BLOG

Le guide du personal branding : Comment développer votre marque personnelle en 2019

Marketing Digital

Laissez-moi deviner.

Chaque jour, vous vous connectez sur Internet pour lire votre blog/magazine préféré ou regarder la toute nouvelle vidéo de votre Youtubeur favori. 

Ou peut-être que, comme moi, vous commencez votre journée en admirant quelques photos sur Instagram.

Ce n’est toujours pas vous ?

Alors, vous êtes plutôt du genre à ouvrir votre app Facebook pour savoir ce qu’il s’est passé dans le monde hier.

Whatever, je crois que vous avez compris : vous consommez (beaucoup) de contenu … et vous en produisez aussi. 

Vous laissez des commentaires sur les photos de vos amis ou des personnes influentes que vous suivez. Vous faites des tweets. Parfois même, vous commentez avec beaucoup de colère les scandales politiques et sociaux dans votre pays.

Sans le savoir, vous développez votre personal branding.

Qui que vous soyez, où que vous soyez, sachez une chose : vous êtes une marque, votre propre marque.

Chaque article, chaque photo et chaque commentaire (positif ou négatif) que vous laissez Internet vient construire votre personal branding.

Tout ça est rendu possible grâce à Internet et aux réseaux sociaux.

Je suis sûr que là maintenant, vous avez en tête des célébrités, experts, coachs ou auteurs que vous admirez.

Moi, je pense à Tony Robbins, Gary Vaynerchuk, Oprah Winfrey, Will Smith, Grant Cardone, Neil Patel … et j’en passe !

Ce sont des experts et personnalités reconnues dans leur domaine qui gèrent minutieusement leur présence en ligne. La plupart sont auteurs, possèdent leur propre émission (TV ou sur les réseaux sociaux) et interviennent comme conférenciers partout dans le monde. 

Ils publient uniquement du contenu qui va positivement impacter l’image qu’ils renvoient envers les personnes qui les suivent (leur audience).

Même quand ils donnent leur opinion et montrent leur vraie personnalité, ils le font en pensant à l’impact que cela aura sur leur propre « marque ».

Ils sont devenus experts dans l’art d’apparaitre compétents, autoritaires et respectés – des personnes qui valent la peine d’être écoutées – sur Internet ou ailleurs.

Votre marque personnelle est peut-être le meilleur actif que vous avez aujourd’hui.

Et comme toutes ces marques grand public que vous connaissez, vous pouvez vous aussi devenir une « marque » qui est soigneusement développée, gérée et maintenue sur le long terme.

Dans ce guide complet, c’est exactement ce que je vais vous montrer ! Vous y retrouverez :

  • Les 6 étapes pour développer votre marque personnelle
  • L’état d’esprit à avoir pour construire une marque personnelle remarquable
  • Des exemples de personal branding inspirants (et ce que vous pouvez en retenir)

J’ai commencé à construire mon personal branding il y a tout juste un an et demi.

En juin 2017, absolument personne ne connaissait mon nom dans la sphère du marketing digital. 

Les choses ont changé en très peu de temps ! 

En un an et demi, cela m’a permis de devenir consultant indépendant en marketing et de vivre de mon activité 5 mois après l’avoir lancé, réunir une communauté de plusieurs milliers d’entrepreneurs et même d’être invité dans les bureaux de Facebook …

Développer une marque personnelle a été l’une des meilleures décisions que j’ai prises dans ma vie et je veux que vous puissiez, vous aussi, développer la vôtre.

C’est quoi le personal branding ? 

Je sais que vous avez probablement votre propre définition du personal branding, mais je veux être sûr qu’on soit sur la même longueur d’onde avant de démarrer ce guide !

Commençons d’abord par ce que le personal brand n’est pas

Le personal branding, ce n’est PAS que votre e-réputation.

Le personal branding, ce n’est PAS seulement un logo ou une identité visuelle.

Le personal branding, ce n’est PAS juste un compte Instagram ou une chaine YouTube.

La meilleure définition que j’ai entendue à propos du personal branding, c’est celle de Jeff Bezos, le CEO d’Amazon : « votre marque est ce que les autres disent de vous quand vous n’êtes pas là ». 

'Votre marque est ce que les autres disent de vous quand vous n'êtes pas là' - Jeff BezosClick to Tweet

En d’autres mots, vous avez une marque personnelle, peu importe que vous l’ayez consciemment construite ou non. Les gens finiront toujours par parler de vous quand vous n’êtes pas là, pas vrai ? 😉

Par contre, vous pouvez influer la façon dont vous êtes perçu par les autres, en prenant soin de raconter votre histoire et surtout en produisant du contenu qui est en lien avec ce que vous voulez que les autres pensent de vous.

C’est contre-intuitif je sais, mais c’est la réalité.

Vous pouvez décider d’avoir du contrôle sur ce que les gens pensent et disent de vous. Internet et les réseaux sociaux ont contribué fortement à ce changement de paradigme …

C’est là l’objectif d’une stratégie de personal branding !

Pourquoi développer une stratégie de personal branding ? 

Je vous ai déjà donné quelques raisons de développer votre personal branding, mais j’ai envie d’aller plus loin dans cette réflexion.

Pour ça, je me suis basé sur l’avis de Dr Natalia Wiechowski qui explique pourquoi développer une marque doit faire partie de vos priorités aujourd’hui.

Vous êtes un capital humain

Natalia nous rappelle que dans notre économie, nous gagnons notre vie sur le marché de l’emploi.

Et devinez quoi ?

Le marché de l’emploi est saturé ! Aujourd’hui, tout le monde a un BAC +5 !

J’ai réalisé ça il y a 2 ans et demi quand je recherchais un emploi, avec mon diplôme universitaire en poche. Personne ne voulait de moi 🙁

Sur le marché de l’emploi, vous n’êtes rien d’autre qu’un « produit/service » représenté par votre expérience, vos compétences et vos connaissances, comme l’explique très bien Natalia.

Dans ce marché de l’emploi saturé, vous devez vous démarquer de vos concurrents pour obtenir un emploi ou vous faire engager pour un projet en tant que freelance.

Comment faites-vous ça ?

En ayant une marque personnelle forte.

Votre (futur) employeur ou client a des doutes. Il veut savoir ce qu’il va obtenir quand vous travaillerez pour lui. Il a besoin d’avoir confiance en vous et votre travail même si vous n’avez pas encore commencé à travailler pour lui !

Entre 2 candidats qui ont une expérience égale, l’un n’a jamais travaillé sa marque personnelle tandis que l’autre prouve chaque semaine sur LinkedIn qu’il connait son métier, qui sera choisi à votre avis ?

Probablement le 2e candidat !

Le monde vous recherche sur Google

Ne me mentez pas : vous avez déjà recherché votre propre nom sur Google.

Sachez une chose : votre employeur ou votre client a déjà fait aussi ses recherches sur vous (et pas seulement sur Google).

Vous avez un gros problème si cette personne ne trouve :

  • Que des photos de vous à moitié soûl
  • Rien du tout sur vous !

Si vous avez des photos compromettantes de vous sur Facebook et Instagram, allez de ce pas les supprimer (ou mettez-les au moins en privé).

Si Google n’est pas encore votre ami, ne vous inquiétez pas non plus ! Je vous montrerai dans cet article comment contrôler la première page de Google pour toute recherche commençant par votre nom et prénom 😉

6 étapes pour développer votre personal branding 

Maintenant, je suis sûr que vous avez envie de développer votre personal branding comme moi il y a 2 ans !

Il y a 2 ans, j’avais une vision plus ou moins claire de ce que je devais faire pour atteindre mon objectif (je m’étais déjà beaucoup renseigné).

Je savais que ça serait difficile et que cela prendrait beaucoup de temps, mais que c’était possible.

Je n’étais pas pressé.

Après tout, je n’avais que 23 ans.

Mais peut-être que ce n’est pas votre cas. Vous avez peut-être 28 ans, 35 ans ou 47 ans et vous avez moins de temps que j’en avais.

Alors, je veux être sûr que vous receviez les meilleurs conseils pour bien démarrer (ou continuer sur votre lancée si vous avez déjà commencé à développer votre marque personnelle).

Étape 1 : Développez votre marque personnelle autour d’une niche

Qu’est-ce que vous aimez le plus faire ? Quelles sont vos passions ? Dans quoi êtes-vous bon ?

Il y a des chances que ce que vous faites de vos journées aujourd’hui est quelque chose que vous aimez faire ET dans lequel vous êtes naturellement talentueux.

Si ce n’est pas le cas, vous devez changer ça. La vie est trop courte pour faire quelque chose que vous n’aimez pas faire !

Si c’est le cas, je vous conseille de développer votre marque personnelle autour de cette activité !

Pour vous donner un exemple, quand j’ai commencé à bloguer, j’ai voulu me faire connaitre comme un spécialiste du marketing digital.

Je vise et je respire le marketing.

80% de ce que je fais de mes journées est en rapport avec le marketing. Même quand je me détends, je lis ou j’écoute du marketing !

Regardez mon blog par exemple :

Je parle constamment de marketing.

Malheureusement, le marketing est une industrie compétitive.

J’ai dû m’y reprendre à 2 fois avant de me spécialiser dans la publicité Facebook, un « sous-domaine » du marketing digital bien moins compétitif (encore maintenant).

Heureusement, c’est quelque chose que je comprenais bien et que j’avais déjà pratiqué tous les jours pendant 6 mois ! Cela m’a aidé à décoller au début et me faire connaître par un petit nombre de personnes. 

Maintenant que j’ai une audience (vous !), j’essaye de produire plus de contenu sur le marketing digital comme des études de cas ou des retours d’expérience.

Cela fait aussi partie de ma stratégie de contenu, mais nous y reviendrons plus loin.

Je ne suis pas le seul à avoir choisi de me spécialiser quand j’ai commencé.

Grant Cardone, un entrepreneur et auteur américain, a d’abord construit sa réputation comme un expert de la vente au téléphone et en face à face.

Maintenant, si vous vous rendez sur son site, vous y trouverez des dizaines de programmes sur comment devenir millionnaire, investir dans l’immobilier et gérer vos finances personnelles.

Gary Vaynerchuk s’est fait connaitre comme un expert … du vin ! En 2006, il faisait partie des premiers à se lancer sur YouTube. Il passait ses journées à parler de vin.

Regardez ce qu’il fait maintenant, il inspire des millions de (futurs) entrepreneurs et marketeurs à construire une entreprise ou se faire connaitre sur les réseaux sociaux.

Marie Forleo a commencé en tant que coach de vie. Peu de gens le savent aussi.

Aujourd’hui, Marie Forleo vous apprend à développer un business en ligne (dans les règles de l’art) et à écrire des textes pour le web (ce qu’on appelle le copywriting)

Neil Patel a développé plusieurs logiciels Saas dans le domaine du marketing digital, mais peu de gens savent qu’il était un spécialiste du SEO dès l’âge de 16 ans !

Aujourd’hui, Neil Patel est toujours connu pour son expertise dans le SEO, mais cela ne l’empêche pas de parler de marketing digital sur son blog, son podcast et sa chaîne YouTube.

Quoi que vous fassiez, vous devez développer votre marque personnelle autour d’un domaine bien précis que vous connaissez et maîtrisez.

Étape 2 : Créez un site à votre nom avec une identité visuelle remarquable

Avez-vous déjà trouvé votre domaine d’expertise ?

Peu importe !

Je veux d’abord être sûr que vous puissiez contrôler la première page de Google lorsque quelqu’un recherche votre nom et prénom.

Quel meilleur moyen pour y arriver que de créer un site web à votre nom !

Votre site web, c’est en quelque sorte votre espace privé sur Internet. C’est peut-être la seule chose qui vous appartient vraiment.

Malheureusement, une Page Facebook ou un compte Instagram ne vous appartiennent pas 🙁

On ne sait jamais ce qui peut y arriver.

De plus, les gens se rendront naturellement sur votre site pour en savoir plus sur vous en faisant une recherche Google.

Vous remarquerez aussi que votre site web se positionnera devant les réseaux sociaux pour les recherches contenant votre nom. 

Je sais que vous n’avez peut-être pas prévu de créer un site web maintenant.

Ce n’est pas grave, réservez au moins un nom de domaine à votre nom pour être sûr que personne ne le choisisse avant vous.

Cela ne vous coûtera que quelques euros par an.

Dès que vous avez terminé de lire cet article, faites-moi le plaisir de réserver un nom de domaine à votre nom sur OVH (quand c’est fait, dites-le-moi dans les commentaires).

Lorsque vous avez réservé votre nom de domaine, vous pourrez enfin créer un site web à votre nom. Après tout, on parle de développer votre marque personnelle. 

C’est juste logique de commencer avec votre propre nom.

Pour créer votre site web, vous pouvez utiliser des plateformes comme WordPress.org, Wix ou Squarespace ! Il en existe des dizaines. Celles que je vous ai citées sont les plus connues. 

Je vous conseille fortement WordPress comme il s’agit de la plus complète et de celle utilisée par 33% des sites internet à travers le monde.

Ensuite, prenez quelques semaines pour créer un site web digne de ce nom. A minima, votre nouveau site devrait contenir :

  • Une page « à propos » pour vous présenter au monde
  • Une page pour héberger vos contenus
  • Une page de contact

On peut maintenant parler du design et de l’identité visuelle de votre nouveau site. 

Le design de votre site web peut jouer en votre faveur ou en votre défaveur.

Ne faites pas l’erreur d’avoir un site web au design peu flatteur, un peu en désordre et sans une identité visuelle claire.

Quand je parle d’identité visuelle, je vous parle de :

  • Votre logo
  • Les couleurs d’accent de votre site
  • La typographie

Prenons mon site web comme exemple.

J’utilise une seule police d’écriture, mais vous pourriez en utiliser deux. Généralement, les designers conseillent une police d’écriture pour les titres et une autre pour le corps du texte.

Ensuite viennent les couleurs de votre site web. Je vous recommande de prendre quelques jours pour choisir deux couleurs d’accent qui représenteront le mieux votre marque personnelle.

Pour ça, rien de mieux que de se remémorer la psychologie des couleurs.

Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal à choisir mes deux couleurs d’accent que vous connaissez bien maintenant : le noir et l’orange.

Le noir représente le luxe, l’exclusivité et la sophistication. La plupart des marques premium utilisent cette couleur. Je pense à Gucci, Louis Vuitton ou Burberry. 

Le rouge est une couleur plus agressive qui est associée avec l’énergie, la passion ou la jeunesse.

Le bleu est une couleur plus paisible et très appréciée, aussi bien par les hommes que les femmes. Les entreprises financières comme les banques ou sociétés d’assurance utilisent le bleu pour « rassurer » le client.

Le vert est une couleur qui représente la santé, la nature ou encore la croissance.

La couleur orange est celle que je préfère. C’est une couleur qui attire l’attention parce qu’elle se remarque. Surtout, elle représente des valeurs qui comptent pour moi comme l’enthousiasme, l’amicalité ou la confiance.

J’ai trouvé que c’était le mélange parfait avec le noir. 

Bien sûr, il y a d’autres mélanges de couleurs qui pourraient vous correspondre. Par exemple, Marie Forleo est une femme sophistiquée qui revendique fièrement sa féminité.

Cela se ressent sur son site dont les couleurs d’accent sont le noir et le rose.

Après avoir choisi vos couleurs, faites-en bon usage sur votre site.

Quelle que soit la page où vous allez sur mon site, vous retrouverez un design simple, la même typographie et mes 2 couleurs d’accent. C’est le cas sur ma page de contact.

Et aussi sur les témoignages présents sur les pages qui présentent mes services …

Bien sûr, j’ai mis des mois à construire mon site web. Il n’était pas du tout comme ça quand je l’ai créé.

Si vous ne voulez pas y passer autant de temps que moi, je vous conseille plutôt d’engager un consultant ou une agence spécialisé(e) dans la création de sites internet ainsi qu’un(e) graphiste pour définir votre identité visuelle.

La couleur de votre site, la typographie et votre logo doivent également se retrouver partout sur :

  • Vos visuels pour les réseaux sociaux
  • Vos documents internes
  • Vos factures et devis
  • Vos vidéos
  • Etc.

De cette façon, les personnes qui vous suivent finiront par penser à vous rien qu’en étant exposées aux couleurs de votre marque !

Étape 3 : Créez vos profils sur les réseaux sociaux

Sur les 4,2 milliards d’internautes dans le monde, plus de 3,4 milliards d’entre eux sont sur les réseaux sociaux.

Vous ne pouvez pas les ignorer pour développer votre personal branding.

C’est aussi sur les réseaux sociaux que vous allez publier chaque semaine du micro-contenu ou partager vos articles, podcasts ou vidéos.

C’est là aussi que vous allez développer une audience puisque des personnes vous suivront sur ces plateformes.

Si on reprend l’exemple de Gary Vaynerchuk, il s’est d’abord fait connaitre sur YouTube (avec son émission « Wine Library TV ») et ensuite sur Twitter.

Marie Forleo s’est aussi fait connaitre sur YouTube et via sa Newsletter.

Vous connaissez sûrement d’autres références qui se sont fait leur place sur une plateforme sociale …

Alors, par quelle plateforme commencer ?

Ce choix en apparence difficile ne l’est en fait pas du tout. Commencez par choisir 2 ou 3 plateformes sur lesquels vous allez publier au moins une fois par semaine. Pour faire votre choix, prenez en compte ces 3 critères :

Vous pouvez vous aider de cette infographie pour commencer …

Et si vous avez besoin de plus de conseils pour faire votre choix, je peux aussi vous aider 🙂

Prenons Facebook. Facebook est une plateforme où vous allez principalement publier des vidéos, des actualités sur votre entreprise et des liens vers votre site web.

Facebook est aussi l’endroit parfait pour faire des émissions Live.

Instagram est une plateforme plus visuelle et qui vous correspondra mieux si vous pouvez mettre en valeur votre expertise et vos connaissances avec de belles photos.

C’est bien sûr sur Instagram que sont nés la plupart des influenceurs que vous connaissez.

YouTube est le réseau social de la vidéo. En plus de Facebook, ce sera un choix évident si vous voulez centrer votre stratégie de contenu sur la vidéo.

LinkedIn est bien sûr le réseau social des professionnels. Si vous êtes un(e) expert(e) en mode ou fitness, ce n’est probablement pas un réseau social qui vous correspondra (en tout cas pas pour partager des photos de vous à moitié nu(e)).

La vidéo est aussi populaire et appréciée sur LinkedIn depuis qu’elle a été lancée fin 2017.

Pour y publier du contenu expert et recherché, LinkedIn sera vraiment adapté.

Malheureusement, je ne peux pas faire le choix à votre place !

Réfléchissez vraiment à votre audience et aux contenus que vous allez publier avant de vous lancer.

Si cela peut vous aider, je suis présent sur Facebook et LinkedIn pour publier du contenu « expert » sur le marketing. Je développe aussi ma communauté sur Facebook au travers d’un Groupe.

Enfin, j’aime bien me servir d’Instagram pour raconter mon histoire et partager mon quotidien via les Stories !

J’utilise aussi Twitter pour retweeter mes articles et des actualités du digital.

Étape 4 : Utilisez votre personnalité unique pour définir la voix de votre marque

Dès vous commencez à développer une marque personnelle, votre personnalité devient la voix de votre marque, ce qui veut dire que vous devez toujours être vous-même lorsque vous produisez votre contenu.

Cela doit aussi se refléter sur votre site web.

Prenons quelques exemples pour que vous puissiez mieux comprendre.

Le premier que j’ai en tête, c’est Seth Godin.

Vous avez probablement entendu parler de Seth Godin. C’est l’un des marketeurs les plus connus au monde. Il a travaillé pour de grandes entreprises, la plus connue étant Yahoo.

Il a développé sa marque personnelle par l’écriture d’ouvrages fascinants sur le marketing. La plupart sont des best-sellers.

Quand on se met à lire les contenus Seth Godin, on comprend tout de suite qu’il est une personne créative et attentionnée.

Regardez par exemple comment son site est agencé.

La navigation du site se trouve sur le côté gauche du site (ce qui est peu fréquent) et si vous voulez lire son blog, il vous suffit de cliquer sur sa tête !

Qu’on se le dise, peu de blogueurs proposent ce genre d’expérience. C’est assez unique et c’est parfaitement révélateur de la personnalité unique de Seth Godin.

Si vous voulez un exemple plus … francophone pour changer, j’aime bien la page d’accueil du site d’Emilie Mahaux, copywriter freelance.

Elle est bien réalisée.

Sa force, c’est aussi sa personnalité et elle prend soin de la mettre en avant partout sur son site, dans ses contenus et sa page d’accueil.

Par exemple, plutôt que de commencer par « Bonjour, je suis … » comme les autres consultants freelance, elle préfère se présenter avec un ton plus amical « Hello, moi c’est Emilie et je suis copywriter ».

C’est plus chaleureux et surtout cela lui permet de mettre en avant sa personnalité d’entrée de jeu !

Prenons un autre exemple bien différent de ceux que je vous ai montrés : celui de Grant Cardone.

L’en-tête de cette page d’accueil est tout ce qu’il y a de plus normal :

  • Un titre
  • Un sous-titre
  • 2 boutons d’appels à l’action

Par contre, en 2 phrases, on peut tout de suite se faire une idée de la personnalité très forte de Grant Cardone.

« Décuplez votre business, vos revenus et votre vie » ; « Grant Cardone est le formateur #1 en vente et en marketing dans le monde. Transformez votre vie aujourd’hui ». 

Quelle promesse audacieuse, mais si vous avez déjà écouté des vidéos de Grant, je ne pense pas que vous serez étonné par ses paroles !

Pour vous donner une meilleure idée de sa personnalité, je dois d’abord vous dire que Grant Cardone n’est pas une personne comme vous et moi.

Pendant que vous faites vos courses au supermarché le samedi après-midi, lui achète des propriétés qui valent plus de 100 millions de dollars.

Clairement, il ne sait pas ce que c’est de penser petit. La modestie ne fait pas non plus partie de ses vertus, mais ça, je pense qu’il s’en fiche !

Avec le temps, vous apprendrez à développer la voix de votre marque personnelle en partageant votre histoire et en postant régulièrement du contenu.

Vous remarquez peut-être que vous préférez adopter un ton plus amical, comme Marie Forleo.

Ou peut-être que vous préférez un ton plus sérieux et professionnel.

Personnellement, je me trouve entre les deux.

Je sais montrer du sérieux et du professionnalisme sur la page d’accueil de mon site, mais j’aime aussi dévoiler ma personnalité sur les réseaux sociaux ou mon blog !

Quoi que vous fassiez, soyez toujours vous-même. N’essayez pas d’être une personne que vous n’êtes pas.

Étape 5 : Produisez régulièrement du contenu

J’ai une bonne nouvelle pour vous, vous n’aurez pas besoin de poser à moitié nu(e) pour développer votre personal branding !

Vous allez faire ça autrement, en produisant du contenu pertinent, et ce, de manière régulière.

Pour commencer, je veux que vous fassiez un choix entre ces 3 formats de contenu :

  • Articles
  • Vidéos
  • Audio (podcasts)

Source : Gary Vaynerchuk

Au début, c’est difficile, voire impossible de faire les 3 en même temps.

Alors, je vous suggère de choisir un format de contenu « pilier ». C’est celui que vous allez produire chaque semaine et qui vous prendra le plus de temps à produire.

Dans mon cas, j’ai choisi le format de contenu écrit, le blogging, parce que je m’exprime plus facilement à l’écrit.

Peut-être que vous êtes quelqu’un de plus expressif que moi et que la caméra ne vous fait pas peur, la vidéo sera alors plus adaptée à votre cas.

En ce moment, c’est d’ailleurs la vidéo qui est à la mode. Elle plait en plus aux personnes de tous les âges.

Enfin, le format audio est un format très intéressant et qui a beaucoup d’avenir, mais qui à mon sens correspondra à une audience plus « éduquée ».

Aussi, le podcasting est idéal pour interviewer les personnes influentes dans votre secteur, sans que vous ayez à les rencontrer !

Une fois que vous avez choisi et créé votre contenu « pilier », partagez-le sans modération sur les réseaux sociaux et votre Newsletter (si vous choisissez d’en créer une).

Ce simple effort de promotion me permet d’avoir au minimum 2000 vues sur mes nouveaux articles. Et cela fait seulement un an et demi que je suis blogueur !

Ce n’est pas tout …

Reprenez ensuite les meilleures parties de ce contenu sous la forme de :

  • Citations
  • Vidéos animées
  • Stories
  • Images
  • GiF

Gary Vaynerchuk appelle cette méthode la pyramide du contenu.

L’idée c’est de produire un contenu « pilier » sur une fréquence régulière (i.e. une fois par semaine), reprendre les moments forts de votre contenu pilier et en faire des micro-contenus (citations, stories, gifs, etc.) adaptés pour les réseaux sociaux.

Il vous suffit ensuite de les distribuer sur les plateformes sociales sur lesquelles vous êtes actif !

L’idée, c’est de donner l’impression que vous êtes tout le temps présent et que vous avez toujours de nouvelles idées. 

C’est un peu fou, je sais, mais rappelez-vous que sans effort, on n’obtient pas de résultats …

Pour terminer, si vous avez encore de l’énergie, publiez régulièrement des Stories sur Instagram et/ou Snapchat. Gary Vaynerchuk conseille d’en publier 6 à 7 fois par jour.

Il explique aussi que vous n’avez pas besoin de vous soucier du « look » de votre Story. L’important, c’est de « documenter » tout ce que vous faites.

Grant Cardone le fait aussi …

Personnellement, je ne prends pas le temps de le faire, mais je pense que c’est une erreur !

Documenter ce que vous faites va vous permettre de développer une proximité plus forte avec les personnes qui vous suivent. Donc, si vous vous sentez à l’aise avec l’idée de filmer ou prendre en photo tout ce que vous faites, allez-y !

Note : Si vous voulez aller plus loin sur la production de contenu, lisez ces articles de mon blog :

Étape 6 : Allez au-delà de votre stratégie de contenu 

Si vous produisez régulièrement du contenu avec la méthode que je vous ai présenté, je suis sûr que vous arriverez à développer votre marque personnelle.

Mais cela vous prendra des années.

Et si vous voulez aller plus vite ?

Dans ce cas, vous avez 3 solutions selon moi :

  • Payer pour diffuser votre contenu à une audience plus large et ciblée
  • Collaborer
  • Être créatif

Aujourd’hui, le coût de la publicité sur Facebook/Instagram est sous-évalué. Cela vous coûte à peine 10€ pour toucher 1000 personnes !

Ça ne sera plus le cas dans quelques années.

Si vous voulez que votre contenu soit vu par de nouvelles personnes, alors je vous conseille d’investir au moins 5€ par jour en publicité Facebook pour booster vos publications.

J’investis personnellement 200 à 300€ par mois pour booster mes publications.

En apparence, le ROI de cette stratégie est nul, mais je sais que sur le long terne cela fera la différence !

Si vous ne voulez pas payer, je vous comprends aussi. Alors, essayez au moins de collaborer avec des personnes influentes dans votre marché ou des médias.

Par exemple, Lewis Howes s’est fait connaitre au niveau international grâce à son podcast The School of Greatness dans lequel il interview des auteurs, experts et sportifs de haut niveau !

Vous pouvez aussi écrire des articles invités sur d’autres blogs. C’est ce que j’ai fait pendant plus d’un an et c’est ce qui m’a permis de décoller au tout début. 

Et si même l’idée de contacter des gens vous fait peur, il ne vous reste plus qu’à être créatif.

Le meilleur exemple qui me vient en tête, c’est celui de Mounir Moustahlaf. En une année, il s’est fait connaitre sur LinkedIn et Twitter en publiant des infographies sur le marketing digital, qui sont vraiment uniques en leur genre.

Ses infographies obtiennent des tonnes de partages et le meilleur dans tout ça, c’est qu’il n’a même pas besoin de réinventer le contenu.

Il lui suffit de reprendre un contenu existant et le transformer en une infographie.

Le bon état d’esprit pour construire une marque personnelle remarquable

Si vous avez lu jusqu’ici, bravo, vous allez probablement développer votre marque personnelle plus vite que les autres. 

Seulement, la réussite de votre stratégie de personal branding ne dépend pas seulement des couleurs de votre site web ou de la quantité de contenu que vous allez produire, mais bien de votre état d’esprit.

Pour cette raison, j’ai pensé à rajouter une partie sur l’importance de cultiver un bon état d’esprit dans une stratégie de personal branding.

Racontez votre histoire

Votre histoire est ce qui vous rend unique et différent par rapport à d’autres personnes qui font la même chose que vous.

Pour moi, vous êtes obligé de raconter votre histoire.

Je ne vous parle pas de dévoiler votre intimité ou des choses privées que vous n’avez pas envie de raconter, mais plutôt de dire :

  • Qui vous êtes vraiment
  • Pourquoi vous faites ce que vous faites (votre « mission »)
  • Ce que voulez accomplir, et pour quelle raison ?

Un bon point de départ pour raconter votre histoire, c’est la page « à propos » de votre site.

Sur la mienne, j’ai raconté la grande frustration que j’ai vécue il y a 3 ans quand j’ai fait mon premier stage en entreprise dans le monde bancaire.

J’ai détesté ça et c’est ce qui m’a poussé à m’intéresser à l’entrepreneuriat et ensuite au marketing digital. J’en ai parlé aussi sur le site de Pose ta Dem’ !

En fait, je raconte cette histoire dès qu’on me pose la question sur mes motivations. 

Généralement, ce sont les expériences qui vous ont marquées (positivement ou négativement) que vous devriez raconter dès que vous en avez l’occasion.

Ce sont celles-ci qui auront le plus d’impact sur les personnes qui prennent le temps de les lire ou les entendre. 

Soyez 100% authentique

Vous n’aurez aucun mal à être 100% authentique et vous-même sur Internet si vous êtes déjà comme ça dans la réalité.

Dans ma vie, j’ai rencontré tellement de personnes malhonnêtes ou qui adoptent plusieurs personnalités.

Ces personnes, je les évite.

C’est la même chose sur Internet.

On remarque tout de suite quand la personne devant la caméra joue un rôle.

Il n’y a pas grand-chose à dire de plus sur ce point ! Soyez juste vous-même, n’essayez pas de cacher vos traits de personnalité et ne mentez pas sur votre propre histoire …

Une façon de « prouver » votre authenticité, c’est de parler sans tabou de vos erreurs et ce que vous en avez appris.

Je fais ça le plus souvent possible sur les réseaux sociaux ou mon propre blog.

Devenez « helpful » et sociable 

Je suis intimement convaincu que ce qui a permis à mon blog de décoller, c’est ma volonté de donner sans rien attendre en retour.

Depuis que j’ai commencé, j’ai écrit des dizaines d’articles aussi longs que celui-ci et des centaines de posts sur les réseaux sociaux.

Je ne l’ai pas fait pour l’argent ni pour devenir « influenceur ».

Je veux juste aider, produire quelque chose d’unique et qui change la vie des personnes qui lisent mes contenus.

Pour cette raison, je serai toujours généreux dans l’effort.

Vous devriez faire pareil pour développer votre marque personnelle !

Vous remarquerez aussi que vos abonnés vous poseront des questions. Répondez-y et engagez toujours la conversation.

Je ne suis pas le seul à le faire !

Charlotte Appietto du site Pose ta Dem’ y met encore plus d’énergie que moi.

Adoptez une vision sur le long terme

Avez-vous une vision sur le long terme ?

Les entrepreneurs, les visionnaires et les personnes qui veulent changer le monde en ont une.

Ne tombez pas dans le piège de l’argent ou de l’influence au point d’en perdre vos valeurs.

Le meilleur exemple qui me vient en tête, c’est celui de Gary Vaynerchuk (encore).

Comme il l’explique, il est prêt à tout pour développer sa marque personnelle, quitte à perdre de l’argent sur le court-terme.

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de faire comme lui !

Si vous voulez « monétiser » votre audience par la vente de cours en ligne, masterminds, coachings, workshops ; rien ne vous empêche de le faire pour autant que cela ne mette pas en danger votre marque.

C’est normal de vouloir (bien) gagner sa vie. Contrairement à ce qu’on croit, c’est possible d’y arriver sans devenir un marchand de tapis 😉

Des exemples inspirants de personal branding 

Je vous ai déjà donné de nombreux exemples d’entrepreneurs qui ont développé une marque personnelle forte.

Pour changer, j’ai pensé à interroger mes abonnés sur Facebook pour savoir à qui ils pensaient.

J’ai reçu des dizaines d’exemples inspirants auxquelles je n’avais vraiment pas pensé ! 

Bien sûr, j’ai vu revenir plusieurs fois les noms de Gary Vaynerchuk, Grant Cardone ou Neil Patel. Cela ne m’a pas étonné et je pense que maintenant vous les connaissez aussi. 

J’ai fait une sélection pour vous des personnalités qui valent le coup d’être commentées dans ce guide. 

Casey Neistat 

Casey Neistat est l’un des vlogueurs les plus connus au monde. 

Passionné de vidéo, il s’est fait connaitre grâce à ses vlogs sur YouTube. Sa vidéo de publicité « Make it Count » en partenariat avec Nike compte à elle seule plus de 28 millions de vues sur YouTube ! 

Une petite recherche sur Wikipédia m’a permis de savoir que la véritable explosion de la popularité de sa chaîne YouTube a commencé le 26 mars 2015 avec le poste de son premier vlog à Saint Barthélémy.

Depuis ce jour, il poste une vidéo par jour (ou presque). 

Gregory Logan

Gregory Logan est un serial-entrepreneur, conférencier et conseiller sur l’utilisation des réseaux sociaux pour PME et Grandes Entreprises. 

Il développe son branding personnel sur LinkedIn uniquement au travers de vidéos. Ces vidéos sont particulières puisqu’il filme ce qu’il fait de ses journées et publie le tout sur LinkedIn.

C’est très bien monté en plus !  

Il s’est aussi servi d’une stratégie intéressante sur LinkedIn pour développer une communauté : la création d’un « mouvement ». 

Le sien s’appelle DareTheImpossible et vous pouvez trouver plus d’explications sur cette communauté directement sur le profil LinkedIn de Gregory

Christopher Piton

Encore peu connu il y a quelques mois, Christopher Piton est en train de se faire un nom sur LinkedIn. 

Il publie tous les jours des posts inspirants et très engageants sur la stratégie de contenu. Il se différencie aussi par sa personnalité forte, des avis tranchés dans ses publications et sa signature « Chapeautez vos contenus ». 

On retrouve cette même signature sur la photo de couverture de son profil LinkedIn !

Vous remarquez aussi qu’il porte un chapeau sur sa photo de profil et les vidéos qu’il publie sur LinkedIn. Ce chapeau fait partie intégrante de son branding personnel, c’est ce qui lui permet de se différencier. 

Antoine BM

Antoine BM est bien connu dans la blogosphère francophone. 

C’est un véritable expert dans la création de contenu. 

Je pense qu’il a expérimenté à peu près tous les formats de contenu possibles et imaginables sur Internet : 

  • Vlogs 
  • Vidéos YouTube 
  • Podcasts 
  • Articles
  • Emails quotidiens 

Sa principale force, selon moi, c’est le fait qu’il revendique fièrement ses valeurs et notamment celle de la « liberté ». 

Il en est tellement passionné qu’il a organisé sa vie, mais aussi l’essence de ses contenus, autour de cette valeur si importante pour lui. 

Yéza Lucas 

Yéza Lucas est coach en personal branding et elle a eu l’audace de se citer elle-même parmi les exemples à suivre ! Elle a bien fait de le faire parce que c’est l’occasion pour moi de vous la présenter dans cet article. 

Elle se montre active sur les réseaux sociaux, elle prend le temps d’interviewer des entrepreneurs qui ont développé une marque personnelle, elle écrit aussi sur d’autres blogs pour faire passer son message, et j’en passe … 

Bref, elle y met du temps et de l’énergie !

J’ai vu passer bien d’autres exemples que je n’aurai pas le temps de commenter ici. En voici quelques-uns si vous avez encore besoin d’inspiration : 

  • Simon Senek
  • Nabila ! 
  • Melyssa Griffin
  • Dan Lock
  • Céline Afonso-Tirel
  • Caroline Receveur
  • Jordan Belfort
  • Franck Nicolas
  • Kayla Itsines
  • Etc.

Conclusion 

Cela prend des années pour vous construire une réputation, et cela peut prendre 5 minutes pour la détruire ! 

C’est ce qu’a dit l’un des hommes les plus riches au monde, Warren Buffet. 

J’imagine que vous ne voulez pas que ça vous arrive. Moi non plus !

Bien que cela demande énormément d’efforts, construire une marque est à la portée de tout le monde. 

Il vous suffit de partager généreusement ce que vous apprenez ainsi que votre expérience. 

Faites-le en restant vous-même et racontez votre histoire au fur et à mesure. C’est comme ça que vous vous différencierez du voisin d’à côté. 

Vous devez apprécier le processus plus qu’à la destination. 

Ce n’est pas plus compliqué que ça.

En y injectant votre vraie personnalité, je suis sûr que vous pourrez développer une marque personnelle remarquable 🙂

Comment est-ce que vous développez votre personal branding ? 

Si vous voulez suivre mon quotidien, vous pouvez me retrouver sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est le CEO et fondateur de DHS Digital, une agence digitale qui aide les entreprises et personnalités remarquables à se faire découvrir par le bon public et trouver des clients grâce à un outil fantastique : les publicités Facebook et Instagram. Sur les médias sociaux, Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

9 Commentaires

  1. Emmanuelle

    Très bon article et complet comme toujours! Merci Danilo.
    Pour ma part, j’ai décidé de me concentrer sur Instagram et je vois que les efforts payent car je ne suis plus éparpillée de partout à vouloir tout faire en même temps.
    Je n’arrive pas encore à maintenir mon rythme de publication sur mon blog et je me rends compte que c’est peut être parce que le format ne me convient pas. Je vais donc essayer de changer de format pour les 3 prochains mois et voir si je me sens plus à l’aise. Car comme tu le dis si bien, il faut pouvoir être soi-même et que notre contenu soit le reflet de notre personnalité!

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Bonjour Emmanuelle,

      Oui peut-être que faire de la vidéo sera plus simple pour toi 🙂

      Réponse
  2. Isabelle C

    Cet article « terre à terre » avec des exemples concrets est d’abord très inspirant mais il nous enrichie ensuite par son contenu tout en nous faisant découvrir des modèles à suivre. Personnellement, j’ai eu quelques réponses à mes questions et je le relierai encore.

    Merci Danilo.

    Réponse
  3. Fabrice GUENE

    Wow!!! Je n’en reviens pas d’être arrivé au bout de cet article! J’ai cru qu’il ne finirait jamais lol! Franchement je suis bien content d’être tombé sur cet article sur Facebook (enfin, il m’est tombé dessus vu que tu as su me convaincre par ta newsletter de te suivre sur Facebook!) Bref trêve de bavardage… L’article est excellent et super motivant! J’ai particulièrement été choqué par la phrase « tout le monde a un bac + 5 »! Comme quoi le diplôme aujourd’hui est quasiment une décoration (rien que ça) ce qui fait la différence c’est la plus-value que nous apportons! Perso je manque cruellement de temps pour rédiger mais je me rend compte qu’il va falloir que je m’y remette pour sortir mon blog de son long et profond sommeil!
    Je sais… je parle beaucoup! J’en reste là pour terminer là où j’ai commencé (enfin, ce que j’aurais juste du dire), MERCI!

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Avec plaisir Fabrice, merci d’avoir lu ce guide jusqu’au bout 😉 Moi aussi, j’étais pas bon à l’écrit quand j’ai commencé à bloguer. On s’améliore en pratiquant 🙂

      Réponse
  4. Claire

    Merci pour la présentation structurée de cette démarche de création de personal branding. Une mine d’or ! J’ai pris plein de notes et bien noté les étapes, y’a plus qu’à ! Ces conseils sont très précieux 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Je suis le CEO et fondateur de l'agence DHS Digital. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. J'y partage aussi mes plus belles découvertes et leçons marketing. 

À la recherche d'une agence digitale ?

DHS Digital aide les entreprises ambitieuses à se faire découvrir par le bon public et augmenter leurs ventes grâce à un outil fantastique : les publicités Facebook et Instagram. Et si votre entreprise était la suivante ?

NEWSLETTER

Recevez 10+ ressources gratuites pour apprendre le marketing digital.

Share This