BLOG

Le guide du débutant pour créer une landing page qui convertit à 20%

Marketing Digital

J’aime bien dire que votre site web n’est pas le seul endroit  où vous pouvez promouvoir vos produits ou vos lead magnets. Les landing pages sont aussi un très bon moyen de promouvoir vos offres.

Oui mais c’est quoi une landing page ?

J’en parle dans cet article !

Vous allez voir, c’est le moyen le plus efficace d’augmenter le nombre d’abonnés à votre newsletter.

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Une landing page (aussi appelée page de capture ou squeeze page) est une page web qui a été construite pour que le visiteur qui atterrit dessus fasse une action prédéterminée.

C’est donc une page d’atterrissage qui reçoit du trafic.

Je sais déjà ce que vous allez penser : toutes les pages web sont des pages d’atterrissage.

Techniquement, c’est vrai, mais dans cet article je vais uniquement vous parler des landing pages utilisées pour la génération de leads.

La génération de leads, kezako ?

En marketing web, les landing pages sont utilsées pour obtenir les informations de contact d’un visiteur qui ne vous connait pas, comme son prénom et bien sûr son adresse email.

Une fois ces informations de contact récoltées, le visiteur lambda devient un prospect ou lead. Dans le jargon webmarketing, on considère qu’il y a une conversion quand une personne remplit une formulaire et donne ses informations de contact.

Comme le seul but d’une landing page est de collecter vos informations, elle contiendra un formulaire (ou un bouton menant à un formulaire) accompagné d’une description de ce que vous obtiendrez en retour de vos données.

Il y a beaucoup de façons d’utiliser les landing pages pour récolter des adresses emails :

  • Proposer un ebook ou guide gratuit à télécharger.
  • Proposer l’inscription à un webinaire (conférence en ligne).
  • Télécharger une application.
  • S’inscrire à un service avec un code de réduction
  • L’essai gratuit d’un logiciel SaaS (software as a service)

Ca vous rappelle quelque chose ? Je suis sûr que vous êtes déjà atterri sur ce genre de pages toute simple avec un formulaire !

Prenez l’exemple des start ups ou des entreprises SaaS.

Souvent leurs pages d’accueil prennent la forme d’une landing page, càd une page très simple dont le seul but est de vous inciter à faire l’action désirée par le marketeur.

Il peut s’agit de télécharger une application (comme Hotel Tonight), faire une première réservation (comme AirBnb) ou essayer une démo du logiciel (comme Sprout Social).

Maintenant que vous avez compris ce qu’est une landing page et à quoi elles servent. Parlons de l’anatomie d’une landing page qui convertit !

Le processus de conversion en 4 étapes

Le processus de conversion, c’est faire passer un visiteur qui ne vous connait pas d’un point A à un point B.

Cela se fait en 4 étapes :

1. L’offre. Vous vous baladez sur un site web ou sur Facebook et là vous tombez sur une offre. Exemple de la vie réelle : Moi sur Facebook. Je fais défiler mon fil d’actualités …

Voilà ce qui apparait, un belle publicité Facebook avec une offre qui m’appelle : un cours vidéo (gratuit en plus !).

2. Le bouton d’appel à l’action (Call-to-action – CTA) – un bouton placé sur une page de votre site web, de votre blog ou une publicité sur les réseaux sociaux. Dans mon exemple, le bouton d’appel à l’action est le petit bouton « En savoir plus » qui m’amènera directement vers une landing page pour télécharger mon cours vidéo.

3. La landing page qui contient les informations sur l’offre en question, les bénéfices et un formulaire pour que je donne mes informations de contact. Dans mon exemple, il s’agit de cette page.

En cliquant sur le bouton d’appel à l’action « Get Drip Free », j’arriverai sur un formulaire. L’inscription se fait donc en deux temps.

4. La page de remerciement qui m’indiquera comment télécharger l’offre premium.

L’anatomie d’une landing page

Le seul but de votre landing page est de convertir un visiteur en prospect (lead). Vos landing pages sont en quelque sorte des commerciaux digitaux qui travaillent jour et nuit pour vous, 7 jours sur 7.

La proposition de valeur 

La proposition de valeur communique votre offre et en quoi elle est unique sur le marché.

C’est l’élément le plus important de votre landing page.

Pourquoi ?

Parce que vous n’avez que quelques secondes (environ 8 secondes) pour capter l’attention de votre audience. Pour ça, vous devez clairement communiquer votre offre et surtout promettre un bénéfice tangible à votre audience.

C’est à ça que sert votre proposition de valeur.

Attention, il ne s’agit pas d’un slogan.

Elle doit répondre à ces questions :

  • Montrer comment votre produit ou service (gratuit ou payant) résout un problème.
  • La valeur ajoutée de votre offre (bénéfice).
  • Expliquer en quoi votre offre est unique (et donc différente de celle de vos concurrents).

Voici un très bon exemple, Unbounce, une solution pour créer vos propres landing pages (justement !).

Build landing pages fast (Construisez des landing page rapidement). Tous les marketeurs savent que construire une landing page prend un temps fou.

C’est un problème et Unbounce nous aide à le résoudre.

Get more conversions (obtenez plus de conversions) : C’est le bénéfice.

Ces deux éléments suffisent à rendre cette offre unique sur le marché.

Votre titre et votre sous-titre doivent à eux seuls communiquer votre proposition de valeur.

Le titre

Une fois votre offre définie, vous devez travailler votre titre. Pourquoi ?

Parce que c’est la première chose que vos visiteurs voient en arrivant sur votre page !

Avec un temps d’attention moyen de 8 secondes sur Internet, votre titre doit être clair et concis. Au moins il contient de mots, au mieux.

Votre titre doit :

  • Clairement communiquer votre offre
  • Promettre un bénéfice clair à votre audience.

Comme cette landing page présentée par Hubspot. Le titre ne donne pas seulement le titre de l’ebook, il nous dit aussi qu’il est gratuit.

Si vous voulez apprendre à écrire des titres captivants pour vos contenus, lisez cet article.

Le sous-titre

Dans la continuité du titre, le sous-titre doit expliquer un peu plus en détail l’offre et pourquoi vos visiteurs devraient s’enregistrer ou télécharger l’offre.

C’est pour ça que je vous disais que le titre et le sous-titre doivent à eux deux communiquer votre proposition de valeur.

Regardez à nouveau la page d’Unbounce.

Unbounce nous donne les outils non seulement pour créer des landing pages personnalisées, mais aussi pour obtenir plus de conversions sur notre site web. 

Ce qui rend son offre unique sur le marché.

Lorsque vous créez vos pages web, pensez toujours au language couramment utilisé par votre client idéal. C’est ce que fait Unbounce en utilisant un language spécifique aux marketeurs web.

Le formulaire

Sans lui, pas d’e-mail.

Le formulaire doit toujours apparaître au-dessus de la ligne de flottaison. Il doit directement être visible pour que vos visiteurs ne doivent pas défiler vers le bas pour voir votre formulaire.

Retenez qu’au plus votre formulaire demande des informations (numéro de téléphone, nom de l’entreprise, position, etc.), au plus vous aurez de prospects qualifiés. Vous risquez aussi d’en avoir moins.

A vous de trouver le bon équilibre. Si vous êtes blogueur, peut-être que vous n’avez besoin que du prénom et de l’adresse email.

L’appel à l’action

L’appel à l’action doit suffisamment être mis en évidence de par sa taille et sa couleur. C’est ce qu’on voit dans la landing page de Drip, le fond est bleu foncé et l’appel à l’action est bien grand et sur un fond orange.

Impossible de le manquer.

De plus, il est répété 4 fois sur l’entièreté de la page. Evidemment, pas besoin d’en faire autant si vous promouvez un guide gratuit. Répéter 2 fois votre appel à l’action est largement suffisant.

Comme vous le voyez sur la landing page de Drip, il n’y a pas de formulaire mais seulement un appel à l’action.

C’est seulement en cliquant sur le bouton que vous accédez au formulaire pour donner vos données.

Vous avez donc deux choix, soit utiliser un formulaire et un appel à l’action en-dessous comme sur l’image ci-dessous OU utiliser un processus en deux temps avec appel à l’action puis un formulaire (comme Drip).

A vous de tester !

Pour terminer, votre appel à l’action doit utiliser des mots forts qui … appellent à l’action. C’est pour ça que vous verrez souvent des boutons avec comme texte : Télécharger mon guide gratuit, Essayer gratuitement, S’inscrire maintenant, Commencer aujourd’hui, etc.

J’explique en détail comment créer des appels à l’action efficaces dans cet article.

Les bénéfices

Après avoir donné votre proposition de valeur et présenté votre appel à l’action, vous devez expliciter tous les bénéfices de votre offre en utilisant soit :

  • Des listes à puce.
  • Une vidéo.
  • Des mini-sections (Image + Texte).

Si on reprend l’exemple de Drip, voici comment ils ont vendu leur offre.

Regardez la page d’accueil de Swello et comment ils mettent en avant les bénéfices de leur logiciel.

Voici comment je m’y prends sur la landing page d’un de mes guides :

Il n’y a pas de règle pour présenter les bénéfices de votre offre.

Vous choisissez comment mettre en avant les bénéfices de votre offre.

Pensez juste à délivrer votre message clairement et à être le plus concis possible. Quelques lignes suffisent généralement.

GRATUIT : 20 STRATÉGIES POUR CONSTRUIRE RAPIDEMENT VOTRE LISTE EMAIL

Toutes les stratégies qu'utilisent les meilleurs webentrepreneurs francophones et américains pour construire leur liste (rapidement) !

Comment augmenter vos conversions ? 

Vous avez vu ce qu’est une landing page.

Vous savez maintenant comment ça fonctionne : convertir un visiteur en prospect (ou client).

Mais comment faire en sorte qu’elle convertisse ?

La navigation

Le but de votre landing page est uniquement d’inciter les visiteurs à remplir un formulaire et devenir des prospects heureux 🙂

Ils sont arrivés sur votre landing page, maintenant assurez-vous qu’ils y restent !

Pour réduire la probabilité qu’ils quittent votre page, vous devez éliminer toute distraction.

Et la barre de navigation en est une.

Supprimez donc tous les liens sortants et la barre de navigation pour vous assurer que vos visiteurs ne quittent pas la page, comme l’a très bien fait Instapage. Il n’y a pas de navigation ni de liens sortants.

On y retrouve tous les éléments d’une bonne landing page : La proposition de valeur (Le titre et le sous-titre) et l’appel à l’action. Tout ça au-dessus de la ligne de flottaison !

Faites une seule demande

S’il y a bien une erreur qu’on retrouve souvent sur les landing pages, c’est bien celle-ci : un nombre trop important de demandes.

Par exemple, il n’est pas rare de se retrouver sur une landing page où on nous propose une offre ET aussi de s’abonner à une newsletter, d’aimer la page Facebook et de suivre le compte Twitter.

Au final, le visiteur ne sait plus quoi faire et donc … ne fait rien et quitte la page.

On en revient donc à la base de la définition de la landing page, elle a pour but d’accomplir une seule action, pas deux.

Si vous souhaitez vraiment que les personnes s’inscrivent à votre newsletter ou vous suivent sur les réseaux sociaux, proposez-le dans votre page de remerciement.

La répétition

Je vois aussi pas mal de landing pages où l’appel à l’action apparaît seulement en haut de la page.

Mettez-vous aussi à la place d’un visiteur. Il est possible qu’il défile la page pour lire l’entièreté du contenu.

N’hésitez donc pas à mettre vos boutons dans le corps du texte et à la fin. Un visiteur n’aura pas nécessairement le réflexe de remonter la page pour retrouver votre bouton d’appel à l’action !

Utilisez des visuels

Vos landing pages devraient contenir plusieurs images ou vidéos.

Les visuels rendent vos pages plus humaines et aident vos visiteurs à visualiser les résultats/bénéfices qu’ils vont obtenir en s’offrant votre solution. 

C’est exactement ce que fait Airbnb quand vous cliquez sur « devenir hôte » sur leur page d’accueil.

Airbnb vous aide à vous imaginer en tant qu’hôte.

Analysons aussi le titre : Complétez vos revenus grâce à votre logement.

En 7 mots exactement, Airbnb communique parfaitement le bénéfice de passer par Airbnb pour faire louer votre chambre.

Et ce n’est pas fini, le reste de la page contient d’autres images comme celles-ci pour vous expliquer ce que c’est d’être hôte Airbnb.

C’est une vraie expérience que vous offre Airbnb et cela se reflète parfaitement sur sa landing page.

La preuve sociale

Je ne pouvais pas faire sans la mentionner : un des 6 principes de l’influence directement tiré du livre Influence et manipulation de Robert Cialdini.

La preuve sociale, c’est la tendance que nous avons à faire comme nos semblables.

Vous avez le choix entre deux restaurants, l’un bourré de monde et l’autre vide comme le sahara. Lequel vous choisissez ?

Naturellement, vous irez dans le premier car quand un grand nombre de personnes fait quelque chose, on suppose qu’il y a une bonne raison et nous suivons naturellement le mouvement.

Utiliser la preuve sociale sur vos landing pages est primordiale.

Pourquoi ?

Parce qu’il y a de grandes chances que les visiteurs de vos landing pages ne vous connaissent pas encore. Vous donneriez vos informations de contact à quelqu’un que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam et en qui vous n’avez pas spécialement confiance ?

Certains le feront mais une chose est sûre, ajouter des témoignages clients aidera grandement à booster votre taux de conversion.

C’est l’exemple le plus courant de l’utilisation de la preuve sociale.

C’est ce que fait Instapage.

Si vous faites du B2B, vous pouvez énumérer les entreprises avec lesquelles vous avez travaillé, comme le fait si bien Sprout Social.

Les témoignages clients fonctionnent bien sur les pages produits comme sur la page de Starttherightbusiness.com.

L’un des meilleurs endroits pour insérer un appel à l’action, c’est bien là ! En-dessous des témoignages clients ou des entreprises avec qui vous avez travaillé.

L’urgence

Plus souvent utilisé sur les pages de vente pures, l’urgence est aussi utilisée à outrance par les marketeurs pour donner une date limite à leurs « promotions ».

Et ça marche !

Nous avons cette tendance naturelle à acheter quand une offre est ou devient limitée dans le temps. A votre avis, pourquoi les magasins de vêtement trouvent toujours des excuses pour faire des promotions ? ????

Pour créer ce sentiment d’urgence, vous pouvez rajouter un compte-à-rebours ou des informations sur votre stock :

  • Des promotions limitées dans le temps.
  • Annoncer qu’un produit est en quantité limitée (c’est ce que fait Amazon par exemple. Ex : plus que 3 articles en stock).

Neil Patel fait ça très bien avec son webinaire. Regardez le compteur en haut et en bas.

Optimisez votre page pour mobile

L’utilisation du mobile a explosé ces dernières années.

Vos visiteurs y sont de plus en plus et il serait dommage de perdre des visiteurs parce que vos pages ont un mauvais rendu sur mobile ou sont trop lentes à charger.

Un site lent = Un faible taux de conversion !

Dans une étude, Amazon a constaté que chaque fois qu’un visiteur attend 0.1 seconde de plus sur son site, son chiffre d’affaire baisse de 1% ! On parle de milliards d’ici.

Bien sûr, vous n’êtes pas Amazon mais cette étude montre qu’il ne faut pas négliger le mobile.

Faites des A/B tests

Il est probable que si vous cherchez sur Google les exemples que je vous ai montré, vous ne verrez pas exactement la même chose que moi.

C’est parce que des entreprises comme Unbounce ou Airbnb testent en permanence leur proposition de valeur, les images utilisées, le bouton d’appel à l’action, etc.

Pourquoi ?

Parce que chaque petite augmentation de leur taux de conversion représente des dizaines de milliers d’euros de chiffre d’affaire en plus.

Si vous décidez de vous lancer dans l’A/B testing (bravo à vous !), voici ce que je vous recommande faire :

1) Testez un élément à la fois

C’est une règle d’or.

La seule façon de déterminer ce qui marche et ce qui ne marche pas est de tester un seul élément.

Si vous en testez deux, comment pouvez-vous savoir ce qui a causé une augmentation ou une diminution de votre taux de conversion ?

2) Ne testez pas n’importe quoi. 

Le mieux est de commencer par :

  • Votre titre.
  • Votre sous-titre.
  • L’image ou la vidéo.
  • Le bouton d’appel à l’action (taille/couleur/texte).

Ensuite, vous pouvez tester d’autres choses comme :

  • Le nombre d’éléments sur votre formulaire.
  • Les bénéfices.
  • Les éléments de preuve sociale.
  • Etc.

Des outils comme Leadpages ou Unbounce vous permettent d’A/B tester facilement votre landing page.

Quels outils pour créer des landing pages ? 

Maintenant que vous connaissez l’anatomie d’une landing page. Il va falloir en créer une.

Si vous utilisez un thème premium premium WordPress comme le thème que j’utilise, Divi, il est possible de faire vos landing pages vous-même.

C’est un peu plus fastidieux que d’utiliser un outil clef en main mais c’est beaucoup moins coûteux.

Si vous manquez de temps, il existe des outils payants pour créer des landing pages facilement avec des modèles de base déjà conçus à l’avance. Généralement, il existe des modèles pour tout type d’offre.

Parmi ces outils, on retrouve :

  • LeadPages. Leader sur le marché, vous pouvez très facilement créer une landing page à partir de $25 par mois (paiement annuel).
  • Unbounce. Un concurrent à LeadPages. Dans la même gamme de prix, l’avantage d’Unbounce est que vous pouvez personnaliser votre landing page comme bon vous semble. Vous n’êtes donc pas limité par un template prédéfini.
  • Thrive Landing Pages. Un peu moins connu et puissant que Leadpages et Instapage, l’avantage de cet outil est son prix. Seulement $67 pour une licence à vie et l’accès à des centaines de modèles modifiables.

Comment amener du traffic sur votre landing page ?

Une fois votre landing page créée, il va falloir y amener du trafic dessus. Deux choix s’offrent à vous :

  • Payer pour du trafic.
  • Envoyer du trafic via votre site web et vos comptes sociaux.

Pour ce qui concerne l’achat de trafic, je conseille la publicité Facebook.

J’en parle déjà beaucoup sur mon blog, vous pouvez consulter tous les articles ici ou lire mon guide gratuit sur la publicité Facebook pour apprendre à créer des campagnes de publicité rentables (PS : vous verrez aussi ma landing page en cliquant sur le lien ????).

Sur votre site web, vous pouvez le faire sur la barre latérale de votre blog. Dans l’exemple ci-dessous, vous arrivez sur une landing page en cliquant sur l’image.

Vous pouvez aussi promouvoir vos offres via les réseaux sociaux.

C’est ce que fait Webmarketing & Co’m avec ce tweet épinglé sur son compte Twitter.

Conclusion

Créer une landing page, c’est tout un travail. Cet article introductif vous a donné les bases pour créer votre première landing page.

Si vous devez retenir un point dans cet article, c’est bien celui-ci.

Une landing page a un seul et unique objectif : la conversion des visiteurs.

Essayez un des 3 outils recommandés (souvent, il y a des garanties sur 30 jours), faites votre première landing page et commencez par en faire la promotion dans vos articles de blog ou via la publicité Facebook.

A vous de jouer maintenant !

 

GRATUIT : 20 STRATÉGIES POUR CONSTRUIRE RAPIDEMENT VOTRE LISTE EMAIL

Toutes les stratégies qu'utilisent les meilleurs webentrepreneurs francophones et américains pour construire leur liste (rapidement) !

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo aide les entrepreneurs et marketeurs à raconter l’histoire de leur entreprise sur Facebook, gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. En ce moment, Danilo est sûrement en train de chercher de nouvelles publicités à vous montrer dans ses articles. 

2 Commentaires

  1. Olivier Floris

    Bonjour,
    Très intéressant, mais ces articles sont toujours axés sur des produits immatériels.
    Evidemment offrir un ebook ou un essai de logiciel est immédiat et ne coûte rien.
    Comment procéder avec des produits physiques (style un Tee shirt ou une clé à molette) à part offrir un code promo ?
    Une autre idée??

    • Danilo Duchesnes

      Livraison gratuite par exemple. Si tu offres quelque chose de tangible à chaque nouveau inscrit, tu risque de perdre beaucoup d’argent. L’idée est d’offrir quelque chose de valeur mais qui ne te coûte rien .

      Dans ton cas, ce qui se fait le plus souvent, c’est d’offrir un code promo. Pourquoi vouloir changer la roue ? 🙂

Soumettre un commentaire

Bonjour je suis Danilo

Bienvenue sur le blog ! C'est ici que je partage chaque semaine des stratégies marketing expliquées simplement et que vous pouvez appliquer dans votre métier. 

Besoin d'aide avec votre marketing ?

J'aide les entrepreneurs et marketeurs à gagner en visibilité et trouver de nouveaux clients grâce à la publicité Facebook. Est-ce que je peux vous aider aussi ?

NEWSLETTER

Recevez 10 ressources pour apprendre le marketing digital.

Share This