

  • Quelle est votre activité ?
  • Que voulez apprendre de moi ? (Question à choix multiples)
  • Comment mon contenu vous aide dans votre travail ?

Vous pouvez aussi poser des questions plus ouvertes comme « Quel est votre plus gros challenge avec [votre thématique] ? ».

Pour obtenir un maximum de résultats, pensez à proposer quelque chose en échange de la réponse à l’enquête (ex : livraison gratuite, code promo de 10%, ebook, etc.).

Précisez aussi que l’enquête prend moins de 2 minutes (évitez de poser 30 questions …).

Enfin, ajoutez que l’enquête est totalement anonyme.

Les résultats de ma propre enquête m’ont vraiment donné des insights intéressants. J’ai pu en savoir plus sur mon audience (qui sont-ils ?) et ce qu’ils veulent vraiment.

Regardez :

J’ai été surpris par les résultats de l’enquête.

Facebook et Instagram sont des sujets très demandés comme je le pensais.

Par contre, j’ai constaté aussi que mon audience veut en savoir plus sur le marketing de contenu, raison pour laquelle je commence à en parler sur mon blog.

Comme alternative à l’enquête, vous pouvez aussi créer un petit sondage sur les réseaux sociaux, comme l’a fait Buffer.

Conclusion

Produire et promouvoir du contenu est une lourde tâche qui demande un investissement de votre part. Cela demande en plus de la régularité.

Avec la régularité vient le problème du manque d’idées.

Au début, il est simple de trouver des idées. Même avec une connaissance basique de votre marché, vous pouvez en trouver une bonne dizaine en brainstormant un peu.

Après, ça se complique un peu.

Gardez en tête que vos lecteurs ont des dizaines des problèmes et interrogations que vous pouvez résoudre.

Vous ne les connaissez pas tous et c’était justement l’exercice que je vous proposais dans cet article.

Trouver plus de 50 idées de contenu par jour avec un véritable système :

  • Brainstorming stratégique (que veut vraiment votre audience ?)
  • Espionner la concurrence
  • Multiplier vos idées avec des outils web comme Buzzsumo ou Ubersuggest
  • Fouiller dans les Amazon Kindles
  • Surfer sur les tendances et actualités
  • Demander à votre audience

Et comme dirait notre très cher Gary Vaynerchuk :

Traduit en français (et sans jurons) : les idées ne valent rien sans l’exécution ! 🙂

Au fait, comment trouvez-vous des idées de contenu ? 

Guide gratuit : Les nouvelles règles du marketing Facebook

Apprenez les fondamentaux du marketing Facebook en 2018 pour développer la visibilité de votre Page Facebook (même avec un petit budget).

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est consultant en marketing digital et formateur spécialisé dans les publicités Facebook/Instagram. Il aide au quotidien des entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J’aide les entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This