BLOG

Comment doubler la visibilité de vos contenus avec la publicité Facebook

Facebook Ads

Les marketeurs ne vont sûrement pas me contredire.

Vous devriez passer 80% de votre temps à promouvoir votre contenu et seulement 20% du temps à en créer.

C’est une règle de base du content marketing, mais que les marketeurs ont tellement de mal à respecter.

Dans la pratique, on se rapproche plus d’un ratio 1:1 (50% de création et 50% de promotion).

Et cela se comprend, les marketeurs ont continuellement envie de faire plaisir à leur audience avec du contenu frais, même si cela signifie aussi plus de redondance et une baisse de qualité.

Et s’il y avait une autre façon de faire pour les marketeurs paresseux (comme moi) et qui n’ont pas le temps ?

Après tout, il est tout à fait possible que vous ayez produit du contenu de grande qualité (article, vidéo, podcast), mais qui n’a pas encore été vu par une grande partie de votre audience potentielle.

Que faire dans ce cas ?

Vous pourriez :

  • Promouvoir ce contenu sur les plateformes sociales
  • Teaser le contenu en envoyant des newsletters et notifications push
  • Faire des partenariats avec d’autres blogueurs et influenceurs
  • Réutiliser ce contenu et le republier sous différentes formes (Stories, infographies, vidéos, etc.)

Je vous dis ça en connaissance de cause !

C’est exactement comme ça que je fais la promotion de mon contenu. Parfois, il m’arrive aussi de payer lorsque je veux toucher plus de monde (des personnes qui ne me connaissent pas encore) avec ce contenu.

Je me sers bien sûr de la publicité Facebook et, dans cet article, je vais vous partager un plan en 5 étapes pour doubler la visibilité d’un contenu avec la publicité Facebook.

Je sais déjà que certains vont me dire que payer pour promouvoir du contenu sur Facebook n’est pas rentable (ROI < 1), alors pourquoi le faire ?

J’y réponds tout de suite 🙂

Le contenu : un levier pour augmenter votre expertise perçue et la confiance de votre audience

Tout le monde le sait.

Nous achetons auprès des entreprises que nous connaissons, apprécions et en qui nous avons confiance. C’est le facteur « Know, Like and Trust » que les anglo-saxons aiment répéter.

Le contenu aide votre entreprise (ou personne) à se faire découvrir par une audience nouvelle, se faire aimer (d’où l’importance de montrer votre personnalité ou celle de votre marque) et développer une relation de confiance (« parce que cette entreprise/personne m’aide à résoudre mes problèmes gratuitement, je développe de la confiance envers elle et sa solution »).

Ce n’est pas tout.

Votre contenu a un second rôle, encore plus important : développer votre expertise perçue.

Là encore, je vais vous parler de ce que je connais : ce qui m’est arrivé.

C’est par le contenu que mes premiers clients m’ont découvert et ont pensé à faire appel à mes services, alors que j’avais très peu d’expérience à valoriser sur mon CV.

C’est par le contenu que j’ai décroché mes premières apparitions sur d’autres blogs ou podcasts, alors que personne ne me connaissait.

C’est par le contenu que j’ai développé une audience qui croit réellement en mes connaissances (merci !), indépendamment de mes années d’expérience ou mes diplômes (que j’ai perdus il y a bien longtemps, soit dit en passant).

L’expertise perçue est tout aussi importante que la relation de confiance que vous allez développer avec votre audience.

Pour développer votre expertise perçue grâce au contenu, je ne pourrais que vous recommander de créer du contenu qui donne des solutions aux problèmes récurrents auxquels votre audience fait face (si vous avez vous-même connu et dépassé ces problèmes, c’est encore mieux).

En faisant cela, vous allez naturellement vous démarquer par rapport aux marchands de tapis et développer dans le même temps de la confiance envers votre audience.

CQFD.

(Note : Pour aller plus loin sur ce sujet, lisez cet article de mon blog dans lequel j’expose ma philosophie en matière de création de contenu.)

Alors, comment augmenter la visibilité de votre contenu avec la publicité Facebook ?

Découvrez comment faire en 5 étapes.

1) Créer une publication Facebook extrêmement engageante

Les publications Facebook qui se démarquent ont ces points en commun : elles sont engageantes.

Une publication (extrêmement) engageante mélange à la fois une description accrocheuse (promets un bénéfice tangible pour le lecteur et/ou attise sa curiosité), une miniature qui attire l’attention et un titre qui résume en une ligne la promesse du contenu.

Lorsque vous partagez le lien d’un article de blog sur Facebook, Facebook va automatiquement reprendre le titre et la miniature que vous avez pris le temps de travailler avant d’appuyer sur le bouton « publier » !

Dans cet exemple, Facebook a récupéré automatiquement la miniature de mon article et son titre.

Il y a de grandes chances que vous connaissiez la personne sur la miniature : Kylie Jenner.

La starlette est connue pour ses photos provocantes sur Instagram et l’incroyable ascension de sa marque de cosmétiques dont les rouges à lèvres se vendent comme des petits pains sur Instagram.

Vous comprenez que ce genre de miniature attire inévitablement l’attention.

Ensuite vient le titre sur lequel le lecteur s’attarde (presque par habitude). Il résume assez bien la promesse de l’article (« 7 façons originales pour vendre sur Instagram« ) … et c’est ce qu’on lui demande de faire !

L’accroche de cette publication commence par un argument logique, indiscutable et percutant : « 30% des utilisateurs d’Instagram (1+ milliard) ont acheté un produit après l’avoir découvert sur Instagram. »

C’est comme ça que j’ai décidé de « piquer » l’intérêt de mon audience.

Ce sont les 2 premières lignes les plus importantes de mon post parce que si je n’arrive pas à capter l’attention et l’intérêt du lecteur avec mon accroche, il y a peu de chances qu’il s’attarde plus longtemps sur mon post 🙁

J’aurais pu aussi poser une question qui implique un « oui » ou qui met le doigt sur un problème récurrent chez mon client idéal, mais je n’étais pas très inspiré ce jour-là.

Peu importe, cette publication que je vous ai dégotée est le parfait exemple du genre de questions que vous devriez poser dans vos accroches !

Comme je sais que l’accroche est extrêmement importante, je vais vous fournir encore deux exemples pour vous montrer l’impact qu’elle peut avoir.

Comme vous le voyez, la miniature de cet article est très banale. C’est une capture d’écran de la page de présentation du Business Manager de Facebook. Le titre est également assez « classique ».

Par contre, l’accroche que j’ai écrite est tout sauf conventionnelle : « Ils vont me détester d’avoir fait ça … mais je m’en fiche. Je sais que ça peut aider. »

Vous remarquez que cette accroche est à la fois choquante (ou provocante) et pleine de curiosité.

À qui est-ce que je me réfère quand je dis « Ils vont me détester d’avoir fait ça » et de quoi je parle lorsque je dis « je sais que ça peut aider » ?

Avec cette accroche de 5 lignes, j’ai transformé un sujet banal et peu évocateur pour la plupart des gens (le Business Manager) en un sujet qui semble, tout compte fait, intéressant et utile.

Comme je vous le disais, je n’ai pas fait beaucoup d’efforts pour choisir une miniature attirante. Ce n’était pas le cas de ce 2e exemple !

Cette fois-ci, je n’ai pas fait preuve de beaucoup de créativité pour écrire mon accroche (finalement très orientée sur la curiosité du lecteur), mais j’ai pris le soin de choisir une image assez provocante et qu’il est difficile de ne pas remarquer 😉

Note : Pour aller plus loin sur l’écriture des publications Facebook, (re)lisez mon article sur le copywriting appliqué à la promotion de contenus sur les réseaux sociaux.

2) Optimiser la visibilité organique de votre publication Facebook

Ce n’est pas parce que vous allez payer pour augmenter la visibilité de vos contenus sur Facebook qu’il faut rejeter l’idée d’avoir de la visibilité organique (gratuite).

C’est pour cette raison que nous allons prendre le temps de découvrir la(les) meilleure heure(s) pour publier votre publication.

Pour faire simple, nous allons sélectionner les plages horaires durant lesquelles vos abonnés sont en ligne afin de maximiser les chances que votre publication apparaisse à un moment donné dans leur fil d’actualités.

Bonne nouvelle, Facebook vous donne ces informations gratuitement.

Rendez-vous dans les statistiques de votre Page Facebook et allez dans l’onglet « Publications ».

Vous devriez voir apparaître une courbe qui vous montre les heures où vous avez le plus de fans qui sont en ligne sur la dernière semaine écoulée.

Attention, les heures que vous voyez sont celles du fuseau horaire du Pacifique (- 8 heures l’hiver et -7 heures l’été par rapport au fuseau horaire du centre de l’Europe).

Ce graphique me montre que les heures durant lesquelles je peux publier sont comprises entre 8 heures du matin et 20 heures (approximativement).

Si vous voulez augmenter les vues organiques sur votre publication, pensez aussi à la partager aux membres de votre équipe ou des amis proches pour qu’ils y laissent une réaction, un commentaire ou un partage.

C’est toujours utile pour augmenter la visibilité organique de votre publication comme l’algorithme de Facebook se base sur des facteurs comme l’engagement pour classer une publication dans le fil d’actualités.

3) Booster la publication et cibler les fans/clients pour générer de la preuve sociale

Vous allez maintenant sortir la carte bleue pour booster votre publication, au moins 24 heures après sa publication.

Cette étape est cruciale parce que l’objectif de ce boost est d’obtenir un maximum de réactions, commentaires et partages sur votre publication.

Vous savez comme moi qu’une publication qui a été abondamment commentée et partagée se démarque dans le fil d’actualités.

Elle montrera, par le grand nombre de réactions, que votre contenu est digne d’intérêt (preuve sociale).

Facebook dispose d’un outil publicitaire (le boost de publications) qui vous permet d’accumuler assez rapidement des réactions et commentaires sur une publication SI vous activez les bons paramètres.

En fait, je vous parle simplement d’appuyer sur le bouton « booster la publication » pour promouvoir votre publication (partage d’article, podcast ou vidéo).

C’est au niveau de l’objectif qu’il ne faut pas se tromper. Pour obtenir un maximum d’interactions sur la publication, sélectionnez plutôt l’option « Générez plus de réactions, de commentaires et de partages ».

Choisissez les fans de votre Page Facebook.

Si vous avez pris le temps de réunir une communauté engagée au fil du temps, vous pouvez être sûr que ce sont bien vos FANS qui réagiront le plus à vos publications sponsorisées.

Si vous êtes plus expérimenté, vous pouvez aussi créer une audience personnalisée à partir d’un fichier client (liste email ou base de données clients) dans le Gestionnaire de publicités Facebook.

Vous pourrez alors utiliser cette audience pour toucher vos clients ou abonnés avec vos nouveaux contenus. Vous vous doutez bien que ces personnes prendront le temps de les lire ou au moins de réagir sur la publication 🙂

J’explique la procédure dans cet article.

Finalement, il vous reste à déterminer le budget et la durée de votre campagne.

Plus votre audience potentielle est large, plus le budget à investir sera élevé pour toucher toutes les personnes ciblées. Un budget plus élevé signifie aussi que vos publications vont accumuler plus d’impressions.

Si vous n’êtes pas trop sûr du budget à investir, comptez environ 8€ pour 1000 personnes 🙂

Pour une audience de 5000 personnes, cela vous ferait un budget de 40€ pour toucher la majeure partie de votre audience.

En ce qui concerne la durée, je vous conseille de répartir la diffusion de vos publicités sur plusieurs jours.

Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton bleu « booster » pour valider votre promotion.

Évidemment, si la promotion est un succès, vous pourrez toujours allonger la durée initiale de votre sponsoring. C’est aussi très probable que Facebook vous le propose spontanément 🙂

Rappelez-vous, l’objectif stratégique de cette promotion est d’augmenter la validation sociale (réactions et commentaires) sur votre publication.

Ce n’est pas nécessairement le trafic ou l’augmentation du nombre de vues sur la vidéo, mais c’est bien le but de la 4e étape de notre plan d’action 🙂

4) Cibler une audience large pour maximiser la visibilité de votre contenu

Cette étape est la plus importante.

C’est celle qui vous servira à vous faire découvrir par une audience qui ne vous connaît pas encore.

Si je vous propose de lancer cette campagne dans un second temps, c’est pour augmenter les chances que ces personnes qui ne vous connaissent pas s’intéressent à votre publicité parce que celle-ci a déjà reçu une validation sociale.

Pour créer une telle campagne, je vous recommande de vous rendre dans le Gestionnaire de publicités Facebook et de créer une campagne de publicité.

Choisissez l’objectif « trafic » si vous faites la promotion d’un article de blog ou un épisode de podcast.

Si vous voulez mettre en avant une vidéo publiée sur Facebook, choisissez plutôt l’objectif « vues de vidéo ».

Vient ensuite l’étape du ciblage.

Personnellement, j’utilise pratiquement tout le temps les audiences similaires. Elles sont souvent plus efficaces que le ciblage par centres d’intérêt.

Cette option de ciblage est redoutable parce qu’elle regroupe dans une audience large (et qualifiée), les personnes qui ressemblent le plus à une audience source que vous sélectionnez au préalable (comme les visiteurs de votre site web ou vos clients).

Pour promouvoir des contenus, je préfère cibler des personnes qui ressemblent à celles qui visitent régulièrement mon site ou sont abonnées à ma Newsletter. Découvrez comment faire dans cet article.

L’intérêt de faire vos publicités dans le Gestionnaire de publicités Facebook est que vous pouvez modifier des paramètres un peu techniques, mais terriblement importants.

Parmi ces paramètres, il y en a que je modifie systématiquement lorsque je fais une campagne avec l’objectif « Trafic ». C’est l’optimisation de diffusion des publicités.

Je choisis toujours « vues de page de destination », et non pas « clics sur un lien ».

L’avantage de cette option de diffusion est double :

  • Maximiser le ratio clics/vues de page de destination (Facebook ira cibler les personnes les plus susceptibles de cliquer sur la publicité et attendre que la page web se charge)
  • Diminuer le taux de rebond sur votre site web (à quoi bon attirer des personnes sur votre site web si elles le quittent quelques secondes après ?)

Après avoir fait cette petite modification technique, vous n’avez plus qu’à sélectionner l’option « Utiliser une publication existante » pour récupérer la publication de votre Page Facebook (celle que vous aviez boostée à la 3e étape !).

Facebook vous donne le choix entre les publications de votre Page Facebook et votre profil Instagram (s’il s’agit d’un compte professionnel). Faites simplement attention à sélectionner « Page Facebook » avant de choisir votre publication.

En choisissant de passer par le Gestionnaire de publicités Facebook, vous pouvez promouvoir la même publication vers plusieurs publics cibles, choisir uniquement les emplacements publicitaires qui vous intéressent et optimiser la diffusion de vos publicités (comme nous l’avons fait).

Puisque je vous parle du ciblage, je vous invite vraiment à lire ces 2 articles sur la création d’audiences Facebook et le reciblage publicitaire :

5) Évaluer les résultats de votre campagne

Après avoir lancé vos promotions, vous pouvez bien sûr analyser les performances, notamment :

  • Le nombre de personnes touchées
  • Le nombre de clics sur la publication
  • Le nombre d’interactions
  • La répartition des résultats entre les hommes et les femmes, les âges et les régions …

Pour trouver cette information, vous pouvez vous rendre dans l’espace pubs accessible depuis votre Page Facebook et sélectionner les promotions qui vous intéressent.

Vous y trouverez différents indicateurs, graphiques et tableaux pour analyser visuellement la performance de vos promotions.

Malheureusement, le rapport que je viens de vous montrer omet de nombreux indicateurs extrêmement importants pour analyser la performance de vos promotions :

  • Taux de clic sur le lien
  • Coût par clic
  • Les vues de page de destination
  • Les conversions sur le site web

C’est bien dans le Gestionnaire de publicités Facebook que nous trouverons toutes ces informations.

Certes, les résultats ont une présentation très peu visuelle au premier abord, mais au combien plus efficace.

Un annonceur peut très facilement naviguer entre les différents rapports et trouver l’information qui l’intéresse.

Par exemple, en allant dans le rapport « performance et clics », je peux identifier rapidement les taux de clic sur le lien (une mesure de l’intérêt pour ma publicité) et le coût par clic sur le lien.

De cette façon, je peux voir de mes propres yeux les audiences qui me coûtent le moins cher et qui, de ce fait, s’intéressent le plus à mes contenus.

Je pourrais alors cibler ces personnes en priorité la prochaine fois et éviter de perdre mon argent dans des campagnes qui me coûtent trop cher par rapport aux objectifs que je me suis fixés 🙂

Conclusion

Votre contenu est le levier qui vous permet de développer votre expertise perçue et une relation de confiance avec votre audience.

Vous pouvez choisir de produire une quantité folle de contenus et en faire peu la promotion OU appliquer la stratégie 80/20 et promouvoir stratégiquement les contenus qui ont le plus fort potentiel.

La publicité Facebook est (et reste) l’une des plateformes payantes les moins chères du marché pour augmenter la visibilité d’un contenu écrit, audio ou vidéo.

C’est une stratégie de long terme qui n’est pas rentable tout de suite, à l’inverse des stratégies de court terme.

Les personnes qui lisent vos articles ou regardent vos vidéos n’achèteront pas tout de suite sur votre site web, mais vous savez comme moi que ça ne marche pas comme ça.

Il faut en moyenne 7 points de contact (et même plus à l’ère du digital) pour qu’une personne se décide à faire appel à vous ou acheter sur votre site web.

C’est le rôle de votre contenu : augmenter le nombre de points de contact autrement qu’avec des messages commerciaux.

Et vous ? Est-ce que vous investissez dans la publicité Facebook pour promouvoir vos contenus ? 

Venez me rendre visite sur : Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

GRATUIT : LE GUIDE DE LA PUBLICITÉ FACEBOOK

Un tutoriel visuel pour apprendre à créer des campagnes de publicité Facebook rentables en 2020.

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo est le CEO et fondateur de DHS Digital, une agence digitale qui aide les entreprises et personnalités remarquables à se faire découvrir par le bon public et trouver des clients grâce à un outil fantastique : les publicités Facebook et Instagram. Sur les médias sociaux, Danilo se démarque par sa franchise parfois extrême et son sens de l'humour !

4 Commentaires

  1. Michu

    Salut Danilo ! Tu as le droit d’utiliser la photo de Kylie Jenner et d’un casque Beats à des fins commerciales ?? Ca me surprend un peu !

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Des fins commerciales ? En quoi cet article est commercial ?

      Réponse
  2. Kombiz

    Dans le monde numérique, quel que soit le type d’un site internet, le contenu web est un élément très important. Il est le pilier du succès du projet web. D’où la nécessite de prendre soin de lui. Et en ce moment les réseaux sociaux sont incontournables pour avoir une meilleure visibilité. Ces conseils dans cet article sont utiles pour cela. Merci de les avoir partagés.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour, je suis Danilo

Je suis le CEO et fondateur de l'agence DHS Digital. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. J'y partage aussi mes plus belles découvertes et leçons marketing. 

À la recherche d'une agence digitale ?

DHS Digital aide les entreprises ambitieuses à se faire découvrir par le bon public et augmenter leurs ventes grâce à un outil fantastique : les publicités Facebook et Instagram. Et si votre entreprise était la suivante ?

NEWSLETTER

Recevez 10+ ressources gratuites pour apprendre le marketing digital.

Share This