BLOG

7 leçons géniales à retenir de la stratégie marketing d’Apple (et comment les appliquer)

Marketing

Comme toutes les entreprises qui ont du succès, Apple suscite à la fois l’admiration et le dégoût.

Des dizaines de sites web sont entièrement consacrés aux actualités de la marque, sans qu’Apple n’ait rien à faire !

Grâce à une stratégie marketing bien rodée, Apple a su fédérer une immense communauté et suscite chaque année l’impatience chez ses clients à la sortie de ses nouveaux produits (qui ne sont plus tellement innovants).

Apple a aussi connu des hauts et des bas, mais a toujours su relever la tête malgré un marché toujours plus compétitif.

Comment Apple réussit-il à rester au top malgré la concurrence féroce de Samsung et Huawei ?

Comment Apple arrive-t-il à augmenter constamment les prix de ses produits et en vendre toujours plus ? Ils ne sont pourtant plus si innovants …

Au premier trimestre de l’année 2018, et malgré des ventes décevantes selon certains analystes, l’iPhone X est resté le smartphone le plus vendu au monde.

En fait, Apple a déjà vendu plus de 1 milliard d’iPhone à travers le monde. Avec de tels records de vente, il y aura toujours des gens qui feront la file devant l’Apple Store pour acheter le nouvel iPhone.

Cette frénésie autour de ses produits fait d’Apple une des entreprises les plus riches au monde, dont la capitalisation boursière dépasse les 800 milliards de dollars. 

Sa stratégie marketing y est pour quelque chose. Cela ne fait aucun doute.

Alors, que pouvez-vous apprendre de la stratégie marketing d’Apple ? Et surtout, comment pouvez-vous vous en inspirer pour augmenter les ventes de vos produits/services ?

Dans cet article, je vous propose 7 leçons à retenir du marketing d’Apple et comment les appliquer dans votre business 🙂

1) Simplifier votre marketing et vos produits

Quand vous pensez à Apple, à quoi pensez-vous ?

Laissez-moi deviner : la simplicité !

L’entreprise est très connue pour la simplicité de ses produits, son site web, son slogan (« Think Different ») et même le style vestimentaire de son fondateur, Steve Jobs !

Si vous prenez les iPhone, un enfant de 8 ans serait capable de l’utiliser tant ils sont ergonomiques.

Apple veut rendre la technologie simple d’utilisation et cette vision conditionne le design du produit. Apple n’hésite d’ailleurs pas à « forcer » ses clients à adopter sa vision, notamment avec la suppression controversée de la prise jack pour les écouteurs.

Les campagnes publicitaires d’Apple sont également « simples » à comprendre.

Une de mes préférées est la campagne Get a Mac qui met en scène 2 hommes, l’un étant un Mac et l’autre un PC. Cette campagne a duré plusieurs années et a été diffusée dans plusieurs pays.

Elle se déroule toujours de la même façon :

  • 2 hommes qui se présentent toujours de la même manière (« Hello, I am a Mac … and I am PC »)
  • Un décor sur fond blanc
  • Une discussion entre les 2 hommes

Suivant les spots, les avantages du Mac sont mis en avant (simplicité, facile à installer et à mettre en marche, pas de virus) et les défauts des PC sont mis en exergue, voire même tournés au ridicule (virus, lenteurs, mises à jour continuelles et problématiques, etc.).

Cette campagne est vraiment géniale parce qu’elle est avant tout amusante.

Mais ce n’est pas tout … 

Les discussions entre les 2 hommes sont vraiment simples à comprendre. Par exemple, pour montrer que les PC sont touchés par des virus, un des spots vidéo présente l’homme (le PC) malade et enrhumé.

Et si on parlait du site web d’Apple ?

Qu’est-ce qui le rend si simple ?

La première chose que je remarque lorsque je visite le site web d’Apple, c’est la quantité immense d’espace blanc. Il y a souvent très peu de texte et beaucoup d’images, les descriptions sont courtes et contiennent rarement du jargon technique.

Pour vos landing pages, les espaces blancs ont beaucoup d’importance. S’il n’y en a pas assez, vous risquez de « fatiguer » l’oeil de l’utilisateur. Et ça, Apple l’a bien compris !

Sur la page de vente de l’iPad Air, l’objectif d’Apple est de montrer que tout le monde peut bénéficier des technologies avancées d’Apple en matière d’iPad.

Apple nous donne un indice avec le titre « La puissance n’est plus le privilège des pros. »

Et c’est ensuite confirmé dans la description de l’iPad Air.

« Avec l’iPad Air, nos technologies les plus puissantes sont désormais accessibles à un plus grand nombre. »

Une façon simple de dire que vous ne devrez plus payer 1000€ pour avoir une puce A12 Bionic dans votre iPad et un écran Retina de 10,5 pouces.

La navigation du site est excellemment bien présentée.

Une entreprise comme Apple a forcément beaucoup de choses à vous dire, mais ce sont bien ses produits phares comme l’iPhone que l’on retrouve en tête d’affiche.

On remarque aussi un lien rapide pour contacter l’Assistance juste au cas où vous auriez un problème.

Les produits sont classés en catégories et c’est seulement lorsque vous cliquez sur le nom du produit qui vous intéresse que vous verrez les différents modèles.

Les modèles les plus récents sont présentés tout à gauche avec la mention « Nouveau » en orange.

C’est un détail, mais comme nous lisons de gauche à droite, notre oeil sera forcément attiré par les nouveaux modèles d’autant plus que le texte en orange se démarque du fond grisé de la barre de navigation.

À retenir : Les meilleurs marketeurs vous le diront mieux que moi. Les meilleures campagnes marketing et les sites web les plus populaires respirent la simplicité. Comment pouvez-vous faciliter la vie de vos clients/utilisateurs ?

2) Mettre en avant les bénéfices pour le client

Si vous vous êtes déjà intéressé à l’écriture publicitaire (copywriting), vous avez probablement entendu l’adage : « Features tell, but Benefits sell ». 

Les caractéristiques racontent ce que font vos produits (souvent du point de vue technique ou opérationnel), tandis que les bénéfices expliquent ce que vos produits apportent aux clients.

Alors que les caractéristiques sont centrées sur le produit (puisqu’elles le décrivent), les bénéfices se concentrent sur le consommateur.

La différence entre caractéristique et bénéfice est parfois subtile.

Il faut comprendre que chaque caractéristique peut être « traduite » en un bénéfice client en posant la question « Qu’est-ce que j’y gagne ? »

Justement, l’exemple le plus populaire pour illustrer cette « traduction » entre caractéristique et bénéfice client vient directement d’Apple et ses iPod.

Vous vous rappelez encore très bien de ces petits appareils qui vous permettaient d’écouter de la musique partout où vous allez, dans n’importe quelle situation, sans devoir transporter un gros baladeur MP3 avec CD.

Ce n’était pas pratique … mais cela faisait aussi des années que l’on s’en servait aussi.

Le problème, c’est que les consommateurs ne prenaient pas encore conscience à quel point leur vie allait changer en décidant d’échanger leur baladeur MP3 contre un iPod.

À votre avis, comment Apple a décidé d’orienter son message marketing ? Autour de la caractéristique technique de l’iPod (stockage des chansons) ou ce que l’on peut en faire ?

Vous l’avez deviné ! Apple a misé sur le message à droite sur l’image, celui de pouvoir « transporter » 1000 chansons dans votre poche.

C’est ça la vraie valeur ajoutée de l’iPod, pas sa capacité de stockage d’un 1GB.

D’ailleurs, 1GB de stockage, c’est un peu abstrait. La plupart des gens ne savent même pas combien de chansons on peut mettre dans un 1GB (et moi non plus !).

Certes, c’était peut-être mieux que la concurrence, mais le consommateur s’en fiche. Le consommateur s’intéresse avant tout à lui et Apple lui a justement raconté comment sa technologie allait changer sa vie.

Est-ce qu’Apple utilise encore ce type de messages aujourd’hui ?

Bien sûr ! Et son site web est l’exemple le plus criant.

Chaque page de son site, chaque titre et chaque description communique subtilement les bénéfices de ses produits.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour vous trouver un exemple concret. J’ai simplement été un peu plus bas sur la page de vente de l’iPad Air et j’ai trouvé le parfait exemple.

Le titre que vous voyez en grand présente le bénéfice client des vitesses Wi-Fi et de la 4G : être connecté à Internet où que vous soyez.

La description appuie la promesse du titre en justifiant la vitesse de la Wi-Fi sur l’iPad et la possibilité d’activer la 4G.

Apple en rajoute une couche en vous expliquant que vous pouvez « profiter de forfaits de données directement de votre iPad, dans le monde entier ». 

Encore un bénéfice client !

À retenir : En réalité, vous ne voulez pas acheter un nouveau matelas, ce dont vous avez vraiment besoin c’est d’une bonne nuit de sommeil ! Les marketeurs et vendeurs doivent arrêter de vendre à leurs clients ce que font leurs produits, mais plutôt vendre ce que leurs produits vont leur permettre de faire.

3) Vendre le « Pourquoi »

Les gens n’achètent pas ce que vous faites, ils achètent pourquoi vous faites ce que vous faites.

C’est la théorie de Simon Sinek, auteur et conférencier sur le leadership.

Lors de son TED Talk « How great leaders inspire action », Simon Sinek a introduit le « Golden Circle », un concept qui explique comment les leaders et entreprises inspirées communiquent un message.

Sinek explique que l’on peut communiquer un message de 2 façons :

  • En partant du « Quoi », ce que la plupart des managers et entreprises font
  • En partant du « Pourquoi »

(Regardez ce TED Talk après quand vous avez le temps !)

C’est ce qu’Apple fait.

Apple démarre son message marketing par le « Pourquoi ». Apple vous vend sa marque, et non son produit. 

Comment Apple s’y prend ?

Parlons-en en nous aidant du « Golden Circle ».

Le « Golden Circle » se décompose en 3 couches : 

  • Quoi : Toutes les organisations, entreprises et personnes savent ce qu’elles font, c’est le “What” de Simon Sinek.
  • Comment : Quelques-unes d’entre elles savent “comment” elles le font, c’est la proposition de valeur qui les différencie des autres concurrents, le “How”.
  • Pourquoi : Cependant, elles sont très peu nombreuses à savoir “pourquoi” elles font ce qu’elles font, le “Why”.

Le « Why », c’est pourquoi vous faites ce que vous faites. Simon Sinek explique que le « Pourquoi » n’est aucunement lié au profit (qui est un résultat) !

Le vrai « Why » se définit par votre cause ou votre raison d’être.

Pourquoi votre organisation existe ? Pourquoi vous levez-vous le matin ? Pourquoi le monde devrait porter de l’intérêt à ce que vous faites ?

Simon Sinek explique que la plupart des messages marketing commencent par le « Quoi ».

L’exemple de Simon Sinek est assez parlant.

Les vendeurs de voitures commencent toujours leur pitch de vente en nous disant ce qu’ils vendent, de belles voitures avec une excellente consommation d’essence. Ça vous rappelle quelque chose ? 😉

Ils expliquent ensuite le « comment ». C’est là qu’ils vont s’appuyer sur les éléments différenciants de leur voiture : « En plus, nous avons un GPS intégré et le Bluetooth ! ».

Et leur « Pourquoi » ressemble à ça : « Achetez nos voitures pour faire une bonne première impression et protéger votre famille. »

Les leaders communiquent leur message en partant du centre du « Golden Circle ». Ils commencent par le « Pourquoi » et terminent par le « Quoi ».

Si Apple était comme tous les entreprises et vendeurs, son message marketing ressemblerait à ça :

« Nous faisons de superbes ordinateurs. » (What)

« Ils ont un design épuré, sont simples à utiliser et user-friendly » (How)

« Vous voulez en acheter un ? » 

Apple fait justement tout l’inverse et commence par le « Pourquoi ». Voici à quoi ressemble son message marketing, tel qu’il est décrit par Simon Sinek :

“Dans tout ce que nous faisons, nous défions le status quo. Nous croyons en ce que nous faisons et en une façon différente de penser » (Why)

Comment est-ce que nous défions le status quo ? « Nous le challengeons en créant des produits avec un beau design, faciles à utiliser et user-friendly. » (How)

« Nous avons la chance de créer de beaux ordinateurs, vous voulez en acheter un ? » (What)

Et si vous pensez que c’est juste une théorie non prouvée, Simon Sinek explique justement qu’en commençant votre message avec le « Pourquoi » et le « Comment », vous vous adressez directement à la partie du cerveau liée à la prise de décision et à nos comportements (le système limbique, au centre des décisions émotionnelles).

On rationalise ensuite nos propos en communiquant ce que nous faisons. Ce faisant, nous nous adressons au néocortex, la partie de notre cerveau qui s’occupe de traiter l’information (raisonner et comprendre). C’est celui que nous utilisons pour justifier nos décisions d’achat.

Lorsque vous vendez le « Pourquoi », c.-à-d. votre raison d’être, vous vendez votre marque et non votre produit.

Les consommateurs séduits par votre message (« Pourquoi ») sont susceptibles alors d’en acheter plusieurs et pas un seul, ce qui les rend plus fidèles.

Vous comprenez maintenant pourquoi on achète généralement plusieurs produits Apple (Mac, iPhone, iPad, etc.) et pas un seul.

À retenir : Faites comme Apple, vendez le « Pourquoi ». Commencez par vendre pourquoi vous faites ce que vous faites, expliquez ensuite comment vous le faites et ce qui vous différencie des autres et terminez par décrire ce que vous faites.

4) Raconter des histoires 

Apple adore (vous) raconter des histoires.

Les histoires sont mémorables, elles communiquent des émotions et surtout elles permettent de mieux vendre vos produits.

Dans son livre « Tous les marketeurs sont des menteurs », Seth Godin explique pourquoi il pense que « le marketing ne se définit plus seulement par les choses que nous faisons, mais par les histoires que nous racontons”.

J’ai passé plus d’une heure à analyser le site web d’Apple et voici ce qui m’a marqué :

Apple ne vous vend pas seulement le produit en lui-même, mais ce que vous pouvez en faire grâce à des micro-histoires.

Chaque page de vente (iPhone, Mac, iPad) défend et exprime la vision d’Apple, mais aussi, et surtout, comment ses produits peuvent réellement améliorer nos vies.

Pour le montrer et vraiment être convaincants, les copywriters d’Apple créent des univers et mettent le consommateur au centre de ses univers.

Par exemple, Apple s’est vanté « d’inaugurer véritablement un monde sans fil » avec le nouveau chargeur sans fil de l’iPhone et n’a pas oublié de vous inclure directement dans cette formidable histoire.

Parce que désormais vous pouvez « charger votre iPhone à l’aide des stations de chargement sans fil disponibles dans les hôtels, les cafés et les aéroports du monde entier. »

Dans cet exemple, Apple utilise le modèle de « la boule de cristal » (technique de Storytelling) pour créer des visualisations dans votre esprit.

Apple aime aussi utiliser des analogies pour que vous puissiez vous plonger plus facilement dans son univers.

Par exemple, le « nouvel » appareil photo des iPhone 8, X et XS introduit une nouvelle fonctionnalité : le mode Portrait.

Rien d’exceptionnel en soi, mais surtout comment expliquer cette technologie simplement ?

En utilisant des analogies !

Prenons cet exemple.

« En mode Portrait, le double appareil photo et la nouvelle cartographie faciale créent des effets de lumières dignes d’un studio photo. »

Cette analogie vous permet de vous faire une idée de ce que peut vous permettre de faire le double appareil photo en mode Portrait.

C’est une autre façon de communiquer le bénéfice d’une fonctionnalité, en la comparant à quelque chose que vous imaginez déjà très bien, un studio photo en l’occurrence.

Vous remarquerez que la plupart des pages du site web d’Apple contiennent ce type d’analogie ou métaphore pour mieux décrire les technologies de ses produits.

Pour Face ID, Apple vous raconte que votre visage devient votre mot de passe …

Vous vous rappelez de l’iPhone X qui a sonné la disparition du bouton « Home ». Cela avait fait grand bruit il y a 2 ans. Pourtant, Samsung proposait déjà un smartphone sans bouton d’accueil.

Pour décrire le nouvel écran de l’iPhone X et XS, Apple ne vous dit pas qu’ils ont simplement retiré le bouton Home et agrandit l’écran (pourtant c’est ce qu’ils ont fait).

Non, ils utilisent encore des analogies pour décrire ces changements :

  • « Un écran sans fin. »
  • « L’appareil se confond avec l’écran. »
  • « Un iPhone qui ne soit qu’écran. »

Les analogies sont une excellente façon de simplifier le message.

Elles permettent de rendre concret et accessible ce qui vous parait évident en tant qu’expert, mais difficile en tant que novice.

Enfin, on dit souvent qu’une image vaut mille mots.

Apple s’en sert énormément pour montrer tout ce que vous pouvez faire avec ses produits, aussi bien avec les photos que les petites annotations que vous voyez sur cette capture d’écran.

C’est très subtil, mais la page de vente de l’iPad Air fait tout pour vendre l’Apple Pencil, en plus de l’iPad.

Les petites annotations au-dessus des images nous font presque croire que la Page a été écrite à la fois avec un clavier d’ordinateur et un Apple Pencil …

À retenir : Intégrez autant que possible des images, des paraboles ou analogies sur les pages de votre site web. Quelle histoire pouvez-vous raconter pour intégrer votre produit dans la vie de vos clients ?

5) Parler le langage de vos clients

Apple connait très bien ses clients.

Les clients d’Apple sont des personnes branchées, connectées et friandes de nouveautés.

Le dernier point est important.

Les clients d’Apple veulent posséder les nouvelles technologies pour les mettre au service de leur vie.

Attention, les clients d’Apple sont loin d’être des informaticiens.

En fait, ils ne connaissent pas bien le jargon technique de l’informatique.

Vous vous rappelez de la publicité d’Apple, Get a Mac, que je vous ai montré plus haut ?

Regardez à nouveau ces 2 Monsieurs.

L’homme à droite sur l’image, c’est le buyer persona (client idéal) d’Apple. C’est exactement comme ça qu’Apple l’imagine.

Il se tient les mains dans les poches, il lâche des blagues, il est habillé façon « casual » et il n’est pas bête du tout en plus ! C’est juste qu’il ne se prend pas au sérieux. 

Il est « différent ».

Alors, comment Apple parle à cette personne ?

C’est très simple. Apple lui dit ce qu’elle veut entendre et ensuite elle s’exprime avec les mots que cette personne a l’habitude d’utiliser. 

Voyons voir comment Apple s’y prend sur son site web.

Si vous faites attention aux mots employés sur le site d’Apple, vous remarquerez instantanément qu’ils sont extrêmement bien choisis. Ils ne sont jamais complexes ou ambigus.

Sur son site, on remarque qu’Apple utilise tout le temps des mots forts pour décrire ses nouveaux produits :

  • « La meilleure autonomie jamais vue sur un iPhone. »
  • « Plus puissant. Plus performant. Plus Pro. »
  • « Matériaux d’exception. Le verre le plus résistant jamais conçu pour un smartphone. »

Les clients d’Apple ont besoin d’entendre ça pour se convaincre de remplacer l’iPhone qu’ils ont acheté il y a un an par le nouvel iPhone encore plus révolutionnaire.

D’un produit à l’autre, Apple adopte son discours selon l’utilisation que vous allez faire de son produit.

Pour l’Apple Watch Nike+, l’entreprise vous raconte que « des coureurs du monde entier » utilisent l’app Nike Run Club et qu’elle intègre en plus des encouragements personnalisés qui « vous poussent à vous dépasser » (tiens, c’est justement ce que les clients de Nike veulent …).

Pour décrire Face ID, le nouveau système de reconnaissance faciale de l’iPhone X, Apple met en avant la « sécurité » derrière cette nouvelle technologie.

Qu’on se le dise, quand on paie plus de 1000€ pour un téléphone, une de nos pires craintes est bien qu’on nous le vole ! Et ça, Apple l’a bien compris.

Pour présenter le nouvel iPad Pro, Apple vous explique qu’il est tellement génial et puissant qu’il va vous faire oublier votre ordinateur.

Mon petit doigt me dit que les personnes qui sont prêtes à investir 1000€ dans un iPad ont probablement envie de se détacher de leur ordinateur …

Last but not least, Apple prend un soin tout particulier à s’adresser à VOUS en vous incluant autant que possible dans les descriptions de ses produits (nous en avons déjà parlé avec les petites histoires qu’Apple vous raconte).

À retenir : Faites comme Apple. Apprenez à connaitre votre client idéal. Parlez-lui ensuite de ce qu’il veut vraiment et faites-le en utilisant le langage qu’il utilise au quotidien.

6) Créer une attente avant la sortie d’un produit

Chaque année, c’est la même chose.

Tout le monde se (re)met à parler des nouveaux iPhone dont la sortie est toujours prévue début septembre depuis 11 ans maintenant. C’est presque devenu une habitude à laquelle personne n’est totalement insensible.

En fait, les bruits de couloir sur les nouveaux iPhone démarrent plusieurs mois à l’avance. Seuls les plus geeks d’entre nous se tiennent au courant sur les nombreux sites qui se consacrent exclusivement aux actualités de la marque à la pomme.

Mais pourquoi tout le monde parle des nouveaux iPhone ? Et pourquoi personne (ou presque) ne se soucie des nouveaux Samsung Galaxy avant leur sortie ?

C’est parce que depuis des années maintenant, Apple organise ses célèbres « Keynotes » à Cupertino pour présenter en grande pompe ses nouveaux smartphones.

La Keynote est accessible seulement sur invitation pour renforcer l’exclusivité. Les plus grands médias sont tous au rendez-vous.

Après des mois d’attente, Apple lève enfin les voiles sur ses nouveaux iPhone et leur prix. La Keynote est bien évidemment commentée par tous les médias du monde entier et toute la planète est au courant le soir même.

C’est impossible de ne pas en entendre parler. Même si vous ne voulez pas acheter d’iPhone, vous serez tenu au courant d’une façon ou d’une autre.

Les Keynotes d’Apple sont de véritables évènements et, surtout, d’énormes lancements de produits auxquels la terre entière participe activement.

Ce qui est encore plus étonnant, c’est qu’Apple ne communique presque pas sur ses nouveaux iPhone avant leur sortie.

Pourtant, tout le monde en parle. La presse, les médias, vous et moi …

Qui alimente toutes ces rumeurs ? 

C’est difficile de croire qu’Apple ne participe pas à ses « fuites » autour du design, du prix et des fonctionnalités des nouveaux iPhone. En tout cas, on sait qu’Apple ne dément jamais les rumeurs, certainement parce qu’elle en profite directement.

Après tout, même si ces rumeurs étaient vraies (elles le sont souvent), pourquoi les démentir si ça fait parler ?

Quoi qu’il en soit, ce buzz autour des iPhone profite bien à Apple et s’il y a autant de rumeurs et de fuites autour des nouveaux produits Apple, ce n’est pas dû au hasard.

Au fil des années, la firme a pris un soin tout particulier à rendre ses évènements mémorables avec la surprise et des nouveautés auxquelles personne ne s’attendait.

Oui, ces petits secrets que nous cache Apple nous font beaucoup parler parce que nous sommes tous un peu curieux.

Alors, comment pouvez-vous appliquer cette stratégie dans votre propre business ? 

Il existe des centaines de façons de faire.

Vous pourriez réaliser des Stories Instagram ou des Facebook Lives quelques jours ou semaines à l’avance pour teaser le lancement d’un nouveau produit, service ou programme (à vous de voir si vous souhaitez dévoiler de quoi il s’agit ou non …).

J’aime beaucoup les Stories Instagram parce que vous pouvez rajouter un compte à rebours auquel vos fans peuvent s’inscrire pour recevoir une notification le jour de la sortie du produit/service.

Source : Later

Vous pourriez envoyer des Newsletters en anticipation, écrire des articles de blog, produire du contenu sur les réseaux sociaux, faire du retargeting avec la publicité Facebook pour annoncer que vous allez sortir *quelque chose de nouveau*.

La stratégie que j’aime beaucoup utiliser pour moi, c’est celle de la liste d’attente.

Une ou 2 semaines à l’avance, je dévoile la sortie du produit (p. ex. formation en ligne) et je propose à tous ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ou sont abonnés à ma Newsletter de rejoindre la liste d’attente pour bénéficier d’un tarif de lancement quand le produit sort, si cela les intéresse.

(Plus d’infos dans cet article)

C’est une façon simple et efficace de construire l’anticipation et l’intérêt autour d’un nouveau produit ou service.

À retenir : L’exclusivité vend. Le secret et l’anticipation créent le buzz. Ne vous contentez pas de lancer un nouveau produit/service du jour au lendemain. Personne ne comprendra.

Construisez plutôt une véritable attente autour de celui-ci. Parlez-en autour de vous pour prévenir vos clients, vos fans et vos abonnés à la Newsletter. C’est comme ça que vous arriverez à vendre rapidement un nouveau produit/service.

7) Investir dans le placement de produits 

Il y a 5 ou 6 ans, j’aurais bien aimé avoir un MacBook Air.

J’avais l’impression d’en voir partout où j’allais, notamment sur les bancs de l’université.

Suis-je bête, je sais pourquoi j’avais le sentiment de voir souvent des MacBook Air ! C’est parce qu’Apple était partout dans les films et séries que je regardais à l’époque.

Vous avez remarqué, vous aussi, que vos acteurs favoris ont tous un iPhone et un MacBook à la maison ?

Depuis des années, Apple (et d’autres marques que vous connaissez) investissent dans le placement de produits.

Apple a pris cette habitude d’être présente dans les séries ou films les plus tendance. De cette façon, la marque s’intègre dans la culture populaire … et dans votre esprit.

C’est une stratégie de branding qui a porté ses fruits, année après année, depuis les années 90. J’ai lu un article fascinant qui explique en détail la stratégie de placements de produits d’Apple.

L’article explique que la marque a migré lentement des films vers les séries télé et les web-séries. Il explique aussi que la marque préfère contacter directement l’équipe créative des films dans lesquels les stars de la TV jouent un rôle, plutôt que de contacter les célébrités directement (ça coûte trop cher …).

Un autre article, celui de Quartz, montre qu’Apple a été l’un des grands gagnants de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Les AirPods et les casques Beats ont monté en popularité durant l’évènement.

L’article explique que les marques ne peuvent pas placer des produits lors d’une Coupe du Monde de la FIFA. Cependant, les AirPods sont l’un des rares produits où le logo de la marque Apple n’est pas visible.

Et pourtant … La plupart des joueurs de football sortaient de l’avion avec leurs AirPods ou un casque Beats.

Les casques Beats et les AirPods sont directement reconnaissables, sans même que l’on voit le logo. Les casques Beats ont un style particulier que l’on distingue même sans voir le logo tandis que les AirPods sont blancs et sans fil.

C’était donc difficile de ne pas remarquer ces petits écouteurs blancs dans les oreilles des joueurs.

Encore une fois, Apple ne pouvait pas placer ses produits durant la Coupe du Monde de la FIFA. Ses écouteurs et casques sont tellement remarquables que le produit en lui-même s’est mué en outil de promotion.

À retenir : Vous n’avez probablement pas le budget pour investir dans le placement de produits, mais rien ne vous empêche de vous associer à d’autres blogueurs, influenceurs ou entreprises pour intégrer votre produit/service dans la culture populaire.

Conclusion

Que vous l’aimiez ou non, Apple est une entreprise qui a tout compris au marketing. L’augmentation perpétuelle de son chiffre d’affaires annuel le prouve.

Regardez autour de vous le nombre de personnes qui possèdent un iPhone ou un MacBook pour vous en persuader 😉

Avec le temps, j’ai appris que l’une des meilleures façons de réussir est d’apprendre des entrepreneurs, entreprises et marques qui ont déjà du succès.

Apple est l’un des meilleurs exemples.

La firme connait parfaitement ses clients et sait exactement comment s’adresser à eux.

La simplicité de ses messages marketing, le copywriting de son site web et sa façon de lancer ses produits m’ont aussi beaucoup inspiré. J’espère que vous pourrez vous en inspirer aussi pour votre stratégie marketing !

Quelles autres leçons peut-on tirer du marketing d’Apple à votre avis ? 

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est le CEO et fondateur de DHS Digital, une agence digitale spécialisée dans les publicités Facebook et Instagram. Son agence aide au quotidien des entreprises et personnalités remarquables à se faire découvrir par le bon public et trouver des clients grâce à Facebook. Sur les médias sociaux, Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

4 Commentaires

  1. Laurent

    Merci Danilo pour ce super article très détaillé (comme d’habitude) et qui incite à la réflexion.
    J’ai découvert ton blog il y a quelques semaines et je suis fan. On y apprend vraiment beaucoup de choses et on sent que tu y mets du coeur !

    Réponse
  2. Chris

    « vendre le pourquoi »: ça me fait penser au Loup de Waal Street… « vendez-moi ce stylo! ». Tu connais cette référence? C’est hyper explicite 😉 Encore merci pour ce grand article Danilo!

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Oui, j’ai adoré la vidéo de Marketing Mania qui décrypte cette scène 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Je suis le CEO et fondateur de l'agence DHS Digital. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. J'y partage aussi mes plus belles découvertes et leçons marketing. 

À la recherche d'une agence digitale ?

DHS Digital aide les entreprises ambitieuses à se faire découvrir par le bon public et augmenter leurs ventes grâce à un outil fantastique : les publicités Facebook et Instagram. Et si votre entreprise était la suivante ?

NEWSLETTER

Recevez 10+ ressources gratuites pour apprendre le marketing digital.

Share This