BLOG

7 types de contenu que vous devriez publier sur votre blog et les médias sociaux

Content Marketing

Quel type de contenu devriez-vous publier sur votre blog ou les médias sociaux ?

Si vous vous posez cette question et que vous ne savez pas y répondre, cet article va vous plaire parce que je vous montre exactement les contenus que vous devriez publier sur votre blog ou les médias sociaux, tout en vous présentant des exemples concrets.

Quand je vous parle de médias sociaux, je pense beaucoup plus à :

  • Facebook
  • LinkedIn
  • YouTube
  • Podcasts

Que ce soit pour la distribution ou la production réelle de contenu.

Mais d’abord …

Pourquoi devriez-vous produire du contenu ?

C’est une bonne question.

Beaucoup d’entreprises et consultants doutent de l’efficacité du content marketing parce qu’il est difficile de mesurer son retour sur investissement (ROI).

Alors, on préfère faire du social selling ou de la publicité Facebook parce que c’est à la mode et plus tangible niveau ROI.

Alors, qu’est-ce qu’il faut faire ?

Les 2 ! 

Vous devriez développer votre réseau chaque jour et investir dans la publicité Facebook, je suis d’accord.

Malheureusement, sans contenu, vous n’irez pas bien loin. 

D’abord parce que toute stratégie publicitaire sur les réseaux sociaux doit s’appuyer sur du contenu pour développer de la notoriété (sensibilisation) et l’intérêt de l’utilisateur (considération).

Source : Illustration faite sur Word par Danilo !

Qu’il s’agisse de vidéos, articles, posts ou infographies, c’est indispensable d’en avoir sous la main.

Ce n’est donc pas une surprise de savoir que 91% des entreprises B2B utilisent le content marketing ! (Et cela inclue aussi les consultants, coachs et freelances).

Les entreprises B2C semblent aussi aimer le content marketing … 🙂

Ok, tout le monde en fait, pourquoi devriez-vous en faire aussi ?

1) Le content marketing vous permet d’augmenter le trafic de votre site web

La génération de trafic est un gros défi, surtout quand vous débutez et que personne ne vous connait.

La solution ?

Produire du contenu engageant, que ce soit sous la forme d’articles ou vidéos, qui attire naturellement des visiteurs vers votre site web.

Et il semble que plus vous en produisez, plus vous obtiendrez des résultats.

Selon Hubspot, les entreprises qui publient plus de 16 posts par mois reçoivent presque 3,5 fois plus de trafic que les entreprises qui publient entre 0 et 4 posts mensuels.

Hubspot ne le précise pas mais plus la qualité de votre contenu est élevée, plus les visiteurs de votre site auront tendance à :

  • Rester longtemps sur votre site web (et visiter d’autres pages)
  • Revenir sur votre site web
  • Interagir en laissant des commentaires

Tous ces signaux impactent positivement votre SEO (même les commentaires !). Comprenez que Google va aimer votre site et mieux le positionner dans les résultats de recherche.

C’est aussi pour cette raison que je vous conseille de produire du contenu long (au moins 1890 mots) et qui contient beaucoup de multimédia (images, vidéos, infographies, etc.).

Si votre contenu est vraiment utile et pratique, vos visiteurs resteront plus longtemps sur votre site web et ça, Google apprécie beaucoup.

2) Le content marketing vous permet de générer des leads

La génération des leads est, elle aussi, un challenge à part entière pour les entreprises.

Encore une fois, ce n’est pas moi qui l’invente.

Ce sont ces 6200 entreprises dans 99 pays différents qui vous le disent !

62% des entreprises interrogées reconnaissent que générer du trafic ET des leads est leur plus gros challenge.

Là encore, on dirait que plus vous passez du temps à faire du content marketing, plus vous obtenez de leads.

Je peux vous le confirmer : je génère la quasi-totalité de mes leads par le content marketing.

Le meilleur dans tout ça ?

Le ROI du content marketing combiné au SEO est plus important que les autres leviers du marketing digital comme la publicité Facebook ou Google Ads.

Pourquoi ?

Parce que le content marketing ne vous coûte pas beaucoup d’argent !

Les taux de conversion sont moins importants que la publicité mais cela se compense par les faibles investissements consentis.

Note : Malgré cela, je pense qu’il est plus intéressant d’investir dans la publicité si vous débutez et souhaitez générer rapidement un revenu parce qu’à la différence du content marketing, les résultats de la publicité en ligne sont immédiats (si vous vous y prenez correctement).

3) Le content marketing vous permet de développer votre marque

C’est mon dernier point sur les (bonnes) raisons de faire du content marketing.

Sur le long terme, le content marketing peut vous aider à développer votre marque.

L’exemple que j’ai en tête, c’est l’entreprise Buffer (B2B).

Cette entreprise a investi massivement dans le content marketing dès le début. Sans aucun doute, c’est ce qui leur a permis de générer autant de leads mais aussi de développer leur marque, c-à-d :

  • Communiquer leurs valeurs
  • Renforcer leur identité (cette entreprise est connue pour fonctionner en remote – télétravail)
  • Se positionner comme des experts des réseaux sociaux

Par exemple, depuis des années, Buffer tient un blog qui s’est affirmé comme l’un des blogs les plus réputés et crédibles dans le domaine du social media.

Ils sont aussi actifs sur Instagram et utilisent intelligemment le CGU pour faire grossir leur compte sur un réseau social peuplé de jeunes.

Ils ont aussi leur propre émission podcast pour les professionnels qui aiment apprendre en faisant d’autres activités.

En bref, ils sont partout !

Et s’ils sont partout, ils restent « top of mind« .

Regardez, je suis en train de vous parler d’eux sur mon propre blog et ce n’est pas la première fois.

Bien utilisée, une stratégie de content marketing est un réel bénéfice pour développer votre marque.

A ce propos, j’aimerais vous en parler dans un prochain post et vous montrer comment vous pouvez utiliser le content marketing pour développer une « personal brand » (un actif indispensable à l’heure actuelle).

Inscrivez-vous à ma Newsletter pour être tenu au courant de la sortie de l’article 🙂

Je vous ai convaincu de faire du content marketing ?

Voici maintenant 7 types de contenu que vous devriez produire sur votre blog ou les médias sociaux.

1) Les listes 

Les listes sont l’un des types de contenu les plus connus sur le web.

Elles ont aussi beaucoup du succès. Avouez-le, vous ne pouvez pas vous empêcher de cliquer sur ces articles qui commencent par « 10 raisons de … » ou « 7 astuces pour … ».

Pourquoi ça marche si bien ?

Parce que le cerveau humain aime l’information contenue dans les listes.

Deux psychologues, Claude Messner et Michaela Wänke, nous expliquent pourquoi :

Selon eux, nous nous sentons mieux quand la quantité de travail cognitif que nous devons fournir pour traiter une information est réduite.

En gros, plus vite nous nous décidons à faire quelque chose, ce que nous allons manger ou allons lire par exemple, plus nous sommes « heureux ».

Si on prend par exemple le fil d’actualités Facebook rempli de contenus, la liste apparait comme un choix facile parce que notre cerveau sait déjà à quoi s’attendre.

Si je vous donne la liste suivante, « 10 endroits à visiter à New York », vous remarquez que vous savez directement à quoi vous attendre.

Alors que si j’avais écrit mon titre comme ceci : « Que visiter à New York ? ».

C’est tout de suite plus ambigu, alors on clique moins.

Et ce n’est pas tout.

Nombreuses sont les études qui ont prouvé l’efficacité des listes en termes de partages sur les réseaux sociaux.

Par exemple, cette étude conduite par Buzzsumo montre que les listes font partie des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux, juste après les infographies (un grand classique).

Il semble aussi que certains nombres déclenchent plus de partages que d’autres. Les résultats de l’étude montrent que les nombres 10, 5, 15 et 7 ont déclenché plus de partages sur Facebook.

Il faut savoir que cette étude a analysé 100 millions d’articles ! Elle est plutôt crédible.

Personnellement, j’aime beaucoup utiliser les nombres 10 et 7 pour mes articles « liste ». Ce sont ceux qui reviennent le plus souvent sur mon blog.

Evidemment, vous pouvez utiliser les listes dans pratiquement n’importe quel contexte :

Assurez-vous que votre liste attise la curiosité. Voici quelques exemples pour vous donner de l’inspiration :

  • 6 techniques de promotion qui vont rendre vos articles viraux
  • 7 signes qui montrent que vous devriez reprendre une activité physique
  • 10 bonnes raisons de lire un livre par semaine (la 3ème va vous surprendre)

Et si je peux vous donner un dernier conseil, créez-vous un « swipe file » où vous copiez coller toutes les listes qui ont attiré votre attention.

Cela vous servira pour vous donner des idées de contenu 🙂

2) Les contenus type « Comment »

Je ne vous apprends rien non plus, les contenus type « Comment » sont populaires et on en voit partout.

Pourquoi ?

Parce que nous avons tous des problèmes et recherchons des solutions !

C’est exactement ce que vous fournit un article « How-to ».

Sur les moteurs de recherche comme Google et YouTube, ces contenus sont une garantie de succès.

En plus de ça, ils laissent entendre un « bénéfice » : Qu’est-ce que le lecteur ou la personne qui consomme votre contenu va en retirer ?

Les gens veulent consommer de l’information utile et là aussi un auteur, Jonah Berger, a montré dans son livre « Contagious : why things catch on » que l’utilité est un formidable déclencheur de la viralité.

Cette étude récente, conduite par Neil Patel, a montré justement que ce sont les articles « How-to » qui sont les plus partagés sur Facebook, en prenant en compte qu’ils ont été publiés il y a au moins 30 jours.

En tout et pour tout, ils ont analysé plus de 5.860.631.392 articles, donc là encore, c’est plutôt crédible.

Maintenant, je n’ai plus qu’à vous donner quelques conseils pour écrire des bons titres pour vos contenus type « Comment ».

En voici quelques-uns :

  • Comment [Objectif/Résultat] : Comment avoir du trafic sur votre site internet
  • Comment [Objectif/Résultat] sans [Action négative] : Comment obtenir plus de fans sur Facebook sans payer
  • Comment [Objectif/Résultat] en [Durée] : Comment j’ai perdu 13 kilos en 6 mois
  • Comment [Double Résultats] : Comment obtenir un meilleur emploi et gagner plus d’argent

Tant que vous connaissez bien votre client idéal et ses problèmes/frustrations, vous ne manquerez jamais d’idées de contenu « How-to ».

3) Les interviews

Depuis des années, nous lisons ou écoutons des interviews, bien avant l’arrivée du web !

Alors pourquoi cela changerait-il ?

Aujourd’hui, on retrouve des interviews partout :

  • À la TV
  • Dans les journaux
  • Sur les réseaux sociaux
  • Sur des blogs
  • Sur YouTube

Nous sommes des êtres curieux et nous aimons en savoir plus sur les personnes que nous admirons ou que nous nous ne connaissons pas bien.

Hier encore, j’ai écouté une interview de Kobe Bryant dans le podcast The School of Greatness de Lewis Howes. Je ne suis pas fan de basketball mais je sais que Kobe Bryant est une légende dans ce sport.

Naturellement, j’étais curieux d’en savoir plus sur son état d’esprit de champion. Au final, je me suis retrouvé à écouter une interview sur un podcast que je n’écoute jamais et je suis maintenant conquis !

The School of Greatness, c’est vraiment cool en fait !

Voilà pourquoi les interviews fonctionnent si bien : vous profitez de la popularité et la crédibilité de quelqu’un d’autre (l’interviewé) pour attirer une audience.

Ce n’est pas à négliger.

Que vous soyez en B2B ou B2C, il y a de nombreux bénéfices à en faire.

D’un côté, vous établissez un partenariat et vous gagnez en visibilité puisque la personne que vous interviewez partagera très probablement l’interview sur ses comptes sociaux.

En plus de ça, les interviews vous font gagner en crédibilité.

Je vous donne un exemple.

Quand j’étais à l’université, un gars avec qui j’étudiais a créé un média participatif, Alohanews, qui relate des faits de société.

J’ai le souvenir que le média fonctionnait moyennement au début. C’est normal, comme la plupart des jeunes médias, il n’avait pas d’audience …

C’est seulement quand il s’est mis à interviewer des stars du rap comme Damso que le média a connu une énorme traction.

Regardez cette vidéo, elle a été vue plus de 149.000 fois sur YouTube. A l’époque, le média était un peu connu localement mais pas beaucoup dans le reste de la Belgique.

En se servant de la popularité de quelqu’un d’autre, Alohanews a su gagner aussi bien en popularité et en crédibilité. La preuve : le média a conquis des milliers d’abonnés sur YouTube grâce aux interviews de personnalités urbaines.

Suffisant pour collaborer avec de nouvelles stars du hip-hop !

Où devriez-vous faire vos interviews ?

Où vous voulez ! Youtube, Facebook, émission de podcast, etc.

Il semble que maintenant ce sont les interviews en live qui fonctionnent le mieux. Facebook Live est évidemment l’endroit idéal pour y faire une interview.

Ces types d’interview fonctionnent très bien parce qu’elles sont plus authentiques (moins préparées qu’une vidéo pré-enregistrée).

En plus, vous pouvez directement impliquer vos fans en leur demandant par exemple de rester jusqu’à la fin pour une séance de questions/réponses.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Contactez 10 personnalités ou experts dans votre industrie, engagez la conversation, développez une véritable relation avec ces personnes et proposez-leur une interview 🙂

4) Les études de cas 

Les études de cas présentent en long et en large un scénario bien précis, de la problématique à sa résolution, en expliquant la démarche. Ils fournissent à la fois du contenu éducatif et pratique, tout étant unique.

On les utilise beaucoup dans le fitness ou les produits de beauté en montrant des photos d’avant/après et l’histoire qui raconte l’évolution de la personne.

Evidemment, le mieux est de faire des études de cas de vos clients parce que cela peut aussi vous servir pour vendre vos produits/services.

J’oubliais de vous dire. Les études de cas sont l’une des formes des plus crédibles de preuve sociale, qui est essentielle pour vendre sur Internet.

Et si vous n’en avez pas ?

Ce n’est pas grave !

Vous pouvez faire une étude de cas de vos propres résultats ou faire vos recherches sur des « success stories » dans votre industrie et en faire un résumé sur votre blog ou chaine YouTube.

Maintenant, voici quelques exemples d’entreprises et blogueurs qui utilisent les études de cas dans leur content marketing :

Buffer

Je vous parlais du blog de Buffer. C’est un de mes blogs favoris sur le marketing des médias sociaux parce qu’il regorge d’études, articles pratiques et bien sûr des études de cas !

Ils ont d’ailleurs une catégorie sur leur blog entièrement consacrée aux études de cas. Ils y partagent les résultats et les méthodes utilisées par des entreprises qui ont réussi à se développer grâce aux réseaux sociaux.

Backlinko

Brian Dean du site Backlinko.com est l’un des blogueurs les plus connus aux USA dans le domaine du SEO.

La plupart de ces articles et vidéos sont des études de cas extrêmement détaillées.

J’ai pratiquement appris le SEO uniquement en écoutant ses vidéos et en lisant ses articles (attention, il faut prendre le temps).

OptinMonster

L’entreprise OptinMonster a une page sur son site entièrement consacrée à toutes les études de cas des entreprises qui utilisent ses solutions de pop-ups intelligents.

Encore mieux, ce sont des marques reconnues qui sont présentées dans des titres très alléchants :

« Comment ClickBank University a augmenté ses ventes de 100% en utilisant OptinMonster ».

Vous n’avez pas le temps d’écrire une longue étude de cas ?

Ce n’est pas grave non plus … Rien ne vous empêche d’écrire un post d’une dizaine de lignes sur votre Page Facebook.

C’est ce que j’ai fait sur ma Page et le post a obtenu un très bon engagement :

5) Les infographies

Les infographies vous permettent d’inclure beaucoup d’informations dans une image avec une présentation visuellement attrayante et facilement assimilable.

Si vous avez par exemple 15 statistiques différentes tirées d’une étude de cas, laquelle préférez-vous voir : une infographie avec des représentations visuelles, comme des tableaux et graphiques à côté des statistiques, ou juste une liste à puces ?

Je vous en montre une de Mounir Moustahlaf qui fait ça très bien.

Vous n’avez rien compris au renaming des produits publicitaires de Google ?

Cette infographie vous explique le tout en 10 secondes.

Vous avez vu à quel point c’est simple.

Cette infographie a probablement été vue 10.000 fois sur LinkedIn.

Oui, vous l’avez compris aussi, les infographies ont un potentiel de viralité.

C’est pour cette raison que c’est le contenu le plus partagé sur les réseaux sociaux !

Comme tout contenu, il y a des bonnes pratiques à respecter pour réussir vos infographies :

  • Ecrivez un titre accrocheur (on n’y échappe pas !)
  • Arborez un design simple et minimaliste (personne n’aime le désordre)
  • Utilisez des couleurs flashy (il faut qu’on remarque votre infographie !)
  • Faites preuve de créativité (Mounir s’est distingué grâce à des infographies uniques en leur genre et son sens de l’humour)
  • Soyez attentif aux nouveautés ou actualités pour faire du newsjacking
  • Signez vos infographies (il faut qu’on sache que c’est vous !)

Si comme moi vous ne savez pas créer d’infographie, vous pouvez simplement reprendre une infographie déjà faite et mentionner la personne ou l’entreprise qui l’a réalisé.

Comme ça, tout le monde est content : vos followers (parce qu’ils ont appris quelque de nouveau) et son créateur (parce que vous republiez son travail).

Si vous souhaitez créer vous-même vos infographies, il existe des outils en ligne comme Piktochart ou Canva qui vous permettent d’en faire (mais cela prend quand même du temps et de l’énergie).

Vous pouvez aussi engager un designer sur 99designs.

6) Les recherches

Si vous lisez mon blog, vous savez que j’aime m’appuyer sur les résultats d’études et analyses statistiques pour confirmer mes propos.

Ce que je ne fais pas souvent, c’est partager les résultats d’une recherche et en faire un article ou même faire mes propres recherches (mener une étude).

Malheureusement, la deuxième option est bien moins envisageable parce que cela demande du temps, des ressources et des moyens financiers.

Mais vous n’aurez pas besoin de mener une recherche scientifique ! 

Il vous suffit d’en repartager une ou de vous appuyer sur les résultats de la recherche et en faire un tout nouveau contenu (vidéo, article, infographie).

Cet article s’appuie par exemple sur les résultats d’une étude récente sur le diabète pour vous expliquer comment diminuer le risque de diabète et rester en bonne santé.

Le titre attire l’attention avec la mention « Nouvelle recherche » et c’est aussi l’occasion parfaite pour introduire le sujet.

De mon côté, rien ne m’empêche de faire la même chose avec les nombreuses études sur le digital. Toutes les semaines, de nouvelles études sortent.

Je préfère partager les résultats sur ma Page Facebook parce que mes fans semblent apprécier.

J’essaye toujours de rester simple, concis et donner mon avis.

Je pourrais aussi être plus créatif et créer une vidéo animée avec Animoto pour présenter les résultats (mais ça demande plus de temps).

Dans la plupart des cas, votre industrie regorge d’études et récentes.

Vos lecteurs et followers veulent rester à la pointe et être tenu au courant. C’est votre job de les partager ou produire des contenus en rapport avec ces recherches !

7) Vos produits

Avant d’écrire cet article, je suis allé lire les blogs qui ont écrit sur les types de contenu à publier sur un blog.

Les mêmes conseils revenaient tout le temps : listes, articles « how-to », interviews, checklists, livres blancs, vidéos, etc …

Mais aucun n’a parlé de publier du contenu sur vos produits !

Je ne comprends pas.

Le marketing de contenu, ce n’est pas seulement publier du contenu réservé à vous faire connaitre (notoriété) ou développer de la confiance/intérêt (considération).

Vous pouvez et devriez produire du contenu sur vos propres produits (décision).

Sous quelle forme ?

Je suis content que vous me posiez la question.

Il peut s’agir par exemple de :

  • Un article de blog qui présente une nouvelle fonctionnalité de votre produit
  • Un Facebook Live ou une série de Stories pour lancer un produit
  • Une vidéo de démonstration du produit (vidéo qui montre votre produit et pourquoi l’utiliser)
  • Une vidéo tutoriel (vidéo qui montre comment utiliser votre produit)

C’est important d’en avoir.

Ceci dit, je pense qu’il est plus difficile de créer des vidéos engageantes dans le business des services. Avez-vous des idées ? Dites-les moi dans les commentaires 🙂

Feed.

Ils publient régulièrement sur leur Page Facebook des recettes à préparer avec leurs prêt-à-boires.

Oui, c’est de la promotion mais de la promotion intelligente puisqu’ils ne se contentent pas de « balancer » leur boisson dans la figure de leurs followers.

Buffer

Je vous avais dit que l’entreprise Buffer était très forte en content marketing.

Avec un outil web en constante d’évolution, ils ne manquent pas de présenter les nouvelles fonctionnalités de leur produit phare (outil pour programmer des posts) sur leur blog, leurs réseaux sociaux et YouTube.

Comment le faire sans avoir l’air trop vendeur ?

La réponse : Créer du contenu utile. 

En écrivant des articles de blog comme celui-ci :

Le post explique d’abord pourquoi planifier vos publications Instagram et ensuite comment faire avec l’outil Buffer.

Ils partagent également des vidéos animées sur les réseaux sociaux et YouTube pour présenter les nouvelles fonctionnalités de leur produit.

Le post a reçu plus de 250 réactions et 55 partages.

Pas mal du tout !

Conclusion

Avez-vous aimé cette sélection ?

Bien sûr, il y a bien d’autres types de contenu que vous pourriez utiliser comme :

  • Guides
  • Checklists
  • Contenus storytelling
  • Tables rondes (réunir plusieurs experts dans un même article et leur poser la même question)

Commencez par le contenu qui vous semble le plus simple à réaliser mais faites attention à toujours produire votre contenu pour celui qui va le consommer (people first).

Au niveau du format (vidéo, article ou podcast) et la distribution de votre contenu, posez-vous la question : se trouve mon audience et comment consomme-t-elle du contenu ?

Par exemple, si vous ciblez les professionnels, il est peut-être plus intéressant d’enregistrer des podcasts ou écrire des articles de blog, plutôt que d’aller sur YouTube et Instagram.

Maintenant j’aimerais savoir : Quels sont les contenus qui vous ont offerts les meilleurs résultats en termes de partages sur les réseaux sociaux ou référencement Google/YouTube ? 

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est consultant en marketing digital et formateur spécialisé dans les publicités Facebook/Instagram. Il aide au quotidien des entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

8 Commentaires

  1. Joseph MEGNA

    Bonjour Danilo,

    Ton article est intéressant néanmoins je me pose la question de la longueur de la publication dans un blog que tu évalues à 1980 mots min. Quid de la lecture sur mobile ? Il me semble que de plus en plus de trafic passe par ce média, que les jeunes lisent de moins en moins. Vouloir placer des textes longs, n’est-ce pas pour faire plaisir à Google et pas toujours à l’internaute (je suis en peu provocateur). Ça facilite la tâche de classement pour Google mais je ne suis pas convaincu que ça accroche le lecteur. Je dois t’avouer que j’ai bien lu le début de ton article mais j’ai décroché ensuite car trop long et je devais par ailleurs me mettre au travail sur un projet.

    Merci.

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Salut Joseph,

      C’est vrai qu’un texte de 4000 mots comme celui-ci est pas « agréable » sur mobile pour l’utilisateur.

      Un texte de 2000 mots représente le parfait équilibre entre contenu complet et lisible rapidement (moins de 10 minutes).

      A voir ce que disent les prochaines études.

      Attention : Google place les contenus en fonction de l’engagement des internautes. Si ton contenu est long mais que personne ne le lit, google le sait. Google sait aussi si l’utilisateur va jusqu’au bout de la page.

      Entre d’autres mots, tu ne peux « arnaquer » Google en faisant des articles longs qui n’ont pas de sens …

      Donc voilà, peut-être que la longueur recommandée d’un article de blog diminuera avec le temps et c’est même très probable tant le mobile domine !

      Cordialement,

      Danilo

      Réponse
  2. Hélène F

    Danilo, merci pour cet article détaillé.
    Effectivement ce sont toujours les mêmes types de contenu qui reviennent sur les blogs. Je pense que la ligne à tenir est surtout de se différencier dans la masse en y ajoutant son propre avis et en y intégrant des cas pratiques et des exemples intéressants, en lien avec le domaine d’activité de notre persona.

    Une question me taraude… Comment trouves-tu le temps de travailler pour tes clients, prospecter, suivre l’actualité, te former ET rédiger de si longs articles tout en animant tes réseaux sociaux… ? Cela me sidère. On aimerait tous pouvoir travailler notre référencement comme tu l’expliques, mais produire du contenu requiert énormément de temps !

    Merci pour tes tips 😉

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Bonne question Hélène … C’est vrai que ça prend du temps, environ 10H par semaine pour gérer tes réseaux et produire un contenu plus long (vidéo, blog, podcast) si tu es rapide.

      Un article comme celui-ci va me prendre 6 à 8H, tout compris 🙂

      Et généralement, j’écris l’article le w-e et je le relis en début de semaine !

      Voilà, c’était une bonne question.

      Réponse
  3. Sylvia

    Simplement Merci Danilo pour la qualité de cet article.
    Vous souhaitant une belle journée,
    Sylvia

    Réponse
  4. Sarah

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J’aide les entrepreneurs, e-commerçants et PME à augmenter leur visibilité et générer plus de ventes grâce à Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This